Cas de conscience

La parade des « idiots utiles »

Ironie du sort 2.0 par Olivia Murray

Que font les bénéficiaires de l’aide sociale socialiste un lundi après-midi à 14h30 alors que nous travaillons tous à rembourser leurs dettes étudiantes ?

Eh bien, ils vont former un blocus de la circulation à l’aéroport international de Portland, klaxonnent et répètent consciencieusement le cri de ralliement « Palestine libre » téléchargé dans leur logiciel de « matière grise » par la programmation grand public – je ne peux pas me résoudre à utiliser le mot « cerveau », car cela impliquerait qu’une pensée critique a réellement lieu.

Les gauchistes sont un type particulier de stupides, et cette vidéo virale qui circule sur X vous rappellera pourquoi :


Tout d’abord, l’évidence vient de l’Administration israélienne du commerce extérieur, qui relève du ministère de l’Économie et de l’Industrie :

Plusieurs constructeurs automobiles comme Ford, Renault, Nissan et General Motors ont choisi Israël pour leur centre de recherche, faisant de ce petit marché un foyer technologique pour la technologie automobile.

Des constructeurs automobiles comme BMW et Hyundai et des fabricants de composants automobiles comme BOSCH et Lear ont ouvert leurs centres de R&D.

Revenons maintenant au blocus : j’ai vu au moins une BMW, un certain nombre de véhicules Ford, une Chevrolet Suburban (propriété de GM) et ce que je soupçonne être des Nissan et des Hyundai. N’est-il pas ironique que leurs véhicules soient tous des produits de l’excellence et de l’industrie israélienne ? Comment cela échappe-t-il à ces gens ?

Ensuite, une observation secondaire, également tirée de l’ALE israélien :

Plusieurs sociétés technologiques mondiales, dont Facebook, Microsoft, Google et Samsung, se sont également manifestées et ont investi dans des sociétés israéliennes qui travaillent directement ou indirectement dans le domaine automobile, en particulier dans la conduite autonome ou la technologie des voitures connectées.

Israël possède la plus forte densité de startups technologiques au monde depuis plus d’une demi-décennie. Le petit pays abrite plus de 6 000 startups technologiques et se situe au deuxième rang derrière la Silicon Valley en matière d’innovation technologique.

Aussi ceci, de l’ ambassade américaine en Israël :


Les relations économiques et commerciales entre les États-Unis et Israël couvrent désormais l’informatique, la biotechnologie, les sciences de la vie, les solutions de soins de santé, l’énergie, les produits pharmaceutiques, l’alimentation et les boissons, les industries de la défense, la cybersécurité et l’aviation, pour n’en citer que quelques secteurs.

Les composants essentiels des principaux produits américains de haute technologie sont inventés et conçus en Israël, ce qui rend ces entreprises américaines plus compétitives et plus rentables à l’échelle mondiale. Cisco, Intel, Motorola, Applied Materials et HP ne sont que quelques exemples.

Israël abrite plus de 2 500 entreprises américaines employant quelque 72 000 Israéliens, selon une estimation de la Chambre de commerce américaine. Des milliers d’emplois supplémentaires sont soutenus indirectement par ces employeurs.

Trading Economics note que le principal partenaire d’exportation d’Israël est… les États-Unis, avec 28 % des exportations totales destinées au marché américain.

Est-il seulement venu à l’esprit de ces idiots terroristes utiles qu’ils sont si hypocrites qu’ils sont devenus un cliché ?

Ils conduisent leurs véhicules propulsés par l’entrepreneuriat israélien ; filmer (et mettre en ligne) leurs exploits anarchiques avec et par la technologie issus de l’innovation israélienne pour faire des ravages sur les civils américains et exiger le désinvestissement d’Israël et de ses entreprises – sans prétendre personnellement « se désinvestir » ou « boycotter » le « génocide ». » nation qui mène des horreurs contre les pauvres « civils » de la « Palestine ».

N’oublions pas que les hommes « civils » de « Palestine » ont élu le Hamas pour diriger Gaza, et que les femmes « civiles » ont embrassé leurs frères et leurs maris et ont prié pour que leurs « combattants de la liberté » mènent avec succès le jihad dans les kibboutzim.

Dans un autre registre, j’ai vu un couple très gros porter des masques dans leur propre véhicule (pour leur santé, bien sûr), et d’autres se masquer dehors au grand air, ce qui était probablement le meilleur indicateur du QI et des facultés mentales de ce groupe. .

Voici une idée : pourquoi ne pas sponsoriser des vols pour tout le monde, les expédier à Gaza et les encourager à former un blocus directement au cœur du conflit ?

Source

Grand exportateur de matériel médical, Israël inonde les pays arabes de sa technologie

Compte tenu de l’abrutissement général, dans les pays arabes, une entreprise israélienne qui veut et a le devoir, d’exporter vers ces pays arabes, doit passer par un pays tiers et cacher le fait que les produits vendus sont en réalité fabriqués en Israël. Ce qui est par ailleurs, complètement débile, car plus cher au final.

