Divulgation cosmique

Parlez-vous extra-terrestre ?

Les scientifiques se préparent à un éventuel contact avec des extraterrestres.

Le centre de recherche examine la réponse à la vie au-delà de la Terre, rapporte news.st-andrews.ac.uk .

Que fait l’humanité quand elle découvre que nous ne sommes pas seuls dans le cosmos ?

Un nouveau centre de recherche international à l’Université de St Andrews coordonnera l’expertise mondiale pour préparer l’humanité à un tel événement et comment nous devrions y répondre.

Bien que nous n’apprenions peut-être jamais l’existence de la vie au-delà de la Terre, ou même d’une autre civilisation intelligente, il y a une chance qu’elle soit détectée plus tôt que tard. Mais sommes-nous prêts ?


Le nouveau centre de post-détection SETI, hébergé par le Center for Exoplanet Science et le Center for Global Law and Governance de l’Université de St Andrews, agira en tant que centre de coordination d’un effort international rassemblant diverses expertises dans les sciences et le sciences humaines pour établir des évaluations d’impact, des protocoles, des procédures et des traités conçus pour permettre une réponse responsable.

Le Dr John Elliott, chercheur honoraire à la School of Computer Science de l’Université de St Andrews et coordinateur du Hub, a déclaré:

«La science-fiction regorge d’explorations de l’impact sur la société humaine suite à la découverte et même aux rencontres avec la vie ou du renseignement ailleurs.

« Mais nous devons aller au-delà de la réflexion sur l’impact sur l’humanité. Nous devons coordonner nos connaissances spécialisées non seulement pour évaluer les preuves, mais aussi pour examiner la réponse sociale humaine, à mesure que notre compréhension progresse et que ce que nous savons et ce que nous ne savons pas est communiqué. Et c’est maintenant qu’il faut le faire.

« Scanner des signaux d’origine extra-terrestre supposée pour les structures du langage et y attacher une signification est un processus élaboré et chronophage au cours duquel nos connaissances progresseront en plusieurs étapes au fur et à mesure que nous apprendrons » Extra-Terrestre « . »

Le SETI Post-Detection Hub comblera une lacune politique importante et prendra également en compte la communication scientifique responsable à l’ère des médias sociaux.


Une attention limitée a été accordée au sujet, une rare exception étant la Royal Society qui a organisé une réunion de discussion scientifique sur « La détection de la vie extraterrestre et les conséquences pour la science et la société » en 2010, après quoi le directeur de l’United Le Bureau des affaires spatiales des Nations Unies (UNOOSA), Mazlan Othman, a dû démystifier l’actualité selon laquelle elle aurait été nommée « ambassadrice extraterrestre ».

Il existe maintenant des procédures et des entités établies avec les Nations Unies pour faire face à la menace posée par les impacts d’astéroïdes sur Terre, mais il n’y a rien de similaire en place pour capter un signal radio d’ET

Actuellement, les seuls protocoles de « contact » convenus existants sont ceux élaborés par la communauté SETI elle-même en 1989, qui ont été révisés pour la dernière fois en 2010.

Se concentrant entièrement sur la conduite scientifique générale, ils constituent des aspirations non exécutoires et ne sont pas utiles pour gérer dans la pratique l’ensemble du processus de recherche, de traitement des preuves candidates, de confirmation des détections, d’analyse et d’interprétation post-détection et de réponse potentielle.


Le centre de post-détection SETI fournit pour la première fois un « foyer » permanent pour coordonner le développement d’un cadre complet, rassemblant des membres intéressés du SETI et des communautés universitaires plus larges ainsi que des experts en politiques pour travailler sur des sujets allant du déchiffrement des messages et l’analyse de données au développement de protocoles réglementaires, de lois spatiales et de stratégies d’impact sociétal.

Le Dr Elliott a déclaré:

« Recevrons-nous jamais un message d’ET? Nous ne savons pas. Nous ne savons pas non plus quand cela va se produire. Mais nous savons que nous ne pouvons pas nous permettre d’être mal préparés – scientifiquement, socialement et politiquement sans gouvernail – à un événement qui pourrait se concrétiser dès demain et que nous ne pouvons pas nous permettre de mal gérer.


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.



Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Merci


ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 121 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire