Traduction du livre de Phyllis V. Schlemmer : The Only Planet of Choice: Essential Briefings from Deep Space

Phyllis V. Schlemmer est une médium célèbre aux États-Unis. Son père et sa mère possédaient tous les deux le même don. Elle est aussi guérisseuse depuis l’âge de 5 ans. Elle a permis à plusieurs compagnies américaines de découvrir des gisements de pétrole, de gaz naturel et de métaux précieux, et au FBI de retrouver plus d’une vingtaine de personnes disparues.


Sorti en 1993, son livre est considéré par certains comme l’un des plus importants de notre époque. Il est le fruit de plus de vingt années de contacts et de recherches. Parmi les dizaines de milliers de personnes qui l’ont déjà lu, des centaines ont témoigné pour décrire l’impact profond qu’il avait eu sur leur vie.

Ce livre résume vingt années de communications reçues de neuf Êtres Cosmiques, des entités collectives qu’elle nomme « The Nine » (« Les Neuf »), et avec lesquels elle continue aujourd’hui d’être en relation télépathique depuis sa résidence en Floride. Selon Phyllis Schlemmer, le Conseil des Neuf désigne ceux que les Hébreux nomment les Elohim et fut pour la première fois impliqué sur notre planète il y a 34.000 ans. Les Elohim vivent dans une région du Cosmos qu’ils appellent « la Zone froide » et qui correspond à une dimension particulière de notre univers.

Enseignement du Conseil des Neuf :

AFFAIRES TERRESTRES

Faire la différence

Ce chapitre concerne notre utilité les uns pour les autres sur cette planète et aussi nos relations – et comment nous les traitons. Bien que préoccupé par ce que nous pouvons faire pour aider la planète et l’humanité, Tom nous met en garde de devenir trop zélé.

Tom: Cela n’aide pas votre travail d’être trop intense. C’est important pour vous permettre de vous détendre ou de vous distraire, comme regarder votre télévision ou écouter de la musique, lire, se promener ou rendre visite à de gentils amis et parler de sujets totalement différents. Dans votre monde physique, il est important de maintenir un équilibre. Vous ne pouvez pas le faire s’il n’y a pas de diversion. Vous devez vous détendre afin de fonctionner à un niveau supérieur.

Bien qu’il y ait des instructions de visualisation et de méditation dans le prochain chapitre, voici une pratique utile que vous pouvez commencer pour faire une différence dans le monde dans lequel nous vivons. Si certains de ces conseils de méditation sont répétés plus tard, je ne m’excuse pas, c’est pour être utile aux « sauts de lecture ». La méditation est l’une des choses les plus utiles que n’importe qui puisse faire, à la fois pour lui-même et pour la planète.

Les Neuf ont suggéré que nous nous engagions et que nous nous réunissions pendant dix-huit minutes pour méditer pour l’unification de cette planète et aussi pour le droit de chaque pays à exister et puis de méditer pour voir tous ces pays renforcés, unifiés à travers le monde, et qui usent de leur solidification à bon escient. Ils ont souligné le besoin d’énergie et de cohésion de groupe, avec synchronisation du temps de méditation et ensuite un engagement à cet arrangement.

Le temps demandé est de dix-huit minutes, en coordination avec 21 heures en Israël (n’oubliez pas
pour vérifier les changements d’heure saisonniers locaux !) À titre indicatif, cela devrait correspondre à :

1 1 . 00 sur la côte ouest des États-Unis
14. 00 sur la côte est des États-Unis
19h00 dans les îles britanniques.
20h00 en Europe


Le jour sélectionné est le dimanche. Les Neuf demandent qu’au moins une fois par mois un minimum de douze personnes soient ensemble. Les autres dimanches, si cela n’est pas possible, un minimum de trois personnes serait obligatoire.

On nous demande de garder nos bras et nos jambes dépliés pendant la méditation, et d’entrer dans notre méditation en étant dans l’amour, l’harmonie et la paix. S’il est nécessaire que vous fassiez quelque chose avant de méditatif, que ce soit avec le son, la couleur, la respiration, l’exercice ou le calme – faites-le avant de commencer .

Aussi avant de commencer, les Neuf suggèrent un nettoyage de couleur en utilisant spécifiquement – le vert émeraude, le bleu royal  et le violet royal – visualisez ces couleurs pleuvoir sur vous, emportant toutes les perturbations de la journée et permettez à cette pluie de couleur de s’écouler dans la Terre en purification avant de commencer votre méditation.

Tom : Nous travaillons chacun ensemble dans le service. Au sein de chaque serveur, il y a une intuition qui est la plus élevée. C’est votre lien avec nous. Écoutez la voix en vous. Suivez directement tout ce pour quoi vous  donnez une caution. Il est important que les peuples de la planète Terre comprennent leur responsabilité pour soi, pour l’autre, et à son tour pour l’Univers.

Il est important que les habitants de la planète Terre comprennent que dans la mort, ils n’échappent pas à la responsabilité, qu’il n’y a pas de mort. Pour que chaque mouvement, chaque pensée, chaque mot affecte l’univers. Il est important que ceux sur la planète Terre commencent à travailler en harmonie, à l’unisson, en équilibre et en paix les uns avec les autres.

Ce livre que nous avons demandé de nous écrire vous aidera à comprendre le but de chaque personne, et pour la Planète Terre par rapport à l’Univers. Rappelez-vous ceci : nous sommes tous un avec chacun de vous. Nous sommes vous et vous êtes nous. Nous existons sur votre énergie d’amour.

Comprenez que vous n’êtes pas une île seule, que vous faites partie d’un tout – et quand je vous dis cela, je me réfère à tous ceux qui sont en service. Ceux qui ont le désir d’être seuls et d’accomplir un service selon leurs propres préceptes, en eux-mêmes, ne sont en vérité pas en service. Être en service, c’est se donner pour l’amour de l’Univers et pour l’amour de ses semblables. C’est aussi important de se rappeler que si vous commencez à être piégé à regarder en vous-même, à avoir une compréhension totale de soi, c’est aussi une forme d’ego. Il est temps de se mettre de côté et de partir vers l’avant. Nous vous parlons à tous. C’est le seul moyen et la seule forme sous laquelle l’Univers peut évoluer.

Nous n’avons pas d’objection si les gens veulent regarder en eux-mêmes, cela peut vraiment profiter aux gens, et ils peuvent alors faire un pas en avant, mais s’asseoir en cercle et regarder à l’intérieur, et demander constamment « Et moi ? » et « Voyez ce que j’ai fait », alors ils ne sont en vérité pas préparés pour le service. Quand vous pouvez lâcher prise du « Et moi ? » et demandez ce qui peut être fait pour l’amélioration de l’Univers, en ayant la volonté d’abandonner l’ego, les désirs et l’apitoiement sur soi, alors ce que vous avez essayé de trouver en  vous-même sera montré dans une grande clarté.

Le Conseil dit que je dois vous dire ceci : les Autres, si ils peuvent garder ceux qui ont le désir de servir dans un cercle étroit, et regarder à l’intérieur à tout moment, alors en vérité ils ont réussi, n’est-ce pas?

JEAN : Oui. On a dit dans le passé que le processus de changement et de croissance doit prendre ses
parcours naturel et un peu lent, et je le sens en cette période de grand changement.

Tom : Nous n’avons pas le temps qui a été dit par les hommes : toutes les âmes qui ont existé, et maintenant existent en ce moment, et ceux qui sont dans le monde des esprits entourant cette Terre, ont eu leur temps. C’est leur égoïsme, c’est leur ego, leur apitoiement sur eux-mêmes, leurs désirs physiques, et qu’ils refusent de renoncer. Ils ont eu le temps. Ils savent au fond de leur âme et de leur être même, qu’ils ont eu le temps. C’est leur ego qui les empêche de changer et de progresser. Si nous le permettions, cette planète plongerait dans les ténèbres, et il entraînerait la plus grande partie de l’Univers avec lui.

Nous avons donné à cette planète plus que suffisamment de temps. En vérité nous avons donné à cette planète et à ceux qui existent sur cette planète plus de temps que nous n’en avons donné aux âmes qui existent sur d’autres planètes. Nous ne pouvons pas donner plus de temps. Le temps que nous avons donné n’a pas été utilisé de manière productive, mais pour nourrir à nouveau les egos.

