Développement spirituel

Êtes-vous prêt pour l’égalité?

Archange Uriel

A tous les frères de cette belle planète bleue ! Je suis Uriel !

Je viens vous apporter l’espoir, l’équilibre et la certitude d’un avenir meilleur. L’égalité régnera sur cette planète. Il n’y aura plus de faim, plus de misère, plus de douleur, il n’y aura plus de haut et de bas, tout le monde sera égal, tout le monde aura droit à tout, tout le monde aura accès à tout.

Chacun de vous a besoin de regarder à l’intérieur de lui-même, de regarder l’autre, non comme celui qui usurpe ce qui est à vous, non comme celui qui vous prend à lui, non comme celui qui vous empêche d’avoir quelque chose. Quiconque se tient devant vous est un enfant de Dieu Père/Mère, tout comme vous. Ce n’est pas à chacun de vous de juger ce que l’autre mérite ou ne mérite pas, car en ce moment vous vous mettez sur un piédestal, pressentant que vous méritez tout, sans vous soucier de tout ce qui est dans votre marche d’âme, et que l’autre mérite rien dans vos yeux.


Votre planète va changer ; cela changera dans le concept, dans la forme, dans la façon dont chacun de vous accède aux choses. Bien sûr, nous ne nous attendons pas, et nous savons que ce ne sera pas, à une transition facile et en douceur. Le déséquilibre régnera longtemps, car ceux qui n’ont jamais eu accès à rien se perdront au milieu de tant d’abondance, ils ne sauront pas se contrôler, ils ne sauront pas vivre en êtres éduqués, comme vous dire. Cela apportera beaucoup de discorde, beaucoup de colère, beaucoup de discorde.

Alors je dis à chacun de vous : vous êtes dans un désert, mourant de soif, de faim. Et soudain, vous voyez devant vous une grande oasis, avec beaucoup de fruits, beaucoup d’eau. Qu’est-ce que tu ferais? Voudriez-vous être extrêmement poli et prendre calmement de l’eau, juste prendre des fruits, parce que vous êtes extrêmement poli ; Ou laisseriez-vous votre corps en avoir marre jusqu’à ce qu’il ne puisse plus le supporter ? Il faut avoir beaucoup de bon sens, pour qu’il n’y ait pas de jugement. Ils se rempliront longtemps, jusqu’à ce que ce premier moment soit passé et qu’ils soient rassasiés.

Et la ba lance règne à nouveau dans leur corps, dans leur vie. Alors qui êtes-vous pour leur dire, pour qu’ils se restreignent, pour qu’ils aient cette prétendue éducation qui vous tient tant à cœur ? Ceux qui ont toujours gouverné cette planète, ne faisant que se remplir les poches, accumulant toujours plus de richesses au détriment de la faim et de la misère de la planète, vont tout perdre. Parce que non seulement pour être ce qu’ils sont, mais pour continuer à perpétuer le même mouvement que leurs ancêtres, sans changer une virgule. Comment accepteront-ils tout cela ? Facilement, docilement, sans se plaindre ? Qui sera le plus désespéré, celui qui a toujours vécu dans l’arrogance, ou celui qui n’a jamais rien eu et qui le trouve soudain? Qui sera le plus déséquilibré?

Si on pouvait diviser entre groupes, je dirais qu’il n’y en a que deux : Ceux qui n’ont jamais rien eu sont à l’extrême d’un bout, ceux qui ont toujours tout eu sont à l’extrême de l’autre bout. Et ceux qui sont plus proches du centre sont ceux qui ne se sont jamais souciés d’avoir, ils ne se sont souciés que de vivre, d’aider les autres ; les possessions matérielles n’ont jamais été une préoccupation pour ces personnes.

Il n’y a donc pas trois groupes, il n’y en a que deux, où à mesure que ces groupes se rapprochent du centre, l’équilibre se produit. Plus on s’éloigne du centre, plus le déséquilibre est important. Dans quel groupe êtes-vous ? Vous pensez que vous méritez beaucoup tout ce que vous avez construit jusqu’à présent, et je suis d’accord, si cela a été construit avec de la sueur, du labeur, de l’amour, vous le méritiez. Maintenant, tout ce qui a été réalisé de manière illégale, que va-t-il se passer ? Il n’y a aucun jugement de notre part, nous ne marquerons pas de quel côté vous êtes, ni ne placerons chacun de vous d’un côté ou de l’autre. Vous serez au point produit de votre voyage. C’est tout.

