Traduction du livre de Phyllis V. Schlemmer : The Only Planet of Choice: Essential Briefings from Deep Space

Phyllis V. Schlemmer est une médium célèbre aux États-Unis. Son père et sa mère possédaient tous les deux le même don. Elle est aussi guérisseuse depuis l’âge de 5 ans. Elle a permis à plusieurs compagnies américaines de découvrir des gisements de pétrole, de gaz naturel et de métaux précieux, et au FBI de retrouver plus d’une vingtaine de personnes disparues.


Sorti en 1993, son livre est considéré par certains comme l’un des plus importants de notre époque. Il est le fruit de plus de vingt années de contacts et de recherches. Parmi les dizaines de milliers de personnes qui l’ont déjà lu, des centaines ont témoigné pour décrire l’impact profond qu’il avait eu sur leur vie.

Ce livre résume vingt années de communications reçues de neuf Êtres Cosmiques, des entités collectives qu’elle nomme « The Nine » (« Les Neuf »), et avec lesquels elle continue aujourd’hui d’être en relation télépathique depuis sa résidence en Floride. Selon Phyllis Schlemmer, le Conseil des Neuf désigne ceux que les Hébreux nomment les Elohim et fut pour la première fois impliqué sur notre planète il y a 34.000 ans. Les Elohim vivent dans une région du Cosmos qu’ils appellent « la Zone froide » et qui correspond à une dimension particulière de notre univers.

Enseignement du Conseil des Neuf :

PLANÈTE TERRE :  La vie sur Terre

Comme le dit Tom, plus loin dans ce chapitre « Dans votre monde, les choses sont très simples, mais les gens les rendent très compliquées ». Dans ce chapitre, Tom répète souvent des phrases, mais avec des différences subtiles entrelacées dans ce qui, à première vue, semble être une répétition. A la fin du chapitre, nous avons reçu des concepts brillants

Tom : Pouvons-nous vous expliquer que votre planète Terre est la plus belle qui existe dans l’Univers. Elle a une variété physique qu’aucune autre planète n’a. Dans tout l’Univers il n’y a pas de planète existante qui a les caractéristiques physiques de la Terre. C’est la plus rare des beautés, et c’est qu’elle attire des âmes qui, une fois venues, veulent sans cesse revenir. Il s’agit d’une nature différente de toute autre planète. Elle contient des portions de toutes les planètes de l’Univers, elle est comme un composite de l’Univers, avec tout le bien et tout le mal et c’est ce qui attire les âmes.

Elle a une attraction gravitationnelle qui est différente des autres planètes, et à cause de cela une âme commence à ressentir – réellement – un corps physique – leur esprit d’adapte à leur corps physique et ils oublient la liberté et les plaisirs qu’ils ont sans elle.

La Terre a été créée pour être un paradis. Quand les âmes atteindront l’harmonie, cela deviendra un paradis de nouveau. Mais quand nous disons un paradis, nous parlons d’un paradis de la créativité, celui qui apporte la connaissance, celui qui apporte la joie et l’amour ; un paradis dans lequel les gens peuvent se soigner ou peuvent même éprouver de la douleur, s’ils le souhaitent. Ce n’est pas un paradis où tout défi, toute croissance ou toute douleur sera supprimé.

Ce sera un paradis où les gens, à travers leur propre expérience, pourront faire évoluer leur propre compréhension de leur lien avec l’Univers, accepter leur propre responsabilité pour eux-mêmes, pour leurs semblables, pour la Terre, et donc pour l’Univers, et qu’ils peuvent apporter tout cela, y compris eux-mêmes, dans la perfection.

L’humanité doit comprendre le caractère unique et le but de la Terre, et la franchise qu’elle a dans son évolution. L’humanité a besoin de comprendre qu’il n’est pas seul et qu’il n’y a pas de mort.

