Le compte à rebours jusqu’à 2025


Les Esséniens avaient également une compréhension du nombre total d’années de l’histoire humaine, de la Création à l’époque de l’établissement des nouveaux cieux et de la nouvelle terre, et comment cette longue période doit être divisée.

La totalité de l’histoire humaine, selon les Esséniens, doit être de sept mille ans à partir de la création d’Adam.


Par exemple, nous apprenons dans Genèse chapitre 5 qu’Adam avait 130 ans lorsque son fils Seth est né. Pour cette façon de calculer le temps en années, peu importe combien de temps Adam est resté dans le Jardin d’Eden, quel âge avait-il quand Ève et lui se sont rebellés, quel âge avaient-ils quand ils ont été chassés du jardin, etc. …

Parce que notre but ici, ce qui compte, c’est que nous savons qu’Adam avait 130 ans lorsque Seth est né. Par conséquent, selon la compréhension essénienne, Seth est né en l’an 130 AM (anno mundi, « l’année du monde »). Au lieu d’avoir le système BC/AD que nous utilisons actuellement, les Esséniens ont compté leurs années à partir de la Création. Avec des calculs minutieux et en partant du principe que le calendrier AM n’a pas été altéré au fil du temps et que certaines données bibliques, extrabibliques et historiques, n’ont pas changé non plus, nous pouvons déterminer la date de la création, qui serait l’année 1 AM (ce qui, techniquement, serait un an après la Création, puisque nous nommons les années en fonction du temps qui s’est déjà écoulé et non de l’année qui commence ;

Par exemple, un bébé est considéré comme ayant un an une année complète après sa naissance plutôt le jour de la naissance. « l’année 1 »), correspondrait à notre année 3926-3925 avant Jésus-Christ (selon le mois et la façon dont nous comptons les années).

Les sept mille ans de l’histoire humaine ont été divisés en trois périodes de deux mille ans et une dernière période de mille ans appelée « âges ».

Ce dernier mille ans était considéré comme le sabbat ultime.

Chaque âge était divisé en périodes de cinq cents ans appelées Onahs, chacune étant divisée en dix périodes de cinquante ans appelées « jubilés ». Chaque jubilé était divisé en sept périodes de sept ans, appelées shemitahs, et une année supplémentaire de « jubilé ». Par conséquent, selon les Esséniens, tout le temps est compris comme des sous-ensembles :

Une année c’est 364 jours.
Une shemitah dure sept ans.
Un jubilé est de sept shemitahs plus un an, ou cinquante ans.
Un onah c’est dix jubilés, ou cinq cents ans.
Un millénaire c’est deux onahs, ou vingt jubilés, ou mille ans.
Un âge c’est deux millénaires, ou quatre onahs, ou quarante jubilés,ou deux mille ans.
Le dernier âge est un demi-sabbat, ou un millénaire, ou deux onahs,ou vingt jubilés, ou mille ans.

Toute l’histoire humaine est de quatre âges (techniquement trois âges et demi, ou trois âges et un millénaire), ou sept millénaires, ou quatorze onahs, ou 140 jubilés, ou mille shemitahs, ou sept mille ans.

Au moment d’écrire ces lignes, nous venons de terminer l’année 5945 AM, ce qui signifie que, dans un peu moins de quatre ans, nous entrerons dans le jubilé final de notre âge actuel.

Nous trouvons des informations supplémentaires sur ces âges en reliant certains écrits anciens d’historiens et de pères de l’Église, ainsi que dans les manuscrits de la mer Morte et la Bible. Une ancienne tradition enregistrée dans un texte juif appelé Tanna Devei Eliyahu aurait été écrite entre le troisième et le dixième siècle de notre ère. À la lecture de cet ouvrage, il est clair que des révisions ont été apportées au fil des siècles ; Cependant, il semble conserver une tradition de compréhension générale des âges. Ça lit :


« C’était enseigné à l’école d’Élie : Le monde durera six mille ans : Deux mille désolation, deux mille Torah, deux mille l’âge messianique, mais à cause de nos nombreux péchés, certains de ces deux derniers mille ans sont déjà passés. »

Bien sûr, ceci étant une source juive et non chrétienne qui reconnaîtrait que le Messie est déjà venu (enseignant plutôt que, à cause des péchés d’Israël, Dieu a décidé de ne pas permettre au Messie de venir quand il était attendu), nous avons besoin de l’aide des manuscrits de la Mer Morte et des Pères de l’Église pour reconnaître ce que sont ces âges et ce qui s’est passé pendant eux.

