Traduction du livre de Phyllis V. Schlemmer : The Only Planet of Choice: Essential Briefings from Deep Space

Phyllis V. Schlemmer est une médium célèbre aux États-Unis. Son père et sa mère possédaient tous les deux le même don. Elle est aussi guérisseuse depuis l’âge de 5 ans. Elle a permis à plusieurs compagnies américaines de découvrir des gisements de pétrole, de gaz naturel et de métaux précieux, et au FBI de retrouver plus d’une vingtaine de personnes disparues.


Sorti en 1993, son livre est considéré par certains comme l’un des plus importants de notre époque. Il est le fruit de plus de vingt années de contacts et de recherches. Parmi les dizaines de milliers de personnes qui l’ont déjà lu, des centaines ont témoigné pour décrire l’impact profond qu’il avait eu sur leur vie.

Ce livre résume vingt années de communications reçues de neuf Êtres Cosmiques, des entités collectives qu’elle nomme « The Nine » (« Les Neuf »), et avec lesquels elle continue aujourd’hui d’être en relation télépathique depuis sa résidence en Floride. Selon Phyllis Schlemmer, le Conseil des Neuf désigne ceux que les Hébreux nomment les Elohim et fut pour la première fois impliqué sur notre planète il y a 34.000 ans. Les Elohim vivent dans une région du Cosmos qu’ils appellent « la Zone froide » et qui correspond à une dimension particulière de notre univers.

Enseignement du Conseil des Neuf :

Question d’âme

Une fois, alors que Phyllis était en transe profonde, elle a été emmenée devant les Neuf. Au début, ils s’étaient manifestés comme de vénérables vieillards, mais quand elle leur a demandé de lui montrer ce qu’ils étaient vraiment, ils se sont transformés en « boules de lumière qui étaient comme une énergie pure, mais avec une âme ».

« C’est peut-être à ça que ressemble une âme », dit Andrew en entendant cela, « c’est peut-être à ça
ils sont, toute âme et aucun corps ».

Phyllis a ensuite expliqué ce qu’ils lui avaient montré: « Ils ont pris … les forces ou l’énergie négative et positive et les ont montré …. Maintenant, si vous êtes si positif et que vous tournez…  ils m’ont montré cette énergie qui tourne et elle continue de tourner si vite qu’elle devient légère et elle
disparaît…. Et le négatif tourne aussi, mais avec sa rotation, il ramasse d’autres choses et il devient
plus foncé. C’est une énergie qui s’assombrit et puis elle tombe. Et ils m’ont montré qu’aucune de ces
deux n’étaient bonnes, parce que la façon dont elles allaient, faisait que cette âme était hors de propos ».

« Ou équilibre », avait suggéré Andrew.

« Déséquilibré, n’est-ce pas ». Phyllis accepta.

« Hmm », a déclaré Andrew, « c’est intéressant. »

Et il a essayé de donner un sens scientifique à Phyllis une imagerie – en termes de filature conduisant à une vitesse accrue et finalement à la disparition dans une autre dimension.


Une fois, Tom répondait à une question sur la réincarnation lorsqu’il a dit : « Une des raisons pour laquelle vous ne rappelez-vous que vos temps précédents est du à l’atmosphère de la planète. « 

Les échanges suivants concernent les sujets des chakras, la naissance et la mort, la réincarnation et
guérison et tout en relation avec l’âme, avec laquelle nous commençons:

ANDREW : Nous ne comprenons pas la manière dont vous utilisez les mots « âme » et « esprit ». je me demande si vous pouviez clarifier la distinction?

Tom : Il y en a en fait trois.

ANDREW : C’est ce que vous appelez l’intellect, l’âme et l’esprit ?

Tom : Oui. Et quand vous les mélangez complètement, alors vous êtes une énergie pure, qui est une âme pure.

ANDREW : Je vois. Or, qu’est-ce que l’esprit comme différencié des deux autres?

Tom : L’esprit est l’âme qui se manifeste à la fois dans votre monde physique et dans l’atmosphère de votre monde physique.

ANDRÉ. Autrement dit

Tom : …. c’est un véhicule.

ANDREW : Est-ce que cela a un rapport avec un « corps astral » ou le « corps éthérique »?

Tom : Oui. C’est l’astral.

ANDRÉ : Exact. . . . maintenant, « l’esprit » – cette partie est-elle connectée au cerveau, ou cette partie est-elle connectée avec l’intellect ou avec l’âme?

Tom : L’esprit est connecté à l’âme.

ANDREW : Je vois, d’après les discussions précédentes, nous avons compris que le corps éthérique semble être…

Tom : C’est la couverture de l’âme.

ANDREW : La couverture de l’âme, n’est-ce pas. Ce sont donc des fonctions distinctes de la personnalité humaine :  l’esprit lié à l’âme, l’esprit lié au corps, et l’âme bien sûr est indépendante, si elle n’est pas dans le corps.

Tom : Oui.

ANDREW : Mais si c’est connecté au corps, c’est connecté au ‘corps éthérique’?

Tom : Oui.

JOHN : Pourriez-vous aller un peu plus loin sur la relation entre l’esprit et l’âme?

Tom : L’esprit est l’intelligence de l’âme.

ANDREW : Cela ressemble à une question stupide, mais je n’ai aucune idée de ce à quoi ressemble le corps éthérique. Est-ce quelque chose qui est enroulé autour de notre corps physique ou est-ce à côté de notre corps physique?

Tom : Il y a deux corps – le corps astral et le corps éthérique et y compris celui que vous voyez, qui est physique, il y a en fait trois corps. L’éthérique se tient à l’extérieur de l’astral et est semblable à une enveloppe, mais ce n’est pas un terme correct. Je vais vous expliquer d’une autre manière : Si vous aviez un œuf, à l’intérieur de cet œuf serait un poussin, ce qui serait une chose physique. Puis autour de ce poussin serait une membrane qui adhère à ce poussin. Ce serait l’astral. La coquille serait l’éthérique.

ANDREW : Très bien, donc ce sont des enveloppes. Merci beaucoup, ça aide énormément.

Tom : Nous aimerions vous expliquer quelque chose en relation avec l’énergie vitale qui doit être
canalisée vers le haut. Il n’y a pas, comme vous le comprenez, sept chakras. Ce n’est pas vrai. Il y a
vraiment neuf chakras. Lorsque ces chakras et le chakra racine sont ouverts, cela crée la fournaise
feu, quand vous générez cela vers le haut, il y a ceux qui pensent qu’ils l’envoient de haut en bas
et cela va dans l’éther, et alors ils ne comprennent pas pourquoi ils ont des fringales et des désirs.