Alors ceux qui ont le mérite se rapprocheront de plus en plus du milieu, du point d’équilibre, sans se soucier des possessions matérielles. Il y a quelque chose que vous n’avez pas encore compris, rien n’appartient à personne, c’est un concept qui a été apporté par les dirigeants de votre planète : la possession, la propriété. Maintenant, est-ce que quelqu’un prend quelque chose quand il perd ses vêtements physiques ? Alors rien n’est à vous; si c’était le cas, vous l’emporteriez, c’est une propriété. Votre âme ne prend que ce qu’elle a vécu, ce qu’elle a causé, ce qu’elle a reçu. Ce qui est matière, reste. Il reste pour les descendants, il reste pour les autres. Et avec cet argument, ceux qui sont puissants pensent qu’ils ont le droit de dominer toute la planète, sans se soucier qu’à l’autre bout il y ait quelqu’un qui meure de faim.


Ne jugez pas tout le monde au même poids. Si vous naissez dans un milieu hostile, où il n’y a pas de travail, où il n’y a rien à manger, celui qui y vit est-il coupable de quelque chose ? Ou est-ce une leçon de votre propre âme à traverser tout cela? Et par conséquent, c’est une leçon de solidarité des autres frères. Le grand objectif devrait être que tout le monde soit au même niveau. Si quelqu’un a faim, peu importe la raison de cette faim, je lui donnerai quelque chose à manger.

Peu importe s’il est devenu pauvre parce qu’il a tout perdu dans une action mal planifiée, peu importe, cela faisait partie de son parcours pour aller aussi loin. Et donc vous le jugez et ne l’aidez pas ? « Non, il a besoin d’apprendre ! » Donc mourir de faim est quelque chose qui s’apprend ? Dieu Père/Mère n’a pas créé les êtres humains pour qu’ils aient faim. Qu’il vous en soit reconnaissant ou non, ce n’est pas à vous de juger. Il ne tient qu’à vous d’être solidaire. C’est tout.

Il existe un point fragile sur votre planète : l’énergie de l’argent. Et c’est ça qui va faire tout le changement, c’est ça qui va amener le Nouveau Monde, parce que tout est basé sur cette énergie qui a été si longtemps mal utilisée. Mais bientôt, tout cela sera terminé et un nouveau système financier verra le jour, mettant fin aux inégalités. Chacun recevra le mérite de sa marche, et chacun perdra ce qui est le produit de sa marche. Il n’y aura pas de collusion, pas d’accords, pas de double jeu… c’est fini. Et ça ne sert à rien d’essayer de se cacher, ça ne sert à rien d’essayer de se protéger, car tout va changer.


Êtes-vous prêt pour ce changement? Êtes-vous prêt à vivre dans un monde où l’égalité règnera? Êtes-vous prêt à vivre dans un monde où vous ne serez supérieur à personne à aucun égard? Parce que tout le monde aura droit à tout. Êtes-vous prêt à vous asseoir à table avec celui que vous qualifiez désormais d’inégal ? Es-tu prêt? Mettez votre ego de côté et arrêtez de vous inquiéter de ce que vous allez perdre, car cela se répercute aussi.

Quel est le sentiment qui est mis dans ce changement? La joie de savoir que personne d’autre sur la planète n’aura faim, ou l’inquiétude de ce qui sera perdu ? Et il y a un autre point, ou la cupidité de ce qui sera gagné ? Comment vous placez-vous dans ce processus ? Comment comprenez-vous l’égalité ?

Chacun de vous aura le produit de la marche de son âme, pas de cette vie, de son âme. Et cela peut être, à coup sûr, surprenant pour beaucoup.

Canalisé par Vania Rodriguez

www.anjoseluz.com



Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.


Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Merci


ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 265 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire