Divulgation Cosmique

Des « envahisseurs martiens » découverts dans des pétroglyphes vieux de plusieurs milliers d’années au Maroc

Les nombreuses gravures trouvées au Maroc montrent que son histoire remonte à des milliers d’années. Certains d’entre eux évoquent des mystères sans réponses ; maintenant, ils ont découvert des pétroglyphes qui semblent représenter des « envahisseurs martiens ».

Il y a des années, une équipe de chercheurs marocains a mis au jour des roches sculptées représentant des météores qui se sont écrasés sur Terre. Mais 3 pétroglyphes trouvés dans les environs d’Ida Ou Kazzou, pourraient être la représentation de la façon dont les envahisseurs sont venus sur la planète.

Envahisseurs martiens dans les pétroglyphes marocains

Le membre de l’International Meteor Organization, Abderrahmane Ibhi , du Maroc, a dirigé une équipe qui a trouvé une série de sculptures au Maroc.

Les pétroglyphes ont été comparés à d’autres à proximité, ainsi qu’aux récits de témoins oculaires de la chute de la météorite Tissint , en 2011.

Les experts ont conclu que les pétroglyphes datent d’une époque très ancienne, bien qu’ils n’aient pas pu déterminer une date exacte.

Le premier s’appelait Ida1 et ils proposent une scène de deux personnes, apparemment affolées , par la chute d’une météorite.

Dans le deuxième pétroglyphe, Ida2, l’équipe a identifié une scène qui comprend un anthropomorphe fuyant ce qui semble être une énorme boule de feu .


²

Le troisième, Ida3, a la scène d’un anthropomorphe, 2 vaches de tailles différentes, ce qui semble être un météore et la représentation figurative du Soleil avec deux cercles concentriques au centre.

Abderrahmane Ibhi et l’équipe ont trouvé de grandes similitudes entre la typologie de ces artefacts et la gravure de météorite trouvée à Toca do Cosmos, au Brésil . Ainsi que l’art rupestre trouvé dans la région de Fouriesburg en Afrique du Sud . Le tout représentant la chute d’une météorite.

La météorite de 2011, Tissint , était une grêle d’astéroïdes composée de météorites martiennes qui est tombée sur Terre dans la province de Tata, Guelmin-Es Semara, le 18 juillet 2011.

Un impact d’astéroïde sur Mars a détruit des roches martiennes ultra-rares qui ont fini par tomber sur Terre, selon Space.

Les lacs marocains, Isli et Tislit, se sont formés lorsqu’un astéroïde dirigé vers la Terre s’est divisé en 2 il y a environ 40 000 ans.


Un article de NewScientist sur les lacs jumeaux dans les montagnes du Haut Atlas au Maroc l’a confirmé.

Plusieurs impacts de météorites

Selon Abderrahmane Ibhi, il y a 3 causes principales à l’abondance des météorites trouvées au Maroc. D’abord, il y a le « paysage » ; les météorites peuvent facilement être trouvées dans le sable balayé par le vent, où leur couleur sombre ressort. Les climats arides aident également à préserver les météorites.

La deuxième raison est « une population bien répartie », cela augmente la probabilité que les individus les croisent.

Enfin, elle est due à la stabilité politique de la nation. Il est plus sûr de marcher à la recherche de météorites au Maroc que dans la plupart des pays du monde.

À propos des symboles étranges trouvés sur les pierres qui semblent être des orbes éblouissants avec de longues extrémités de queue, le scientifique Fernando Coimbra a écrit 89 études de cas de phénomènes cométaires décrits dans l’art rupestre ancien. L’article s’intitule « Le paradis sur les rochers ».

Le scientifique décrit une série de symboles anciens contenus dans la divination par des phénomènes astrologiques et météorologiques. Celles-ci sont communément appelées le Livre de la soie, et ce sont 29 comètes vues par les astronomes chinois pendant la dynastie des Han occidentaux, pendant près de 300 ans, en 202 av. C à 9 j. c.

Ces gravures sont sans doute quasiment identiques à celles trouvées au Maroc.

Au final, Ibhi et son équipe ont conclu que les pierres parlent d' »envahisseurs martiens », des météores qui ont frappé la Terre . Ce qui a ffrayé les habitants et l’artiste témoin dudit événement.

Les événements astronomiques sont enregistrés depuis des milliers d’années. Cependant, il est toujours curieux de savoir pourquoi on en trouve autant dans cette zone et, en particulier, depuis Mars.


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Merci



ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 207 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page