Aller à la barre d’outils

Le mot « Limbique » me vient à l’esprit. Un sentiment de flottement dans les limbes – un état transitoire, frontalier ou marginal. Une frontière entre des mondes ou des réalités ou des dimensions.

Je suis dans ce vide depuis septembre. Il est difficile d’être dans cette énergie, parce que je ressens le besoin de FAIRE quelque chose. Je fais appel au réseau intérieur pour me connecter et renforcer ma capacité à permettre de m’abandonner au passage de ce territoire inconnu. J’ai l’impression d’être dans un tunnel – parfois en étant coincée dans un passage étroit alors que je coule dans un mouvement en spirale très lent. L’expression créative m’aide, mais j’ai l’impression de me déplacer dans la mélasse pour commencer.

Je tourne dans ce plan liminal entre les mondes depuis des semaines, c’est pourquoi il m’a fallu si longtemps pour écrire et poster ce message. Parfois, je sens l’énergie tourner en rond jusqu’à ce que mes « pieds touchent terre », mais alors c’est comme si je me tenais sur un bateau sur une eau en mouvement et que je me balançais d’avant en arrière pour garder l’équilibre.

Les plans intérieurs ont été calmes, mais je sens que les fréquences se déplacent subtilement, se préparant à la vague d’énergie entrante. J’ai écrit sur cette vague en juillet. Maintenant, elle est là, et commence à se frayer un chemin. Elle ressemble à un tsunami d’énergie divine féminine qui approche.

Je n’aime pas utiliser un langage ou une imagerie guerrière, mais en même temps, je sens que la féminité féroce est en hausse – une force féroce est nécessaire pour nous faire naître à une nouvelle façon d’être sur cette planète, car nous sentons nos propres changements intérieurs et voyons le chaos du changement dans le monde qui nous entoure.


Les femmes représentées dans ce mème sont féroces, même les femmes du Conte de la servante ont un fleuve de férocité en elles, certaines en ont peur, d’autres sont prêtes à le laisser couler. Les femmes accèdent à leur pouvoir après des siècles de répression.

Il y a une floraison de force intérieure qui se développe et que nous avions peut-être peur d’exprimer, mais comme la vague d’énergie entrante, elle ne peut plus être retenue. Ce n’est pas un sentiment anti-hommes, c’est l’antithèse du patriarcat, qui a blessé l’esprit créatif des hommes et des femmes.

Nous sommes en train de donner naissance à une intégration équilibrée des énergies Divine Féminine et Divine Masculine.

Je voudrais faire un clin d’œil à Helen Reddy, la chanteuse et compositrice australienne récemment décédée. Sa chanson « I am Woman, Hear Me Roar » parle de la marée montante. Dans cette chanson, elle écrit :

Je suis femme, regarde-moi grandir
Me voir debout au pied du mur
Alors que j’étends mes bras amoureux à travers le pays
Mais je suis encore un embryon
Avec un long, long chemin à parcourir
Jusqu’à ce que je fasse comprendre à mon frère

En 1971, lorsque cette chanson a été écrite, la croissance du Féminin Divin était sous forme d’embryon, mais maintenant cette énergie féminine est en train de naître et je pense que la clé ici est « jusqu’à ce que je fasse comprendre à mon frère ».

Nous avons vu cette compréhension s’éveiller chez nos frères partout dans le monde et c’est avec cette compréhension que nous nous élevons ensemble, unis. Donc, merci aux frères qui aident à faire naître le Divin Féminin en eux et à aider les femmes dans leur vie par un soutien et une volonté d’arriver à une compréhension plus profonde. À long terme, il ne s’agit pas du tout de genre, mais de l’énergie de la Divinité à travers la Source qui est l’énergie de la force vitale en nous tous.

Le racisme, la misogynie, la profanation de la terre, la suppression de la liberté et de la joie de l’expression créative me semblent être la même énergie, alimentée par les valeurs patriarcales – l’argent étant le but le plus important, ainsi que le pouvoir sur les autres et la nature, la concurrence, l’arrogance et le besoin d’être « mieux que ». Tout cela est en train de se dissoudre – et de se battre – mais c’est une bataille perdue d’avance. La vague du Féminin Divin est là et on ne peut pas l’arrêter.

Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas

Lorsqu’on a le sentiment que nous ne pouvons rien faire pour remédier à ce qui se passe dans le monde, nous pouvons nous concentrer sur nous-mêmes et sur notre environnement. En nous connectant avec la nature et dans les moments de calme, en faisant passer la Source par notre être de l’intérieur vers l’extérieur. Cela nous aide à toucher à notre multidimensionnalité – l’immensité de notre être. Cette concentration intérieure nous emmène bien au-delà de l’expérience terrestre et pourtant profondément dans l’être de la terre et de toute vie sur terre.