Tous les gens ont du potentiel. Si vous prenez un pot d’huile et essayez de le boire, il n’a pas un goût agréable, et vous pouvez prendre un pot de vinaigre seul et ce n’est pas agréable, mais si vous mélangez les deux, cela a un goût raffiné. C’est ce que vous devez comprendre à propos de ceux avec qui vous travaillez.

JOHN : Oui, merci, c’est beau.

Tom : Ce que nous vous expliquons maintenant, nous l’expliquons en toute vérité et sincérité. C’est pour tous ceux qui ont proclamé être dans le travail. Nous souhaitons que vous compreniez qu’il n’est pas possible pour toute personne sur Terre d’échapper à la responsabilité de la planète Terre, afin de faire ce qu’ils disent qu’ils doivent faire. Ce n’est pas possible pour eux d’être d’une quelconque utilité s’ils ne s’occupent que de leurs propres intérêts.

Souviens-toi que tous ceux qui viennent à toi de contrées lointaines sur Terre, en disant « J’ai laissé toutes mes responsabilités, mes désirs et tout ce que j’ai eu, ma mère, mon père et mes enfants, parce que je suis venu ici pour travailler pour Dieu. » Ils sont dans l’erreur, parce qu’ils ne peuvent pas  travailler pour Dieu quand ils n’acceptent pas la responsabilité de leurs proches. Ils peuvent en vérité penser qu’ils le font. Il peut être vrai qu’une personne se consacre à ce qu’elle croit être une dédicace, mais vous ne vous retirez pas de ce dont vous êtes responsable en le faisant dans un manière qui cause des frictions ou un grand mal à quelqu’un d’autre, car vous êtes alors responsable de l’âme de cette personne.

Nous souhaitons vous expliquer une condition terrestre : vous avez en vérité plus de compréhension de la densité de la Terre que nous. Nous avons créé la Terre, mais nous n’avons pas existé sur Terre. Ceux qui se sont incarnés sur Terre plusieurs fois ont une meilleure compréhension de la faiblesse
impliqués dans la vie sur Terre. Quand nous disons cela, nous parlons d’âmes relativement évoluées. nous tentons, pour ne pas vous flatter, nous disons la vérité de la position et de la responsabilité des âmes évoluées. Celles-ci, sont des enseignants dans le service, car ils ont une plus grande compréhension du service que beaucoup.

JOHN : Deux difficultés que nous rencontrons avec ce sujet des âmes évoluées est le dangereux sentiment d’élitisme qu’il peut créer chez certaines personnes impliquées dans ce travail.
Et, si vous appliquez cette notion d’âmes évoluées aux membres de notre groupe, l’étrangeté c’est que les membres du groupe se retrouvent tous ensemble en même temps.

Tom :

Ce n’est pas étrange, car c’est maintenant le moment. Il y a eu de grandes souffrances parmi vous tous dans votre passé. Dans vos vies antérieures de service, il y a aussi eu de grands échecs, et beaucoup de ceux qui sont venus en ce moment ont aussi connu de grands échecs. Il a fallu de grandes souffrances pour en arriver à ce point. Il a fallu une longue réflexion parmi vous tous pour s’arranger pour revenir à ce point. Il a fallu beaucoup d’endurance pour que vous restiez tous dans vos situations de vie, pour vous réunir. Et il y en a beaucoup d’autres comme vous.

S’il vous plaît, expliquez aux éveilleurs de la Terre que chacun d’entre eux a donné tout ce qui était possible pour être sur la planète Terre à un moment ou à un autre. Et dans votre situation, vous n’êtes pas des leaders mondiaux, mais vous souffrez, vous êtes désespérés, vous êtes angoissés, et vous n’êtes pas différents des âmes plus ordinaires. Tous ceux qui existent en ce moment sur la Terre ont souffert dans la grandeur dans le passé, bien que certains ont également été dans une grande joie.

JOHN : Cela impliquerait-il que presque n’importe qui sur Terre aurait une identité que vous pourriez
nommer du passé, qui serait reconnaissable?

Tom : Pas en ce moment, car il y a des millions et des millions d’âmes. Ceux qui sont rassemblés pour servir  et sont maintenant ceux qui étaient rassemblés aussi dans le passé pour élever l’évolution de la planète. Ils se rassemblent maintenant à nouveau pour faire évoluer la planète. Le Conseil dit que j’ai créé des difficultés dans un système de croyance.

JOHN : Eh bien, la difficulté n’est pas de donner l’impression qu’une personne est plus spéciale ou
a une fonction cosmique plus spéciale que toute autre.

Tom : Tous les êtres humains ont une grande fonction cosmique. Il est important que vous sachiez que chacun a une responsabilité les uns envers les autres et envers l’Univers. Ils sont venus de beaucoup d’autres planètes, et ils ont servi sur d’autres planètes. Ils sont maintenant là pour aider la planète Terre, mais aussi à cause de l’attractivité, la densité, l’aspect physique, ils sont devenus piégés dans la planète Terre. Peut-être qu’ils le reconnaîtront en eux-mêmes.

JOHN : Je comprends que ceux d’entre nous qui sont revenus pour servir de cette manière, ont pris
cette décision avant cette vie. Ce qui n’est pas tout à fait clair, c’est comment nous nous sommes rapprochés pour travailler ensemble comme nous le faisons, quand nous n’avons aucun souvenir de cette décision. Comment nous sommes nous tous rencontrés et comment en est-on venus à travailler ensemble ?

Tom : C’était votre décision. Si vous aviez la mémoire, seriez-vous alors capable de vous rapporter à l’expérience des âmes sur la planète Terre?

JEAN : Probablement pas. Il semble qu’il y ait eu une sorte de fil conducteur subconscient qui a nous amené à se retrouver ensemble, une mémoire du passé que nous avions partagé.

Tom : C’était votre choix. Vous n’êtes pas ici par accident. Dans vos réalisations, et dans ce que vous accomplirez pour la purification de la planète Terre, si vous choisissez de renaître sur la planète Terre dans votre prochaine vie, vous aurez alors des souvenirs, comme ceux qui existent sur d’autres les planètes évoluées qui ont gardé la mémoire.

ANDREW : Nous, les humains sur Terre, semblons avoir du mal à tenir notre engagement, dans le respect des résolutions intérieures que nous prenons. Comment cela vous affecte-t-il lorsque quelqu’un finit par ne pas faire ce qu’il a dit qu’ils ne ferait pas?

Tom : Nous examinons votre scène et nous choisissons celles qui nous semblent les plus bénéfiques pour le travail. Ils s’engagent, ils le pensent en leur for intérieur et ils disent qu’ils s’engagent, mais nous ne pouvons pas vraiment interférer quand tout d’un coup l’engagement ne veut pas être pris. C’est le problème qui se pose depuis des milliers d’années sur cette planète.

ANDREW : Oui, je commence à m’en rendre compte.

Tom : Ils feront ce qui n’interfère pas avec leurs plaisirs.

ANDREW : Je suis bien conscient de cela et je pense que cela vous rend triste parce que c’est au profit de l’humanité, sur Terre. Si nous-mêmes ne pouvons pas nous entraider, cela me semble être une situation désespérée pour l’avenir.

Tom : Nous comprenons pourquoi vous, les humains, avez des difficultés à vous engager, et nous comprenons que nous vous demandons de faire beaucoup de choses. Et parfois, lorsque les choses ne se produisent pas, vous comprenez pourquoi elles ne se produisent pas, mais les autres ne comprennent pas. Les gens attendent de nous que nous fassions des miracles pour eux. Nous, ne pouvons pas tout faire. Nous avons besoin de votre énergie physique et de vos esprits sur votre planète. C’est très important.

ANDREW: J’espère transmettre cela à d’autres à mesure que j’en apprendrai plus à ce sujet.

Tom : Vous avez travaillé avec nous pendant de très nombreuses années sans preuve, et pour cela, nous sommes pour toujours reconnaissant.

ANDREW : Je semble être dans une position étrange où je n’ai pas de rêves, je n’ai pas de visions, je
n’ai pas d’idées.

Tom : Vous avez une connaissance à l’intérieur.

ANDREW : Il me semble que je perpétue ce qu’on appelle la foi – je suppose que c’est peut-être la connaissance mais, de toute façon…


Tom : La connaissance est la foi. Certaines personnes ont un grand désir de nous plaire, mais si nous plaire  leur apporte de la peine, alors cela ne nous plaît pas. Et si une telle personne n’est pas en mesure de mettre en avant la clarté de l’engagement complet, nous avons une grande compréhension, car nous comprenons la nature de la Terre. Nous vous avons dit qu’il y aura des moments de tristesse et des moments de désespoir, mais ils seront dans le minimum, pas dans le maximum, et cela ne viendra que parfois lorsqu’il y a une ponction sur votre énergie, de la part de ceux qui vous entourent.