Qu’est-ce qui se passe réellement, l’énergie est piégée dans leur corps astral et alors c’est coulant vers le bas sur tout leur corps, et cela crée à nouveau plus d’un four. Il est nécessaire de faire monter cette énergie dans le neuvième chakra et projetez-la à travers le corps éthérique.

ANDREW : Puis-je juste demander, l’emplacement de ce neuvième chakra?

Tom : Ce serait au sommet de ta tête – c’est là que… ce que tu appelles ta « corde d’argent »… mais ça
n’est pas là où se trouve vraiment la Corde d’Argent.

RON : A ce sujet, j’ai des questions plutôt ésotériques. Ce que j’aimerais faire, c’est lire une
artie de quelque chose qui m’est passé par la tête et demander si c’est correct, puis poser plus loin
les questions – est-ce que ça va?

Tom : Oui.

RON : Au début (c’est une sorte de Genèse) l’Un respirait à bout de souffle et se tournait intérieurement sur lui-même, la tension était une et devenait le tout multiple. Des densités variables et
intensités de matière et d’esprit, avec le potentiel de devenir une seule union.

Les Neuf, les Civilisations, l’humanité et les Autres règnes font chacun partie de tout ce qui est. La création infinie dans sa totalité est l’Être Un infini. L’Être Unique qui est conscient de lui-même dans la mesure où ses différents aspects sont conscients d’eux-mêmes comme faisant partie de tout ce qui est.

Le Neuf est le chakra de la couronne, où la volonté de Dieu est connue. La hiérarchie des civilisations est le chakra du cœur, où s’exprime la sagesse de l’amour de Dieu. L’humanité est le chakra de la gorge. Qu’est-ce que le le tout est – c’est l’inconnu, c’est le mystère. Comme les chakras de la tête, du cœur et de la gorge s’ouvrent complètement à leur devenir pour Dieu, c’est donc un processus de prise de conscience de Soi.

Tom : A ce stade de vos connaissances, nous ne pouvons pas vous expliquer la véritable compréhension de l’ Univers. Ce que vous avez reçu ne vient pas de nous mais des civilisations qui ne
peuvent pas non plus avoir une pleine compréhension. C’est en partie la vérité mais ce n’est pas complet et ce serait très difficile de vous donner une explication. Car la connaissance peut être transmise par des mots mais la sagesse semble stupide et il ne peut pas être véhiculé de cette manière. Mais il est acceptable pour nous que vous transmettiez ces pensées à ceux à qui vous parlez.

RON : Oui, merci. Ce que je voudrais savoir, c’est la signification du chakra de la gorge en termes
du grand Être Solaire, en termes d’humanité et en termes d’être humain individuel.

Tom : Cela concerne votre physique. Je vais avoir une consultation… Le Conseil m’a demandé de vous transmettre ceci : Dans le besoin d’avoir des structures tangibles auxquelles ils peuvent s’identifier, les êtres humains, pour étendre leur compréhension, ont utilisé le terme « Chakra », mais il s’agit en réalité de différents niveaux de l’âme. Comprenez vous?

RON : Les différents chakras qui s’ouvrent, sont-ils différents niveaux d’âme…?

Tom : Oui.

RON : Se manifestant à travers nous?



Tom : Comment pouvons-nous expliquer ? Nous ne sommes pas du chakra couronne. Quand une âme naît, elle est dans le premier chakra. A partir de ce moment, elle s’efforce d’atteindre ce qui est nous – comprenez-vous?

RON : Oui.

Tom : Dans chacune de ses réincarnations dans différentes civilisations et aussi sur Terre, il passe par un processus. Il y a ceux qui peuvent rester dans le premier chakra pendant de nombreuses incarnations et il y a ceux qui, ayant compris que le pouvoir pour soi n’accomplit rien, peuvent générer et aller dans le troisième chakra, en contournant le deuxième chakra. Tous s’efforcent de revenir vers nous le plus vite possible.

L’humanité individuelle n’est pas du chakra de la gorge. Ce n’est que lorsque toute l’humanité aura compris qu’ensemble elle peut devenir le quatrième chakra – Le Conseil a dit que tu as parlé du chakra de la gorge. Je suis désolé, mais c’est du quatrième chakra [le chakral du cœur] et alors l’humanité pourra évoluer en masse. Comprenez-vous ce que nous essayons d’expliquer?

RON : Oui, je pense.

Tom : Aussi, comprenez qu’une âme pourrait être dans ce que vous appelleriez le premier chakra et si elle a seulement la gloire de l’Univers dans sa vie, dans sa motivation, alors elle peut venir immédiatement à nous.

Puisque vous devez avoir quelque chose à quoi vous pouvez vous identifier afin d’avoir de la compréhension dans votre monde, laissez-moi simplement dire que la gloire de l’Univers est un élément essentiel de votre vie. Laissez-moi vous dire qu’il n’y a pas de casier, donc s’il vous plaît n’essayez pas faire de casiers. Vous avez une essence de la vérité. Elle a des limites, mais elle vous sera utile, oui.

JOHN: Nous avons discuté d’une autre question. Il s’agit de l’humour. Nous avons de l’humour dans notre monde : Je me demande si dans votre réalité vous avez vous-mêmes de l’humour?

Tom : Dieu n’aurait pas pu survivre sans pouvoir rire de lui-même !

ANDREW : Quand Dieu rit, que se passe-t-il dans l’Univers? Est-ce que tout est secoué…?

Tom : Tout brille !

ANDREW : Brille ! Je vois. Maintenant, à quelle fonction l’humour est-il lié, à l’esprit, à l’âme ou à l’esprit?

Tom : C’est lié à l’esprit. Ce qui à son tour alimente l’âme en énergie.

JOHN : La plupart de notre humour est basé sur notre existence physique et l’humour de ses situations.

Tom : Nous avons l’humour cosmique. L’Univers est drôle !

ISRAELL : J’aimerais connaître la différence, s’il y en a une, entre l’ego et l’orgueil.

Tom : C’est l’ego qui crée la fierté, et c’est la fierté qui fait l’ego. Dans l’Univers, il n’y a pas de différence, mais sur Terre, cela crée une différence. Nous tenterons d’expliquer : si vous ne demandez pas de l’aide, c’est votre fierté et votre indépendance qui vous empêchent de demander, n’est-ce pas? C’est aussi votre ego, disant « Je suis indépendant et je n’ai besoin de personne » – n’est-ce pas? C’est un et le même. Il est nécessaire d’avoir de l’ego pour exister, mais rappelez-vous qu’il y a l’ego négatif, comme il y a l’ego positif. Et l’ego doit être dans un état équilibré. C’est l’orgueil qui détruit l’équilibre de l’ego. Il faut avoir de l’ego, c’est de l’esprit. C’est quand l’ego devient une chose remplie de fierté que cela devient un problème. Et si l’ego devient mou et flexible, et se permet d’être enfoncé dans le sol, alors ce n’est pas bon non plus.