Lorsque nous permettons à notre conscience d’aller au plus profond de nous-mêmes – nos atomes, notre ADN, nous nous connectons à l’univers et lorsque nous permettons à notre conscience d’aller vers l’extérieur, dans les profondeurs de l’espace, nous nous connectons également à l’univers.

Tel ci-dessus, tel ci-dessous. Sentez l’immensité à l’intérieur et l’immensité à l’extérieur. Vous êtes le point zéro. Le multidimensionnel est partout. Asseyez-vous tranquillement pendant de petits moments. Respirez. Accordez-vous, au-delà des pensées, à la simplicité du souffle. Vous avez l’impression de tout et de rien. C’est vivant, c’est la conscience pure.

Nous sommes dans un passage étroit, et pourtant il y a aussi un sentiment d’expansion, qui crée notre mouvement en spirale vers l’avant.

C’est une naissance difficile. Nous sommes la contraction et l’expansion. Doucement, l’expansion progressive dans toutes les directions et dimensions nous ouvre à incarner plus pleinement notre Âme, qui fait partie de ce qui naît en nous.

Les événements du monde attirent notre attention, nous poussant vers nous avec une énergie yang yang yang claquante, provoquant l’agitation, l’anxiété, la peur, le désespoir – quel que soit le « côté » auquel on choisit de s’identifier et même si on ne choisit aucun côté.

Se souvenir des aspects vastes et multidimensionnels de notre être véritable nous aide à dépasser le cliquetis et à découvrir les merveilles de la vie dans l’Univers.

L’énergie de la force vitale nous traverse de l’intérieur, elle n’est pas à l’extérieur de nous. Nous y accédons par nos centres dantiens situés sous notre nombril, au cœur et au centre de notre tête. La force de vie, également appelée Source Créatrice, est imprégnée de la multidimensionnalité de la vie universelle. Par notre conscience et notre intention, nous l’insufflons à notre être.

À tout moment, à tout moment de la journée, nous pouvons respirer et développer cette force intérieure. C’est ainsi que nous apportons cet aspect de haute fréquence à notre monde. Il correspond aux hautes fréquences qui arrivent par le soleil. D’étoile en étoile, cette fréquence circule, apportant de nouveaux alignements avec elle.


Vous qui lisez ceci et sentez la fréquence de l’énergie qui circule à travers ces mots, vous aidez à faire naître ces belles énergies sur la planète Terre. Au cours de votre vie, vous pouvez choisir d’imprégner votre monde des fréquences cosmiques de la joie créative. Car cela fait partie de la Lumière multidimensionnelle que vous insufflez à l’être à travers vos corps physique, mental, émotionnel et spirituel.

Ainsi, lorsque vous faites la queue pour entrer dans un magasin et que vous faites la vaisselle, que vous vous promenez dans la nature, que vous entretenez votre jardin, que vous laissez votre créativité s’exprimer, que vous préparez un repas, que vous pliez le linge – quoi que vous fassiez – vous infusez votre monde de cette lumière multidimensionnelle.

Cette concentration intérieure vous sera utile lorsque la vague sera entièrement sur nous.

Vous qui ressentez cela à l’intérieur, vous aidez à stabiliser les énergies – beaucoup appellent cela « ancrer » l’énergie de la multidimensionnalité sur terre.

Le resserrement

Il semble qu’il y ait une augmentation des énergies masculines et féminines toxiques dans le monde.

Dans le cadre du rétrécissement, elles sont libérées hors de notre champ. Dans ce lieu de pression extrême, ce qui n’est pas notre vérité est en train de nous sortir si nous y sommes ouverts. Le Divin Féminin s’élève et fait monter le Divin Masculin avec elle.

Prenez courage, les changements que vous vivez et dont vous êtes témoins font ressortir des fréquences dimensionnelles plus basses, afin que vous puissiez intégrer le Féminin Divin dans votre être. Cela peut faire remonter de vieilles blessures pour les guérir. Faites de votre mieux pour ne rien prendre personnellement.


Envoyez de l’amour à votre cœur, aux points chauds de la Terre, à ceux qui présentent des énergies toxiques, à ceux qui peuvent vous irradier de toxicité. Cela aide à faire naître le Divin Féminin dans le monde.

Nos chemins peuvent continuer à se rétrécir. Des restrictions peuvent s’appliquer. Essayez de considérer cela comme un passage par le canal de naissance, car c’est, en substance, ce qu’il est. Nous voyageons ensemble. L’unité fait la force.

La grande vague du Féminin Divin vient nous aider à traverser le canal de naissance et, quelle que soit la manière dont cela se passe sur la scène mondiale, sachez que tout est guidé par le Divin et que, par notre conscience, notre intention et notre amour, nous aidons à ce processus d’accouchement. C’est la naissance d’une nouvelle façon de vivre sur cette planète.