Ce que les gens doivent commencer à comprendre, c’est qu’il n’y a pas d’échappatoire, car dans l’avenir de leur vie, il doit y avoir un paiement. S’ils savaient aussi que chacun d’eux a en eux la qualité de la grandeur, et qu’ils ont l’opportunité de s’élever dans la joie, et que lorsqu’il y a l’acceptation qu’ils ne sont pas seuls et qu’il n’y a pas de mort, alors les énergies de peur peuvent être libérées, et les énergies de joie peuvent remplacer la peur, alors la Terre peut commencer à remplir sa position dans l’Univers.


En plus de la Terre devenant la plus grande des joies, nous avons dit qu’avant que la Terre ait la plus grande des joies, elle a la plus grande beauté. Lorsque nous parlons de « beauté », nous entendons celle de l’âme qui pénètre ensuite l’extérieur. L’humanité a confondu la beauté physique avec ce que l’on voit de l’enveloppe extérieure, et non avec l’âme intérieure de la planète ou de ceux qui y vivent. C’est aussi ce que l’humanité doit apprendre sur Terre.

JOHN : Pourriez-vous expliquer quel est le but de l’existence physique, en particulier sur cette planète?

Tom : Votre planète est une planète d’équilibre, pour que vous appreniez à équilibrer le physique
avec les mondes spirituels. La Terre est la seule de son espèce, la seule planète de libre choix dans l’ensemble de l’Univers, la seule planète créée pour l’équilibre du spirituel avec le physique, en d’autres mots, la création du paradis.

L’humanité a créé la corruption à l’intérieur, qui s’est produite parce que les gens sont devenus plus impliqué dans le physique que dans la tentative d’équilibre et de compréhension. Mais maintenant, votre planète est à un point où elle peut se déséquilibrer plus rapidement qu’à tout autre point. Ce temps de l’histoire où vous êtes dans le temps du changement. Il est temps que l’humanité commence à comprendre cela, pour vivre de cette planète d’une grande beauté avec un véritable équilibre spirituel et physique, et vivre en unité avec le Créateur, en manifestation d’amour, en relation avec le Créateur, dans ce qui a été créé.

JOHN : Cela a été le message de nombreuses religions du monde, et l’humanité n’a jamais vraiment
accepté cela. Pouvez-vous expliquer pourquoi nous n’acceptons pas ce message positif ?


Tom : Les gens au plus profond d’eux-mêmes savent, ou ont le sentiment, qu’ils viennent de quelque chose d’autre que juste eux-mêmes, mais les gens sur Terre sont entrés en compétition avec le Créateur. Nous comprenons cela, car les gens savent qu’il y a en eux la nature de toutes choses, mais ils négligent d’identifier et de connaître le Créateur. Ils souhaitent être le Créateur. Ça ne peut pas être. le problème que nous avons eu auparavant, Le problème que nous avons eu auparavant est que plusieurs fois nous sommes allés sur Terre : nous sommes venus pour aider, et on attendait de nous que nous fassions ce que nous ne pouvons pas faire, ce que cette planète doit faire par elle-même. Vous faites partie partie de cette planète parce que vous l’avez choisie pour l’aider.

JOHN : Je tiens à dire, en mon nom personnel, que j’accepte la responsabilité que nous devons faire les choses par nous-mêmes. C’est juste que nous avons beaucoup de complications et de difficultés à vivre sur la planète Terre.

Tom : Dans votre monde, les choses sont très simples, mais les gens les rendent très compliquées. Si vous abordez les choses de manière simple, beaucoup de choses peuvent être surmontées et accomplies avec une grande accélération et sans trop dépenser d’énergie. L’inquiétude et le souci consomment plus d’énergie que l’activité consistant à traiter le problème.

ANDREW :Nous voici donc sur Terre, un minuscule grain de poussière dans ce vaste et infini Univers. Est-ce que vous pouvez nous dire pourquoi vous vous intéressez à ce petit grain de poussière qu’est la Terre?

