Aller à la barre d’outils

L’état de Témoin est un état d’esprit que tout chercheur spirituel aspire à atteindre.

L’état de témoin est considéré comme la plus haute forme de méditation.

Ce que je propose aujourd’hui, c’est d’utiliser cet état comme un outil d’auto-guérison dans la vie quotidienne.

Je partage la manière d’apporter les vertus de l’état de Témoin dans la vie quotidienne et je suggère des moyens simples pour rendre cette pratique possible à tous.

Prenons l’exemple d’un bourgeon de lotus. Un bourgeon de lotus est fermé au petit matin, mais lorsque le soleil se lève sur le bourgeon, il s’ouvre lentement. À midi, lorsque le soleil est au-dessus de sa tête, le lotus est en pleine floraison.


Lorsque nous imprégnons la lumière de la conscience dans notre esprit, celui-ci s’ouvre et s’épanouit pleinement. Toute émotion, croyance ou pensée se transforme naturellement en quelque chose de beau lorsque l’esprit est ouvert.

La conscience est comme la lumière du soleil.

La lumière du soleil ne s’inquiète pas de savoir si le bourgeon de lotus va fleurir ou non. Elle ne doute jamais de la nature du bourgeon. Elle pénètre plus profondément dans les couches du bourgeon sans le juger, sans lui causer de douleur, sans effort, et dans le processus, elle apporte de la chaleur au bourgeon.

La conscience a la même qualité que la lumière du soleil. Que nous prenions conscience de notre respiration, d’une émotion ou de nos pensées, nous ne les jugeons pas, nous n’avons pas l’intention de les changer et nous avons confiance en leur nature même.

Enfin, lorsque la conscience continue à pénétrer dans les couches de ce dont nous prenons conscience, elle doit s’épanouir.

Dans le processus de pratique de la conscience, quelque chose de beau se produit. Nous cessons de nous identifier avec l’esprit. Nous devenons quelque chose de plus grand que l’esprit.

Nous avons l’impression que les émotions et les pensées entrent et sortent naturellement comme notre souffle.

Nous devenons la vie elle-même et nous avons l’impression que toutes les choses qui se passent dans notre vie entrent et sortent.

Ces entrées et sorties sont nécessaires pour maintenir la vie, et nous ressentons de la gratitude pour tout ce qui se passe. C’est ce qu’on appelle l’état de témoin.

Nous sommes simplement là en tant que témoin, et chaque fois que nous devenons un simple témoin, nous devenons plus grand que ce dont nous sommes témoins.

Nous commençons à voir toutes les choses – bonnes ou mauvaises, douleur ou joie – comme égales et essentielles pour la vie.

Voici quelques moyens simples pour commencer à pratiquer l’état de Témoin dans votre vie quotidienne :

Lorsque les relations vous dérangent et vous font souffrir, commencez à voir tout le monde dans votre vie comme un égal. Tous les gens dans votre vie entrent et sortent comme votre souffle. Peu importe qu’ils vous causent de la douleur ou du plaisir. Les deux sont sacrés et ont la même valeur pour maintenir la vie.


L’état de Témoin s’accompagne d’une certaine équanimité dans les relations.

Lorsque vous vous sentez faible ou impuissant dans certaines situations, commencez à voir que cette impuissance vous arrive. Vous n’êtes pas impuissant, mais cela vous arrive tout simplement.

Le pouvoir et la puissance vous arrivent alternativement. Les sentiments d’impuissance ne peuvent pas exister sans les sentiments de pouvoir. Ils entrent et sortent.

En restant témoin, nous développons une certaine sérénité vis-à-vis des polarités de la vie.


Lorsque vous sentez que quelque chose se répète dans votre vie, comme une croyance ou un schéma – « Je ne suis pas assez bon », « Je ne suis pas aimé », « Je ne mérite pas » ou « Je ne suis pas digne » – commencez à voir ces croyances comme quelque chose qui vous appartient.

Elles vous appartiennent – mais elles ne sont pas vous.

Se sentir aimé et se sentir mal aimé nous arrivent à différents moments de la vie. Tout comme nous sommes plus attachés au sentiment d’inimitié, nous laissons le sentiment d’inimitié nous définir. Nous disons : « Je ne suis pas aimé. Personne ne m’aime ».

En tant que témoin, nous disons que ces sentiments aimés et mal aimés nous arrivent. Ils entrent et sortent. En étant témoin, nous commençons à nous indéfinir. Nous laissons quelque chose de plus grand que ces définitions limitatives s’emparer de notre vie.

Être témoin, c’est se rapprocher de la vie.

La vie est beaucoup plus grande et magnifique que les idées limitatives que nous en avons.


Être témoin, c’est laisser tomber tout ce que nous savons sur la vie et vivre le mystère de la vie avec admiration et émerveillement.

C’est comme retourner dans vos yeux de bébé, des yeux remplis d’émerveillement et d’étonnement.

Kiran Anumalasetty


Que pensez-vous de cet article ? Inscrivez-vous et rejoignez la conversation




Merci à tous pour votre soutien.

Beaucoup d'entre vous sont avec moi, par le coeur et la pensée, et je vous transmet ma gratitude.

Vous pouvez assurer la continuité de ce site de plusieurs manières : En partageant les articles que vous avez aimé. En achetant vos livres sur Amazon via ce site. Ou, si vous en avez la possibilité, en faisant un don (si minime soit-il). Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...


Votre aide est importante pour continuer...




ELISHEAN777 Communauté pour un Nouveau Monde  © Elishean/2009-2020


Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Imaginer un Nouveau Monde © Elishean 2009 - 2020

CONTACT

Vous pouvez nous envoyer un e-mail et nous vous répondrons dès que possible.

En cours d’envoi
et, amet, facilisis venenatis neque. felis libero. mattis odio Sed Lorem
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

%d blogueurs aiment cette page :