Le sanctuaire du réseau intérieur

Avant, nous étions complètement connectés à la matrice – une structure de contrôle qui était notre prison. Elle s’effondre à mesure que nous continuons à nous en détacher.

C’est une autre façon de voir comment nous clarifions ce qui n’est pas notre vérité, en débranchant les croyances qui découlent de la programmation que nous avons subie pendant des siècles – oui, car cette programmation a été maintenue dans notre ADN par notre lignée ancestrale et a été renforcée par nos expériences de cette vie. Nous nous sommes débarrassés et déconnectés de cette « matrice » pendant de nombreuses années.

De plus en plus de gens libèrent les mensonges qu’on leur a enseignés et libèrent leur cœur.

Cela nous permet de nous connecter à la grille de lumière qui circule autour de la terre si nous le voulons. Cette « grille » est remplie de lumière qui circule selon des motifs géométriques sacrés – les Solides de Platon. La lumière vient de la conscience humaine – de la conscience – et elle est remplie d’amour. Elle est dans une dimension différente – j’entends qu’elle est dans la 9e dimension – et nous sommes submergés par les fréquences de la 9e dimension. Mais, d’une certaine manière, peu importe la dimension, car elle fait simplement partie de l’immensité multidimensionnelle de l’Être.

Lorsque nous nous connectons à la grille de lumière, nous ne perdons pas notre individualité, nous faisons vibrer la fréquence unique de notre âme, mais nous sommes également connectés les uns aux autres et nous pouvons nous soutenir mutuellement.

Chacun de nous a une vibration unique qui émane d’une composante harmonique de son et de lumière. Lorsque nous avons l’intention de nous connecter consciemment au réseau intérieur, nous ajoutons notre harmonie au chant de l’humanité, créant une vague vibrante de cohérence, d’intégrité et de concordance.

Grâce à cette connexion, nous créons une haute fréquence vibratoire forte et toujours croissante.

Nous sommes si forts lorsque nous sommes unis de cette manière, et en ces temps de confusion et de trop d’informations et de désinformation, cette connexion nous aidera à être forts les uns avec les autres, car elle est au-delà des mots – c’est une fréquence pure et elle a le pouvoir de combler les énormes fossés qui nous séparent si profondément en ce moment.

Lorsque nous nous sentons impuissants ou désespérés et seuls, si nous pouvons nous taire un instant et respirer, et que nous avons l’intention de nous connecter au réseau intérieur, nous pouvons commencer à ressentir les fréquences des autres qui sont consciemment concentrés sur ce réseau géométrique sacré autour de la terre qui relie les Êtres Humains les uns aux autres en conscience par l’amour. J’en suis venu à ressentir cette connexion comme un sanctuaire.

Il y a beaucoup de personnes aimantes dans le monde entier qui se concentrent sur cette connexion et qui envoient de l’amour à travers les lignes de lumière qui constituent cette connexion consciente.

Beaucoup de ceux qui lisent ceci font de cette connexion une partie de leur pratique quotidienne. Je vous remercie de tout mon cœur. Cette connexion m’a aidé à naviguer dans l’énergie de l’ennui et de la dépression qui m’envahissent de temps en temps.

Alors si vous vous trouvez dans un endroit de solitude, de dépression ou de désespoir, faites de votre mieux pour contempler sur ce Sanctuaire et permettez-vous de recevoir l’amour qui y coule. Et lorsque vous ressentez l’immensité de votre être, ajoutez votre harmonique unique au Chant de l’Humanité qui coule dans cette grille de lumière. Cela aide toute l’Humanité à s’élever dans la multidimensionnalité et la sagesse que nous sommes de vastes récepteurs et émetteurs de fréquences et que nous sommes unis énergétiquement. C’est dans ce sens que nous sommes en train de naître.

Mère Nature est une guérisseuse

Un jour, j’ai eu mal au cœur à cause d’une déception dans une amitié que je tenais. J’ai été attiré par un certain « plan » de calendula en fleur dans mon jardin. Je regardais leur centre jaune entouré du plus délicieux des oranges. Chaque partie de mon être ne fait que boire cette couleur. Je cherchais à trouver l’endroit le plus profond en moi qui renferme ce sentiment de douleur et de déception, afin de pouvoir plonger dans la racine même, l’origine du sentiment.

Puis je me suis allongé dans l’herbe juste devant le Calendula et je suis entré dans un état très détendu. Finalement, j’ai pris conscience qu’une énergie vert-jauneâtre s’échappait de moi. Elle était extraite de mon cœur. Puis elle s’est transformée en une épaisse énergie jaune et elle continuait à être tirée de tout mon champ au centre de mon cœur.