Tom : Pour que l’Univers évolue, il est important que la Terre évolue. Les âmes qui sont venues sur cette planète sont devenues irresponsables dans leur corps physique. C’est devenu une planète de désir. Les âmes qui sont ici se comportent comme si elles étaient dans des sables mouvants et se faisaient engloutir dans ce désir. Il est important pour vous d’évoluer, car si cette planète n’évolue pas, les autres planètes de l’Univers ne seront pas capables d’avancer. Et cela va stopper la croissance de l’univers. Il est important que le niveau de conscience de cette planète s’élève. C’est l’amour de cette planète qui génère l’énergie qui nourrit Dieu. Et cette planète a arrêté la croissance d’une partie de l’Univers, au lieu d’évoluer comme il se doit, pour ne faire qu’un avec le Divin.

Je vais l’expliquer un peu plus loin : beaucoup de ces âmes qui vivent ici, lorsqu’elles meurent, sont piégées dans l’atmosphère de la planète, puis elles renaîtront encore et encore sur le même monde, et elles semblent n’aller nulle part. Cette planète a été créée à l’origine pour enseigner l’équilibre entre le monde spirituel et le monde physique. Mais dans ce monde physique, ils se sont impliqués dans le matérialisme, et ainsi ces êtres n’évoluent jamais au-delà de la ceinture de cette planète. Leurs désirs sont toujours dans leur esprit et leurs émotions, et leurs désirs les retiennent sur cette planète, et donc vous avez une multiplication qui se poursuit jusqu’à ce que cette planète finisse par sombrer.

ANDREW : Est-ce pour cela que nous avons tant d’âmes entassées sur cette planète qu’elles ne peuvent tout simplement pas aller au-delà?

Tom : Elles ne peuvent pas aller au-delà à cause du désir, de la cupidité, de la haine, parce qu’elles profitent de leurs plaisirs physiques. Et nous n’avons aucune objection quant à leurs activités physiques sur cette planète : on a des objections lorsque cela devient leur principale préoccupation, et qu’ils ne sont plus concernés par l’évolution de la planète, de leurs semblables, ou de trouver leur divinité.

Vous l’avez expliqué lorsque nous vous avons parlé, l’autre jour quand vous l’avez appelé un « goulot d’étranglement ». Nous avons juste dit que si nous regardions dans une bouteille, et s’il y avait un bouchon, et que nous ne pouvions pas le faire sortir, et bien c’est exactement ce qui arrive sur cette planète. Votre description était correcte.

ANDRÉ : Merci. Pourriez-vous expliquer pourquoi il est si important que quelques êtres humbles comme nous-mêmes, qui sommes tous des créatures très simples, ou d’autres comme nous, pouvons vraiment aider à débloquer ce goulot?

Tom : L’énergie qui vous entoure crée un vortex qui irradie ensuite, puis peut élever la conscience de cette planète. Même si vous pensez que c’est une tâche impossible, ce n’est pas une tâche impossible. Vous avez choisi cette situation, vous vous êtes volontairement donné pour revenir vers cette Terre dense et lourde. Des gens comme vous se sont réincarnés sur cette planète plusieurs fois,  non pas parce que c’était nécessaire, mais parce que vous aviez besoin de comprendre et de ressentir cela, afin d’élever son niveau de conscience.

Avec cette énergie, se crée un vortex d’amour de paix et d’harmonie, et d’autres graviteront vers vous, afin que vous puissiez leur expliquer pour les aider à élever le niveau. Tout a besoin d’une base énergétique. Nous sommes énergie, et à travers des gens comme vous cette planète sera sauvé. Nous travaillons à travers les gens.

Ce qui était prévu pour la planète Terre ne s’est pas réalisé. Alors qu’il a été découvert que, de toutes les planètes de l’Univers, elle a plus de beauté, plus de diversification de changements que n’importe quel autre. Il a également été découvert que ceux qui vivaient sur Terre avaient une grandeur physique qui n’était pas vue sur les autres planètes.