  • Le premier âge a été appelé l’âge de la confusion ou l’âge du chaos, et a duré de la création à l’appel d’Abraham (la première série de deux mille ans, ou 1 AM à 2 000 AM).
  • Le deuxième âge était l’âge de la Torah, qui a duré de l’époque d’Abraham à la fin du système sacrificiel en 75 après Jésus-Christ (2000 AM-4000 AM).
  • Le troisième âge est appelé l’âge de la grâce, qui commence en 75 après Jésus-Christ et se termine en 2075 après Jésus-Christ (4000 AM-6000 AM).
  • Enfin, le dernier âge est le Royaume messianique, ou Âge du Royaume, qui dure de 2075 à 3075 après Jésus-Christ (6000 AM-7000 AM).

Les Pères de l’Église ont continué cette tradition dans leurs écrits. L’épître de Barnabas, écrite entre 70 et 132 après Jésus-Christ, dit :

« Faites attention, mes enfants, à ce que cela signifie ; Il a fini dans six jours. Il veut dire ceci, que dans six mille ans le Seigneur mettra fin à toutes choses ; Car le jour avec lui signifie mille ans ; Et il m’en rend témoignage lui-même, disant : Voici, le jour du Seigneur sera comme mille ans. C’est pourquoi, enfants, dans six jours, c’est-à-dire dans six mille ans, tout prendra fin. Et, Il se reposa le septième jour. C’est ce qu’il veut dire ; Quand son Fils viendra et abolira le temps de l’Impie, et jugera les impies, et changera le soleil et la lune et les étoiles, alors il se reposera vraiment le septième jour. » (Barnabas 15:4-5)

« Car en autant de jours que ce monde a été fait, en tant de milliers d’années il sera terminé. Et, c’est pourquoi l’Écriture dit : « Ainsi furent achevés le ciel et la terre, et toute leur parure. Et Dieu acheva, le sixième jour, les œuvres qu’il avait faites ; Et Dieu se reposa le septième jour de toutes ses œuvres. Genèse 2:2. Ceci est un récit des choses créées autrefois, comme c’est aussi une prophétie de ce qui est à venir. Car le jour du Seigneur est comme mille ans ; 2 Pierre 3:8 et en six jours les choses créées furent achevées : Il est donc évident qu’elles prendront fin au sixième mille ans. » (Contre les hérésies, Livre 5, 28:3)

Victorin de Pettau, qui a écrit le plus ancien commentaire connu sur le livre de l’Apocalypse vers 260 après Jésus-Christ, a écrit :

« Il dit, les mille ans devraient être accomplis, c’est-à-dire ce qui reste du sixième jour… qui subsiste pendant mille ans mille ans. » (Commentaire sur Apocalypse 20:1-3)

Plusieurs autres Pères de l’Église ont exprimé leur croyance en la même période de sept mille ans de l’histoire humaine, passée, présente et future. Cependant, même avant l’époque des Pères de l’Église, nous trouvons le calendrier essénien référencé dans les manuscrits de la Mer Morte, même dans des documents qui étaient uniques aux Esséniens et n’ont jamais été inclus dans le canon biblique.

Les Esséniens avaient un nombre étonnamment élevé de prédictions prophétiques dans les manuscrits de la Mer Morte concernant le Messie à venir. Ils savaient qu’il serait Dieu incarné, qu’il mourrait pour nos péchés en l’an 32 de notre ère et qu’il lancerait l’ère de la grâce à venir. L’érudition moderne dit que personne ne sait ce qui est arrivé aux Esséniens ; Il semble qu’ils aient disparu un jour : « Les Esséniens disparaissent des archives historiques après le premier siècle de notre ère. »

Cependant, lorsque nous comprenons ce qu’ils croyaient et ce qu’ils attendaient avec impatience, ce qui leur est arrivé est évident. Le reste croyant d’Esséniens qui ne sont pas tombés dans des factions hérétiques attendait le Messie. Quand Jésus est venu, est mort, est ressuscité et est monté au ciel, les Esséniens sont devenus chrétiens et sont sortis prêcher l’Évangile au monde. Ils sont devenus une partie de ceux d’entre nous qui sont chrétiens !