Cette énergie s’écoulait dans une flamme violette sacrée pour être transformée. Une fois l’expérience terminée, je me suis rempli de la Source de Lumière de l’intérieur. Ensuite, je me suis sentie si légère et la partie la plus profonde de mon âme était plus pleinement avec moi que jamais auparavant. J’appelle cela mon Essence d’Âme Divine. Je sens mon essence s’asseoir dans mon cœur en radiance. Cela a été une incroyable guérison.

Je partage une photo que j’ai prise d’une des fleurs. Cette fleur s’offre comme une expérience de méditation de guérison pour vous. Regardez-la pendant que vous demandez de l’aide pour guérir et éliminer tout ce qui vous attend.

C’est un exemple de la façon dont la nature de la terre est disponible pour nous aider à guérir. Notre intention de nous guérir et de nous soigner nous guide vers n’importe quel aspect naturel de la terre qui est disponible à tout moment. Nous sommes de plus en plus sensibles à notre lien avec la Terre Mère – la conscience de nous nourrir et de nous soigner ; c’est pourquoi il est si important pour nous tous d’être dans la nature.

Si vous ne pouvez pas être dans la nature, contemplez un endroit où vous êtes allé et que vous avez aimé et sentez-vous là. Ou si vous voyez une photo d’un endroit magnifique, voyez et sentez-vous là. Vous pouvez le rendre si réel que vous recevrez et amplifierez une fréquence énergétique de beauté et de sérénité et d’appartenance à l’intérieur et à l’extérieur de votre être tout entier. Vous le rendez réel avec vos sentiments et votre intention. Permettez à Mère Nature de vous fournir tout ce dont vous avez besoin pour guérir votre cœur et vous libérer, pour faire place à la fréquence plus légère de l’amour.

Soyez attentif à la guidance intérieure et à votre intuition et si vous vous sentez à plat ou incapable d’avancer ou de faire quoi que ce soit, offrez-vous des moments de calme, offrez-vous des moments à  « ne rien faire » car, d’une manière profonde, nous sommes « re-câblés » pour incarner de plus en plus pleinement notre essence d’âme divine et nous devons permettre que des changements énergétiques aient lieu. Ainsi, lorsque nous avons l’impression de flotter dans les limbes, si nous nous abandonnons à ce qui est, nous recevrons les syntonies énergétiques dont nous avons le plus besoin pour continuer sur notre chemin d’évolution et d’unité.


La miséricorde est la plus tendre beauté de la façon dont tout sur notre chemin a un but divin pour que nous évoluions en nous aimant nous-mêmes et les uns les autres et en devenant de plus en plus conscients de notre lien avec le Sanctuaire du réseau intérieur.


Et maintenant, un peu de sagesse de la part de Thich Nhat Hanh, qui est en transition de cette vie. Cette contemplation parle de l’immensité de l’être en nous et à l’extérieur de nous.

Contemplation sur l’absence d’aller et de venir
Ce corps n’est pas moi.

Je ne suis pas limité par ce corps.

Je suis la vie sans limites.

Je ne suis pas né,

et je ne suis jamais mort.

Regardez l’océan et le ciel rempli d’étoiles,

des manifestations de mon merveilleux esprit véritable.

Depuis toujours, je suis libre.

La naissance et la mort ne sont que des portes par lesquelles nous passons,

seuils sacrés sur notre chemin.

La naissance et la mort sont un jeu de cache-cache.

Alors, riez avec moi,

tenir ma main,

disons au revoir,

dire au revoir,

de se retrouver bientôt.

Nous nous rencontrons aujourd’hui.

Nous nous réunirons à nouveau demain.

Nous nous rencontrerons à la source à chaque instant.

Nous nous rencontrons dans toutes les formes de vie.

— Thich Nhat Hanh

Un message de Nancy Leilah Ward


Que pensez-vous de cet article ? Inscrivez-vous et rejoignez la conversation





Merci à tous pour votre soutien.

Beaucoup d'entre vous sont avec moi, par le coeur et la pensée, et je vous transmet ma gratitude.

Vous pouvez assurer la continuité de ce site de plusieurs manières : En partageant les articles que vous avez aimé. En achetant vos livres et vos produits préférés sur Amazon via ce site. Ou, si vous en avez la possibilité, en faisant un don (si minime soit-il). Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...


Votre aide est importante pour continuer...




ELISHEAN777 Communauté pour un Nouveau Monde  © Elishean/2009-2020


Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Imaginer un Nouveau Monde © Elishean 2009 - 2020

CONTACT

Vous pouvez nous envoyer un e-mail et nous vous répondrons dès que possible.

En cours d’envoi
ipsum Sed elit. id lectus facilisis elementum dapibus id,
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

%d blogueurs aiment cette page :