JOHN: Je suis un peu confus quant à l’origine du physique.

Tom : De la gravité, de la lourdeur et de la densité de la planète, et des sens à travers lesquels vous avez la sensation de la Terre. Cela n’existe pas sur d’autres planètes habitées. Les âmes sur Terre ont commencé à sentir qu’elles avaient une substance qu’elles ne ressentaient pas sur d’autres planètes. Vous comprenez, vos formes d’élevage?

JOHN : Du sexe, tu veux dire ?

Tom : Au début, le sexe était une forme d’élevage, et aussi il a été donné des sensations dans le
corps physique pour le rendre plus joyeux. Mais cela a commencé à devenir une priorité au fil des ans, et le début du contrôle d’un humain par un autre. Cette forme de contrôle n’existe pas sur d’autres planètes. Cela a accru l’intensité du désir dans le subconscient et dans l’esprit des âmes qui se sont réincarnées sur la planète Terre. Un tel désir n’existe pas sur d’autres planètes – il est donc d’une grande importance que la planète Terre se mette en équilibre.

Il n’y a aucune objection dans l’Univers pour cette méthode de reproduction, car c’était une décision de la façon dont la planète Terre se repeuplerait. Ce qui était une objection, c’est que c’est devenu la source de toutes les priorités, et que cela est venu à contrôler toutes les âmes. Car si tu regardes tous ceux qui existent sur la planète Terre, c’est la seule source qui crée une grande partie de la difficulté, n’est-ce pas?

JOHN : Je suppose que c’était la seule planète sur laquelle vous avez eu ce genre de difficulté?

Tom : Oui. C’est la seule planète qui a créé un goulot d’étranglement. Les âmes qui vivent sur la planète Terre, dans leur recyclage d’âme et leurs réincarnations, refusent de quitter la planète Terre. Chacune des planètes sur laquelle elles existent ou sur lesquelles elles ont une naissance, est pour une certaine forme d’enseignement qu’elles ne plus loin d’elles-mêmes. Il y a la tentation, il y a la cupidité et il y a le désir.

JOHN : Comment ce problème a-t-il commencé en premier lieu, et comment n’a-t-il pas été vérifié plus tôt?

Tom : C’est arrivé parce que nous n’étions pas conscients des problèmes que le physique créerait, et la sensation de lourdeur et de plaisir. C’est la seule planète de l’Univers qui possède les qualifications physiques qui créent ce problème. Il n’a pas de planète soeur, ni de planète frère.

JOHN : C’est la plus dense des planètes habitées de l’Univers?

Tom : Oui.

ANDREW : Je pensais qu’il y avait ce problème de désir et de plaisir, et que tout pouvait être tracé jusqu’au rôle de disons un élément atomique, comme le sodium par exemple, ou quelque chose comme ça. Avez-vous trouvé quelque chose comme ça?

Tom :Je vais consulter… J’ai été informé que le problème est créé dans l’âme de l’individu… La Terre est une planète dense, et elle donne un sentiment différent au corps, mais c’est en fait dans l’âme de l’individu.

ANDREW : Alors vous dites que la matière dense peut vraiment influencer autant l’âme? Je ne pensais pas que c’était possible.

Tom : Elle ressent la douleur, elle ressent le plaisir, elle ressent le chagrin, elle ressent le bonheur. Le corps physique crée un sentiment différent sur la Terre de celui de toutes les autres planètes, et de toutes les autres âmes qui existent. Sur d’autres systèmes, dans d’autres galaxies, il y a d’autres êtres physiques qui n’ont pas la densité que vous avez sur la Terre. Sur votre planète, l’âme commence à se sentir différente de ce qu’elle ressentait avant, et elle a la sensation de plaisir et de désir.

En une autre occasion, en réponse à la même question, les Neuf ont donné l’exemple suivant :

ANDREW : Pourquoi les âmes restent-elles bloquées sur la planète Terre?

Tom : Le blocage est provoqué par la densité de gravité et l’illusion que la densité de gravité est
réalité. L’enlisement est émotionnel : il dérive de l’incapacité de se retirer de soi dans la densité gravitationnelle. Lorsque vous vous séparez de vous-même, cela crée un déblocage qui permet à la densité gravitationnelle émotionnelle d’être soulagée, et la vraie réalité peut être vue. Cette planète a été créée pour être le paradis et pour que la Terre présente toute sa variété, il était nécessaire d’en faire une densité gravitationnelle.

ANDREW : Êtes-vous en train de dire que pour notre croissance, pour notre évolution, cette gravité est l’une des choses avec laquelle nous devons nous réconcilier et, espérons-le, la vaincre?

Tom : Ce qui est important, c’est de s’équilibrer. C’est la fusion du physique avec le spirituel, c’est le but manifeste de l’humanité. Mais l’humanité s’est confondue en restant dans ses densité et ne percevant pas correctement la nature de son moi spirituel.


Cela a été mal interprété et mal orienté par certains des chefs religieux de votre monde, qui tentent de contrôler l’humanité – et les religions qui voudraient nier le physique ne sont pas en équilibre, car aussi ceux du physique, veulent nier le spirituel. Pour certaines âmes, leur choix d’être nés à cette époque n’étaient pas dans le processus évolutif de croissance pour eux-mêmes, mais au service de cette planète, pour faire comprendre l’importance de comprendre la place de la Terre dans l’Univers et des êtres humains dessus. Il y en a beaucoup qui sont venus sur Terre à cette époque, qui ont choisi de venir ici pour la nécessité de l’Univers, pour aider, oui.

ANDREW : Comme nous le comprenons de notre point de vue scientifique, est-ce que c’est dans la relation entre la gravité en tant que force et l’esprit en tant que force que l’équilibre est censé se produire?


Tom : Quand vous acceptez, comprenez en totalité, avec une confiance et une foi totales en vous même, en votre connexion avec l’Univers, alors vous réalisez l’équilibre et vous n’êtes plus en esclavage.

Par le processus mental de l’esprit. Si vous déconnectez l’esprit de ce à quoi il s’accroche, il sera libre. Cette déconnexion peut se faire par étapes, afin que vous puissiez développer la confiance et la foi en votre capacité à maintenir votre connexion intérieure avec l’Univers. Alors vous serez libre. Quand la masse critique commence à être approchée par l’humanité, quand suffisamment de vos âmes deviennent libres, alors l’espace-véhicule de la Terre entre dans son accomplissement évolutif.

ANDREW : À quel point sommes-nous proches de ce genre de processus temporel évolutif?

Tom : Sachez ceci, qu’avec l’accélération due à l’implication de chaque humain, cela viendra rapidement et ne sera pas dévastateur, comme ce serait le cas si une telle accélération venait d’elle-même, par la force des circonstances, sans votre implication.

ANDREW : C’est magnifique.

Tom : Vous comprenez, quand il y a un changement qui arrive sur Terre, et quand il y a un relâchement du confinement, celui qui confine tente désespérément de confiner encore plus.

JEAN : Oui.

Tom : Sachez ceci : vous êtes tous venus sur Terre pour l’embellir, la purifier, l’aimer et être dans la joie avec ça. Sachez ceci : que dans votre temps, par votre dévouement et celui des autres, par la qualité de votre être sur la planète Terre, vous pouvez l’amener à l’accomplissement de sa création. C’est pour nous une grande joie et nous vous remercions.

L’aspect cosmique de ce drame est de sauver la Terre dans laquelle de nombreuses âmes sont piégées. Sans le sauvetage de cette planète, ni nous, ni vous, ne savons combien de milliers ou de centaines de milliers d’années, cette planète sera alors, dans un état de stagnation. Nous ne connaissons pas vraiment les résultats de ce qui arrivera aux âmes de ceux qui seront piégés. Vous comprenez qu’une maladie, peut se répandre si elle n’est pas contrôlée ?