Votre engagement, s’il est vrai, portera en vous le chant de l’Univers. Cela vous fera marcher dans la lumière de l’amour, et marcher dans la légèreté. Si l’un d’entre vous ne comprend pas cela, alors nous
vous demanderons d’être clairs avec vous-mêmes au sujet du service.

Si votre engagement est clair au point de vous remplir d’amour, de joie et de musique de l’Univers, en verbalisant cet engagement, il lui donne de la force, toutes ces forces qui sont en accord avec vous seront fortifiées par votre joie et vous entourera d’amour le plus pur.

Mais si votre engagement n’apporte pas de la joie mais de la peine et de l’angoisse, et non du plaisir, c’est seulement que vous souhaitez nous faire plaisir, en verbalisant cette réserve cela la dissipe, et ceux qui vous aiment peuvent ensuite vous donner la force de filtrer et de comprendre. La verbalisation amoureuse te donne de la force, et nous donne de la force.

Si c’est pour être une autruche, pour ne pas être critique, il vaut mieux ne pas servir l’Univers.

Votre motivation à tout moment doit être la plus élevée. Votre objectif et votre direction doivent être aussi clairs que possible dans la densité de votre monde. Ta générosité, ton amour, ton coeur, ta joie de vivre doit s’étendre pour toucher les autres. Il n’y a pas d’enseignants, car tous sont étudiants. Il y a un échange qui est donné, et quand vous vous donnez, si c’est votre nature physique, mentale ou émotionnelle, si vous donnez cette énergie pour l’étendre aux autres et les toucher, ce que vous recevez est au centuple.

C’est le secret de la croissance, le secret de l’expansion : la volonté de se donner complètement sans question. Mais en même temps sachant ne pas se donner aux imbéciles. Tu sais que là sont sur la planète Terre ceux que vous appelez les fous ? Ils sont là pour voir si vous êtes prêt à donner de vous-même à un imbécile – c’est leur position. Seul celui qui est volontaire et force son chemin donne à un imbécile.

Nous devons vous dire aussi que le zèle est futile. Lorsque vous transférez ce que vous savez et devenez agressif avec cela, et essayez d’insister pour que les autres comprennent et soient d’accord, vous êtes en train de créer un problème pour vous-même. Tu sais qui tu es. C’est souvent au-delà des gens et de leur compréhension, ou cela peut activer leurs peurs. Vous devez être très prudent pour maintenir l’équilibre, l’amour et la compréhension. Vous n’êtes pas spécial – bien qu’en vérité vous le soyez, mais cela n’enlève pas votre responsabilité, vous devez rendre des comptes spéciaux dans le monde physique. Il n’y a aucun moyen d’aider les autres si vous ne comprenez pas les joies, les peurs, les tristesses, les désespoirs, les amours et les colères des peuples qui existent dans le monde physique.

En vérité, vous devez maîtriser ces choses, mais celui qui se dit maître s’en échappe : un maître maîtrise ces choses tandis qu’il existe parmi elles, c’est la différence entre un maître qui ne prétend pas être un maître, et ceux qui prétendent être des maîtres.

Si vous vous retirez du monde physique, vous n’aurez aucune tentation, aucune colère, aucune joie, aucun amour. Et en vous retirant du monde, vous pouvez facilement maîtriser ces choses car il n’y a pas de tentation, aucun contact avec les autres êtres. Vous ne pouvez pas transférer vos croyances ou vos sentiments à un autre : vous ne pouvez planter qu’une graine. Et vous ne pouvez pas condamner les autres pour la manière dont ils vivent : vous pouvez seulement essayer de leur montrer. Sans être le meilleur exemple, ils n’écouteront pas.

Soyez doux avec les gens et laissez tomber une graine, et nous nous occuperons du reste.

Il n’y a pas une âme sur votre planète qui ne puisse être sauvée, si en vérité elle a été traitée correctement avec stabilité, maturité et amour. Il est important d’avoir de l’amour, et il est important de donner de l’amour et de partagez de l’amour, et il est également important de réaliser que vous n’êtes pas un être parfait, et personne non plus : mais chacun de vous a en lui des qualités qui, mêlées aux qualités des autres, font un parfait tout.

Après cela a suivi une discussion avec un invité qui avait demandé des conseils sur son enseignement aux autres.

Tom : Il n’y a pas d’enseignants. Si vous comprenez ce principe, alors vous comprenez beaucoup de choses. Quand une personne s’érige en enseignant, elle se démarque. Nous, le Conseil des Neuf, ne sommes pas des enseignants. Le Nazaréen n’était pas un enseignant. Tous sont étudiants ensemble dans l’Univers, et quand on a un échange avec un autre, alors on enseigne et sommes enseignés. C’est ce que l’échange est sur ce point.

Un autre mot doit être utilisé dans votre langue. Oui. Nous voulons dire qu’il n’y a pas d’enseignants de l’Univers, tu comprends ? Bien qu’il puisse y avoir un professeur d’instrument de musique.

Vous voyez, c’est maintenant le moment dans l’univers de la planète Terre où les gens doivent apprendre par eux-mêmes. Le temps d’enseigner comme la religion, ou l’idée d’une autre personne à une autre… Ce qui est seulement nécessaire en ces temps est une orientation. Il existe tous les moyens, méthodes et facilités d’échange d’informations aux cercles lointains de la Terre. Autrefois, les dirigeants et les enseignants de la Terre sentaient que la masse de l’humanité n’était pas capable de penser par elle-même.

A cette époque de l’avancée de la Terre et de l’accélération qui s’est intensifiée sur la Terre, même ce que vous appelleriez « connaître » est imprégnée des champs d’énergie qui éveillent la voix la plus intime à l’intérieur. Et comprenez bien qu’il n’y a pas d’enseignants, seulement des animateurs.

Puis un échange concernant la foi personnelle…

ALBERT : En tant que chrétien, je suis troublé par l’influence d’autres chrétiens, qui critiquent ceux
d’entre nous qui ont une approche plus mystique et méditative. Avez-vous des directives à ce sujet?

Tom : Entourez-vous d’une lumière blanche de protection, de la conscience universelle qui est Christ, demandez la direction, et par-dessus tout, demande-toi : quel est mon motif ? Est ce que je fais ça pour gagner, est-ce que je fais ça pour l’exposition, est-ce que je fais ça pour être différent, est-ce que je fais ça pour le troc [argent], est-ce que je fais ça pour être « quelqu’un » dans mon monde ? Si votre réponse est oui à l’une de ces questions, vous êtes ouvert à ceux qui vous égarent. Si votre motivation n’est que par amour de l’humanité et d’apporter la paix sur cette planète Terre, et si vous pouvez être heureux dans le silence, pour ne pas s’en vanter, pour ne pas parler de ces lieux ou les énergies ont été utilisées, alors tout le bien viendra.

MIKI : Je sens que je suis devenu bloqué spirituellement, mais j’ai toujours envie de faire une différence dans le monde. Avez-vous des conseils à ce sujet?

Tom : Si vous vous disciplinez à méditer au moins neuf minutes par jour, mais de préférence dix-huit lorsque vous avez plus de temps, vous pourrez recueillir la force intérieure et la guidance de l’Esprit Saint et tous les obstacles à votre chemin spirituel seront éliminés.

Sachez ceci : chaque humain est dans une position de grande responsabilité pour apporter le changement dans l’humanité, et chacun de vous crée une différence dans la vie de ceux qu’il touche,
même si vous ne le savez pas.

Par conséquent, l’importance de maintenir un soi intégral, et d’être honnête en soi et avec les autres doit être de la plus haute priorité. Il est important de savoir que chacun d’entre vous possède en son sein une cristallisation de l’esprit qui se détache des tenants et aboutissants de votre vie, et qui sort comme un rayon qui touche les autres à l’extérieur, et les inspire, et aussi apporte à ceux qui sont en contact avec vous les énergies nécessaires pour changer votre moi intérieur et créer une différence dans leur propre vie et celle des autres.

