L’humanité va-t-elle se séparer en deux groupes?


En Une de « Saturday, le nouveau magazine du « Guardian, étrange représentation de Greta Thunberg. Elle est borgne, comme l’Antéchrist, et sa tête est recouverte d’un liquide épais et noir (pétrole ou graphène qui transforme les humains en robotiques ?).

La rupture avec le vieux monde

Depuis de nombreux siècles, la civilisation est un bricolage politique qui nous permet de survivre tant bien que mal tout en demeurant déconnectés de la source universelle. La théologie et la science sont des rafistolages qui donnent l’impression d’un ordre cohérent, mais ils découlent d’une erreur fondamentale : l’existence n’est pas la vraie vie.


Les humains s’acharnent à vouloir perpétuer un système anti-divin, comme s’il était le produit d’une évolution régulière, alors qu’il engendre la misère morale et matérielle. C’est là le progrès que l’on n’arrête pas …

Nous ne croyons donc pas que les conditions planétaires s’amélioreront par enchantement, mais à travers les chutes successives que nous subissons dans cet âge sombre, il apparaîtra encore des opportunités de redressement. Pour que de nouvelles possibilités puissent émerger, il faut que l’actuelle civilisation s’achève. Sinon, nous renforcerons l’ancien mode de vie en essayant de l’améliorer. Cela peut être difficile à admettre pour notre mentalité éduquée à croire au progrès et à l’évolution.

Nous savons qu’un processus de décadence a mis fin aux civilisations antiques, mais nous manquons de recul pour admettre que notre civilisation suivra le même destin. L’ordre mondial étant planétaire, il est difficile de comprendre que cet ordre pourrait se dissoudre un jour pour faire place à quelque chose d’ entièrement différent.

Il devait paraître tout aussi impossible aux égyptiens, aux grecs ou aux romains d’imaginer la fin de leur civilisation et l’apparition de la société du haut moyen âge. Or, depuis cette époque, nous voyons se succéder des périodes très différentes mais qui sont toutefois organiquement liées entre elles, ce qui donne l’apparence d’un mouvement évolutif qui ne pourra plus s’arrêter.

Cette illusion d’optique devait également faire croire au citoyen romain que l’empire de Rome allait s’étendre et durer sans fin jusqu’à la fin des temps. Mais la fin est venue, et il en sera de même pour l’empire mondial dont les américains tiennent à présent le flambeau. Quand le vent contraire commencera à tourner, tout pourra se précipiter, d’autant plus brutalement que la nature meurtrie se vengera de l’ empire technologique.

Maintenant, les forces les plus rétrogrades sont à l’œuvre pour maintenir l’édifice en place grâce à des leurres technologiques et à un contrôle implacable de l’humanité. De plus, certaines hiérarchies spirituelles qui orientent politiquement l’ évolution de l’humanité, résistent à un changement qui leur serait fatal, et ces lobbies se sont alliés avec les puissances obscures pour établir un ordre mondial centralisé.

En effet, il sera impossible aux masses de résister à la tentation d’invoquer un sauveur mondial « l’Antéchrist » et elles acclameront celui qui leur promettra la« sécurité et la paix». C’est pourquoi, cette époque est celle d’un «jugement », un test à l’échelle mondiale pour sélectionner les justes et qui ne sont pas prêts à sacrifier la Vérité pour du confort.

Parallèlement à l’écroulement de l’ancien système qui résistera avec l’énergie du désespoir, on assistera à l’émergence de petits foyers de civilisations isolés, qui entreront en résonance avec les rayonnements de l’ère du Verseau.

Les rayonnements du Verseau

La purification de la planète a commencé sur les hautes dimensions invisibles sous l’effet des ondes cosmiques qui véhiculent de nouvelles informations vibratoires. Il est urgent de s’harmoniser avec ces forces de régénération, ou bien alors, elles accompliront leur travail malgré nous et contre nous. La mauvaise assimilation de ces rayonnements est cause des maladies modernes.


Les anciennes habitudes sont attaquées avec pour résultat une intensification de la tension nerveuse et le durcissement de nos traits de caractère les plus déplaisants. Individuellement ou collectivement, c’est un temps d’épreuves, et c’est pourquoi la psychose de sécurité et le désir d’une paix anesthésiante sont aussi répandues.


Durant cette phase de test, des pionniers émergent sur la surface de la Terre. Ils ne peuvent pas encore comprendre ce qui les attend, mais ils ne veulent plus du vieux monde et de ses maîtres visibles et invisibles.

Les pionniers de l’ère nouvelle devront affronter une nouvelle tâche. Il s’agira au début d’une activité modeste comme planter des graines pour l’avenir.

L’ancien ordre des choses est bousculé de fond en comble par les rayonnements très puissants de l’ère du Verseau. La loi divine empêche l’humanité de se recroqueviller sur elle-même, en l’aidant à desserrer l’étreinte des forces spirituelles rétrogrades.

Les humains qui entreront dans le nouveau courant seront libérés de leurs chaînes, mais les autres vont devoir descendre de niveau. Il y aura une rupture entre les deux groupes humains qui se détachent l’un de l’autre en sens contraire : l’un recherchant l’union avec l’univers supérieur, et l’autre devenant robotique afin de se maintenir dans la matière.

Ceux qui aspirent à une réelle mutation spirituelle vont se reconnaître et se rejoindre pour établir les bases d’une civilisation qui leur convient, en tournant le dos au monde ordinaire. Cela implique l’expérimentation de nouvelles formes de vie sociales et communautaires, car un être n’existe qu’en relation avec d’autres. L’individualisme devra être dépassé.

Les pionniers de la nouvelle ère

Positivement parlant, en quoi consistera la mission des pionniers qui ont conscience des possibilités révolutionnaires offertes par les nouveaux rayonnements cosmiques ?


Sur la base de leur intuition et de leur désir d’une nouvelle ère énergétique, ce qui n’a rien à voir avec le Nouvel Âge décadent, et par le rejet de l’ordre ancien, ils se regrouperont par affinité, au sein de petites unités communautaires. Ces unités formeront des lentilles où une nouvelle énergie pourra s’emmagasiner et s’enflammer pour de multiples usages.

L’énergie libre qu’on nommait « le Vril » à la fin du 19e siècle ne peut trouver d’application avant d’être captée par une communauté où l’individualisme et l’égocentrisme sont absents.

Extrait du livre Undercover de Joël LaBruyère.

Que pensez-vous de cet article ? Inscrivez-vous et rejoignez la conversation


Merci à tous pour votre soutien.

Beaucoup d'entre vous sont avec moi, par le coeur et la pensée, et je vous transmet ma gratitude... Vous pouvez assurer la continuité de ce site de plusieurs manières... En partageant les articles que vous avez aimé... En achetant vos livres et vos produits préférés sur Amazon via ce site... En faisant un don sécurisé sur Paypal... Ou les trois en même temps... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...


Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci








Elishean777 : Communauté pour un Nouveau Monde © elishean/2009-2021

Tags:

0 Commentaires

Laisser une réponse

Imaginer un Nouveau Monde © Elishean 2009 - 2021

CONTACT

Vous pouvez nous envoyer un e-mail et nous vous répondrons dès que possible.

En cours d’envoi
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

%d blogueurs aiment cette page :