Divulgation cosmique

Les États-Unis vont révéler la technologie des ovnis grâce à une « campagne de divulgation contrôlée »

La soi-disant « UAP Disclosure Act » a été dévoilée par le sénateur Charles Schumer au cours de l'été.

Le gouvernement américain prévoit de divulguer au public toute technologie OVNI récupérée par le biais d’une « campagne de divulgation contrôlée », selon un projet de loi qui devrait être voté par le président Biden plus tard cette année.

Le projet de loi, connu sous le nom de Loi sur la divulgation des phénomènes anormaux non identifiés, a été présenté par le sénateur Charles Schumer au cours de l’été et vise à créer un conseil indépendant de neuf membres qui examinerait et publierait des enregistrements relatifs aux phénomènes aériens non identifiés (UAP), des technologies d’origine inconnue. origine, ou intelligence non humaine.

Le conseil aurait accès aux informations classifiées détenues par diverses agences gouvernementales et s’engagerait dans une « divulgation contrôlée » de ces informations, ce qui signifie qu’il suivrait un processus progressif et coordonné de révélation de la vérité au public.


Le projet de loi contient également une disposition qui permettrait au gouvernement de s’approprier toute technologie récupérée d’origine inconnue ou toute preuve biologique d’intelligence non humaine qui est actuellement sous contrôle privé.

Ceci fait référence à des rapports selon lesquels certains entrepreneurs de l’aérospatiale pourraient avoir caché des artefacts ou des matériaux extraterrestres dans le cadre de programmes d’accès spéciaux.

Loi sur l’autorisation de défense 2024

Le projet de loi fait suite à la publication d’un rapport préliminaire du Bureau du directeur du renseignement national en juin, qui reconnaissait qu’il y avait eu 144 cas d’observations d’UAP par du personnel militaire américain entre 2004 et 2021, dont un seul pouvait être expliqué.


Le rapport indiquait également que certains PAN présentaient des capacités avancées qui ne pouvaient être attribuées à aucune technologie humaine ou phénomène naturel connu.

Le projet de loi a reçu le soutien bipartisan de plusieurs sénateurs et représentants, qui ont exprimé leur intérêt à en savoir plus sur le phénomène UAP et ses implications pour la sécurité nationale et le progrès scientifique.

Cependant, certains critiques ont fait valoir que le projet de loi est trop vague et ne précise pas quel type d’informations serait divulgué, dans quelle mesure et à quel moment. Ils se demandent également si le conseil d’administration aurait suffisamment d’autorité et d’indépendance pour surmonter le secret et la résistance qui entourent la question de l’UAP depuis des décennies.

Le projet de loi devrait être voté par les deux chambres du Congrès avant la fin de l’année et, s’il est adopté, il obligerait le président Biden à nommer les membres du conseil d’administration dans un délai de 90 jours.



Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.



Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Merci


ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 335 fois, 6 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page