Traduction du livre de Phyllis V. Schlemmer : The Only Planet of Choice: Essential Briefings from Deep Space

Phyllis V. Schlemmer est une médium célèbre aux États-Unis. Son père et sa mère possédaient tous les deux le même don. Elle est aussi guérisseuse depuis l’âge de 5 ans. Elle a permis à plusieurs compagnies américaines de découvrir des gisements de pétrole, de gaz naturel et de métaux précieux, et au FBI de retrouver plus d’une vingtaine de personnes disparues.


Sorti en 1993, son livre est considéré par certains comme l’un des plus importants de notre époque. Il est le fruit de plus de vingt années de contacts et de recherches. Parmi les dizaines de milliers de personnes qui l’ont déjà lu, des centaines ont témoigné pour décrire l’impact profond qu’il avait eu sur leur vie.

Ce livre résume vingt années de communications reçues de neuf Êtres Cosmiques, des entités collectives qu’elle nomme « The Nine » (« Les Neuf »), et avec lesquels elle continue aujourd’hui d’être en relation télépathique depuis sa résidence en Floride. Selon Phyllis Schlemmer, le Conseil des Neuf désigne ceux que les Hébreux nomment les Elohim et fut pour la première fois impliqué sur notre planète il y a 34.000 ans. Les Elohim vivent dans une région du Cosmos qu’ils appellent « la Zone froide » et qui correspond à une dimension particulière de notre univers.

Enseignement du Conseil des Neuf :

L’Alliance

À l’époque de l’Alliance, l’idée que Dieu entrerait dans une relation personnelle avec l’humanité était une idée nouvelle. Dieu a offert l’amitié et a demandé la confiance en retour. Et cette confiance
devait s’exprimer en vivant à sa manière.

La transmission commence par quelques observations de Tom sur l’équilibre entre les peuples du Moyen-Orient.

JOHN : Maintenant, une chose que je n’ai jamais bien comprise : quand vous dites, par exemple, que Moïse est un mélange d’Altea et d’Ashan, cela signifie-t-il que l’âme a évolué à l’origine sur Altea ? Ce serait le site de l’évolution originelle de l’âme?

Tom : C’était à Ashan, puis avec un mélange d’Altea – puis Moïse est devenu un être sur Terre. Il existe des types particuliers d’êtres sur Terre qui possèdent la purification de deux civilisations.

JOHN : Oui, mais l’origine de Moïse…

Tom : L’origine était d’Ashan.

JOHN : Et nous parlons de l’âme?


Tom : Oui. Maintenant, nous allons vous expliquer les Bédouins. Les Bédouins sont d’une grande importance, car la nation juive vient aussi d’eux. La compagne de Moïse était une Bédouine. Mais aussi les descendants de Rachel et de Léa venaient d’un pays où vivaient des Bédouins.

Rappelez-vous ceci : ces Bédouins qui ont été instillés dans la nation d’Israël sont aussi ceux qui ont la compréhension des lois naturelles qui viennent du Créateur de l’Univers. Ils sont également plus évolués dans leur conscience du Créateur. Ils ne sont pas les mêmes que les Arabes – ils ont une pensée différente. Ils sont au milieu, entre les Israéliens et les Arabes à cet égard.

Le texte se poursuit par l’exploration des identités…

JEAN : Êtes-vous en train de dire que ceux de Hoova ne savent pas exactement qui est Yehovah, est-ce exact?

Tom : C’est en fait correct.

ANDREW : C’est un point très délicat mais parlez-vous maintenant de Hoova, ou des Israéliens?

Tom : Hoova.

JOHN : Maintenant, j’ai une question délicate, est-ce que c’est bien de la poser?

Tom : Oui.

JOHN : Je suppose alors que Yehovah fait en fait partie des Neuf mais les Hoovids ne le savent pas?

Tom : Il est un composite de nous tous.

JOHN : Je pensais que vous vouliez dire que Jésus a un morceau de…

Tom : Oui, mais il est de nous tous.

ANDREW : Donc, en fait, lorsque l’ancienne croyance biblique hébraïque déclare que Yehovah est en effet Dieu, ils ont alors raison?

Tom : Oui.

ANDREW : Il est donc possible qu’une personne, un être, un dieu, quel que soit le mot, quelqu’un comme Yehovah, soit en effet une personnalisation de vous tous?

Tom : Oui.

ANDREW : C’est un concept différent d’un composite.

Tom : Oui.

ANDREW : Ce que vous nous avez dit semble indiquer que Yehovah est le chef d’une civilisation, Hoova. Il semble que nous abaissions le Dieu juif à un niveau inférieur – comment pouvons-nous traiter cette question des plus sensibles?

