Mystères

Le Roi Charles couronné 6 mois, 6 semaines et 6 jours après l’enterrement d’Elizabeth

Encore un mystère du 666 qui recèle des surprises !

Considérant que l’enterrement d’Elizabeth a eu lieu le 19 septembre 2022, on peut calculer en regardant un calendrier que le couronnement de Charles, qui a eu lieu le 6 mai  2023, a en fait eu lieu 6 mois, 6 semaines et 6 jours plus tard.

Il y avait aussi un personnage ténébreux que personne ne s’attendait à voir à l’Abbaye de Westminster aujourd’hui .

Le roi Charles III et la reine Camilla ont été couronnés à l’abbaye de Westminster, marquant le début symbolique d’une nouvelle ère royale en Grande-Bretagne et un moment extraordinaire pour un homme qui a passé plus de sept décennies à attendre.


Et certains ont affirmé avoir entendu le chœur chanter « vagin » lorsque le roi et la reine sont entrés dans l’abbaye. Le couronnement du roi Charles III a également eu des invités non invités, un fantôme inquiétant serait apparu dans l’abbaye de Westminster. Un utilisateur de Twitter a posté une vidéo et a écrit : « Quelqu’un d’autre vient de repérer la faucheuse à l’abbaye de Westminster ? »

Une cérémonie noire ?

Ci-dessous, la vidéo circulant sur Internet depuis le couronnement de Charles, dans laquelle on voit passer dans le décor un personnage étrangement vêtu.

Est-ce un produit du montage vidéo ou une vraie figure humaine ? Les avis sur les réseaux sociaux sont partagés.

Certains disent que la figure de la mort noire avec une cape noire et un bâton qui a marché dans le sanctuaire de l’abbaye pendant la cérémonie était une scène faisant partie d’un rituel.


D’autres croient qu’ils nous montrent le début de la deuxième pandémie et un autre crime contre l’humanité après le covid-19 avec les injections d’innocence ou la récolte de la plèbe. La fin pourrait être maintenant et personne n’a encore réalisé le plus grand crime des pouvoirs meurtriers de l’homme noir.

La mort est souvent imaginée comme une force personnifiée. Dans certaines mythologies, un personnage connu sous le nom de Grim Reaper (la Faucheuse) provoque la mort de la victime en venant recueillir l’âme de cette personne. Quoi qu’ils disent, il semble qu’ils aient planté le décor pour que le message soit clair.

Autre coïncidence, l’Organisation mondiale de la santé (OMS), à la veille du sacre, a déclaré que le coronavirus n’est plus une « urgence sanitaire mondiale » !

Les joyaux de la couronne, portés par le roi Charles III, sont estimés à 2 milliards de dollars et contiennent le plus gros diamant clair du monde. Connu sous le nom de « La grande étoile de l’Afrique », le diamant a été extrait en Afrique du Sud en 1905.

Qu’est-ce que La Faucheuse ?

Pendant des milliers d’années, diverses cultures ont eu des figures représentant la mort. L’un des plus communs et des plus durables d’entre eux est le Grim Reaper (la Faucheuse) – généralement une figure squelettique, souvent vêtue d’une robe à capuche sombre et portant une faux pour  » récolter » les âmes humaines . Mais comment et quand cette image a-t-elle été associée à la mort?

La Faucheuse semble être apparu en Europe au 14ème siècle. C’est à cette époque que l’Europe a été confrontée à la pire pandémie du monde à l’époque, la peste noire, que l’on pense être le résultat de la peste. On estime qu’environ un tiers de la population totale de l’Europe a été perdue à cause de la pandémie, certaines régions du continent subissant des pertes bien plus importantes que d’autres.

L’épidémie initiale de peste s’est produite entre 1347 et 1351, et les épidémies se sont ensuite reproduites plusieurs fois par la suite. Il est donc clair que la mort était quelque chose que les Européens survivants avaient en tête, et il n’est pas surprenant qu’ils aient inventé une image pour la représenter.

Mais pourquoi la figure squelettique ? Pourquoi la faucille ? Pourquoi le peignoir ? Les squelettes symbolisent la mort, représentant le corps humain après sa décomposition. On pense que la robe rappelle les vêtements portés par les personnalités religieuses de l’époque où elles effectuaient des services funéraires.

La faux est une image appropriée des pratiques agricoles de l’époque : les moissonneurs utilisaient des faux pour récolter ou cueillir des récoltes prêtes à être retirées de la terre et, eh bien, c’est ce qui se passe lorsque les gens meurent : une récolte de la terre.

Quand on connaît un peu le parcours du Roi Charles, il n’est pas saugrenu de se poser quelques questions !


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.



Aidez Elishean à survivre. Merci


ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 910 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

En savoir plus sur Elishean 777

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading