Démons dans la vallée de Sodome


Dans les Écritures, Sodome et Gomorrhe sont deux villes des cinq « villes de la plaine » mentionnées dans Genèse 13 :12 et 19 :29 qui ont été détruites à cause de leur méchanceté.

On nous dit que le SEIGNEUR a donné le pouvoir à deux anges de détruire Sodome en attaquant la foule avec une pluie spéciale les rendant aveugles et en faisant pleuvoir une substance appelée « poix » sur le sol bitumineux qui a ensuite été changé en soufre sur tous les habitants des villes, et ce qui poussait sur le sol.


Lot et ses filles, avec Sodome et Gomorrhe en feu

Les personnes sous l’influence ou contrôlées par cette force auraient été submergées dans un lac spécial connu sous le nom de « lac de Sodome », parfois appelé « goudron », qui est également traduit de diverses manières par bitume.

Contrairement à la croyance populaire, ce n’est pas un lac d’eau ou une fosse de goudron, et c’est un état d’être métaphysique qui fait que les gens sont enchaînés (entraves) qui les font vivre dans une sorte d’obscurité où ils ne peuvent pas voir la lumière (Vérité) et sont appelés limaces.

Nous lisons dans les Psaumes : « Comme une limace qui se déplace dans la boue, comme l’enfant avorté d’une femme, ils ne verront pas le soleil. ( Psaume 116:3 )

Ces personnes souffrent de leurs péchés causés par des personnes appelées «personnes perverses» qui sont des idolâtres, des fornicateurs et commettent l’immoralité sexuelle comme l’adultère et la sodomie – des hommes ayant des relations sexuelles anales avec des hommes que nous appelons aujourd’hui homosexualité et qui sont largement acceptés dans le monde occidental. .

C’est contraire aux lois de Dieu et la manière la plus contre nature pour un homme et une femme qui viennent tous deux dans ce monde en tant qu’anges mais peuvent devenir injustes pour devenir des « anges déchus » que nous connaissons comme des démons par le chemin sombre qu’ils choisissent.

Tertullien, dans son traité De la modestie, dit que les actes comme l’adultère ne sont pas seulement des péchés contre nature, ce sont des monstruosités – « Mais toutes les autres frénésies de passions – impies à la fois envers les corps et envers les sexes – au-delà des lois de la nature, nous bannissons non seulement du seuil, mais de tout abri de l’Église, car ce ne sont pas des péchés, mais des monstruosités.

Eusèbe, évêque de Césarée (260-341) et le « père de l’histoire de l’Église », écrit dans son livre Demonstratio Evangelica –

« [Dieu dans la loi donnée à Moïse] ayant interdit tout mariage illégal, et toute pratique inconvenante, et l’union des femmes avec les femmes et des hommes avec les hommes.

Ces soi-disant anges déchus étaient considérés comme injustes et dépendants de leurs passions dégradantes et de leurs désirs contre nature, ce qui les rendait dépravés. En conséquence, ils ont été appelés «bêtes».


Chez Romains.il est dit; « Pour cette raison, Dieu les a livrés à des passions avilissantes ; car leurs femmes ont échangé la fonction naturelle contre celle qui est contre nature, et de la même manière aussi les hommes ont abandonné la fonction naturelle de la femme et ont brûlé dans leur désir les uns envers les autres, des hommes avec des hommes commettant des actes indécents et recevant en leur personne le dû peine de leur erreur.


Et tout comme ils n’ont plus jugé bon de reconnaître Dieu, Dieu les a livrés à un esprit dépravé, pour faire ces choses qui ne sont pas convenables, étant remplis de toute injustice, méchanceté, cupidité, mal ; plein d’envie, de meurtre, de conflit, de tromperie, de méchanceté ; ce sont des commérages, des calomniateurs, des ennemis de Dieu, insolents, arrogants, vantards, inventeurs du mal, désobéissants aux parents, sans compréhension, indignes de confiance, sans amour, sans pitié ; et bien qu’ils connaissent l’ordonnance de Dieu, que ceux qui pratiquent de telles choses sont dignes de mort, non seulement ils font de même, mais ils approuvent aussi chaleureusement ceux qui les pratiquent. (Romains 1:26-32)

