Nouveau paradigme

« Régénère » fait le point sur l’immunité naturelle

« Ce magazine est là pour alimenter le débat et la réflexion dans l’intérêt du bien commun, car nous n’avons aucun conflit d’intérêt ni aucune religion ou idéologie à défendre. La seule chose qui nous intéresse, c’est la santé. »

Rien de plus sain, surtout en cette période où on ne peut plus évoquer certains sujets sans tomber dans l’hystérie généralisée.

Je ne pensais pas être aussi profondément dans l’approximation lorsque j’évoquais ce sujet. On y apprend tout ce qui est important à savoir sur la vaccination en passant par l’historique de la conception (qui comportait déjà d’énormes couacs) , le changement de philosophie médicale et sociale vers un dogmatisme vaccinal, les principes du fonctionnement de l’immunité naturelle comparés à celle des injections, l’immunité du groupe et enfin ce que sont concrètement ces « vaccins » ARNm.

« L’immunité collective n’est pas un principe immunologique mais une construction épidémiologique”

« Les enfants non vaccinés présentent moins d’allergies et de maladies infectieuses que les enfants vaccinés.”

²

Quelques citations issus du numéro 10

Non, rien de nouveau que j’aurais ignoré complètement mais tellement de précieuses explications qui ont fait grandir ma compréhension sur ces sujets. J’y ai appris qu’aucun vaccin ne procure une protection à vie, une fausse croyance que j’avais. Que le mythe de l’éradication de la rougeole par la vaccination ne correspond pas à la chronologie de l’évolution de cette maladie. J’ai pu apprendre la relation qu’il y a entre l’élévation systématique des anticorps (vaccinale) et les maladies auto-immunes.

Quant au sujet très actuel des injections expérimentales, j’ai me suis vu renforcé dans mon scepticisme. La transcriptase inverse, l’inflammation généralisée par la protéine Spike et la présence de nanoparticules de graphène ont posé la pierre sur la tombe d’une quelconque volonté de ne serait-ce que s’approcher de ce produit. Ce que font les dirigeants mondiaux et ceux qui tirent les ficelles ( injection expérimentale généralisé) est un crime sans commune mesure dans le passé.


Toutefois, le magazine ne s’arrête pas sur la critique de l’approche vaccinale, mais nous propose de découvrir l’Artemisia Annua comme un moyen naturel de prévenir et guérir les infections virales. Car là où il n’y plus de virus pathogène : il n’y a pas besoin de vaccin.

« Les usages traditionnels n’ont pas attendu de validation scientifique pour faire de cette famille de plantes des incontournables de leur pharmacopée.”

Un magazine pour tous ceux qui veulent comprendre les principes du fonctionnement de votre santé et surtout s’armer d’arguments factuels concernant la « vaccination » afin de devenir incollables sur le sujet (Numéro 10). La vérité est notre arme les amis, alors aiguisons-la !!!

Magazine Régénère 12 – Pré-vente


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Merci



ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde


(Vu 6 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page