ANDRÉ : Oui.

Tom : Comprenez-vous que si cela n’est pas contrôlé et n’est pas géré correctement, cela peut alors
contaminer le reste de l’Univers ? Connaissez-vous ce potentiel ?

ANDRÉ. Eh bien, d’après ce que vous nous dites, oui. Nous ne le savons pas de notre propre expérience bien sûr.

Tom : Sais-tu aussi que si tout l’Univers était contaminé et si la contamination était manifestée – tout ce qui est bien, tout ce qui est amour serait détruit – en êtes-vous conscient?

ANDREW : Non, nous n’étions pas au courant.

Tom : Parce que si cette contamination devait se propager de cette petite planète physique Terre au reste de l’Univers, alors toutes les âmes vivront dans la peur et la haine, sans espoir, dans les ténèbres. Et il se peut que nous ne soyons pas nombreux à pouvoir régler la situation, si elle évolue à ce point.

IRENE : Une des questions que je voulais poser concernait cette notion de souffrance humaine, et comment c’est arrivé. Je comprends que lorsque les humains ont marché pour la première fois dans l’innocence, il y avait probablement aucune souffrance humaine. Comment est-ce arrivé, quel a été le but ? Est-ce un but lié à la peur que l’homme a d’évoluer? Pourquoi existe-t-il?

Tom : Sachez d’abord ceci : la Terre est la seule planète de choix dans tout l’Univers. L’humanité au début,  marchait avec les dieux, et vous connaissez l’histoire de la tentation de l’arbre de vie : ils étaient tenté d’expérimenter la joie de l’unité avec l’unité de la création. Alors le Créateur a dit ‘Cela vous est interdit. Néanmoins, le choix pouvait être fait si l’humanité le voulait. Elle a fait ce choix. Depuis ce jour, ce n’est pas le Créateur qui a puni, mais l’humanité s’est puni lui-même, car ils ont touché en vérité la connaissance de qui ils étaient, et cela les a effrayé, car ils savaient qu’ils n’étaient pas en état de comprendre complètement.

Il devenait alors nécessaire de peupler la Terre, afin que toutes les cellules du Créateur puissent devenir des individus et des âmes libres, afin qu’ils deviennent UN dans l’unité et l’harmonie par choix. Par conséquent, la Terre est également la seule planète de conscience, et les gens ont choisi de ressentir l’émotion de tristesse d’avoir détruit la confiance qui était placée en eux, et ils ont alors commencé à se sacrifier et sacrifier leurs enfants. Il est temps de mettre fin à cette farce de sacrifice, car c’est ce qui les maintient en esclavage. Libérez l’humanité !

IRENE : Alors certains chefs religieux ont exploité cette culpabilité?

Tom : Exactement. Ils exploitaient, car c’était un moyen de tenir les gens en esclavage. Écoutez attentivement: quand il y en a un qui comprend les énergies de tous les créés et comment ils peuvent utiliser ces énergies pour se faire dieu, alors ils gardent les gens en esclavage.

IRÈNE : Au commencement, pourquoi le Créateur a-t-il interdit à l’homme de connaître ?

Tom : Ce qui était important, c’était que les humains commencent sans qu’il leur soit interdit de savoir, mais avec choix et confiance.

IRENE : Donc, l’idée n’était pas « Vous ne pouvez pas avoir la connaissance » », l’idée était « Très bien, voici le premier exemple de choix, je dis que tu ne peux pas l’avoir, maintenant tu as le choix d’obéir ou de désobéir’.

Tom : C’est exact, et comprenez aussi que lorsque vous obéissez, c’est un exercice, alors vous ne plus besoin d’obéir.