PETER : J’ai travaillé sur la séparation entre ce que j’appellerais le corps, l’esprit, le cœur et l’âme, et il semblerait qu’un nombre énorme de personnes permettent à l’esprit conscient de passer outre le cœur en continu. Cela semble invariablement conduire à un chemin qui s’éloigne de la conscience.

Tom : Vous êtes tombé sur une vérité et un réveil. Voyez-vous, quand la science est devenue forte, elle a éliminé et exclu le vrai moi de l’humanité, son moi intuitif, son moi d’amour et du cœur. Il est temps d’y revenir, car la science a placé l’homme dans des trous de pigeons, les a catégorisés, étiquetés et mis dans une situation telle que tout le monde a commencé à penser de cette façon. Ces croyances scientifiques ont ensuite conduit à un modèle de pensée de masse.

PETER : Ce que j’ai observé, c’est que si les gens font des choix, c’est souvent l’esprit qui a tendance à faire le choix plutôt que l’intuition ou l’âme. Ainsi, on vient à la vie pour un but, mais  l’esprit l’emporte sur le but de l’âme.

Tom : Parce que la science et l’humanité se sont conditionnées à craindre de paraître stupides, la science a pris la décision que la croyance en l’amour universel, la conscience et le Créateur – car la vérité est vous êtes le Créateur – n’était pas réaliste. Ainsi ils perdirent contact avec la réalité et l’humanité fut alors conditionnée pour permettre à son esprit de gouverner.

PETER : La question permanente pour moi est, étant donné ces deux points, est-il possible d’offrir une opportunité de conscience à des personnes qui ne souhaitent pas, dans leur tête, la chercher? Ou est-ce possible seulement avec ceux qui sont prêts à faire un pas vers la conscience en devenant plus
alignés spirituellement?

Tom : Il y a ceux qui ne comprennent pas, ni qui veulent pas savoir : ne perdez pas votre temps.

JOHN : En ce qui concerne la réincarnation, on dit parfois que nous avons une vision trop simpliste du concept d’une âme entrant dans un nouveau corps à plusieurs reprises, et cela semble être un peu plus complexe que cela. Je me demande si vous pourriez décrire le point auquel la séparation prend
pied? Ce qui se réincarne et ce qui ne se réincarne pas, en termes de relation entre la personnalité et l’âme?

Tom : C’est une thèse très élaborée, elle est très difficile à expliquer en termes humains à cause de votre ego. Cependant, nous vous donnerons un petit échantillon. A titre d’exemple : votre fils est maintenant engendré de vous-même. Donc une partie qui est vous est en lui. Donc si votre fils avait été engendré de vous plusieurs fois, dans des vies différentes, alors il y aurait une plus forte proportion de vous en lui – alors peut-être que la prochaine fois ce serait comme si vous étiez tous les deux la même personne. Est-ce que tu peux comprendre?

JEAN : Oui. Donc, un petit morceau de chaque incarnation va de pair, il y a donc des modèles complexes. . .

Tom : C’est comme les atomes qui grandissent avec les atomes. Ce n’est pas que cette âme est encapsulée, et puis elle flotte d’elle-même et s’encapsule dans une autre entité physique.

JOHN : Est-il possible alors que si l’on prend quelqu’un comme Napoléon dans l’histoire, deux ou trois
personnes pourraient penser qu’ils sont une réincarnation de Napoléon, parce qu’ils en ont chacun un morceau ?

Tom : C’est exact. Mais il y a aussi un symptôme sur Terre qui survient lorsqu’il n’y a pas de bonne santé mentale : ils peuvent s’accorder à cette conscience et croire qu’ils en font partie. Là est une ligne fine, comme vous le dites.

JOHN : Est-il également vrai de dire qu’il y a probablement une personne qui en porte plus que n’importe quel autre?


Tom : C’est exact. Oui.

JOHN : D’accord, ça aide beaucoup.

Tom : Qui de l’humanité voudrait comprendre ça ? Car l’ego de l’humanité en veut au fait que quelqu’un pourrait en faire partie.

JOHN : Il semble que le concept de réincarnation serait très important pour que les gens puissent comprendre, afin de saisir leur pleine responsabilité ; mais la religion, ou du moins la tradition chrétienne, résiste à ça. Comment cela peut-il être décomposé?

Tom : C’est l’un des processus qu’il sera très important de développer à l’avenir. Il est important de préparer cette information pour ceux qui le souhaitent.

MIKI : À quel point est-il important de comprendre nos vies passées pour aller de l’avant?

Tom : Pour certains, c’est très important, pour d’autres ce n’est pas si important, car c’est comme s’ils avaient la connaissance interne et ils avancent dans une autre direction. Mais pour certains, connaître leur histoire, l’arrière-plan, donne alors un aperçu de la personnalité de cette vie.

INVITÉ : Pourquoi les humains oublient-ils leurs vies antérieures lorsqu’ils s’incarnent sur Terre? Si ils
se souvenaient il leur serait beaucoup plus facile de voir la lumière pour s’améliorer.

Tom : Au début il y avait la mémoire puis il est devenu nécessaire de structurer la société pour la progression de ce que vous appelleriez un « comportement civilisé ». Dans les sociétés qui ne sont pas piégées dans l’intellectualisme sans sensibilité, leurs peuples ont conscience  d’autres domaines de l’existence. Ces sociétés sont largement rejetées par ceux qui sont dans les arènes du monde dans lequel se trouvent les principales avancées technologiques, scientifiques et intellectuelles, et quand
les enfants de ces sociétés «civilisées» sont nés avec la mémoire (ce qui était souvent le cas) cela n’était pas considéré comme acceptable et ça a donc été supprimé. Maintenant, cependant (1991), il y a beaucoup de personnes dans  votre monde, dans ces sociétés « civilisées », qui sont venues avec le souvenir. Nous vous demandons  sur Terre, de permettre  à vos jeunes de se souvenir de leur passé, de comprendre qu’il y a une continuité de la vie, qu’il n’y a pas de mort de l’esprit ou de l’âme, que ce qui passe dans une forme n’est que physique et que toute âme, tout esprit, tout ce que chacun de vous est, contenu en lui-même – toute l’essence du Créateur contenue en vous – continue dans la continuité.