Il est important de réunir le mental, l’esprit et les émotions pour en faire un être complet. Il est important que chacun d’entre vous soit une batterie pour que cela se produise pour les autres humains également. Sachez que, parfois, la batterie a simplement besoin d’être branchée, comprenez-vous ? Cette vie est la plus importante que vous ayez jamais choisie. Celles du passé étaient des expériences passées pour la préparation de celle-ci.

Il est important de savoir que ce qui est passé est passé, et que ce qui est à venir dans le futur ne fait pas de différence pour le moment: c’est ce moment dans le temps qui fait la différence. Chaque moment est un nouveau départ. Chaque moment doit être vécu et touché. Les souvenirs de ces moments, comme aussi les souvenirs des vies passées, vous profitent, et c’est en préparation pour le futur.

Mais c’est lorsque vous êtes dans ce moment que vous êtes qui vous êtes, que vous êtes au centre de l’Univers. L’anticipation sur le futur provoque l’anxiété. Quand vous êtes dans ce moment, le futur n’est que le moment suivant.

JOHN : Je pense que c’est notre insignifiance relative dans la société qui nous empêche de croire que nous jouons un rôle important.

Tom : C’est votre analyse de l’insignifiance relative. Un cordonnier peut avoir plus d’importance que le chef d’un pays.

Le facteur d’usure d’être en service peut assaillir n’importe qui.  Les prochains échanges ont porté sur
ce problème spécifique :


Tom : Dans l’expansion de ton énergie, dans l’éthérique de chaque humain, quand elle s’étend continuellement en se donnant aux autres, en transmettant le service et la direction, alors vous laissez toujours une partie de votre éthérique le long de votre chemin. Ce qui est le plus important, c’est la récupération des éthériques. Vous avez dans votre monde du chewing-gum, n’est-ce pas?

DEE : Oui. Chewing-gum.

Tom : Et quand c’est nouveau, c’est une forme complète, alors vous le rendez souple en ajoutant de l’humidité. Alors vous le mastiquer. Ensuite, vous en retirez toute l’essence du goût. N’est-ce pas?

DEE : C’est vrai.

Tom : Alors vous pouvez le prendre et l’étirer, et il aura des trous. Vous pouvez continuer à mettre des portions ici et des portions là-bas, et puis vous ne pouvez pas tout remonter. Et puis il perd non seulement sa forme, il perd l’essence de ce qu’il était. C’est à ce moment-là que tu mâches trop, n’est-ce pas?

DEE : Oui.

Tom : L’enseignant qui dirige et développe ne peut pas s’étendre au-delà de ce qui a été étendu, quand ils ne sont pas de nature à s’étendre davantage. Il est donc nécessaire de faire une pause complète.

On peut restreindre l’expansion de soi en aidant l’humanité à grandir, jusqu’à ce que la santé et l’équilibre soient restauré. De cette façon, il est possible de se guérir tout en étant au service de l’humanité.

INVITÉ : L’une des difficultés majeures de mon travail est la complexité physique des matières que je dois gérer : pouvez-vous suggérer comment, avec les pressions sur moi, je peux gérer cette immense complexité ?

Tom : Vous avez en vous des ressources et des énergies. Vous avez en vous un esprit, et vous aussi
ayez l’amour qui vous entoure. Commencer à penser aux grandes complexités de votre heure de stress qui crée plus de complexités. Pour mettre les choses en action, n’essayez pas de tout faire, mais faites un pas à chaque fois. Retirez-vous de vous-même, ne pensez pas à vous et à votre stress : détachez-vous… Détachez-vous de votre famille, de vos amis et associés dans l’émotion, détachez-vous de tout dans l’émotion. Pensez, car vous avez cette capacité, que vous effectuez un service, ou que vous êtes sur une scène, et faites-le à chaque étape. Il est important de commencer, de ne pas s’inquiéter avec des difficultés. Quand vous commencerez, vous verrez le grand défi qu’il est pour vous, et il vous, occupera, cela vous donnera force et courage. Cela gardera votre esprit dans une situation de flux, de non blocage, de sorte que vous pouvez alors penser avec clarté. Vous avez créé une situation qui a été créée par vous, donc vous pouvez le décréer, car vous avez cette capacité.

Vous constaterez que si vous avez des difficultés dans des choses qui sont moralement justes, ne vous souciez pas de ce que les autres tentent de faire, ou quel avantage de votre détresse ils essaient de gagner, mais sachez que ce que vous avez fait est moralement juste, et s’ils essaient de gagner sur vous, de vous accuser ou de couvrir leurs propres pertes en faisant de vous un bouc émissaire, alors ils seront en vérité découverts, et ce n’est pas votre préoccupation.

Car si vous êtes honnête et moralement juste, alors seule la vérité viendra, et ceux qui tentent de prendre avantage de vous, ou de vous utiliser, seront exposés en leur temps à une plus grande conséquence. Oui.

Il n’y en a pas un qui soit meilleur que l’autre. Il est important de comprendre que parmi tout ceux qui
existent sur la planète Terre, il n’y en a pas qui soit en vérité plus supérieur ou moins égal. Quand on dit cela, nous parlons de l’âme. Et si vous regardez à l’intérieur de l’âme, vous découvrirez que chaque âme est une particule de la divinité. Alors qu’à l’extérieur, différentes personnes peuvent ne pas sembler égales, dans leur âme, elles sont en effet égales. Il n’y a personne parmi vous qui ne soit pas à égalité – et nous parlons de sentiment et d’émotion. Il est important d’avoir cette compréhension.

Tous les gens ont des sentiments et ressentent tout autant que les autres, même s’ils semblent ne pas en avoir.  La difficulté avec la Terre n’a pas été seulement l’inégalité des Noirs, des Jaunes, des Rouges, mais aussi des femmes de tous les peuples. Il est important de comprendre que vous ne pouvez pas établir de règle. Ni un homme ni une femme ne peuvent établir une règle et dire que « C’est ainsi que cela doit être ».

Nous n’avons pas fixé ces règles : cela a été fait par ceux sur Terre afin de contrôler, de manipuler et d’utiliser les autres. Cela n’a pas été fait par le mâle humain seul : cela a été fait aussi, dans certains groupes, par la femelle. Nous souhaitons que vous sachiez qu’un homme, quelle que soit son origine, a un sentiment, qu’une femme ressent également. Vous ne pouvez pas mettre de côté une femme et dire « Ceci est une femme » et un homme, et dire « C’est un homme ». Car chacun est une femme et un homme.

Cela a été la plus grande difficulté – comme cela a été le cas avec les attitudes des gens envers les autres personnes d’autres races. C’est seulement à ce moment que les deux parviennent à un véritable mélange, et c’est pourquoi nous avons demandé qu’il y ait un travail à l’unisson entre les mâles et les femelles. Il est important de contrôler l’ego et d’avoir la compréhension que tous les autres sont égaux. Tous les humains ont un droit égal. Nous ne pouvons pas avoir d’ego et de division dans ces prochains jours : il doit y avoir une purification au sein de ceux qui créent le poison pour tous.

Il faut comprendre que s’il y a des difficultés dans vos sociétés, cela crée des difficultés pour le cosmos.

Le genre féminin sur la planète Terre a des antennes d’une plus grande sensibilité à la connaissance du fonctionnement interne de l’humanité. Les antennes mâles voient la surface, pas toujours la réalité intérieure.

IRÈNE : Oui. En référence à cela, un projet sur lequel je travaille porte sur la sexualité féminine, et où nous sommes allés au cours des trente dernières années en ce qui concerne la façon dont les êtres humains ont commencé à traiter ou ne pas traiter ce domaine corrompu de leur vie. Y a-t-il quelque chose que vous pouvez me dire qui pourrait m’aider dans cela, et pensez-vous que c’est important?

Tom : C’est important, et c’est aussi ce qu’on appelle une boîte de Pandore. Car si elle n’est pas menée avec grande sensibilité, cela peut être mal interprété. Mais le plus important est de faire ressortir ce qui a été enlevé et supprimé de la femme : la vraie connaissance que dans le passé tout pouvoir est venu des femmes – et maintenant, ces dernières années, ces informations et connaissances émergent des femmes.

Parfois, elles ont utilisé leur capacité à contrôler l’humanité masculine, et les hommes ont réagi à cela – et il est maintenant temps d’éliminer l’ombre de la corruption dans l’utilisation du pouvoir des femmes, de produire la pureté de ce pouvoir dans sa vraie forme, concerné par la création et retournant à la source. Cela crée une complication pour vous, mais avec sensibilité et subtilité, vous pouvez apporter cette connaissance, à ceux qui comprendront, et cela leur portera ses fruits et libérera une autre liberté intérieure, qui commence aussi avec l’accélération dans le monde.