« Ne savez-vous pas que les injustes n’hériteront pas le royaume de Dieu ? Ne sois pas déçu. Ni fornicateurs, ni idolâtres, ni adultères, ni homosexuels, ni sodomites. (1Cor. 6:9)

Dans Lévitique, nous lisons ; « Tu ne coucheras pas avec un homme comme avec une femme. C’est une abomination » (Lév. 18 :22) et « Si un homme couche avec un homme comme il couche avec une femme, tous deux ont commis une abomination. Ils seront certainement mis à mort. Leur sang sera sur eux. (Lév. 20:13)

Saint Jean Chrysostome (347-407), archevêque et patriarche de Constantinople, qui était considéré comme l’un des plus grands des Pères grecs et docteur de l’Église, avait parlé de la gravité du péché d’homosexualité. Dans ses sermons sur l’épître de saint Paul aux Romains, il a dit ;

« Mais si tu te moques d’entendre parler de l’Enfer et que tu ne crois pas à ce feu, souviens-toi de Sodome. Car nous avons vu, sûrement nous avons vu, même dans cette vie présente, un semblant d’enfer. Car puisque beaucoup ne croiraient absolument pas les choses à venir après la résurrection, entendant maintenant parler d’un feu qui ne s’éteint pas, Dieu les ramène à la raison par les choses présentes. Car tel est l’incendie de Sodome, et cet incendie !

« Considérez combien est grand ce péché d’avoir forcé l’enfer à apparaître avant même l’heure !… Car cette pluie était inhabituelle, car les relations étaient contraires à la nature, et elle inondait la terre, puisque la convoitise l’avait fait avec leurs âmes. C’est pourquoi aussi la pluie était le contraire de la pluie habituelle. Or, non seulement il n’a pas réussi à éveiller le sein de la terre à la production de fruits, mais il l’a même rendu inutile pour la réception de la semence. Car tel était aussi le commerce des hommes, rendant un corps de cette sorte plus sans valeur que la terre même de Sodome. Et qu’y a-t-il de plus détestable qu’un homme qui s’est flatté, ou quoi de plus exécrable ?

Saint Augustin (354-430), l’un des Grands Pères de l’Église d’Occident et Docteurs de l’Église, condamne également l’homosexualité :

« Les délits contre nature sont partout et en tout temps à détester et à punir ; telles étaient celles des Sodomites, que si toutes les nations commettraient, elles seraient toutes rendues coupables du même crime par la loi divine, qui n’a pas fait les hommes au point de s’abuser ainsi les uns les autres. Car même cette communion qui devrait être entre Dieu et nous est violée, quand cette même nature dont il est l’auteur est polluée par la perversité de la luxure.

Beaucoup de gens qui voient la Lumière et la Vérité et ne sont pas dupés par ces Démons restent comme des anges loyaux qui ont été créés par et servent Dieu ; « Les bons anges servent Dieu et Lui sont fidèles et loyaux. Héb. 1:14 ; Éph. 1:20-21 « Les mauvais anges sont également connus comme des « esprits mauvais » qui servent Satan et qui lui sont fidèles et loyaux. Cette division des bons anges et des anges rebelles, les mauvais que nous connaissons comme des démons, est venue à la chute ou à la rébellion de Satan, (Is. 14:12-14; Ezk. 28:11-18), qui est de facto chef d’un tiers des anges en rébellion. (Apocalypse 12:4)

Suivre ce chemin ou le promouvoir comme tel serait considéré comme un ange déchu – un démon influençant les gens, décrit comme le royaume des esprits méchants. (Eph. 6:12)


« Beaucoup d’esprits sont sortis dans le monde », le système cosmos-mondain. (1Jean 4:1)

Les enseignements de ces personnes mauvaises et en particulier des démons qui enseignent ces immoralités sexuelles seraient les « Doctrines des Démons ».