Le temps est maintenant venu sur cette planète où il y a de plus en plus de souvenirs. Dans le passé, certaines religions n’avaient pas profité à l’humanité, car elles supprimaient également cette connaissance interne d’autres mondes. Cela a servi son objectif pendant un certain temps, mais il est maintenant temps de laisser la véritable essence de l’humanité passe au premier plan. Oui.

INVITÉ : Est-il vrai que chaque âme de l’Univers doit vivre sur Terre au moins une fois?

Tom : Ce qui est d’une grande importance pour l’humanité, c’est que dans tout l’Univers, la Terre est la seule planète du libre arbitre et du choix. Cela ne veut pas dire que d’autres mondes d’existence, sur d’autres planètes de la physicalité, il y a toujours un contrôle. Cela signifie que sur d’autres plans de l’existence, on peut choisir une expression physique dans une conscience collective en accord.

Toutes les âmes de l’Univers doivent faire l’expérience de cette planète Terre au moins une fois pour apprendre l’équilibre entre le physique et le non-physique – ce que vous appelleriez le spirituel. La Planète Terre existe à cette fin, donc l’importance de vous mettre en équilibre sur Terre est vitale.

Lorsque les âmes naissent sur cette planète et commencent à expérimenter des choses telles que l’ingestion de vos aliments, de vos liquides, qui contrôlent l’esprit ou les médicaments qui les affectent également, alors l’humanité oublie l’essence de qui elle est, et commence à croire qu’elle est la seule réalité.

C’est parce que, dans le passé, l’humanité tentait de s’élever et de parvenir à une compréhension d’elle-même, puis elle s’est piégée et s’est recyclée encore et encore, au lieu d’aller dans d’autres lieux d’existence pour d’autres expériences. C’est devenu ta réalité mais ce n’est pas la vraie réalité.

Cependant, parce que les âmes reconnaissent que cette planète est le Paradis, dans leur confusion ils se sont piégés. Ce n’est pas que la planète Terre les a piégés, ils se sont piégés eux-mêmes, et ce recyclage a entravé l’Univers. Une âme choisit où elle sera. Lorsqu’ils ne vont pas au-delà des limites terrestres de cette planète, ils choisissent de se recycler ici. Cela ne signifie pas que si une âme a fait une erreur, dans le passé ou dans une autre civilisation, qu’elle puisse ne pas choisir de venir ici, car c’est souvent le cas. Cependant, sachez qu’il y en a d’autres dans l’Univers qui tentent également de contrôler les âmes et de créer un état de corruption. Ensuite, l’âme, quand elle est dans son état de pureté peut identifier ce problème et choisir de visiter la planète Terre ou une autre planète, afin de surmonter cette corruption. Oui.

Suit maintenant une discussion sur la naissance et la mort.

INVITÉ : Puis-je poser des questions sur la transition vers et hors de la vie physique? Une chose qui préoccupe beaucoup de personnes conscientes à l’heure actuelle, est la qualité de la naissance et de l’expérience de la naissance, pour les âmes en transition dans le corps. Avez-vous des conseils à donner aux personnes qui souhaitent accoucher, pour les enfants qui viennent au monde maintenant?

Tom : Vous savez que dans le passé, il n’y avait pas cette grande difficulté qui existe maintenant ? Dans le passé, ce qui était créé en ondes sonores n’était pas discordant. Les gens n’avaient pas de modèles et d’ondes sonores mécaniques, ils n’avaient pas de champs d’énergie électroniques, et la naissance était acceptée comme naturelle.

Ce qui se passe aujourd’hui, c’est que les personnes qui veulent donner la vie à un esprit en développement d’une manière pacifique, créent involontairement la confusion chez l’enfant, car ils lui parlent avec douceur et amour, puis ils sortent à l’extérieur, où il y a un environnement très bruyant. Par conséquent, cet esprit nouveau-né ne sait même pas dans quel genre de monde il est entré.

Il faut donc l’expliquer. Pouvez-vous vous imaginer dans une grotte chaude, et puis soudain vous ressentez les vibrations d’une explosion volcanique : vous ne sauriez pas si vous pourriez survivre à cette grotte chaude, n’est-ce pas? Ensuite, vous recevez l’assurance de la mère, puis cette assurance est retirée, ce qui crée une grande confusion.

Ce qui doit être arrangé est ceci : si quelqu’un qui est en gestation pouvait se trouver dans un environnement calme pour cette âme en train de naître, avec de la musique douce, de l’éclairage, un apport éducatif. Vous savez que l’on peut lire une encyclopédie à celui qui est en attente de l’accouchement ? De la même manière que cela est assimilé, le bruit est également assimilé de manière discordante.

Ainsi, lorsque vous passez du calme à la perturbation, n’êtes-vous pas également secoué? Vous voyez, si un esprit choisit de de revenir alors qu’il ne devrait pas, et qu’il revient de force, et qu’il crée encore plus de discordance, et que les nutriments qui l’alimentent sont également discordants, alors vous comprenez pourquoi la planète est en désaccord ? Maintenant, si celui-là revient volontairement et a l’opportunité d’être serein, il a alors une chance de jouer son rôle d’humain de la façon dont il le devrait.

INVITÉ : Il y a un certain nombre de personnes qui comprennent cela, maintenant mais cela doit encore se développer d’une manière plus large à travers le monde.

Tom : Ce qu’il faut faire, c’est créer des arènes de sécurité dans lesquelles une femme entre à ce moment-là.

INVITÉE : Au moment de l’accouchement ou pendant toute la grossesse?

Tom : Jusqu’à la gestation, à partir de la moitié.

ALEX : Je crois que c’est l’une des rares planètes où nous sommes capables de nous reproduire sexuellement dans l’espace physique. Comment l’expérience d’avoir une famille, ou l’expérience d’une unité familiale, nous aiderait-elle dans notre évolution spirituelle sur cette planète?

Tom : Vous avez raison, c’est la seule planète, pas une parmi d’autres, où la sexualité est la méthode de reproduction, et en cela, vous voyez, l’humanité le recherche continuellement, nous l’avons déjà expliqué. Par conséquent, nous allons tenter de répondre à la deuxième partie
de la question.

Il s’agit d’engendrer, et ce n’est pas toujours une nécessité pour les humains d’avoir une famille – C’est la première prémisse qu’il faut comprendre. Lorsqu’une âme choisit de s’épanouir pour le bien de la planète Terre, il est important que l’âme ait un rôle à jouer, il est important qu’elle choisisse les éléments nécessaires à son développement dans son potentiel divin.

Dans le passé, il y avait des âmes qui imposaient des conditions à deux humains, afin que leur reproduction puisse avoir lieu, car elles souhaitaient délibérément les éléments de l’un ou l’autre ou des deux humains. Cela a été le cas dans le passé et c’est en train de changer, car aucune âme ne se recyclera si elle ne le doit pas [1991].