Pour montrer ce que les Esséniens recherchaient dans le Messie dans le contexte de leur calendrier et de leur compréhension des âges, nous pouvons examiner certains de leurs écrits qui existent encore aujourd’hui. Un document intéressant appelé 11QMelchizédek trouvé parmi le manuscrit de la Mer Morte dans les grottes de Qumran aurait été écrit environ un siècle avant la naissance de Jésus-Christ, au plus tard. Il prédit avec précision l’arrivée et la mort du Messie à venir, jusqu’à l’année exacte, et utilise le calendrier essénien et la compréhension des âges de l’histoire humaine pour l’expliquer :

« Et quant à ce qu’il a dit : (Lév 25:13) En cette année de jubilé, vous retournerez, chacun, à sa propriété respective, à ce sujet il a dit : (Deut 15:2) Ceci est la manière de la libération : Chaque créancier libérera ce qu’il a prêté à son prochain. Il ne forcera pas son voisin ou son frère, car il a été proclamé une libération pour Dieu [Son interprétation] pour les derniers jours se réfère aux captifs, qui… et dont les maîtres ont été cachés et gardés secrets, et de l’héritage de Melchisédek, et ils sont l’héritage de Melchisédek, qui les fera revenir. Et la liberté sera proclamée pour eux, pour les libérer de la dette de toutes leurs iniquités. Et cela arrivera dans la première semaine du jubilé qui suit les neuf jubilés. Et le jour de l’expiation est la fin du dixième jubilé au cours duquel l’expiation sera faite pour tous les fils de lumière et pour les hommes du seigneur de Melchizedek, sur tous leurs travaux, car c’est le temps de l’année de grâce de Melchisédek, et de ses armées, la nation des saints de Dieu, de la règle de jugement, comme il est écrit à son sujet dans les cantiques de David, qui a dit : (Psaumes 82-1) Élohim se tiendra dans l’assemblée de Dieu, au milieu des dieux qu’il juge). Et, à propos de lui, il dit : (Psaumes 82:2) Combien de temps allez-vous juger injustement et faire preuve de partialité envers les méchants ? » (11 Q Melchisédek, Col. 2:2-11 )

C’est peut-être un peu difficile à lire, mais c’est écrit de cette façon parce que ces textes ont été trouvés en fragments et ont dû être reconstruits au fil du temps. Cela mis à part, ce que nous apprenons ici est incroyablement précis et semble incroyablement chrétien, même s’il a été écrit au plus tard en 100 avant Jésus-Christ.


Nous apprenons d’abord que, selon l’auteur de ce texte, la loi de Moïse dans Lévitique et Deutéronome indique la venue du Messie. Les passages bibliques cités sont interprétés comme ayant trait aux derniers jours, lorsque le Messie libérera les captifs de la dette de leurs iniquités, ou, en d’autres termes, pardonnera aux pécheurs leurs péchés. Il dit que cela se produira dans la première semaine (sept ans) du jubilé (encore une fois, une période de cinquante ans) qui suit les neuf jubilés.

Donc, une fois que nous avons passé neuf jubilés, dans la première semaine du dixième jubilé, c’est à ce moment-là que cela est censé se produire. Rappelez-vous, il y a dix jubilés à un cycle de cinq cents onahs, donc ils parlent de l’onah dans lequel ils se trouvent actuellement. De plus, ils étaient dans le dernier onah de leur âge, donc ce dixième jubilé aurait été le dernier jubilé de leur âge. Lorsque nous utilisons leur calendrier (en gardant à l’esprit que nous avons déjà calculé le début de la Création à 3926 avant Jésus-Christ, ce qui signifie que le début de leur âge aurait eu lieu en 1926 avant Jésus-Christ, ce qui signifie que le jubilé final de leur âge (le dixième jubilé, ou « le jubilé qui suit les neuf jubilés ») a commencé en 25 après Jésus-Christ.


Maintenant, nous n’avons qu’à ajouter la « première semaine », qui est une semaine d’années, ou une shemitah, et nous arrivons à AD 32. Est-ce qu’il s’est passé quelque chose en AD 32 qui a abouti au pardon des péchés de l’humanité ? Bien sûr, la mort de Jésus-Christ ! Plus encore, il poursuit en disant qu’à la fin du dixième jubilé, « l’année » (ou « Âge ») de la grâce commencera, et il relie même le Messie à Elohim, qui juge dans l’assemblée de Dieu (ou le Conseil divin, pour ceux qui connaissent l’œuvre du Dr Michael Heiser).

Les vrais Esséniens croyants savaient que le Messie serait Dieu incarné, venant pardonner les péchés du repentant en mourant et initiant un Âge de Grâce final avant Son retour triomphal qui commence le règne millénaire !