IRENE : L’idée étant que l’obéissance ne sacrifie pas le libre arbitre, elle le promeut en fait car vous n’accordez pas cette importance à l’obéissance.

Tom : C’est la grande vérité. Oui.

MIKI : Certaines personnes semblent porter des fardeaux beaucoup plus lourds que d’autres, et  ouffrent plus que d’autres. Est-ce uniquement pour donner à ces âmes l’occasion d’apprendre une certaine leçon, ou d’enseigner aux autres, ou est-ce le malheur?

Tom : Dans votre monde, chacun de ceux que vous avez mentionnés est applicable. Il y en a certains, en raison de l’état de conscience de l’environnement qui les entoure, ou de la technologie dans votre monde, qui ont créé de grands malheurs. Personne dans cette période de temps ne choisit en réalité de souffrir : C’est le résultat de la pensée erronée de ceux qui contrôlent les autres. Il n’y a qu’une petite minorité qui choisit de souffrir pour enseigner aux autres.

MIKI : Je crois que le Créateur sait tout dans le présent et dans le futur. Comment les humains peuvent-ils alors utiliser leur libre arbitre ? Pouvez-vous me donner une compréhension de cela?

Tom : Oui. Tout comme le Créateur est omniscient, chaque âme est omnisciente, et il existe différents chemins que chaque âme peut emprunter. Au moment de venir sur la planète Terre, ils ont fait leur carte, ils se sont limités dans leur choix, mais ils ont apporté avec eux une carte, donc ils auraient un choix de suivre ou non cette carte. Le fait que le Créateur sache tout ne signifie pas  qu’il y a une interférence dans la vie des humains.


Si vos enfants étaient dans l’intimité de leur chambre à coucher, vous ne penseriez pas à entrer sans discernement, car il peut y avoir des choses privées qu’ils font, et vous ne voudriez pas les humilier, ni envahir délibérément leur intimité, n’est-ce pas ? Vous êtes un créateur. Vous avez créé vos enfants. En tant que parent dans la création de ces enfants vous essayez de les guider. Et parfois, vous leur imposez votre volonté pour les protéger.

Le Créateur vous stimule simplement l’esprit, mais ne vous l’impose pas. Le Créateur vous sonde, pour essayer de vous faire suivre l’une de vos directions que vous avez une fois choisies. Si vous choisissez une direction, et dans vos délibérations, vous choisissez d’aller dans une direction opposée, il n’y a pas d’interférence. Mais en réalité, parce que votre vie privée n’est pas envahie, le Créateur ne choisit pas de voir ce que vous voulez faire. Cette connaissance est conservée jusqu’au moment où vous le faites, et après.

Si tu imposais ta volonté à tes enfants en insistant pour que la porte de leurs chambre soit ouverte  tout le temps, afin que tu puisses  les voir, et si tu choisis de t’occuper de leur vie privée, alors tu sais ce que tes enfants feraient n’est-ce pas? Ils se protégeraient contre toi. De la même manière, le Créateur choisit de ne pas garder votre porte ouverte ou de l’envahir délibérément.

Parfois, au fil des ans, ce à quoi le groupe était amené à s’attendre ne s’est pas produit, et cela a créé des questions, dont le prochain échange est un exemple :

JOHN : J’aimerais dire que si vous êtes ce que vous prétendez être, alors vous pouvez être n’importe où dans le temps, dans le passé, présent et futur. Et comment se fait-il alors que vous nous ayez dit que certaines choses allaient arriver, et elles n’e sont pas arrivées? Si vous pouvez être dans le futur, vous sauriez aussi si quelque chose arriverait ou non. Pourriez-vous m’expliquer ce phénomène pour que je puisse le comprendre plus clairement?