Nous entrons maintenant dans un état planétaire sur Terre dans lequel cette méthode ne s’applique plus, donc dans votre futur, pas immédiat mais bientôt, une âme choisira alors de venir avec l’accord du couple masculin-féminin.

Par conséquent, l’importance de cette famille est de faire naître une âme, pour qu’elle les nourrisse et qu’ils la nourrissent, pour qu’elle et vous, ensemble, atteignez une croissance évolutive.

C’est l’élimination des barrières, pour retirer la densité de la planète Terre, et se préparer à sa
floraison.

JOHN : Le concept « il n’y a pas de mort » : nous avons des croyances sur la réincarnation, mais je sens que c’est un peu plus complexe que la vision simpliste que beaucoup ont.

Tom : Ceux qui sont sur cette planète peuvent comprendre qu’au moment de leur venue, ils ont choisi de venir. S’ils sont dans un état de désespoir, les éléments de l’Univers peuvent s’expliquer eux. Car la planète Terre suscite le désir que l’individu soit un individu, et ce qui est effrayant pour les gens, c’est que lorsqu’ils commencent à croire que s’ils se soulagent, se purifient et évoluent, ils fusionnent avec la Source et ne sont plus un individu. Il y a donc le rejet de la réincarnation et la continuité de la vie. En vérité, ceux qui existent sur Terre sont des dieux. Il y a ceux qui l’ont complètement oublié à des degrés divers – en particulier dans le monde civilisé, comme vous l’appelez.

Nous ne savons pas comment vous expliquer, à vous et à votre humanité, que les énergies qui existent et qui fusionnent avec la Source sont toujours d’un seul individu avec la Source tout en restant un seul individu. C’est très compliqué.


INVITÉ : La fin de l’individualité et la fin du libre arbitre pour de nombreuses personnes sur Terre serait aussi mauvais que mourir. Il serait très difficile de dépasser le concept de fusion dans une conscience parce que c’est ressenti comme mourir.

Tom : Exact. Ce qu’il faut donc comprendre, c’est que l’identité individuelle de la personnalité ne meurt pas. C’est ce que nous voulons dire lorsque nous disons « L’humanité sur cette planète sont
des dieux ». Nous voulons dire des civilisations ou des sous-civilisations. Comprenez-vous cela? D’une manière ou d’une autre, il faut trouver dans votre monde le moyen de véhiculer ce concept : que la mort ne provoque pas la destruction individuelle.

INVITÉ : Le libre arbitre est-il alors un ego?

Tom : Quand nous disons « libre arbitre », nous parlerons maintenant des planètes physiques. Par exemple : si vous choisissez d’aller sur une autre planète, vous savez au passage que vous renoncez à votre libre arbitre individuel pour faire partie d’un libre arbitre collectif. Ce n’est que sur la planète Terre que chaque individu fait totalement partie des libre arbitres. Vous avez demandé, « le libre arbitre est-il ego? » Peut-être pourriez-vous dire que oui. Mais c’est plus que ça, c’est le choix…

INVITÉ : Puis-je vous demander si vous pouvez donner des conseils aux personnes qui approchent de la fin de leur vie physique, sur les moyens par lesquels ils peuvent se préparer de manière méditative à la transition?

Tom : Il n’y a qu’un seul moyen, et c’est d’accepter que ce n’est que la mort physique qui se déroule. L’âme, l’esprit, l’esprit et l’énergie émotionnelle continuent d’exister. S’ils ont compris cela et ont cela à l’esprit quand ils feront la transition du physique, ils ne seront pas en état de choc et ne dormiront pas.

INVITÉ : Beaucoup de gens dans notre monde s’attendent à ce que rien ne leur arrive après avoir fait leur transition, mais nous avons un grand manque de compréhension de ce à quoi une âme peut s’attendre ou visualiser après avoir fait la transition…

Tom : Il y a beaucoup d’écrits à ce sujet à partir de sources spirituelles, vous êtes dans l’erreur dans votre pensée, car dans votre monde, par exemple… tous les Hoovids comprennent la vie après et la vie encore, tous les Indiens aussi, tous les Shinto aussi, tout l’Islam aussi. Ce n’est que dans votre mauvaise interprétation du Nazaréen, de l’état de sommeil et puis la montée des seules bonnes personnes qui crée un manque de compréhension.

Maintenant, ceux qui ont suivi le Nazaréen sont de plus en plus éclairés à ce sujet. Pour les non-croyants en Dieu (athées), c’est leur tristesse, car ils ne sauront pas qu’ils sont décédés et ils seront confus, car ils n’étaient pas préparés, comme la plupart des disciples nazaréens ne sont pas préparés.

Car quand tu passes, tu es qui tu es.

Vous ne devenez pas illuminé parce que vous passez.

INVITÉ : Je posais cette question pour ce genre de personnes, qui se perdent, quand elles traversent..

Tom : Alors je leur dirais : quand vous êtes décédé et que vous êtes confus et que vous ne savez pas ce qui s’est passé, puis reconnaissez que vous êtes décédé et que vous êtes vivant !

JOHN : Je crains que l’Église ne semble adopter une position contre-productive…

Tom : Tu sais qu’il y a des gens exigeants. N’est-ce pas le moment pour les gens d’exiger de leurs chefs religieux? Et ces chefs religieux qui n’évoluent pas, alors ce sera la fin de leur mouvement religieux, car les gens prendront possession de leur vie.

JOHN : Est-il donc vrai de dire que toutes les grandes religions de la Terre croient en la continuité de
la vie après la mort, cela pourrait-il donc être le thème commun à toutes les religions?

Tom : C’est exact, oui. Il y a ce savoir dans l’humanité. Les religieux, ceux qui dirigent religion, utilisent ce savoir pour contrôler les masses.

Les questions suivantes ont été posées par un scientifique, intéressé par les aspects plus subtils de la guérison…

IAN : Je veux poser des questions sur les énergies qui travaillent sur l’ADN, quand un guérisseur guérit
quelqu’un.  Il est reconnu par la science que seulement 5% de l’ADN dans chaque cellule est utilisé pour construire un corps physique. Donc, pour les 95% restants, nous ne savons rien. Je pense que les 95% restants ont une certaine fonction spécifique, en relation avec les énergies et en relation avec la guérison, les champs de fréquence et les champs magnétiques. Est-ce vrai ou suis-je hors de propos?