Cet exercice de la sexualité a créé la servitude pour toute l’humanité. C’est maintenant le temps de
la compréhension et la libération de cet esclavage, sans les corruptions.

IRENE : Ce qui s’est passé à l’époque moderne, c’est que nous sommes passés d’une période de secret et contrôle de l’acte sexuel, accompli dans l’obscurité, à la sexualité galopante dans les années 60 et 70, à une relative abstinence dans les années 80, car il semble que l’humanité n’ait pas choisi de reconnaître toute idée dans ce domaine.

Tom : C’est exact, et il est important que la sexualité soit désormais comprise. Comprenez ceci :  la peste sexuelle n’a pas été créée uniquement à partir d’erreurs scientifiques : elle a également été créée à partir de la conscience de l’humanité pour briser son schéma habituel, afin qu’elle puisse se revoir. Cependant, comme dans la plupart des cas avec votre monde, toutes les choses sont exagérées.

IRENE : C’est aussi une histoire d’émotions, et c’est aussi une histoire de compréhension de ces émotions.

Tom : Il est important de comprendre cela, car l’émotion la plus élevée mène à la source. C’est la connexion réalisée à l’achèvement, le sentiment d’unité avec l’autre et d’unité avec la création. C’est la motivation derrière le mâle à la recherche continue de cet autre côté de l’être, le féminin, pour faire ce retour à la création – mais à cause de l’incompréhension et d’abus il est rare que ce retour soit vraiment fait. Comprenez vous?

IRENE : C’est génial. Mais quelle est la motivation de la femelle?


Tom :

La pulsion de la femelle doit recevoir le pouvoir de créer, et ce n’est que lorsque la femelle est chargée par l’énergie catalytique masculine que la création se forme. Vous voyez, cette sexualité de création dans la femelle est, à un niveau subconscient, une colère contre la population masculine pour l’esclavage avec lequel il a encapsulé la femme, car dans son inconscient, le mâle savait que tout provenait de la femme. La femme s’est maintenant éveillée à la force de son être. Cette colère a émergé à travers la promiscuité, pour dire aux mâles « Vous ne contrôlerez pas mon élément le plus important, à la place j’en abuserai ».

C’est comme le lui jeter à la figure, car c’est l’homme qui a abusé dans le passé. Ensuite, au sein de la collectivité d’esprits, cet abus par les mâles s’est accéléré hors de contrôle, et la destruction de la planète Terre était l’issue logique. C’est ainsi qu’est née une tendance intérieure à se dévorer soi-même.

L’humanité a provoqué la rupture des relations sexuelles elle-même, pour arrêter sa limitation et sa corruption de la la sexualité, par l’abstinence forcée et la peur. Maintenant il est temps pour la sexualité d’être mise en évidence dans l’humanité pour revenir à une compréhension saine de sa connexion avec la création, et du retour à la lumière dans les moments de couplage, pour se rajeunir.

IRENE : C’est aussi le début de la reconnaissance que la Terre est le paradis?

Tom : Ce n’est que sur votre planète Terre que cette union se produit. C’est l’unité ultime. Oui.

INVITÉ : Je souhaite vous poser une question au sujet d’une déclaration que vous avez faite en 1988, selon laquelle « dans le passé, tout le pouvoir venait des femmes ». Maintenant, pourriez-vous développer cela et nous dire comment cela a changé dans l’histoire, de sorte que les femmes ont perdu leur pouvoir?

Tom :

Ce n’est pas « Tout le pouvoir venait de la femme », mais « Tout le pouvoir vient de la femme ». Il n’a pas été perdu : il a été pris, pour être contrôlé. Le mâle a reconnu que c’était le pouvoir, et en le contrôlant au niveau de l’instinct, ils croyaient alors contrôler le pouvoir. C’est pourquoi, aussi, dans la brutalité, le matraquage des femmes, physique ou mental, ils peuvent alors tenter de détruire ce pouvoir, plutôt que de comprendre que l’homme et la femme, interchangeables, peuvent être les deux piliers qui soutiennent le monde.

Maintenant vous comprenez aussi qu’il y a eu des réactions de la part de ceux qui sont de sexe féminin, et cela commence maintenant à revenir à l’équilibre. Aussi, ce qui n’était pas permis chez les mâles était l’identification à l’énergie féminine qui existe en eux, car elle existe en pourcentage. Un pourcentage de mâle existe dans la femelle aussi. C’est seulement quand il y a une compréhension complète de l’égalité, que le monde commence à évoluer vers sa juste place. A notre époque, dans ces pays qui n’ont pas évolué – bien que vous puissiez penser qu’ils ont évolué – lorsqu’ils mettent moins d’emphase ou d’amour sur un enfant de sexe féminin ou détruisent les enfants de sexe masculin, ou continuent à permettre aux âmes environnantes de la planète Terre de venir uniquement dans des véhicules masculins, alors nous demandons à quel point ils sont évolués?

Vous voyez, c’est égal, le pouvoir est féminin, et il doit être utilisé par l’homme. Et le pouvoir du masculin doit être utilisé par la femme. C’est le partenariat. Pensez-vous que que l’humanité va comprendre ça ?

INVITÉ : Au fil du temps, ils le feront – certains humains commencent à comprendre, mais cela prendra probablement encore du temps.

Tom : Les idées enracinées sont difficiles à éliminer, n’est-ce pas? Car ils font des vers dans le cerveau, et ils nichent là-dedans, et ils y font des œufs et des frères et sœurs, n’est-ce pas ? Il y a donc des gens à l’esprit vermifuge, oui!

TOUS : [Rires]

INVITÉ : Y a-t-il eu une omission ou une erreur de la part des femmes et de la femme,  qui a provoqué cette situation, et qui aurait pu se produire autrement, dans le cas du mâle contrôlant la femelle?

Tom : Dans de nombreuses tribus, il y avait une compréhension de ce pouvoir. Donc au début l’égalité a été acceptée. Ensuite, il y a eu ceux qui ont régressé à l’état d’animal génétique. Cela n’avait rien à voir avec ce que vous appelez « erreur ». Cela avait à voir avec l’assujettissement de l’un sur l’autre. Ça avait aussi à voir avec la compréhension que la femelle de l’espèce produisait l’avancement des espèces – et vous savez que dans les premiers temps, on ne comprenait pas que le mâle était nécessaire pour produire l’avancement des espèces. C’est donc devenu une idée enracinée, dans l’erreur. Les Hoovid l’ont compris, car ils savent que c’était le résultat.

INVITÉ : Si nous pouvons clarifier cela, cela s’est enraciné par ignorance du processus de la reproduction?

Tom : Pas au début, mais quand il y a eu dispersion et déplacement dans d’autres arènes, et sans
avoir de contact, il sont alors revenus à l’animalité.

INVITÉ : Et il n’y avait aucune intuition ou sens parmi les femmes sur le processus de reproduction?

Tom : Elles savaient d’où ça venait, mais le diraient-elles à leur chef ? Il y avait cette connaissance.

INVITÉ : Cette connaissance a-t-elle été supprimée ?

Tom : C’est exact. elles étaient aussi impressionnées, subjuguées par l’idée qu’elles n’avaient aucune valeur, sauf pour aider à la productivité des hommes. Comprenez-vous combien d’âmes étaient évacuées parce qu’il s’agissait d’une femme et ont tenté de se recycler encore et encore?

INVITÉ : Non, je n’avais pas compris que c’était un phénomène majeur.

Tom : C’est toujours un phénomène majeur, n’est-ce pas?

JEAN : En Chine ?

Tom : Oui. Aussi dans la nation des sept dieux.

INVITÉ : De quelle nation s’agit-il?

Tom : Inde.

Ensuite, des discussions ont eu lieu sur le rôle des jeunes

JOHN : Avez-vous un message pour les jeunes conscients d’aujourd’hui, qui sont en train d’arriver à
l’âge adulte?

Tom : Vous terminez maintenant les fonctions et les leçons des enfants et avez commencé l’identification de qui vous êtes. Nous souhaitons que vous sachiez ceci : vous n’êtes pas votre personnalité, vous êtes vraiment l’essence de l’univers entier. C’est pourquoi nous vous demandons, pour l’avenir, que vous assumiez la responsabilité totale et complète de vous-même, de la planète Terre et du cosmos.