Tom : Nous allons essayer de l’expliquer de cette manière : nous sommes assis sur une montagne, visualisons cela dans votre esprit. Lorsque nous sommes assis sur cette montagne, nous avons une vue sur l’intégralité de la Terre. Au-dessous de nous se trouvent d’autres montagnes que vous ne pouvez pas voir avec vos yeux car vous êtes dans un physique. Nous pourrions considérer ce qui est derrière nous, ce que vous appelez le passé, comme complet. Nous pouvons nous souvenir de ce que c’était de l’autre côté des montagnes dans le passé. Devant nous, nous pouvons voir d’autres montagnes, mais nous ne pouvons pas voir derrière elles, seulement au-dessus et entre elles. Et quand tu descends de la montagne, pour aller dans le futur, tu ne peux pas voir l’ensemble du paysage.

En contournant une montagne, vous trouverez plusieurs routes ou pistes, chacune menant dans le futur. S’il y a des blocages dans tous les chemins sauf un, alors il n’y a qu’un seul chemin à prendre. Mais si vous savez lever un blocage, vous pouvez alors emprunter un autre chemin. Et vous allez avoir un plus grand choix.

Il n’y a jamais qu’un seul avenir. Il y a plusieurs choix d’avenir. Cela implique votre volonté. Si nous savions quel est l’avenir, cela signifierait que nous sommes vraiment impliqués et que nous avons manipulé votre libre arbitre. Ce n’est pas à nous d’être impliqués dans votre libre arbitre, ou dans la manipulation.

Nous voyons beaucoup d’avenirs. À titre d’exemple, nous utiliserons votre pays (la Grande-Bretagne). Si avant la  Guerre [1939-45) votre Churchill n’avait pas eu une santé stable ou avait été assassiné,  l’avenir de votre nation aurait pu s’accomplir aussi,mais pas de la même manière. Et cela aurait pu changer complètement l’avenir de votre pays. S’il n’avait pas procédé comme il l’avait fait, il aurait pu y avoir une grosse différence. Nous comprenons que ce n’est pas une réponse satisfaisante dans une explication, mais nous ne savons pas comment expliquer. Nous ne pré-ordonnons pas votre avenir.

JEAN : Oui, je comprends mieux. Je pense que c’était le produit de mon incompréhension, que lorsque vous dite que telle chose et telle chose arriverait, j’ai supposé que c’était une certitude, et j’aurais dû voir cela comme l’une des nombreuses possibilités.

Tom : C’était notre erreur, pas la tienne. Si nous vous avions rapporté une défaillance et une erreur de notre part, nous craignions que vous ne puissiez pas maintenir votre implication et vos efforts.

Il y a une situation que nous vous garantissons de notre part : nous ne permettrons pas la destruction de la Terre. Ce ne sont pas les civilisations des Vingt-quatre qui ne le permettront pas, car il ne leur est pas possible de l’interdire. Il nous est seulement possible de ne pas le permettre – car ils ont aussi des limites. Mais en utilisant notre pouvoir avec le leur, nous ne permettrions pas la destruction de la Terre. Quand nous disons cela, nous voulons dire la destruction totale de la planète, oui.

A suivre…

Voir tous les chapitres du livre : L’Unique Planète du Libre-arbitre


Que pensez-vous de cet article ? Inscrivez-vous et rejoignez la conversation


Merci à tous pour votre soutien.

Beaucoup d'entre vous sont avec moi, par le coeur et la pensée, et je vous transmet ma gratitude... Vous pouvez assurer la continuité de ce site de plusieurs manières... En partageant les articles que vous avez aimé... En achetant vos livres et vos produits préférés sur Amazon via ce site... En faisant un don sécurisé sur Paypal... Ou les trois en même temps... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...


Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci








Elishean777 : Communauté pour un Nouveau Monde © elishean/2009-2021

Tags:

0 Commentaires

Laisser une réponse

Imaginer un Nouveau Monde © Elishean 2009 - 2021

CONTACT

Vous pouvez nous envoyer un e-mail et nous vous répondrons dès que possible.

En cours d’envoi
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

%d blogueurs aiment cette page :