Résonance

Les 33 arches de résonance de l’âme – 15ème arche

Quinzième Arche : L’hyperespace permet plusieurs types de temps et de singularité

Nous sommes collectivement entraînés dans des modèles différents, ou mutuels, ou polarisés dans l’hyperespace morphique.

Notre parcours volitionnel macro-quantique agrégé, en tant qu’espèce et biosphère, est une courbe en cloche surpeuplée de variétés volitionnelles, toutes existant dans un univers singulier verrouillé par l’espace-temps.

Un observateur est une agence volitive de détection (consciente, inconsciente, subconsciente), une capacité, une motivation, une agence d’influence d’état quantique.

Il existe une singularité spatio-temporelle macro-quantique volitive, collectivement agrégée, auto-cohésive, associée à tout univers autonome et autocohérent.

L’univers existe en tant que matrice de manifestation volitive collective culminante, que nous appelons réalité physique.

Nous, ensemble, créons notre propre réalité tout en permettant notre participation à une réalité conjonctive générée par de nombreuses agences d’âmes souveraines.

²

Chacun de nous, en tant qu’âme créatrice individuelle, est son propre univers souverain séparé, à tous égards.

Chaque âme humaine est une singularité spatio-temporelle opérant en phase avec d’autres âmes.

Et, nous, ensemble, en tant que collectif d’âmes créatives, nous co-créons un univers collectif intersectoriel largement cohésif. Nous appelons cela la réalité personnelle et interpersonnelle.

L’univers de consensus co-créé a une individualité et une singularité. L’univers de consensus mutuel possède un schéma directeur mutuellement efficace pour son parcours évolutif dans l’espace-état – ses éventualités de séquences probables. Ces éventualités de séquences probables existent pour un univers spatio-temporel résident donné, avec sa diversité et son changement potentiels inhérents.

Pour le futur linéaire et périodique au sein de n’importe quel univers, il existe une matrice en phase de réflexion des résultats probables, en résonance informationnelle et verrouillée en phase dans l’enveloppe de la couche transtemporelle autour de la bulle de singularité spatio-temporelle qui ressemble à un modèle théorique d’éclair en forme de boule tourbillonnaire toroïdale.

Le trans-temps est ce qui a été accumulé comme une réflexion de séquence avancée à travers le temps linéaire dans le méta-temps et vice-versa comme une boucle trans-temporelle. L’ensemble de la boucle de réflexion de probabilité de causalité existe comme une onde stationnaire cohérente de phase résonnante de singularité collective et fonctionnelle dans le trans-temps, en dehors de la séquence linéaire.

Les séquences temporelles intégrées linéaires, cycliques et fractales non linéaires des culminations expérientielles volontaires existent toutes en tant qu’activité ondulatoire de vortex toroïdal convergent/divergent à l’horizon des événements de la singularité. Cette onde progressive a un pic linéairement dominant d’accrétion d’onde stationnaire de front d’onde progressive, appelé le présent.

La conjugaison de la vitesse de propagation de la phase de l’ensemble du système, appelée matrice dans l’enveloppe transtemporelle, résonne et reflète le pic du front d’onde mobile de l’ouverture interactive de la volition maximale mutuelle appelée « temps présent ». Cette matrice est une résonance transtemporelle existant comme une enveloppe hyperspatiale. Elle enveloppe la bulle de vortex de singularité spatio-temporelle que nous appelons l’univers macro-quantique.

L’accrétion conjuguée hyperspatiale des ondulations virtuelles est une matrice état-espace des probabilités du système entier, dans la somme de toutes les séquences transitoires, périodiques ou fractales à l’intérieur de l’enveloppe de singularité.

Dans le bassin de singularité spatio-temporelle d’une distribution étroite de probabilités autocohérente et à verrouillage de phase d’influences co-créatrices, il existe une diversité limitée permise au sein du pic convergent de l’onde stationnaire ou de l’onde progressive.


En dehors de cette gamme admissible de variations de phase proximales, il peut y avoir suffisamment de déphasage inertiel de gravité émotionnelle hors du centre de phase dans la singularité pour générer une autre probabilité de position de phase.

Cette nouvelle probabilité génère une singularité collective co-créative mutuelle, positionnée séparément en phase.

La singularité mutuelle est un partage du momentum de la position de phase de la singularité de toutes les singularités quantiques individuelles participantes, une concordance des âmes.

Notre but, en nous réunissant en tant que fragments créateurs, est de réussir à nous former suffisamment à l’amour, à la bienveillance et aux relations pour devenir davantage ce que nous sommes.

La rédemption est que nous, en tant que descendants des anges, progéniture des hautes forces de la création, remontons au ciel dans l’unité de la diversité, comme célébration de l’individualité dans la communion, et non dans la perte de l’individualité.

Nous sommes des fragments holo ou fractals du créateur de la création, qui veut créer des créations avec nous et non pour nous.

Notre première tâche majeure est de recréer l’univers mère existant dans lequel nous nous trouvons avec toutes ses énigmes. Résoudre les problèmes évolutifs insolubles.

Nous apprenons à ramasser la balle dans notre univers d’entraînement à la roue avant même de vouloir le nôtre.

Et nous voulons apprendre très soigneusement, et donc nous utilisons le temps pour le faire en série. Tel est le jeu.

C’est un jeu d’apprentissage de l’amour, car l’amour, en tant que force générant à la fois la diversité et l’unification, le changement et la continuité, est la force motrice de l’existence évolutive.

La survie n’est qu’une subharmonie morphique de l’amour, elle ne peut le définir.

Chaque fragment créateur qu’est l’âme humaine cherche en fin de compte son origine et son retour à la maison.

Nous sommes tous, à long terme, en un sens, des anges en formation, apprenant à aimer et à nourrir nos univers individuels et mutuels co-créatifs.


Notre tâche est de parvenir à une accélération de l’évolution spirituelle suffisante pour aider à résoudre les problèmes séculaires d’inertie de l’évolution spirituelle dans l’univers.

Voir tous les articles de la série : Les 33 arches de résonance de l’âme


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Merci



ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 103 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page