Mystique

Les procédures secrètes du Gouvernement Mondial sont représentées sur une fresque de l’Égypte ancienne

Un gouvernement mondial extradimensionnel pilote un gouvernement mondial terrestre...

Ces fresques égyptiennes sont connues depuis longtemps. Nous supposons que les experts comprennent parfaitement ce qui y est décrit, mais pour une raison quelconque, les gens ne sont pas informés des interprétations alternatives. Par exemple, ce tableau décrit l’ordre mondial.

Une créature à tête de crocodile, et l’autre à tête de serpent, les représentants du monde reptilien sont à la tête de tout. Les « interprètes » écrivent que ce sont des pharaons masqués mais ce n’est pas forcément le cas.

Ceux-ci pourraient être les « maîtres de notre planète » et qui ils sont vraiment, c’est difficile à dire – des envahisseurs extraterrestres ou des représentants du monde subtil. Mais ce ne sont pas ce que nous appelons le « Comité des Trois Cents » ou les « Maîtres de l’Argent » ou les « Confréries Blanches et Noires ». C’est quelqu’un de rang supérieur. Peut-être ceux que les Égyptiens appelaient des dieux.

Les créatures ne sont pas assises les unes à côté des autres, mais comme si elles s’opposaient, personnifiant peut-être les Ténèbres et la Lumière. Mais en fait, il n’y a pas de confrontation entre eux. Ils se serrent la main. La confrontation, ou plutôt son apparition, est nécessaire au système de contrôle.

En dessous de ces créatures se trouvent ceux qu’ils manipulent directement : prêtres, rois, présidents et toutes sortes d’autres élites.

C’est le premier niveau de contrôle et voici seulement ceux que nous appelons le « gouvernement mondial secret ».

Ces représentants du plan physique, matériel sans ambiguïté. Ils s’opposent en quelque sorte, mais se serrent la main. La manière dont les créatures les contrôlent n’est pas claire dans la fresque. Peut-être que cela découle en quelque sorte de l’inscription, mais il n’y a pas de « traduction » du texte dans l’espace public.

²

Ils peuvent entrer directement en contact avec ceux qui sont au pouvoir, ou ils peuvent le faire indirectement, inconsciemment, certains pourraient dire par télépathie.

Probablement, une telle gestion explique l’étrange, à notre avis philistin, l’envie des gens, debout à des niveaux élevés de la hiérarchie, pour l’occulte. Peut-être s’agit-il d’un système d’adressage du premier cercle de contrôle à leurs maîtres.

Au niveau inférieur, nous voyons les personnes, qui sont également contrôlées par des fils invisibles du premier cercle de contrôle. Et, comme on le voit, à ce niveau, la responsabilisation de l’établissement s’opère. C’est-à-dire que la gestion passe sans faute par des guerres, des combats, des querelles, des affrontements. Rien d’autre

Pour les créatures qui se rassemblent pour l’établissement, mangent exactement l’énergie de la discorde et la composante énergétique du sang au moment du meurtre et de la violence.

Ces gouvernements officiels ne sont nécessaires que pour collecter de la nourriture pour les créatures et pour qu’ils le fassent, ils ont la possibilité de vivre aux dépens des habitants de la planète, sans obtenir de nourriture et d’avantages pour eux-mêmes par leur travail.

Ceux qui sont laissés pour l’instant pour les boucles d’établissement ultérieures, sont positionnés dans la partie la plus basse du schéma.

Grâce aux efforts de prêtres, de pasteurs et de guides sélectionnés, cette masse de personnes est mise à genoux, les forçant à prier, à adorer et à ne pas résister aux créatures. Ils sont dans la liste d’attente pour l’instant, jusqu’au prochain « repas ».

Est-il possible de résister à ces créatures? Peut-être, mais pas par des prières ou des émeutes contre les gouvernements. Sinon, vous participerez à nouveau à l’établissement.

Après tout, peu importe à quelles fins personnelles vous devenez inconsciemment un «plat» pour ces créatures.

Les combattants de la liberté, de la justice nourrissent les créatures de leur énergie de la même manière. Car ils produisent l’énergie de haine nécessaire aux créatures, le désir de détruire quelqu’un au sens littéral ou figuré.

Toute révolution dans ce sens sera à nouveau soutenue par ces créatures. Ils se fichent de qui ils dévorent. Les élites vont changer, certaines seront consommées, d’autres viendront, et le processus se poursuivra en boucle.

Il semble que le seul moyen de laisser les créatures « affamées », et donc de les détruire, est de cesser de les nourrir par la violence, la haine et la mort.

Que ce ne soit pas par « amour universel », mais par simple tranquillité, en comprenant que cette haine n’est pas la vôtre, elle vous est imposée.

Presque de la même manière que nous donnons des hormones, des vitamines et des aliments aux animaux dans les fermes afin qu’ils produisent du lait, des œufs et de la viande pour nous. C’est exactement de la même manière qu’ils nous donnent de la « nourriture » sous la forme d’une inimitié nourricière, de sorte que nous donnons rapidement aux créatures la nourriture dont elles ont besoin.

Un processus si simple et si difficile à percevoir, à comprendre et à réaliser. Mais il faut le faire !


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.


Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Merci



ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 1 561 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour naviguer sur le site.