Quand vous étiez enfants, vous jouiez au jeu des enfants. Vous êtes maintenant entré dans le monde de la réalité. Cela signifie que vous savez qui vous êtes et que vous ne le ternirez pas en vous permettant de jouer comme des enfants. Vous êtes entré dans une nouvelle phase. Vous avez franchi le seuil du moment du début du déblocage du goulot d’étranglement sur la planète Terre. Vous avez commencé à entrer dans les chambres de l’initié. Vous avez commencé à identifier votre source, et si vous y pensez vraiment, vous savez que vous pouvez déplacer une montagne, élever la planète Terre et arrêter d’être coincé en soi-même.

Sachez toujours que vous êtes aimé et marchez dans la connaissance de cet amour et de qui vous êtes. Travailler dans la cohésion et l’amour les uns avec les autres, comme nous le faisons avec vous. Nous avons dit dans le passé, vous avez seulement besoin de demander.. Alors laissez tomber la fierté des enfants, et demandez ce que vous souhaitez avec sincérité et joie, et supprimez la personnalité qui dit : « nous devons sacrifier ».


Les sacrifices du passé n’existent plus. Ce n’est pas nécessaire, nous ne le souhaitons pas. Nous souhaitons seulement de la joie pour vous et la Terre. Nous sommes avec vous dans la libération de la Terre de l’esclavage : maintenant en ce moment libérez-vous aussi. Libérez-vous maintenant complètement, totalement – acceptez qui vous êtes et partez, avancez avec joie. Nous vous remercions, nous sommes dans une grande joie et nous vous aimons. Vous êtes la manifestation de
nous sur Terre : maintenez cela au centre de votre être et représentez-nous comme nous vous représentons. Nous donnons de l’amour, nous apportons la paix. Nous sommes toujours avec vous.

DEE : J’aimerais vous poser une question sur la façon d’atteindre les jeunes : comment cela serait-il le mieux fait, individuellement, dans des petits groupes, en grands groupes, enseigner, jouer?

Tom : Ce qui est important, c’est la confiance, et aussi de ne pas sous-estimer leur capacité de compréhension. Sur  cette planète en ce moment, il y a des âmes qui sont maintenant jeunes, mais qui sont venues amener la planète Terre dans l’avenir, qui en vérité est un avenir glorieux pour toute la Création. Ils sont venus en confiance, mais il y en a certains qui sont dans une grande confusion, car ils ne se sentent pas en sécurité. L’important est de les placer dans des situations de sécurité, de confiance et d’amour pour les prochaines années, de ne pas les placer dans des situations de danger – et pour les hommes qui pensent que le danger fait partie de leur processus de croissance, vous devez comprendre que le danger en ce moment est un vrai danger : le monde entier est en question.

Il y a des énergies qui ne sont pas les meilleures. Nous ne voulons pas dire qu’un enfant doit être choyé : nous signifions qu’un bon raisonnement, une bonne compréhension et une explication soient donnés à votre jeunesse, car ils comprennent bien plus que vous ne le pensez. De plus, ils vous connaissent mieux que vous ne vous connaissez vous-même. Ils savent aussi qu’ils ont des limites, car ils viennent d’un vaste univers, et ils ont besoin d’une frontière dans votre monde physique, car cette frontière crée leur sécurité, et à mesure qu’ils s’étendent à l’intérieur eux-mêmes, la frontière s’élargit alors. Mais ils doivent être dans une spirale, c’est-à-dire une frontière qui les aide à monter, à grandir vers l’extérieur.

Ce qui est le plus nécessaire, c’est la compréhension des parents, car les jeunes d’aujourd’hui viennent avec un code de connaissances qui n’a jamais existé auparavant sur la planète Terre, et ce qui est nécessaire pour les parents, c’est de comprendre que tous les livres qui sont écrits ne peuvent pas aider ces jeunes particuliers -cela doit venir du coeur. Et la culpabilité des parents se manifeste aussi, parce que les parents ne sont pas sûrs qu’ils puissent s’acquitter de cette obligation que ces jeunes leur ont apportée. Sachez ceci : ils ne vous aurait pas choisi s’ils ne croyaient pas que vous pouviez mener à bien les choses, car vous le pouvez.

JOHN : Nous discutions de notre inquiétude quant au fait que tant de jeunes, de garçons, veulent jouer avec des jouets qui sont des armes pour se battre les uns contre les autres. Cela semble être presque une nécessité parmi les garçons à cause de la pression du groupe de pairs, même si nous ne voudrions peut-être pas leur donner ces jouets. Comment pouvons-nous faire face à cette situation, et est-ce que cela leur crée un problème pour le futur?

Tom : Cela créera une grande difficulté à l’avenir. Il y a sur votre planète Terre l’illusion que s’ils sont
autorisé à jouer cette agression en s’attaquant les uns les autres, alors cela supprime l’agression. Ce n’est pas vrai : ça en crée plus. Vous êtes les gardiens de votre jeunesse, vous devez parler. Créer des moyens et signifier par le mouvement et l’exercice, et dans la création de jeux qui ont deux objectifs comme rivaliser avec les autres et être compétitif avec soi-même. Créer de nouvelles voies et de nouveaux moyens, et impliquer l’humanité des jeunes et organiser les parents contre les jouets-armes.

Lorsque vous forcez ceux qui créent des armes à ne pas créer d’entreprise par ce biais, un autre moyen doit être trouvé. Vous devez comprendre les énergies qui sont créées avec les armes, oui. Vous êtes peut-être forcés par la pression collective de la jeunesse, à céder.

JOHN : Forcé par la pression des pairs à céder – oui, c’est ce qui s’est passé avec nous.

Tom : Ce qui est important, c’est l’organisation de petits groupes de parents contre les armes. Faire
en sorte que vos enfants soient fiers de ne pas en avoir besoin. Qu’ils ont d’autres moyens d’expression. Chacun de vous est revenu sur cette planète en ce moment pour l’amélioration de la planète Terre. Utilisez qui vous êtes pour votre retour, sachez que vous avez accès à toutes les connaissances. Ne vous limitez pas à ce que vous pouvez atteindre. Oui.

MIKI : Nous parlions de relations ce matin, à propos de chaque personne étant finalement responsable de son expérience et de la possibilité qu’une personne soit victime d’une autre. Pourriez-vous commenter cela?

Tom : Il y a dans votre monde une compréhension limitée de la vue d’ensemble. Il est possible pour les gens d’être des victimes. Oui.

MIKI : Alors, ça veut dire qu’on n’est pas responsable en dernier ressort de sa propre expérience?

Tom : Pas dans tous les numéros. Il y a des situations dans lesquelles l’un est entraîné dans le modèle d’un autre. Parfois, il est possible d’effacer ce schéma, en travaillant avec la croissance de l’autre. Parfois, ce n’est pas possible, parce que l’autre n’est pas capable de devenir clair à ce moment-là. Chaque âme doit se développer à sa manière à travers l’apprentissage et l’évolution. Il y a des moments où il y a victimisation absolue par d’autres, car il est également possible pour quelqu’un de créer une victimisation.

JEAN : Oui. Est-il vrai qu’une fois que vous réalisez que vous êtes dans l’énergie de quelqu’un d’autre, vous pouvez reprendre votre responsabilité, car vous avez alors la conscience, le choix et la capacité de vous retirer par vous-même?

Tom : Pas toujours. Si vous êtes dans le plan de quelqu’un d’autre et que son énergie vous touche en
périphérie, il est plus facile de s’en sortir ; mais prenez une pieuvre – si elle enroule ses tentacules autour de vous,  ce sera alors une plus grande lutte pour vous retirer, ou pour arrêter d’être dévoré. Reconnaître le problème n’aide pas sur ce point, car c’est trop tard, trop gros.

Miki : Alors, y a-t-il une solution, pour ne pas être victimisé?

Tom : Dans votre évolution planétaire, il y a des étapes ainsi que des plans de vie. Nous prendrons une tribu que vous pourriez qualifier de barbare : dans leur état ils victimisent et sont victimisés parce qu’ils vivent dans un petit cadre, ils ne comprennent pas la réalité plus large. Ce n’est que par l’expérience et l’éducation qu’ils s’étendent au-delà. Plus vous devenez conscient, moins vous avez tendance à tomber dans les bras d’une pieuvre. En d’autres termes, n’acceptez rien ni personne dont vous savez que vous n’avez pas la force de vous en éloigner.