Tom : C’est tout à fait correct. Sachez aussi que la capacité de guérir est en chacun, mais c’est plus
accessible à certains qu’à d’autres en raison du mécanisme de leur compréhension. Une partie de l’ADN est utilisé pour la conscience collective, les flux d’énergies, et s’il n’est pas compris quelqu’un peut croire qu’il est quelqu’un qu’il n’est pas. S’il n’est pas raffiné en eux-même, ils peuvent croire qu’ils sont Napoléon.

IAN : C’est donc quelque chose comme la mémoire génétique de l’esprit?

Tom : Oui, et s’ils étaient dans cette période ou avaient un bref lien avec elle, si ce n’est pas complètement compris, ils peuvent croire qu’ils en font partie, car cela n’a pas été défini correctement.

IAN: Il semble donc que dans ces 95%, dans chaque cellule, il y ait une manifestation physique dans l’ADN de toutes les vies, expériences passées, de la connaissance cosmique, de la connexion cosmique?


Tom : Oui. Des archétypes aussi, et comment ils ont commencé à se manifester à partir de cela.

ANDREW : Quand les guérisseurs travaillent à trois avec vous, c’est-à-dire trois guérisseurs et le patient, quelle est la nature de ce processus de guérison? Qu’est-ce qui découle des guérisseurs, et qu’est-ce qui est déclenché ? [Dans ce cas, Andrew faisait référence à une situation de deux hommes et une femme guérisseur] Une enzyme ou un système dans l’être humain sur lequel on travaille?

Tom : Ce qui se passe en vérité, c’est que dans le cas des guérisseurs connectés avec nous, l’énergie vient des civilisations d’Ancore et d’Aragon. C’est similaire à votre faisceau laser : il n’y a pas dans votre monde ou  dans le langage de la nature, ce que nous avons.

ANDREW : Mais c’est une sorte de faisceau cohérent, je suppose?

Tom : C’est un rayon qui traverse ensuite les guérisseurs masculins, puis pénètre à travers les guérisseuses puis purifie à son tour dans le corps de ce que vous appelez la patiente.

ANDREW : Oui, d’accord.

Tom : Cependant, lorsque la guérison est entre deux (le patient et le guérisseur) les polarités étant mâle et femelle, et quand les deux sont placés près l’un de l’autre, leurs deux corps éthériques
se mélangent et dans ce mélange, ils sont raffinés, et le raffinement crée alors un entonnoir ou un foyer pour nous générer à travers lui.

Il est également possible pour les guérisseurs de travailler par paires, deux hommes et deux femmes qui travaillerait en équipe, en particulier lorsqu’il s’agit de cas graves. Toute énergie ferait alors un tunnel à travers les quatre êtres afin d’inverser un processus de détérioration chez un être malade.

ANDREW : Eh bien, c’est très bien. Maintenant, un système enzymatique spécifique est-il déclenché, ou l’oxygène est-il travaillé, ou les globules rouges…?

Tom : C’est tout le corps éthérique qui est remis en équilibre.

ANDREW : Je vois, l’action est éthérique, qui à son tour agit bien sûr sur la masse biochimique, je
vois

Tom : Ça enlève de l’éthérique. C’est comme un rayon laser qui élimine les poisons. C’est un filtre géant qui purifie et élimine les impuretés. C’est comme si vous preniez le patient et le retourniez complètement à l’envers, puis scannez et enlevez-en tous les poisons, tout ce que vous appelleriez
tumeur, toutes les choses qui n’appartiennent pas au corps physique, et alors vous le mettriez de côté
en haut.

Ce serait comme si vous aviez une poupée qui avait à l’intérieur un rembourrage en coton de soie très fin, où un insecte s’était glissé à l’intérieur, et l’insecte aurait alors fait son nid, puis vous le prendriez et le couperiez, il s’ouvrirait et se retournait, se purifierait et se recoudrait, puis l’insecte serait supprimé. C’est de la même nature.

DAVID : Dans quelle mesure la maladie est-elle causée par le stress émotionnel, le karma, l’usure ou
des expériences d’apprentissage avec d’autres personnes en relation avec ces causes?

Tom : Ce que nous voyons sur la planète Terre en ce moment est la création d’une nouvelle croyance, nous l’appelons la religion New Age, qui est une croyance selon laquelle on fait sortir du passé un élément dans cette vie. Il dit aussi que l’on est choisi pour enseigner aux autres.

Sachez ceci : que la plupart des maladies sur cette planète sont causées par les peuples de la Terre dans leur erreur de pensée, leurs aliments, leur pollution des terres et des eaux, par la contamination de l’ingestion, par ceux qui font des affaires aux dépens de l’humanité.

Il y a une partie créé par le stress de l’émotion, il y a une autre partie créée par le stress impliqué dans le plaisir avec d’autres, on parle maintenant de jeunesse. Il y a aussi une partie créée par le conditionnement dans le cerveau pendant le temps de la jeunesse, mais la plus grande partie est créée à partir de la planète Terre.

Je vais vous expliquer : l’humanité était censé naître pour vivre une vie pleine, fructueuse, saine et sans maladie, et au passage dans le corps physique, sans le vieillissement ou la souffrance tels qu’ils existent actuellement, mais passer tranquillement dans le sommeil, après une bonne portion de cent ans. C’est toujours dans les dernières années que la connaissance et la sagesse sont réunies. Mais l’humanité a perdu cela pour de nombreuses raisons : celles dont nous avons parlé, et aussi c’est devenu une pensée collective que tous doivent être malades et vieillissants. Il est difficile de passer outre cette croyance. Oui.

DAVID : Quand, par exemple, un corps a créé une calcification à cause d’un éperon osseux, est-ce
possible de modifier la matière juste à partir de la pensée?

Tom : Oui. C’est possible grâce à une bonne nutrition, grâce à des suppléments de vitamines, grâce à votre élévation de pensée et la dissolution de ce calcium, et aussi avec des guérisons. C’est possible. Il vaut mieux arrêter l’ingestion d’animal pendant une partie du temps. Alors le corps commencera alors à consommer le calcium, oui.

IAN : Vous avez dit dans le passé que les erreurs de pensée provoquent des maladies chez l’être humain. Donc je demande quelle est la relation de ces énergies, quel est le processus, à partir du processus de pensée à la manifestation physique. Parce que je suppose qu’il y a aussi une relation avec les énergies magnétiques et les énergies de basse fréquence, et aussi avec les énergies éthériques. Alors, comment tout cela s’articule tout ça?

Tom : Au début, il y avait la pureté et la pureté de la pensée. Lorsque vous faites une chose importante qui est contre soi-même ou l’Univers ou le Créateur, la connaissance interne de la cellule commence à réagir. Vous appelez cela culpabilité dans votre monde, mais nous le connaissons comme une forme d’opposition à la destruction.