Tom : Le Conseil a dit que c’est un problème déroutant pour ceux de la nation d’Israël, mais si cela
pouvait être expliqué dans l’intellect, pas dans les émotions, qui sont les Hébreux, pourquoi ils ont ce
sens du devoir à l’intérieur, et pourquoi ils ont échoué, et si les civilisations tentent de les aider, alors les Hébreux comprendront.

ANDRÉ : Oui. J’ai une suggestion à faire : quelque part j’ai lu dans un texte du Talmud, que dans
les temps anciens, les rabbins savaient qu’il y avait un Dieu au-dessus de Yehovah, et que Yehovah était en effet quelque chose que nous comprenons maintenant qu’il est.

Tom : Oui.

ANDRÉ. Je voudrais poser une question sur l’Arche d’Alliance. Est-elle bien conservée et en parfait
état ? Avez-vous veillé à cela au cours des milliers d’années?

Tom : Elle n’a pas été placée en vain. Il y a ceux sur Terre qui croient qu’elle n’a jamais existé.

JEAN : Je suis intéressé à en savoir plus sur le dieu des Arabes, Allah. Vous n’avez jamais vraiment
expliqué qui il est.

Tom : Il n’y en a qu’un qui dirige l’Univers. C’est un composite, oui. Mais quand vous parlez du dieu des Arabes, comprenez-vous que notre Abraham était le père de deux nations?

JEAN : Oui.

Tom : Alors vous comprenez aussi qu’Allah est ce que ceux d’Israël appellent Yehovah.

La nation d’Israël a oublié son héritage, son choix et son Alliance. On a dit à Abraham d’aller répandre sa semence sur toute la planète Terre. Abraham a tenté de répandre sa semence dans l’Univers et non sur la planète Terre. Abraham à ses débuts n’était pas prêt à abandonner complètement. On a dit à Abraham de peupler et d’aller de l’avant, et l’Alliance n’a pas été vraiment respectée. Si cette nation était sortie et peuplée comme elle le devait, alors cette planète Terre ne serait pas dans un état aussi grave qu’elle l’est en ce moment.

S’accrocher à la tradition a été fait par l’homme, pas par nous ou par les civilisations. C’est une façon dont l’homme a contrôlé d’autres hommes. Le peuple des nations d’Ismaël est frère avec la nation d’Israël. Il est important que les frères ne se battent pas entre frères, mais dans votre monde, cela semble être votre système. Il est important que ce message soit donné à la nation d’Israël, car ils doivent comprendre que les pouvoirs de leur esprit peuvent créer ce qu’ils craignent.

Votre esprit ne vous apporte pas ce que vous voulez, il vous apporte ce que vous êtes. La nation d’Israël doit regarder de près ce qu’ils sont. Ils veulent la paix, mais pouvons-nous demander pourquoi ils n’ont pas la paix? Car quelles sont leurs peurs? C’est ce qui est dans le cœur des hommes et des femmes de la nation d’Israël qui est le plus important. Et quand la nation d’Israël commencera à avoir moins peur, alors elle commencera aussi à changer et alors peut-être que les nations de son père, le patriarche Abraham, commenceront aussi à changer. Car chacun nourrit l’autre. Oui.

Il est très difficile d’obéir à l’humanité. Quand vous regardez cette planète Terre, et tous les groupes
qui existent. Pour de nombreuses civilisations, il est difficile de voir, en vérité, qui sont prêts à obéir.  Les Hoovids sont les moins disposés.

IRENE : Et qui sont les plus disposés?

Tom : Les Zeneels.

IRENE : Et c’est parce qu’ils comprennent la plus grande profondeur?

Tom : Oui.

IRENE : Pourquoi, de toutes les civilisations, les Hoovids sont-ils les moins intuitifs et perspicaces? Ils ont le plus grand don et une grande capacité, mais ce sont eux qui sont le plus occupés à le nier.

Tom : Ce sont les plus intuitifs. Mais ils ont choisi de s’armer parce qu’ils sont les plus en concurrence avec nous. Dans leur âme intérieure, ils savent cela et aussi qui ils sont. Cependant, ils sont devenus confus sur la planète Terre, et ceux de l’opposition sont capables de les manipuler.

IRENE : Alors quand vous êtes venus et avez donné une partie de vous-mêmes pour établir l’humanité, les Hoovids étaient à l’origine les capitaines des capitaines?


