Secrets révélés

Mgr Viganò met en garde contre la prise de pouvoir de l’OMS sur le traité de pandémie

L’archevêque Carlo Maria Viganò a émis un avertissement concernant une prise de pouvoir imminente par l’Organisation mondiale de la santé via son «traité sur la pandémie».

L’Assemblée mondiale de la santé doit se réunir à Genève, en Suisse, du 22 au 28 mai pour discuter de la mise en œuvre du traité de l’OMS sur la pandémie par 194 pays.

Viganò a publié dimanche une note de service pour avertir toutes les nations qui pourraient envisager d’adhérer au Traité sur la pandémie de l’OMS, que céder la souveraineté à l’organisme mondial constituerait le « crime de haute trahison ».

Il a écrit:

« Dans les prochains jours, les nations qui adhèrent à l’Organisation mondiale de la santé voteront des résolutions concernant la gestion des pandémies par l’OMS.

Ces résolutions transféreront la souveraineté en matière de santé des citoyens à un organisme supranational largement financé par l’industrie pharmaceutique et la Fondation Bill & Melinda Gates.

Si ces résolutions sont approuvées à la majorité, l’OMS aura l’autorité internationale exclusive en cas de pandémie pour imposer toutes les règles, y compris les quarantaines, les confinements, les vaccinations obligatoires et les passeports vaccinaux.

²

Il convient également de garder à l’esprit que cette organisation jouit de l’immunité et que ses membres ne peuvent donc être ni jugés ni condamnés s’ils commettent des crimes. Les technocrates non élus auront paradoxalement plus de pouvoir que celui que les citoyens confèrent à leurs représentants par le biais de leur vote démocratique.

Etant donné que la  cession de souveraineté est considérée comme un crime de haute trahison  par les lois de chaque nation, et que les Parlements ne peuvent légiférer contre les intérêts de la Nation, encore moins violer les libertés naturelles et les droits fondamentaux des citoyens qu’ils représentent, je Je pense qu’il n’échappera à personne que cette tentative de l’OMS de s’approprier un pouvoir qui appartient en propre aux nations individuelles vise à empêcher toute forme d’opposition à l’ Agenda 2030 , qui dans le domaine de la santé vise également à accomplir la réduction drastique des services médicaux et hospitaliers, la privatisation de l’industrie de la santé et la prévention des maladies grâce aux vaccins.

Lire le mémo complet :  Déclaration de Vigano de l’OMS du 21 mai 2022


SF Source News Punch mai 2022


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.


Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Merci



ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 553 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page