Grâce aux accord d’Abraham, cette époque est désormais révolue avec certains pays arabes ayant signé ces accords, et les exportations israéliennes vers ces pays connaissent un essor considérables. Les produits exportés sont notamment du domaine des technologies, de la cybernétique, de la pharmaceutique, du matériel médical et des innovations en matière agricole.

Mais ce n’est pas tout. Et les boycotteurs décérébrés ont fait les frais de cette politique instaurée par la campagne «Boycott, désinvestissement et sanctions» contre Israël, pour soit-disant aider les participants à faire les bons choix de consommation, une liste circulait, à ce sujet, sur Internet.

Ainsi, il fallait bouder, entre autres, les produits agricoles israéliens, les produits Ahava, Carmel Agrexco, L’Oréal, Revlon, Estée Lauder, McDonald’s, Coca Cola, Nestlé, Sara Lee, Siemens, Starbucks, Danone, Disney, Home Depot, Johnson & Johnson, Kimberly Clark, Lewis, Caterpillar, etc.

Suffit-il réellement de mettre à l’index ces quelques entreprises pour influencer la politique israélienne? Évidemment pas! Alors, pourquoi s’arrêter là? Pourquoi faire dans la demi-mesure? Les boycotteurs ont tort de se limiter à quelques mesures tape-à-l’œil. Pour prouver leur engagement, ne devraient-ils pas aller au bout de leurs convictions et refuser d’acheter absolument TOUT produit originaire d’Israël sans aucune exception?

Les boycotteurs devraient donc désactiver leurs boîtes vocales, et refuser d’utiliser le système VoIP et AOL Instant Messenger, car ce sont des compagnies israéliennes qui les ont développées.

Plus question d’employer une clé USB, car c’est Dov Moran, un Israélien, qui l’a mise au point. Les boycotteurs devraient également trouver des solutions de rechange aux produits Cisco, IBM, HP, Intel, Microsoft, Google, Yahoo ou Motorola, car ces entreprises possèdent toutes des centres de recherche en Israël.

En cas de maladie, les boycotteurs devraient discuter sérieusement avec leurs médecins afin de s’assurer d’être soignés dans le respect de leurs principes.

Entre autres, ils devraient s’abstenir de recourir aux thérapies se servant de cellules souches, car Israël est un pionnier dans ce domaine. C’est également ce pays de 7,3 millions d’habitants qui nous a donné le premier système de diagnostic du cancer du sein sans radiation, et le premier système informatisé d’administration des médicaments à l’abri des erreurs humaines. C’est une entreprise israélienne, Given Imaging, qui a développé la première caméra sous forme de gélule à avaler pour dépister les pathologies digestives.

Quant aux médicaments contre le cancer, l’Alzheimer, le Parkinson et la fibrose kystique, on les doit aux découvertes de Aaron Ciechanover et Avram Hershko, prix Nobel de chimie (2004) et professeurs au Israel Institute of Technology.

Et en cas de paralysie, il faudrait refuser le ReWalk, un système d’exosquelette qui offre aux paraplégiques la chance de retrouver l’usage de leurs jambes, car c’est la compagnie Argo Medical Technologies, basée à Haïfa, qui l’a développé.

Quand on croit véritablement à une cause, on ne se contente pas de mesures timides et, surtout, on ne boycotte pas de manière sélective en fonction de l’intérêt que les produits présentent.

Vous voulez boycotter les produits israéliens? Soit ! Mais montrez du sérieux, de la cohérence et de l’intégrité, et boycottez absolument tout ce qu’offre Israël…. Oui, tant qu’à boycotter Israel, fais le bien !

Sodastream écoule 600 millions de litres par an de boissons gazeuses à travers 50 000 points de vente dans le monde.

Sachant que la moyenne est de deux personnes pour un litre, on peut facilement estimer le nombre d’utilisateurs à 1, 2 milliard.

1, 2 milliard – 8 millions = 1,192 milliards d’utilisateurs.

Mets toi à l’eau plate…

Waze a remporté le prix de la meilleure application mobile au “Mobile World Congress “et a été acheté par Google pour la petite somme de $ 1,3 milliards

Population d’utilisateurs fin 2013 : 60 millions.

Signal GPS perdu… Si vous boycottez Israël, soyez prêt à aller jusqu’au bout. Désactivez Waze et recommencez à utiliser Mapquest.

Amazon Kindle. L’israélienne Lilach Zipory et son équipe de Sun ont développé le dispositif de lecture Kindle.

Bon, sachant que Amazon compte 81 millions de clients, que Kindle est sa liseuse exclusive, et qu’elle a été vendue à plus de 3 millions d’exemplaires depuis 2007, il ne reste plus qu’a promouvoir l’analphabétisme !

Etc… etc…

C’est pour quand la « STUPID PRIDE » ?


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.



Aidez Elishean à survivre. Merci


ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 136 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page