Tom : Exact. Ils sont venus trois fois sur la planète Terre. Ce sont les « fils des dieux qui sont venus se
mêler aux filles de l’homme ». On leur en a de nouveau donné l’opportunité à deux reprises, car on a vu ce qui était nécessaire pour amener la planète Terre à son accomplissement. Mais nous avons fait une erreur aussi, car la civilisation de Hoova, qui est la civilisation du Nazaréen, qui est l’amour, lors de sa venue sur la planète Terre, est devenue celle du moindre amour. Les Autres connaissaient sa force et l’ont corrompue, oui.

IRENE : Quelles sont les relations des vingt-trois autres civilisations avec les Hoovids?

Tom : Ce sera pour la colonisation d’autres mondes. Ils sont égaux, mais les Hoovids étaient ceux qui avaient la ténacité de persévérer sur la planète Terre. Et au début nous ne savions pas vraiment laquelle des civilisations serait la plus persévérante.

IRENE : Alors que quand vous avez créé l’humanité, vous vous êtes donné du temps, vous avez essentiellement attendu de voir?

Tom : C’est exact, nous avons observé pour voir ce que nous ferions.

IRENE : Et pour voir qui reconnaîtrait ce que je crois être le cadeau le plus important que vous ayez fait: qui était le libre arbitre.

Tom : C’est exact.

Tom : Et alors que les autres civilisations ont trouvé la force d’être des collectifs

Tom : Collectif : exactitude.

IRENE : Les Hoovids…

Tom : Étaient des individus. Correct.

IRENE : Mais il y a un rapport ici, n’est-ce pas, entre l’individualisme et le libre arbitre, le libre arbitre
est une arme à double tranchant, n’est-ce pas?

Tom : C’est exact. Vous croyez que vous avez le contrôle, mais vous êtes toujours contrôlé. Vous croyez que vous avez le libre arbitre – et la vérité c’est que vous l’avez, mais quand vous comprenez que vous avez le libre arbitre, totalement et complètement, alors vous abandonnez ce libre arbitre. Est-ce que vous comprenez?

IRÈNE : Oui, parce que la connaissance de ce que vous possédez vraiment devient ce qui vous permet de vous en déposséder.

Tom : C’est exact, comme l’obéissance.

IRENE : Maintenant, les Autres savaient que s’ils pouvaient contrôler les Hoovids, le reste des civilisations n’était pas aussi important.

Tom : Oui. Nous priions pour que les Hoovid comprennent cela.


IRENE : Ce qui revient aussi à ce que vous disiez avant, qui est l’épreuve de vous-mêmes, n’est-ce pas?

Tom : C’est exact.

IRENE : Parce que vous existez dans une arène où la conscience collective et le libre arbitre n’ont pas de sens?

Tom : C’est exact.

IRENE : Et donc pour que vous compreniez mieux le libre arbitre, vous deviez regarder comment votre création l’a compris.

Tom : Nous avions besoin d’un objectif, oui.

IRENE : Et vous saviez aussi qu’il y aurait une bataille avec les Autres.

Tom : Nous aurions été naïfs de ne pas le faire, oui. Mais vous comprenez, nous ne connaissions pas l’issue, car ce n’est pas notre chemin.

IRENE : Le résultat en termes de bataille avec eux?

Tom : C’est exact.

IRÈNE : Je le crois. Mais ce qui s’est passé, c’est que vous saviez que dans une certaine sphère, dans un certain univers, cette bataille allait se dérouler. Vous saviez que vous ne pouviez pas les affronter directement en raison de la nature de ce que vous êtes et de la nature de ce qu’ils sont. Est-ce correct?

Tom : Exact.

IRENE : Alors vous avez choisi le paradis avec lequel mener cette bataille?


Tom : Exact.

IRENE : Et vous avez donné aux Hoovid ce que vous pensiez être la meilleure arme et le meilleur cadeau que vous puissiez leur offrir?

Tom : Le Libre arbitre, oui.

IRENE : Sachant très bien que cela pourrait être leur plus grande force ainsi que leur plus grande faiblesse.

Tom : C’est exact, comme nous l’avions dit au début : les Autres se mêlent de vos faiblesses comme de vos forces.

IRENE : Et donc une fois que les Hoovid auront compris le don du libre arbitre, ils pourront alors commencer à comprendre la joie des vingt-trois autres civilisations?

Tom : C’est exact.

Les questions suivantes concernent une visite à Megiddo en 1974 d’une partie du groupe. Megiddo est un monticule de proportions assez modestes avec vue sur les plaines fertiles d’Israël. Ces plaines
seraient le site physique du champ de bataille d’Armageddon, de l’autre côté s’élève le mont Thabor symétrique et au-delà, les collines accidentées de Galilée. Un calme envahit l’atmosphère autour de Megiddo. Les archéologues ont creusé le monticule à plusieurs endroits et dans l’une des plus profondes de ces fouilles se trouve une plate-forme circulaire en pierre brute. C’était le vieil autel cananéen. Les faucons nichaient dans la paroi rocheuse à côté et Andrew se sentait particulièrement
attiré par cet endroit.