Altea et Aragon ont dit de vous dire que tout cela vient d’une base de peur. Il pénètre donc dans l’éthérique et se ternit, donc le champ magnétique est atténué, et il peut alors être pénétré ou contaminé – et ce que vous appelez ondes scalaires, ELF…

IAN : Oui, des ondes à très basse fréquence.

Tom : … ces énergies captent, et elles peuvent alors pénétrer et contaminer l’éthérique. Si vous placez sur votre corps une conscience de cristal avec une structure cristalline, alors les ELF ne peuvent pas vous contaminer.

Que se passe-t-il avec la contamination et la gradation du magnétique, et la pénétration dans l’éthérique, d’une cellule sauvage? Elle creuse un nid à l’intérieur et commence à vider la force énergétique de vie.

IAN : Oui, c’est donc comme le début d’un cancer, selon nos mots?

Tom : Oui, le cancer peut également être provoqué par les erreurs de pensée collective de l’humanité, ce qui est lié à la contamination de l’environnement.

IAN : Vous voulez dire, si la masse de l’humanité pense de manière erronée, cela se reflète dans l’environnement?

Tom : Oui. Si la contamination de l’environnement est provoquée par une contamination visuelle, cela
pénètre dans l’éthérique. Alors ça peut être ceci : vous n’êtes peut-être pas dans l’erreur de penser, mais l’éthérique est bombardé et pénétré – du collectif. Ensuite, la contamination peut se produire.

Que tout vient d’une erreur de pensée parce que l’humanité pense qu’elle peut faire ce qu’elle veut avec la planète Terre. En créant des dispositifs destructeurs. L’humanité n’a pas été créée pour souffrir, l’humanité n’a pas été créée pour la maladie, l’humanité n’a pas été créée pour la destruction. L’humanité a été créé pour la joie et la gloire du Créateur, qui en vérité est l’humanité. Comprenez-vous?

IAN : Oui, dans un sens très abstrait, nous pouvons le comprendre.

Tom : Tu comprends aussi que tu as créé le Créateur?

IAN : Oui.

Tom : Donc tu es le Créateur ?

IAN : C’est difficile à comprendre, mais nous en avons une idée, oui.

Tom : Donc, ce qui est important, c’est de savoir que sur Terre, vous êtes le Créateur qui vous a créé. Ce qui est également important alors qu’il y a ces [éléments] sur Terre qui ont été créés par les
Autres. Et cela peut contaminer et créer des erreurs.

IAN : Oui. C’est la partie difficile pour moi.

Tom : Car l’élément fondamental de l’humanité est d’essayer à tout moment de s’efforcer d’atteindre son moi supérieur, et elle est confuse parce que la densité de la Terre aide le pouvoir en opposition au moi supérieur.

IAN : Oui, ils mélangent.

Tom : C’est exact. Vous savez aussi qu’avec votre pouvoir, qui est infini, tout peut être changé. Vous savez en science que si vous placez une goutte d’un élément, cela peut changer les propriétés de
l’ensemble.

IAN : Oui, je me posais la question, et c’est super que vous le confirmez, c’est absolument comme ça que ça se passe, Oui.

Tom : Réalisez donc que ceux des nôtres peuvent tout changer. En tant que scientifique, vous le comprenez quand vous l’analysez : vous devez maintenant le comprendre quand vous ne pouvez pas l’analyser.

IAN : Oui, c’est la partie difficile. Mais je vois l’importance, oui.

Tom : Réalisez également que vous vous êtes créé en vous la capacité de changer toutes choses. Oui.

Une partie du goulot d’étranglement sur la planète Terre vient maintenant du mouvement New Age, de la libération des inhibitions et le désir d’être de nouveau sur Terre, dans la conviction que le physique, la réalité de la planète Terre est la seule réalité – et devient alors soumise au désir. Par conséquent le Nouvel Âge, qui doit apprendre à la planète Terre à aller de l’avant dans la croissance, l’a en fait arrêté.

JOHN : Est-ce aussi couper le contact avec vous ? Il y a une idée dans le mouvement New Age que
nous pouvons aller le faire nous-mêmes, faire notre propre truc.

Tom : Ce n’est pas possible de faire cavalier seul. Le problème dans la pensée du Nouvel Âge est que, « si vous pensez à quelque chose, il s’en ira ». Par conséquent, cela invalide les autres pour lesquels il ne s’est pas éloigné. Ce que cela implique alors, c’est que vous n’êtes pas assez pur, votre pensée n’est pas assez propre, vous n’avez pas les techniques. C’est une grande erreur, et au lieu de soutenir, d’éclairer et d’être joyeux, cela amène plus de culpabilité. C’est aussi un exemple de la croyance que si vous avez une connaissance de l’esprit, vous pouvez surmonter toutes les possibilités.

Ceux de l’humanité qui ont perdu un enfant qui sont dans le New Age, ils ont deux choix à assumer : l’un que l’enfant ne méritait pas de vivre, car il peut-être est-il arrivé avec une prédisposition aux dettes dues, ou que sa disparition est survenue à cause d’une certaine insuffisance en eux, ne pouvant la soutenir. Les deux pensées sont dans l’erreur. Si vous vous retrouvez piégé dans le passé, votre compréhension de l’avenir n’a aucune valeur.

Ce qui est aussi important, c’est la compréhension de la cosmologie de ce que vous appelez la situation hiérarchique de l’Univers. Nous n’aimons pas le terme « hiérarchique ». Mais pour comprendre qu’il y a d’autres civilisations physiques qui tentent d’apporter des avantages, qu’il y a eu aussi l’ensemencement, et comprendre que les 24 civilisations sont ce qu’ils appellent les vingt-quatre anciens dans le Livre des Révélations. Ce qui est important, c’est de commencer à clarifier les erreurs qui se sont glissées dans l’aspect religieux qui tient l’homme en esclavage. C’est seulement en demandant que l’on reçoit. Sachez aussi qu’il est temps pour l’humanité de comprendre qu’elle est des nôtres, et qu’ils doivent être libérés du fardeau de la pauvreté.

Rappelez-vous que ce sont certains chefs religieux qui ont créé l’idée dans l’humanité qu’il est plus digne d’être moins riche, d’être pauvre. C’était leur façon de contrôler l’humanité. Si vous devez continuellement lutter pour l’existence, alors ceux qui sont proches de vous, et l’environnement qui vous entoure deviennent moins bons – cela ne vous donne pas la liberté de servir correctement.

