Mystique

L’esprit contrefait qui asservit presque toute l’humanité

Selon le concept de la double humanité.

Selon les Gnostiques, il n’y avait que deux esprits qui contrôlaient toute l’humanité.

Le monde matériel a été créé par une divinité inférieure connue sous le nom de Démiurge qui contrôlait un esprit contrefait, qu’ils croyaient être une force malveillante qui cherchait à tromper et à asservir les humains.

Ils croyaient que le vrai Dieu était une entité transcendante et ineffable qui existait au-delà du domaine physique et que le Démiurge était une divinité moindre qui s’était rebellée contre le vrai Dieu et avait créé le monde pour y piéger les gens.

Les gnostiques considéraient l’esprit contrefait comme une force trompeuse et séduisante, qui cherchait à éloigner les êtres humains du chemin de l’illumination spirituelle. On pouvait le trouver sous de nombreuses formes : faux enseignements, faux prophètes et faux dieux.


Le Livre Secret de Jean est l’un des textes les plus importants de la pensée gnostique qui ait survécu jusqu’à nos jours. On pense qu’il a été écrit au deuxième siècle et qu’il fournit une riche source de théologie et de philosophie gnostiques.

L’un des thèmes clés du livre secret de Jean est l’idée de l’esprit contrefait. Selon le livre, l’esprit contrefait est responsable de nombreux maux dans le monde, notamment la guerre, la famine et la maladie.

Le texte prend la forme d’une révélation, dans laquelle le dialogue entre Jésus et son disciple Jean dans lequel Jésus révèle des connaissances secrètes sur le royaume divin et la nature de l’univers.

Le texte est divisé en deux parties : la première partie décrit la création de l’univers, et la deuxième partie décrit le voyage spirituel de l’âme.


Le livre décrit l’esprit contrefait comme une force trompeuse, qui cherche à égarer les êtres humains. Il est décrit comme un faux dieu, qui cherche à tromper les êtres humains pour qu’ils l’adorent au lieu du vrai Dieu.

Dans la première partie du livre secret de Jean, Jésus décrit la création de l’univers comme une série d’émanations du royaume divin. Selon le texte, le divin est une hiérarchie complexe d’êtres, allant du Dieu le plus élevé et inconnaissable au monde matériel le plus bas.

Le livre décrit également le véritable esprit de Dieu, qui est considéré comme une force d’être léger, pur et transcendant qui dépasse la compréhension humaine. La source de tout être et le but ultime de l’aspiration spirituelle humaine.

Sous le Dieu le plus élevé se trouvent une série d’êtres divins, dont le Christ, le Saint-Esprit et les anges. Ces êtres sont décrits comme des émanations du Dieu le plus élevé et sont responsables de la création et du maintien de l’univers.

Le Christ est particulièrement important dans la théologie gnostique, car il est considéré comme le sauveur qui peut fournir les connaissances nécessaires au salut.

L’Apocryphe de Jean décrit le destin des âmes humaines en fonction de l’esprit qui habite leur corps.

Si vous aviez tendance à être une bonne ou une mauvaise personne (le masque) déterminerait quel « esprit était en possession » de votre âme car ce sont vos paroles et vos actions qui dévoileraient (Apocalypto) votre masque superficiel pour révéler votre vraie nature.

Un esprit est « l’Esprit de Vie » et est décrit comme « le Saint-Esprit qui est appelé Vie, la mère de tous {sauf le Saint-Esprit qui est appelé la Mère de tous les vivants}. L’esprit qui est bon et d’où viennent nos qualités angéliques et/ou nos natures divines.

C’est là que notre véritable âme est née – l’essence de la lumière ou ce que les chrétiens appelaient autrefois le « feu sacré » et qui est aujourd’hui universellement connu dans le christianisme sous le nom de « Saint-Esprit ».

L’autre est mauvais et c’est de là que dérivent tous les péchés et le mal. C’est ce qu’on appelle « l’esprit de la contrefaçon ».

Les anciens Gnostiques avaient dit que les Archontes avec leur chef Idalbaoth avaient envoyé aux descendants d’Adam et Eve (Toi et Moi) un « esprit contrefait (Contrefaçon Daimon) qui pénètre dans les âmes, envahit, durcit, les ferme, les alourdit, les égare vers les œuvres du mal, et les rend ainsi impuissants à connaître (gnose).

La Pistis Sophia (c’est-à-dire : Foi Sagesse) décrit l’esprit contrefait comme une petite puissance et une âme qui a du pouvoir sur notre chair et gagne du pouvoir par les péchés et le mal que nous commettons.

Il se rassemble à partir de la portion du mal (c’est-à-dire : péchés/convoitises ? passions) qui réside dans le corps (c’est-à-dire : le moi inférieur/le moi animal) et l’âme (c’est-à-dire : le Vrai Soi) qui est le pouvoir ressenti après la lumière et la région de la justice mélangée, qui est la région du Mélange ( la Lumière et de la Matière).

L’Apocryphe de Jean associe cet esprit à la création de l’humanité et le concept de destin au pouvoir d’asservir ceux qui s’éloignent trop des pratiques prônées dans le texte.

Yaldabaoth tente de reprendre le contrôle de l’essence de la Lumière alors il conçoit un plan pour maintenir l’humanité dans l’assujettissement et sévèrement asservi. Il décide qu’il va créer de nouveaux corps humains habités par un esprit contrefait en initiant la reproduction humaine.