ANDREW : Nous sommes allés récemment dans la vieille ville de Megiddo, qui, selon nos historiens, remonte à environ 6 000 ans. Avez-vous quelque chose à dire sur la petite ville de Megiddo?

Tom : C’est une colonie de plus longue durée – elle a été fondée en 9 228 av. J.-C., par un petit groupe qui avait migré d’une région différente, au moment de la destruction. C’était un bastion pour ceux qui maintenait un contact et une communication avec nous, et c’était une forteresse de vérité. Ceux qui s’opposaient dans leur pensée ou dans leur rêverie avaient décidé qu’en détruisant la vérité, ils seraient capables de contrôler la planète Terre. C’est une région où le ‘faucon’ et d’autres, et nous tous avons visité votre planète, à un moment ou à un autre. C’est un lieu de rencontre.

ANDREW : Est-ce le seul endroit sur notre planète qui a été visité par tous les douze, vous neuf et trois humains dans un triangle.

Tom : Oui. C’est une représentation.

ANDREW : C’est étrange …. il doit y avoir un groupe électrogène ou quelque chose qui n’est pas apparent à la surface?

Tom : Tu ne peux pas le sentir?

ANDREW : Eh bien, je ne pouvais pas, mais l’Être l’a fait.

Tom : N’avez-vous pas remarqué qu’il n’y avait aucun mouvement dans cette zone particulière?

ANDREW : Oui, c’est vrai.

Tom : C’est parce que c’est le lieu de rencontre et cela a été le lieu de rencontre puisque chacun de nous y est descendu à un moment ou à un autre.

ANDREW : Quand vous êtes descendu, vous êtes-vous rencontrés dans la ville elle-même, à la surface, ou quelque part que nous ne pouvons pas voir aujourd’hui?

Tom : Ce n’est pas découvert.

ANDREW : Je vois, parce que pendant que j’étais là-bas, j’ai eu une vision étrange d’êtres qui étaient là dans des combinaisons jaunes qui ressemblaient à des combinaisons de pression. Était-ce une vraie vision?

Tom : Oui. Comme vous le savez, les zones de votre planète qui sont un noyau énergétique ou un lieu d’un sentiment particulier : ils servent parfois de canalisation pour que différentes civilisations passent par un faisceau d’énergie, qui est une ouverture entre les dimensions. Megiddo est la zone où ce processus de mise en place de ces noyaux énergétiques a commencé, et toutes les civilisations l’ont utilisé à un moment ou à un autre.

Sur la planète Terre, c’était le lieu de ce que vous appelez des réunions au sommet, et nous y sommes tous venus à un moment ou à un autre, mais pas tous en même temps. Nous sommes venus pour communiquer avec le ‘Hawk’. Les êtres en jaune que vous avez vus étaient de la civilisation qui en était la gardienne, oui. C’est en vérité, le dessous de ce que vous appelleriez l’énergie dans laquelle nous pouvons, comme vous diriez, nous « brancher ».


JOHN : Megiddo faisait-il donc partie d’Atlantis

Tom : Non. Il faut préciser – tu te souviens qu’on a parlé de la destruction ? Avant cette époque, il y avait des colonies de l’Atlantide. Et ces colonies se sont déplacées vers d’autres colonies, ou il y avait des êtres qui se sont déplacés vers d’autres colonies. C’est la nature des choses.

ANDREW : C’était il y a 11 000 ans. Donc cela s’additionnerait. Comment Megiddo est-elle devenue le symbole de l’Armageddon?

Tom : On ne s’est pas expliqué ? Ce n’était peut-être pas clair. N’avons-nous pas expliqué que la colonie, qui était de l’essence de la vérité, à cause de l’énergie de ceux qui étaient bons et de ceux qui ne l’étaient pas si bien – était obligée d’entrer en bataille avec ceux qui s’y opposaient, et nous parlons maintenant de ces êtres dans les sphères. Cela a donc toujours été une zone de bataille et a laissé cette vibration dans le physique et dans les sphères.

ANDREW : Je suppose que ma question est vraiment juste : comment cela est-il entré dans la littérature de la Bible ?

Tom : On n’a pas juste expliqué?

ANDREW : Eh bien, vous avez expliqué que c’était un centre de lutte, mais il n’y en a qu’une mention dans la Bible, et elle ne mentionne même pas les batailles.