Les Doctrines des Démons sont enseignées par les Sodomites eux-mêmes, qui étaient des hommes prostitués consacrés au service d’Astarté ou de Vénus. (Duo. 23:17; 1Rois 14:24;15:12; 22:46; 2Rois 23:7)

C’était un dieu – une puissante divinité spirituelle qui exigeait des sacrifices humains/bébés et où les hommes auraient des relations sexuelles avec le prêtre pour se joindre au dieu démon. Par conséquent, dans la ville de Sodome, les hommes étaient possédés par une force démoniaque et satanique qui pénètre dans leur corps et leur esprit par le culte religieux via le sexe.

Ces personnes qui sont sous l’influence ou le contrôle de ce bitume sont perpétuellement coincées dans le lac de Sodome, et pour leurs transgressions contre les lois de l’être humain, elles sont désignées comme « démons de Sodome ». Ils sont collectivement gouvernés par une « force obscure » qui fait qu’ils peuvent paraître humains, mais ils sont un type d’automate qui ne peut pas voir la réalité réelle, c’est-à-dire la lumière.

Nous pouvons également trouver des significations similaires dans d’autres noms entourant ces événements, comme dans l’étymologie de « Sodome ou Sidim ».

Le mot composé « sodome » est composé des mots sod et om. Le gazon signifie planter, planter ou semer comme une personne le ferait aujourd’hui lorsqu’elle place du gazon sur le sol pour faire pousser de l’herbe pour sa pelouse, et serait identique au sad – i – ti slave du même sens, sáditi (cyrillique orthographe са́дити) et avec le gothique i de sat – i – ta , « j’ai placé » ( comparer § . 743. ) ou sáditi (orthographe cyrillique са́дити), Les mots sido, Sedo, sedeo, est l’endroit où nous obtenons le mot triste.

Lorsque nous recherchons la « Vale de Siddim », nous savons qu’elle était pleine de « fosses à boues » ou ce que nous pouvons maintenant dire ne sont en réalité que des « fosses à champignons/moisissures » et que les pécheurs étaient considérés comme les « enfants des démons ».

La vallée de Siddim ou vallée de Siddim, en hébreu : שִׂדִּים‎ ’emeq haś-Śiddim, a été faussement liée à la « mer salée » dans Genèse 14 : 3 et aussi à la « mer morte », que je prétends être des métaphores ou des allégories du vrai sens. Cette Écriture indique que la vallée était remplie de plusieurs de ces fosses dans lesquelles les armées de Sodome et de Gomorrhe sont tombées lors de leur retraite des forces mésopotamiennes.

Divers historiens ont interprété le mot Siddim comme signifiant démons, et la « Vallée de Siddim est la Vallée des Démons ». Par exemple, Emanuel Swedenborg, déclare que « siddim, signifie démons » ou « l’ homme charnel qui s’est livré aux plaisirs », ce qui est le contraire de ce qu’il a appelé « l’homme naturel » qui est dirigé par la philosophie de l’esprit. Fait intéressant, Swedenborg a appelé les fosses les « puits de bitume », qui, selon lui, sont les endroits des damnés où fuient les charnels , il y a des « feux de bitume et des noirs ».

Lorsque nous étudions l’histoire et l’étymologie du mot Siddim est composé des mots Sid et dim. Les Siddim sont un type d’esprit de la nature démoniaque et terrestre de la démonologie cananéenne qui peut être empêché d’attaquer avec des offrandes régulières de sacrifices de sang. Le mot sid signifie côté, flanc ou latus du corps, ce qui, je pense, représenterait l’endroit où ces «personnes ou démons charnels» tirent leur pouvoir ou leur force vitale, qui, je suppose, serait le foie ou l’estomac, c’est-à-dire le deuxième cerveau. Dim signifie pas brillant, sombre, sombre, obscur, de perception faible, pour enlever l’éclat, obscurcir les yeux ou assombrir les sens ou la compréhension.

Par conséquent, les habitants de Sodome étaient des pécheurs qui suivaient des plaisirs charnels que nos ancêtres avaient appelés démoniaques, ils étaient donc considérés comme des démons. Les Sodomites sont devenus mauvais à cause d’une infection fongique due à leur mode de vie malsain, leurs sens sont devenus sombres et nous pouvons dire qu’ils n’étaient pas considérés comme brillants ou intelligents.

