Nouveau paradigme

Donald Trump avance ses pions

Alors que le faux combat contre Nikki Haley se poursuit, Trump consolide ses alliances

Donald Trump a remporté la primaire républicaine du New Hampshire, c’est une une étape importante vers l’investiture et le match retour contre Joe Biden à la présidentielle de novembre.

Alors que le faux combat contre Nikki Haley se poursuit, Trump avance ses pions et consolide ses alliances.

Premièrement, Nikki Haley est en réalité le bon cheval sur lequel Trump peut compter pour rallier au dernier moment ces milliardaires républicains anti-Trump, comme les frères Koch, importants financiers de la droite américaine. Nous verrons que la candidature Nikki Haley finira certainement comme celle de Ron DeSantis.


Deuxièmement, Donald Trump qui veut pérenniser l’avenir économique de son allié, promet de Construire le « Plus Grand Dôme de Fer au Monde » pour les États-Unis. Il a annoncé son engagement à construire un système de défense antimissile aux États-Unis s’il est réélu lors des élections présidentielles de novembre. Cette déclaration a été faite lors d’un rassemblement dans le New Hampshire peu de temps avant qu’il remporte la primaire de l’État.

Trump a exprimé son désir de créer un système de bouclier antimissile avancé, comparable à l’Iron Dome israélien développé par les sociétés Rafael Advanced Defence Systems et Israel Aerospace Industries. Il a souligné que les États-Unis avaient soutenu d’autres pays avec des systèmes similaires et qu’il était temps d’en développer un pour leur propre protection.

Les sociétés israéliennes Rafael Advanced Defence Systems et Israel Aerospace Industries ont développé le système de défense antimissile Iron Dome , qui a reçu depuis 2011 1,6 milliard de dollars de financement américain, et 1 milliard de dollars supplémentaires approuvés par le Congrès l’année dernière.

L’ancien président a partagé son émerveillement face à la technologie après l’avoir observée en action lors de ses visites en Israël. Il a évoqué des images saisissantes de lancements de missiles et a salué les ingénieurs derrière cette réalisation.


Parmi ceux qui ont inventé le Dôme de Fer , il a dit qu’ils étaient des « génies » et que « ce ne sont pas des gars musclés ici », a-t-il dit en pointant ses bras, « ce sont des gars musclés ici », il a ensuite pointé sa tête. .

Trump a promis que, s’il était réélu, les États-Unis auraient « le plus grand Dôme de Fer au monde », soulignant son intention de le produire localement dans le New Hampshire.

La promesse de résoudre tous les conflits

Lors de discours antérieurs, Trump avait déjà évoqué son approche hypothétique envers certaines crises internationales. Après avoir remporté les caucus de l’Iowa, il a affirmé que s’il était toujours président, des événements tels que l’attaque du Hamas en Israël en octobre n’auraient pas eu lieu. Il a également exprimé son intention de « résoudre » les situations « horribles » en Ukraine et en Israël s’il était réélu en novembre.

L’ancien président américain Donald Trump a estimé qu’Israël n’aurait pas été attaqué par les terroristes palestiniens du Hamas le 7 octobre s’il avait été encore président, tout en promettant de résoudre la situation « très rapidement » s’il était réélu.

S’exprimant après sa grande victoire aux caucus républicains de l’Iowa, il a qualifié le président Joe Biden de « pire président que nous ayons eu dans l’histoire du pays » et a déclaré que s’il était encore président, « la Russie n’aurait pas attaqué [l’Ukraine] et Israël n’aurait jamais attaqué ».

Il s’est engagé à résoudre rapidement ces deux problèmes s’il est réélu en novembre.

« La situation en Ukraine est si horrible, la situation en Israël est si horrible, que s’est-il passé ? Nous allons les résoudre, nous allons les résoudre très rapidement », dit-il sans donner de détails.

L’ancien président a fortement critiqué son prédécesseur, Joe Biden, il a déclaré que les problèmes en Ukraine et en Israël seraient rapidement résolus sous sa direction, réitérant son engagement envers une politique étrangère plus interventionniste s’il revenait à la présidence.

Plus rien ne semble arrêter Donald Trump vers l’investiture républicaine. Ron DeSantis, a abandonné juste après les caucus de l’Iowa. Il ne reste que l’ancienne ambassadrice à l’ONU Nikki Haley pour tenter de lui barrer la route, mais pour combien de temps ?

Pour le moment, Donald Trump enchaîne les victoires dans son camp et ne semble guère inquiet pour la suite. Certains sondages le donnent d’ailleurs gagnant face à Joe Biden.

Même Joe Biden l’a reconnu dans un message d’appel aux dons : Donald Trump est devenu « le net favori de l’autre camp à ce stade ».


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.



Aidez Elishean à survivre. Merci


ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 196 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page