Ou cela aura moins d’importance si votre ego n’est pas tellement pris par lui.

Miki : Il semble aussi que les personnes très sensibles, psychiquement réceptives ou ouvertes aux autres, ou à d’autres énergies, sont plus vulnérables que d’autres. Y a-t-il des conseils à ces personnes, pour qu’elles se protégent?

Tom : Oui. Au réveil chaque matin demandez une protection de la lumière qui vous entoure, pour
maintenir l’équilibre et vérifier constamment vos réactions au sein de qui vous existez dans la réalité

Pouvez-vous être impliqué physiquement avec d’autres êtres et ne pas leur faire de mal? N’oubliez pas que vous devez avoir de la compassion, vous devez avoir de l’harmonie, vous devez avoir de la compréhension, mais à tout moment vous devez vous détacher de l’ouvrage.

Nous irons un peu plus loin là dessus et vous l’expliquerons si vous le souhaitez.

Dans votre monde physique, dans vos désirs physiques et vos échanges émotionnels, pouvez-vous dans vos âmes et vos cœurs vous impliquer dans une relation physique, lorsque vous êtes impliqué dans le travail de la conscience? Et si cette personne avec qui vous êtes est impliquée également dans le travail, pouvez-vous en toute honnêteté, dire que lorsque vous vous lancerez dans le travail, vous serez complètement séparé et objectif, lorsque vous rencontrerez un conflit de priorité entre le travail et votre relation?

Pourrez-vous être ferme dans votre analyse de la situation? Pourrez-vous dire « Non, dans cette affaire, je pense que vous vous trompez », ou cette relation physique créera-t-elle un problème? Voudriez-vous pencher d’un côté ou de l’autre, à cause de votre relation physique  Pourrez-vous expliquer à votre partenaire que, lorsque vous entrez dans le portail de notre monde, que vous devez alors être coupé de cet être physique et agir avec détachement, complètement objectif et honnête? Vous n’avez pas besoin de nous répondre à ces questions, mais à vous-même.

INVITÉ : Si l’on ne peut pas se détacher, et laisser ce genre de relation derrière quand c’est nécessaire, est-ce que cela signifierait que cela contaminerait notre travail intérieur, avec votre monde – est-ce là le résultat final?

Tom : Ça contaminerait le travail, mais pas la relation avec nous. Rappelez-vous, dans votre monde physique, les gens autour de vous ne comprennent pas toujours qui vous êtes, et peut-être jamais vraiment savoir qui vous êtes, mais parfois, à leur manière, sans le vouloir, ils essaieront de vous contrôler. Et n’oubliez pas : parce qu’ils sont peut-être dans le monde, c’est leur priorité, ils peuvent donc créer des problèmes pour vous. Comprenez-vous parfaitement?

INVITÉ : Je pense que oui.

Tom : Il faut avoir une clarification complète : il ne faut pas dire que tu sais, et plus tard ne pas savoir.

INVITÉ : Eh bien, si je peux paraphraser, le travail doit être détaché de toute autre relation que nous
avoir en dehors de ce travail.

Tom : Ce n’est pas à cent pour cent. Je vais vous donner une analogie. Nous vous mettrons en situation : vous avez une entreprise ensemble, et l’entreprise est séparée de votre ménage. Un soir vous passez du temps ensemble, et vous êtes très aimant, très proche et en parfait équilibre et en harmonie dans votre vie physique. Le matin, vous allez tous les deux à votre entreprise. Lorsque vous
entrer dans cette entreprise, pouvez-vous alors vous détacher de votre relation de partenariat? Si votre compagne ou compagnon fait quelque chose ne va pas dans cette entreprise, ou si votre compagnon n’est pas complètement détaché, ou si quelqu’un entre dans cette affaire, et votre compagnon ne gère pas la situation comme il se doit, de quel côté irez-vous? Allez-vous aller du côté de votre client ou du côté de votre pote? Pourrez-vous vous détacher? Votre compagnon pourra-t-il comprendre que dans votre comportement, c’était pour les affaires et ce n’était pas personnel ?

Ils disent que je ne suis pas clair pour vous.

INVITÉ : Je pense que nous comprenons cela très bien, oui.

Tom : Tu ne peux pas manipuler ton compagnon, et ton compagnon ne peut-il pas te manipuler? C’est ce que nous essayons de dire. Au détriment du travail ou de votre entreprise. C’est ce que vous devez traiter avec. Pouvez-vous rester ferme et dire que vous avez tort? Ou allez-vous vous affaiblir? Est-ce que vous voyez?

INVITÉ : Totale objectivité et totale honnêteté dans ces situations.

Tom : Est-ce que ça va alors créer un problème dans votre soirée?

INVITÉ : (Riant) Oui, ça va le faire ! Donc, vous ne pouvez pas entrer dans cela à moins que votre partenaire soit soigneusement choisi préalablement

Tom : Est-ce que ton pote essaiera ensuite de diriger ton entreprise? Tous les domaines que vous devez enquêter. Est-ce que votre compagnon sait vraiment mieux que vous, ou votre partenaire pensera-t-il qu’il sait mieux que vous?

INVITÉ : Eh bien, pouvez-vous nous dire s’il y a un but ou une validité à l’institution du mariage sur cette planète à ce moment, pendant cette période?

Tom : Vous parlez d’un mariage qui est un contrat légal selon les termes de la nation de votre existence? Une unité est une unité. S’il s’agit d’une structure identifiable à proposer à ceux de votre
voisinage, pour leur montrer qu’il y a solidarité et unité, le mariage a de la valeur. Toutefois plusieurs
paires de personnes ne font qu’un, sans contrat légal, et à ce moment-là, elles ont tendance à être plus unies dans leur cœur que ceux qui sont liés par contrat.

INVITÉ/2 : Ma femme va maintenant se séparer de moi : comment puis-je lui faciliter le départ, pour nous deux, et surtout que puis-je faire pour que le moindre mal arrive à nos enfants?

Tom : Supprimez toutes les émotions passées autant que possible en vous. Approchez-vous tous du centre de votre cœur. Soyez dans la douceur, soyez en confiance avec vous-même, mais soyez dans l’amour bienveillant et la sincérité. Dans chaque monde, quand il y a une séparation d’avec celui qui a été proche, il y a aussi une grande douleur pour beaucoup. Pour vos enfants, soyez toujours dans la vérité, prêts à vous partager, à accepter la responsabilité pour eux. Soyez une force pour eux, mais toujours en vérité. Écoutez à l’intérieur et suivez cela. Si vous le souhaitez, appelez à l’aide.

L’humanité n’était pas censée être seule. L’humanité a appris à fusionner le masculin et le féminin, le positif et le négatif, le Yang et le Yin, et alors cela devient un.

Nous avons du mal à comprendre votre nature. Nous sommes éduqués par d’autres sur les manières dont vous êtes. Il nous est très difficile de comprendre votre nature physique. Nous comprenons votre
nature émotionnelle et votre nature intellectuelle mais il nous est très difficile de comprendre votre
façon d’être. Nous sommes conscients des problèmes que vous rencontrez sur la planète Terre avec la sexualité  physique. On ne peut pas l’enlever : ce peuple doit l’enlever d’eux-mêmes, ou l’affiner.

ANDREW : Oui, je suppose que nous devrons tous y travailler et faire de notre mieux. Y a-t-il quelqu’un qui comprend le physique des humains, puisqu’il a été conçu et créé par une intelligence?

Tom : Tu fais référence à l’un d’entre nous?

ANDREW : Oui, quelque part dans votre consortium, il doit y avoir ceux qui le comprennent.

Tom : Il y en a parmi nous qui comprennent. Je ne comprends pas cette émotion, alors je vais le raconter de la manière que ça m’a été donnée. En ce qui concerne votre corps physique, la sexualité,
les désirs que vous avez – et nous parlons maintenant en termes de vos zones de reproduction physique – ils sont similaires à une soupape de sécurité. Lorsque vous vous engagez dans l’éveil, et ce type de travail de service, cela est activé dans une certaine mesure. Si l’être n’est pas capable d’élever la vibration, cela devient comme un four qui est alimenté et le four doit avoir une soupape de sécurité. La façon raffinée de le faire serait d’augmenter le niveau d’énergie, ou de se défouler à votre façon. Il y a en chacun de vous un pipeline et si le niveau d’énergie n’est pas canalisé vers le haut pour que la vapeur puisse être libérée correctement, cela devient alors un four brûlant chaud. La seule libération est alors la sexualité. je ne comprends pas l’émotion, ça n’a pas de sens pour moi.