Enfin, il devient évident que les apôtres et même Jésus lui-même tenaient à cette compréhension des âges. Ce contexte peut nous aider à donner du sens à des passages souvent mal compris et devenus l’objet de disputes, parfois d’animosité, entre les croyants :

« Alors qu’il était assis sur le Mont des Oliviers, les disciples vinrent à lui en privé, disant : Dis-nous, quand ces choses arriveront-elles ? Et quel sera le signe de ta venue et de la fin des temps ? » (Matthieu 24:3)

« Mais, bien-aimés, n’oubliez pas cette seule chose, qu’avec le Seigneur un jour est comme mille ans, et mille ans comme un jour. » (2 Pierre 3:8)

L’ennemi qui les a semés est le diable, la moisson est la fin des temps et les moissonneurs sont les anges. Par conséquent, comme l’ivraie est ramassée et brûlée dans le feu, il en sera de même à la fin de cet âge. (Matthieu 13:39-40)

Ce sera donc à la fin de l’âge. Les anges sortiront, sépareront les méchants d’entre les justes. (Matthieu 13:49)

« Allez donc et faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit, leur apprenant à observer tout ce que je vous ai commandé ; Et voici, je suis toujours avec vous, jusqu’à la fin des temps. Amen. » (Matthieu 28:19-20)

Il aurait donc eu à souffrir souvent depuis la fondation du monde ; Mais maintenant, une fois à la fin des siècles, il est apparu pour ôter le péché par le sacrifice de lui-même. (Hébreux 9:26)
Il est intéressant de les lire avec la question en tête : Parlent-ils de la fin de leur âge, de la fin de notre âge ou de la fin de tous les âges ?

Un passage qui parle de la transition de l’ère précédente de la Torah à notre ère de grâce se trouve dans les lettres de Paul :

« Or, ces choses sont arrivées pour nous servir d’exemples, afin que nous n’ayons pas de mauvais désirs, comme ils en ont eu. Ne devenez point idolâtres, comme quelques-uns d’entre eux, selon qu’il est écrit : Le peuple s’assit pour manger et pour boire ; Puis ils se levèrent pour se divertir. Ne nous livrons point à l’impudicité, comme quelques-uns d’eux s’y livrèrent, de sorte qu’il en tomba vingt-trois mille en un seul jour. Ne tentons point le Seigneur, comme le tentèrent quelques-uns d’eux, qui périrent par les serpents. Ne murmurez point, comme murmurèrent quelques-uns d’eux, qui périrent par l’exterminateur. Ces choses leur sont arrivées pour servir d’exemples, et elles ont été écrites pour notre instruction, à nous qui sommes parvenus à la fin des siècles. » (1 Corinthiens 10:6-11)

Dans sa lettre, Paul déclare que ce qui est arrivé à ceux qui n’ont pas obéi à Dieu était un exemple et un avertissement pour ceux qui sont vivants quand la fin des temps arrivera.

Paul écrivait de son propre point de vue ; C’était un converti au Christianisme qui était originaire de la fin de l’âge de la Torah et qui était sur le point d’entrer dans l’âge de la grâce. Nous, en tant que chrétiens aujourd’hui, nous nous retrouvons dans une position similaire à celle de Paul.

Si le calendrier essénien est correct, nous sommes des chrétiens vivant à la fin de l’ère de la grâce, et nous nous préparons à voir le retour de notre Seigneur Jésus-Christ, qui inaugurera l’ère finale du royaume.

Source: Sky Watch Tv  


Traduit par PLEINSFEUX.ORG


Que pensez-vous de cet article ? Inscrivez-vous et rejoignez la conversation


Merci à tous pour votre soutien.

Beaucoup d'entre vous sont avec moi, par le coeur et la pensée, et je vous transmet ma gratitude... Vous pouvez assurer la continuité de ce site de plusieurs manières... En partageant les articles que vous avez aimé... En achetant vos livres et vos produits préférés sur Amazon via ce site... En faisant un don sécurisé sur Paypal... Ou les trois en même temps... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...


Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci







Elishean777 : Communauté pour un Nouveau Monde © elishean/2009-2021

Tags:

0 Commentaires

Laisser une réponse

Imaginer un Nouveau Monde © Elishean 2009 - 2021

CONTACT

Vous pouvez nous envoyer un e-mail et nous vous répondrons dès que possible.

En cours d’envoi
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

%d blogueurs aiment cette page :