Yaldabaoth et ses agents diaboliques trompent toute l’humanité en les gardant dans l’ignorance (ignosis) de leur vraie nature. L’esprit contrefait est la source de tout mal et de toute confusion terrestres et fait mourir les gens « n’ayant pas trouvé la vérité et sans connaître le Dieu de vérité »

En termes simples, l’esprit contrefait est responsable de notre chair et du domaine matériel. La main gauche de Dieu. L’esprit de négation qui alimente nos passions, nos désirs, nos peurs, nos colères, nos égoïsmes et tous nos péchés. Nous devenons donc une bête et un outil ignorant pour les Mages du Chemin de Gauche et leur maître Pontife Satan – Le Seigneur de ce Monde.

On dit que la majorité des gens de ce monde qui vivent des vies purement matérielles en suivant les sens et les passions « du monde » sont possédés par l’Esprit Contrefait. Leurs esprits se préoccupent principalement des «préoccupations humaines» et non spirituelles ou divines. Dans le christianisme, ces mêmes personnes seraient possédées par le diable, Satan et ou les démons.

Comme il est dit dans Matthieu 16:23; « Jésus se retourna et dit à Pierre : « Passe derrière moi, Satan ! Vous êtes une pierre d’achoppement pour moi; vous n’avez pas à l’esprit les préoccupations de Dieu, mais uniquement les préoccupations humaines.

Nous pouvons trouver dans le sens de la contrefaçon un code secret Gnostique de nos propres origines et la clé pour ouvrir les Sceaux pour nous libérer de la prison de la matière.

Contrefaçon signifie – « fabriqué dans l’imitation exacte de quelque chose de précieux ou important avec l’intention de tromper ou de frauder ». La procréation charnelle vient du latin chrétien carnalis, de caro, carn- « chair » et procréer est le processus par lequel un « organisme en crée d’autres de son espèce biologique. (666 bêtes)”

Jean-Baptiste a dit à propos de la venue de l’Antéchrist et du nombre de la bête : « Que celui qui a de l’intelligence compte le nombre de la bête, car c’est le nombre d’un homme, et son nombre est six cent soixante-six.

Lorsque le 666 de Carbone est combiné avec les éléments ci-dessus et mélangé avec Lucifer, AKA Phosp-Horus, nous obtenons une combinaison ou une réaction d’éléments chimiques qui forment l’ADN et l’ARN.

Ce porteur de code chimique donné par un dieu magique est le code même de toute vie, et bien sûr, c’est le numéro d’un homme; son nombre est de 6 neutrons, 6 protons et 6 électrons, Six cent soixante et six (666).

Divers éléments chimiques, lorsqu’ils sont combinés avec le carbone, forment notre réalité matérielle même, ou ce que certains pourraient appeler, la matrice – le monde de la chair.

Lorsque nous vivons dans cette prison de la chair, nous sommes comme 666 Bêtes incapables d’échapper à la Matrice c’est-à-dire : le Monde de la Matière. Emprisonnés, nous devenons esclaves du péché et condamnés à la loi sacrée d’être vraiment humains.

Nous sommes tombés….

Au niveau astral – c’est-à-dire lié au domaine non physique de l’existence ou à ce que nous appelons les phénomènes paranormaux, l’esprit contrefait est la contrepartie du corps humain physique. L’esprit même qui gouverne la majorité des êtres humains qui ignorent complètement la Bête qui tire et lie leurs ficelles/toile (hyphes).

Les champignons très démoniaques qui cherchent à contrôler nos corps et nos esprits pour nous transformer en meurtriers, menteurs et condamnés que nous trouvons dans Le livre secret de Jean dans l’histoire de la création d’Adam. On nous dit que les souverains cosmiques ont d’abord « moulé » l’âme d’Adam à partir d’eux-mêmes : une puissance a créé une « âme osseuse », une seconde une « âme nerveuse », une troisième une « âme charnelle », etc.

Il est important de comprendre que l’âme d’Adam est moulée à partir de la même « substance cosmique des dirigeants cosmiques » ainsi soumise à « leur influence ».

Une idée qui implique un certain type de corps en matière fine (astral, éthéré ou hyphes).

C’est à travers l’esprit contrefait que tout « péché est créé » et que « la procréation charnelle » se poursuit. Pour le dire simplement, c’est l’ennemi de l’âme qui est responsable à la fois des maux que font les humains et de leur ignorance (ignosis) du vrai Dieu.

Considérez cet esprit contrefait comme une sorte de « virus de l’esprit » qui cherche à s’emparer du corps, du cœur, de l’esprit, de l’âme et des « mains » des gens.

Le plus ancien organisme du monde greffé sur notre arbre à ADN par ce serpent diabolique d’un démiurge dans le jardin d’Eden pour nous amener tous à avoir une ignorance de soi ou de Dieu, du libéralisme, de la démocratie, de la laïcité, de la démence, de la maladie d’Alzheimer et du cancer en phase terminale du âme.

Si vous voulez examiner (c’est-à-dire : exo/dans l’homme) la « Vraie cause » de tous les problèmes de l’humanité, ne cherchez pas plus loin que la « petite puissance et âme » à l’intérieur et à l’extérieur de vous-même.

Le « moule contrefait » de nous-mêmes. Le robot dans notre cerveau. Le maître de la main gauche.

Peut-être, la cause directe du Destin/FATALITÉ (Heimarmene) à travers sa quintessence des puissances astrales maléfiques.

Le résultat inévitable – la Nuit Noire de l’Âme, le nihilisme et la destruction de l’Âge.


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.



Aidez Elishean à survivre. Merci


ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 350 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page