Comme on nous le dit dans Job, ces gens vont dans l’Hadès pour se reposer dans la poussière ; « Ils descendront aux barreaux du shéol—Hadès, quand notre repos ensemble sera dans la poussière » et dans Ésaïe 9-15, 22-23, où le « Seigneur des armées contrôle l’enfer » et décrit comme ci-dessous et les vers s’étend en dessous et couvrira les gens et les principaux de la terre.

Dans Pierre 2:6, ce sont les gens qui sont des pécheurs et qui ne vivent pas bien ou que nous pouvons dire sont malsains, paresseux, sexuellement immoraux, etc. en a fait un exemple pour ceux qui vivraient dans l’impiété et dans Jude 1:7, « De même que Sodome et Gomorrhe, et les villes qui les entourent, s’étant, de la même manière que celles-ci, vouées à l’immoralité sexuelle et poursuivis par une chair étrangère , sont donnés en exemple, subissant le châtiment du feu éternel.

Nous pouvons dire que Dieu a planté, c’est-à-dire sodomisé ces pécheurs avec ce qu’on peut appeler des législateurs et des législateurs microscopiques, c’est-à-dire des champignons/moisissures à l’intérieur via notre sang et notre chair qui agissent à la fois comme des anges et des démons et le ainsi sans dans lequel ils peuvent se greffer sur notre ADN, contrôler nos pensées et conduire nos actions.

La première fois que l’enfer est trouvé, la Bible est dans Deutéronome xxxii : 22-26 – « Car un feu s’est allumé dans ma colère, et brûlera jusqu’à l’enfer le plus bas, le shéol – Hadess, et consumera la terre avec son accroissement , et mis le feu aux fondations des montagnes. j’entasserai sur eux des méfaits ; Je dépenserai mes flèches sur eux. Ils seront brûlés de faim, dévorés d’une chaleur brûlante et d’une destruction amère.

J’enverrai aussi sur eux les dents des bêtes, avec le poison des serpents De la poussière. L’épée à l’extérieur et la terreur à l’intérieur détruiront à la fois le jeune homme et la vierge, le nourrisson aussi avec l’homme aux cheveux gris. J’ai dit que je les disperserais dans les coins, que je ferais cesser le souvenir d’eux parmi les hommes.

Ce passage du Deutéronome fait référence à ces personnes en enfer comme étant dévorées avec des dents de bêtes sur elles, avec le poison des serpents de la poussière dont je prétends que nous pouvons prouver avec la science sont les « moisissures/champignons ».

Un micro-organisme de saleté et de poussière qui peut produire l’un des poisons les plus puissants au monde appelé « mycotoxines » , que notre ancêtre a peut-être appelé le « poison des serpents », qui ont également la capacité de manger et de dévorer les humains, c’est-à-dire de rendre les gens très malades, causent des maladies comme le cancer et l’asthme et la plupart des décès prématurés et éventuels d’êtres humains.

Ils peuvent également être transmis dans le monde entier via des vents puissants jusqu’en Afrique et dans l’espace extra-atmosphérique, à 33 000 pieds dans le ciel.

SOURCE


Que pensez-vous de cet article ? Inscrivez-vous et rejoignez la conversation


Merci à tous pour votre soutien.

Beaucoup d'entre vous sont avec moi, par le coeur et la pensée, et je vous transmet ma gratitude... Vous pouvez assurer la continuité de ce site de plusieurs manières... En partageant les articles que vous avez aimé... En achetant vos livres et vos produits préférés sur Amazon via ce site... En faisant un don sécurisé sur Paypal... Ou les trois en même temps... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...


Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci







Elishean777 : Communauté pour un Nouveau Monde © elishean/2009-2021

Tags:

0 Commentaires

Laisser une réponse

Imaginer un Nouveau Monde © Elishean 2009 - 2021

CONTACT

Vous pouvez nous envoyer un e-mail et nous vous répondrons dès que possible.

En cours d’envoi
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

%d blogueurs aiment cette page :