Tom : C’était une bataille sur le physique qui l’a mis dans votre Bible. N’oubliez pas que votre Bible n’est pas toujours vraie et qu’il y a des parties de votre Bible qui ne sont pas dans votre Bible.

ANDREW : Oui, vous nous l’avez dit. Ce qui me laisse perplexe, c’est que voici la déclaration la plus importante qui pourrait et devrait être dans la Bible.

Tom : Nous ne contrôlions pas ce que l’homme mettait dans votre Bible.

ANDREW : Je vois.

Le sujet a ensuite été changé, pour traiter de questions plus pratiques :

JEAN : Pourquoi une telle importance a-t-elle été attribuée dans la Bible à la circoncision?

Tom : C’est vraiment une explication très simple. Il n’y a pas de complications chez nous, ce sont seulement celles qui suivent plus tard, ce que nous avons dit qui causent des complexités.

Si vous vous souvenez du climat d’Israël et des pays environnants, ils y a une grande chaleur, du sable
et de la sécheresse. L’un des plus grands maux qui affligeaient ceux qui vivaient dans cette région était l’affliction des organes génitaux des hommes. Ils savaient que leurs organes génitaux leur procuraient du plaisir et aussi de la douleur. Ils se souvenait davantage du plaisir et n’autorisait pas la circoncision. La raison du début de la circoncision était de rendre les gens forts et d’éliminer le cancer qui consommait les femmes – si les hommes dans ce climat ne sont pas circoncis, cela crée un cancer chez les femmes. C’était fait pour les rendre forts, mais c’était aussi pour leur demander d’avoir foi en nous. Un grain de sable chez un enfant crée beaucoup de douleur et beaucoup de difficulté. C’était aussi simple que cela.

ANDREW : Qu’en est-il de l’aspect religieux où c’était un signe de l’Alliance entre Abraham et le Seigneur?

Tom : On pensait qu’on venait de te l’expliquer. À cette époque, il n’y avait pas un homme qui faisait
ça. Cela vous explique-t-il?

ANDREW : Oui, ça marche pour le début, maintenant et aujourd’hui? Est-ce encore nécessaire?

Tom : En ce moment et aujourd’hui il y a beaucoup de choses qui sont différentes, mais c’est quand même mieux d’être circoncis. Comprenez que dans 1500 ans, il n’y aura plus de prépuce sur un mâle. Il n’est pas nécessaire que vous soyez circoncis pour avoir la compréhension.

ANDREW : Qu’en est-il de la circoncision des femmes qui est pratiquée dans certains pays? Pourquoi n’est-elle pas pratiquée dans la religion juive?

Tom : Ce n’est pas ce que nous avons demandé. La raison pour laquelle nous avons demandé que les hommes soient circoncis était leur ego : les femmes n’avaient pas le même problème d’ego. Nous avons demandé aux mâles de faire un sacrifice pratique, et de croire que s’ils faisaient cela, tout leur peuple en bénéficierait. Nous leur avons demandé de croire en nos connaissances et nos recommandations.

ANDREW : – Est-ce la même raison pour laquelle vous avez demandé le sacrifice, si vous l’avez fait, du premier-né?

Tom : Ce n’était pas nous.

ANDREW : C’était dans la Bible, c’est pourquoi je me suis demandé comment c’était arrivé là-dedans.

Tom : Beaucoup de choses qui sont dans la Bible ne sont pas vraies.

ANDREW : Oui, nous essayons de distinguer lesquelles sont vraies et lesquelles ne le sont pas.

Tom : La circoncision est venue pour deux raisons : une pour aider et une pour donner la foi. Elle est maintenant portée au-delà de cela, et les gens croient qu’elle les rapproche de Dieu. Ce n’était pas l’intention.

A suivre…

Voir tous les chapitres du livre : L’Unique Planète du Libre-arbitre


Que pensez-vous de cet article ? Inscrivez-vous et rejoignez la conversation


Merci à tous pour votre soutien.

Beaucoup d'entre vous sont avec moi, par le coeur et la pensée, et je vous transmet ma gratitude... Vous pouvez assurer la continuité de ce site de plusieurs manières... En partageant les articles que vous avez aimé... En achetant vos livres et vos produits préférés sur Amazon via ce site... En faisant un don sécurisé sur Paypal... Ou les trois en même temps... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...


Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci








Elishean777 : Communauté pour un Nouveau Monde © elishean/2009-2021

Tags:

0 Commentaires

Laisser une réponse

Imaginer un Nouveau Monde © Elishean 2009 - 2021

CONTACT

Vous pouvez nous envoyer un e-mail et nous vous répondrons dès que possible.

En cours d’envoi
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

%d blogueurs aiment cette page :