Nous voudrions que toute l’humanité soit joyeuse. Nous savons aussi que parce que l’humanité peut croire et comprendre que vos royaumes terrestres sont la réalité, l’erreur s’insinue, et la confusion. Mais sachez que si vous vous concentrez les uns sur les autres, le fardeau de l’erreur peut être enlevé, et la compréhension du véritable soi et de votre service peut être acquise. C’est un temps de célébration, au début de son ouverture à la réalité de sa position légitime dans l’Univers. C’est la planète du libre arbitre, du choix, et elle a été maintenue dans une forme de densité qui a piégé les âmes dans la renaissance – le recyclage. Elle entre maintenant dans un état de véritable conscience.

Il y a ceux parmi vous qui ressentent une grande joie pour la Terre, et il y a ceux qui ne ressentent rien, qui ont un rapport inconfortable avec la planète. Il est temps pour l’humanité de comprendre que la Terre a été créée pour être le vrai paradis, et c’est dans ce but que la variété et la beauté ont été créées. L’expérience de votre physique avec les aspects spirituels de l’humanité. Autrefois la densité
sur votre planète Terre a contribué à influencer le piégeage et le recyclage de l’âme.

PHILIP : Vous avez mentionné que nous n’avions plus l’excuse de dire que les choses sont comme elles sont, et ma question est de savoir comment, alors que dans ma propre vie, je dis souvent « Eh bien, je fais ça parce que je suis humain ». Et je lisais dans la Bible un passage qui disait « Nous devons être comme notre Père au ciel qui est parfait ».

Tom : N’est-ce pas là le but de l’effort? N’est-ce pas un élément religieux qui a piégé l’humanité et donné une raison d’être à la police? Je vous ai confondu??

PHILIP : Je ne suis pas sûr de votre affirmation selon laquelle la religion a provoqué cela.

Tom :Il y a ces formes de religion qui disent aussi « il est humain de se tromper » mais l’être humain contient la divinité de la création. Par conséquent, ce n’est pas un truisme qu’il est humain de se tromper – c’est… un faux-truisme.

PHILIP : Que pouvons-nous faire s’il y a eu un changement pour devenir plus conscient de notre divinité – que je suis divin et que je me concentre plus sur cela que sur ma nature humaine?

Tom : Vous insistez sur le fait que vous avez une nature humaine ! (Rire)

PHILIP : Je ne veux pas insister, c’est juste ce que ça donne.

Tom : Tu sais que tu as une nature divine?

PHILIPPE : J’en suis conscient.

Tom : Tu le sais ?

PHILIPPE : -Oui.

Tom : Tu sais quand tu as créé une erreur?

PHILIPPE : Souvent.

Tom : Et tout comme l’humanité crée des méthodes habituelles de vivre l’identité, il est nécessaire de tenter de supprimer les habitudes et de les remplacer par l’être divin que vous êtes.

Cette acceptation de la divinité en vous est un début. Ne vous blâmez pas lorsque vous avez commis une erreur, mais prenez la position de ne pas la répéter. Fonctionnez toujours à partir du centre de votre être et en toute intégrité.

L’important est d’atteindre un état d’être dans lequel vous ne pouvez pas vous considérer avec aversion. En outre, il est important que l’honnêteté soit fonctionnelle. Vous voyez, il y a de la confusion dans l’humanité, et nous avons hésité à parler d’honnêteté, car ils l’utiliseraient alors dans l’erreur. Il est important de comprendre que dans l’honnêteté il doit y avoir aussi la sagesse. Ainsi, dans une forme d’honnêteté, vous ne devez jamais prendre ce qui appartient à un autre – vous le savez tous. L’humanité commet une erreur en embarrassant les autres et en disant ensuite « je suis honnête, ils ne le sont pas ». Ce n’est pas ce que nous voulons dire, vous comprenez?

PHILIP : Oui, vous dites que nous devons être appropriés en plus d’être honnêtes, n’est-ce pas?

Tom : C’est exact. Et trouver une méthode de communication et un comportement qui soient cohérents avec votre intégrité et avec sagesse. C’est difficile, n’est-ce pas?

TOUS : (Rires)

Tom : Sachez ceci : alors que vous comprenez maintenant votre divinité, vous devez aussi comprendre que vous renfermez les éléments de la sagesse. La connaissance s’acquiert par des méthodes éducatives, mais la sagesse est innée. C’est pourquoi le développement de votre sagesse est également important.

PHILIPPE : Oui. Aussi, plus tôt, vous avez mentionné que chacun de nous contient l’essence d’une étoile.  Je me demandais si vous pouviez peut-être expliquer cela davantage, et ce que vous entendez par là?

Tom : C’est difficile. Chaque être existe sur la planète Terre, et chacun est une individualité totale, contenant l’énergie d’une étoile vivante. C’est la lumière de ton âme, tu comprends?

PHILIP : Je peux comprendre quand vous dites la « lumière de l’âme ». Mais quand je pense à une étoile, je pense à un corps dans l’espace qui existe…

Tom : Ce n’est pas de la lumière ?

PHILIPPE : Si.

Tom : Ce n’est pas de l’énergie ?

PHILIPPE : Si.

Tom : Ce n’est pas de la vie ?

PHILIPPE : Si

Tom : N’est-ce pas de la lumière ?

PHILIP : Oui, je vois où vous voulez en venir.

Tom : Par conséquent, tu es une étoile.

DAVID : Donc chacun de nous représente une étoile différente ?

Tom : C’est exact, ne nous demandez pas laquelle.

TOUS : (Rires)

SUSAN : Mais cette étoile n’est pas la même que les civilisations ?

Tom : C’est un point différent. Les civilisations sont des planètes physiques. Il y a des étoiles et des planètes, et des étoiles qui peuvent être créées dans l’éventualité de devenir des planètes. Comme vous avez une civilisation de millions, ils ont aussi une étoile. Chacune d’entre elles est représentée.

A suivre…

Voir tous les chapitres du livre : L’Unique Planète du Libre-arbitre


Que pensez-vous de cet article ? Inscrivez-vous et rejoignez la conversation


Merci à tous pour votre soutien.

Beaucoup d'entre vous sont avec moi, par le coeur et la pensée, et je vous transmet ma gratitude... Vous pouvez assurer la continuité de ce site de plusieurs manières... En partageant les articles que vous avez aimé... En achetant vos livres et vos produits préférés sur Amazon via ce site... En faisant un don sécurisé sur Paypal... Ou les trois en même temps... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...


Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci








Elishean777 : Communauté pour un Nouveau Monde © elishean/2009-2021

Tags:

0 Commentaires

Laisser une réponse

Imaginer un Nouveau Monde © Elishean 2009 - 2021

CONTACT

Vous pouvez nous envoyer un e-mail et nous vous répondrons dès que possible.

En cours d’envoi
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

%d blogueurs aiment cette page :