ANDREW : L’émotion est une sorte de boucle de rétroaction : s’il y a de la chaleur, elle veut plus de chaleur.

Tom : Comme ils me l’expliquent, il n’y a rien de mal à cette émotion, mais si tu te laisses aller aussi beaucoup de vapeur, alors cela dissipe l’énergie de ce four, et il ne fournit plus et ne fonctionne plus comme il se doit. C’est le problème dans votre monde physique : il y a trop d’implication pour libérer de l’énergie, plutôt que de raffiner l’énergie. Il est important que ce raffinage ait lieu… mais ils me disent que si vous mangez trop, vous tomberez malade. Je ne comprends pas.

ANDREW : Oui, si nous mangeons trop, nous obtenons ce qu’on appelle une indigestion, nous ne pouvons pas supporter la charge, et je suppose que cela se réfère analogiquement à ce désir physique.

Tom : C’est vrai. Si vous mangez trop, vous dissiperez l’énergie gagnée en mangeant. Si vous agissez aussi beaucoup vous dissipez l’énergie de l’action. L’énergie est importante, elle ne doit pas être dissipée et jeté dans l’éther, elle doit être canalisée correctement. Nous aimerions également que vous sachiez qu’il n’y a rien de mal avec vos relations physiques. C’est lorsqu’elles deviennent l’enjeu central de votre vie que l’énergie est dissipée.

CHARLES : La masturbation : est-ce un comportement normal ou ne devrait-il pas l’être du tout?

Tom : C’est dans votre monde physique, à cause du désir des facteurs génétiques au sein du corps humain, qui a été généré à travers les générations. Nous n’avons aucune objection à la masturbation,
car c’était une forme de masturbation qui a semé la Terre. Mais il renverse ce qui est d’une grande importance pour nous : nous ne nous opposons pas pour les jeunes, si cela les libère de la pression au sein de leur physique ; mais pour les  personnes âgées, et ceux qui travaillent avec nous, cela peut être un gaspillage d’énergie, qui peut être utilisé autrement. Lorsqu’elle n’est pas utilisée, en égalité ou en mélange d’éthériques avec l’un des autre genre, il n’est pas dans sa meilleure essence. Mais si cela t’apporte le relâchement de la pression, alors nous n’avons pas d’objection, oui.

MIKI : Je sais que nous ne sommes pas censés tuer. Mais quand une femme reçoit un bébé dont elle
ne veut pas, jusqu’à quel mois après la conception est-elle autorisée à mettre fin à ce petit en gestation?

Tom : Nous souhaitons que vous sachiez qu’il n’y aura pas d’extinction d’une vie qui a le droit de vivre.


Qui est gouvernée par l’univers. Quand nous disons un droit de vivre, nous entendons une âme qui a choisi de revenir pour servir, ou a choisi de venir pour la leçon dont elle a besoin. Ceux qui sont arrêtés avant leur naissance, dans la grande majorité, sont des esprits volontaires qui ont besoin de plus de temps pour exister dans l’avant-état de naissance, avant leur retour à une existence physique. La plupart d’entre eux devraient également être nés sur d’autres civilisations. Vous avez utilisé le terme « tuer » – ce n’est pas correct.

C’est un problème très grave sur la planète Terre, parce que vos religions en ont créé un sérieux problème pour contrôler les gens. Nous vous disons ceci : une âme qui est censée naître selon sa propre méthode ne sera pas éteinte. Ceux qui ne devraient pas naître, d’une manière ou d’une autre, ne seront pas produits. Il n’y a pas de mort avant qu’il n’y ait la vie dans le monde physique. Qu’est-ce qu’un meurtre dans votre monde? C’est  l’extinction d’une vie qui n’a pas encore atteint sa pleine fin dans le physique : ce n’est pas une suppression de la vie, mais c’est une complication du processus d’évolution sur Terre. Mais en réalité, il n’y a pas de mort.

C’est un tort d’éteindre une vie qui n’a pas rempli son but. Nous voulons dire la vie de celui qui a été apporté pleinement à la planète Terre et est né.

Altea a dit que si vous voulez un terme, ce serait pas plus de trois mois et demi. Car jusqu’alors l’âme n’a aucun souvenir de son être dans un cocon de l’utérus. Par conséquent, il ne se blesse pas à l’intérieur.

INVITÉ : Existe-t-il sur cette planète des âmes sœurs naturelles ou véritables? Et si oui, n’y a-t-il que
un vrai compagnon, ou l’autre moitié, pour chaque personne?

Tom : Quand vous parlez d’âmes sœurs, nous arrivons à un domaine difficile à expliquer, car il y a ceux avec qui vous avez existés dans le passé physique dans d’autres vies, afin que vous puissiez avoir une affinité s’ils repassent par votre chemin. Mais quand on parle d’une véritable âme sœur, on parle alors d’une relation qui se compose de deux mais qui est en réalité est une. Dans ce cas, vous ne pouvez pas avoir plusieurs possibilités : il n’y en a qu’une. Il y a ceux qui existent qui se sont intégrés comme un tout en un seul être – comme dans la civilisation d’Altea, il n’y a ni homme, ni femme, mais un seul genre.

Sur votre planète physique, à cause de sa situation, il est nécessaire d’être mâle, ou d’être femelle, mais vous êtes essentiellement un.

Et au sujet des relations homosexuelles :

Tom : Il y a très peu d’âmes qui ne sont venues sur la planète Terre qu’une seule fois. Mais ceux qui
viennent dans ce que vous appelez l’homosexualité, sont des êtres qui ont vécu de nombreuses existences, et répété en eux une identification sexuelle, puis sont passés dans le sexe opposé, et sont dans confusion.

Chacun d’entre vous, vous devez le savoir, à un moment avez vécu dans cette situation. Sachez ceci : c’est la connexion, la rencontre de l’énergie masculine et féminine, qui fait l’unité avec la création. L’homme a  toujours su de façon innée que le pouvoir vient des femmes, et dans vos relations hétérosexuelles les hommes qui vont d’une femme à l’autre à la recherche de ce lien avec la Création, ils ne prennent le temps de comprendre l’énergie. Ils savent seulement, dans l’obscurité des recoins de leur l’esprit, qu’ils ont ce désir qui les rattrape, et au lieu d’apporter l’élévation ils dégradent leur être.

Comme dans le cas des religions sur la planète Terre, au début les gens avaient la connaissance, et puis les hommes sont devenus dogmatiques dans leur tentative de contrôler les autres. Même si, sur la base de leur connaissance, il y avait la vérité, elle s’est perdue dans l’abus.

Vous ne voudrez peut-être pas entendre ce que nous disons, mais quand une personne est homosexuelle, c’est un être qui a vécu en tant que sexe opposé pendant de nombreuses vies, à plusieurs reprises.

Ce qu’il faut, c’est mieux comprendre cela. Car toutes les âmes ont été dans le sexe opposé. Quand vous, les humains, comprenez, alors nous faisons un grand pas en avant. Chaque âme s’élève pour comprendre que l’humanité a vécu dans cette situation. Il y a un dicton dans ta chrétienté qui dit : « Mais par la grâce de Dieu je vais », Ce qu’il faut dire c’est « Mais par la grâce de ce que j’ai créé, cela vient à moi ».

A suivre…

Voir tous les chapitres du livre : L’Unique Planète du Libre-arbitre


Que pensez-vous de cet article ? Inscrivez-vous et rejoignez la conversation


Merci à tous pour votre soutien.

Beaucoup d'entre vous sont avec moi, par le coeur et la pensée, et je vous transmet ma gratitude... Vous pouvez assurer la continuité de ce site de plusieurs manières... En partageant les articles que vous avez aimé... En achetant vos livres et vos produits préférés sur Amazon via ce site... En faisant un don sécurisé sur Paypal... Ou les trois en même temps... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...


Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci








Elishean777 : Communauté pour un Nouveau Monde © elishean/2009-2021

Tags:

0 Commentaires

Laisser une réponse

Imaginer un Nouveau Monde © Elishean 2009 - 2021

CONTACT

Vous pouvez nous envoyer un e-mail et nous vous répondrons dès que possible.

En cours d’envoi
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

%d blogueurs aiment cette page :