Aller à la barre d’outils

Charles Darwin a développé une théorie de l’évolution, qui a changé la façon dont nous comprenons notre place dans le monde; mais il a négligé de mentionner l’arc involutif de la Sagesse éternelle. Avant qu’il y ait évolution, il y a involution.

La sagesse éternelle enseigne que l’arc involutif est le terme qui s’applique à la première partie du processus évolutif. Il couvre le chemin de la descente,  c’est-à-dire la descente de l’esprit dans une matière de plus en plus dense jusqu’à ce qu’il atteigne le point le plus bas, le point de la concrétion la plus dense.

La seconde moitié du processus évolutif marque l’ascension ou le retour de l’esprit vers la source dont il émane, ainsi que les gains du processus évolutif.

L’esprit est la réalité électrique de la «vie» elle-même.

La conscience de l’homme doit être pleinement éveillée avant que l’on ne puisse jamais comprendre cet immense « quelque chose » d’énergisant dont les autres types d’énergie ne sont que des expressions.


Involution et natures élémentaires

Les vies de l’Esprit qui descendent en involution jusqu’à ce que le point le plus bas de la matière la plus dense soit atteint sont appelées «élémentaires». La nature elle-même en est composée car aucune entité nulle part ne peut se séparer du «tout illimité».

Bien que «élémentaux» soit un terme généralisant, une meilleure utilisation du terme signifierait des êtres issus du premier des sept éléments de la nature avant qu’une autre évolution plus avancée ne se manifeste.

Les noms des classes de ces élémentaux sont trop nombreux pour être mentionnés. Nous appelons ces esprits de la nature, les fées, les sylphes de l’air, les ondines de l’eau, les salamandres du feu, les gnomes de la terre, etc… Ascendants sur l’arc évolutif. Nous appelons «devas».

L’église appelle les dévas, des «anges». Ces vies évoluent progressivement du règne minéral vers les règnes suivants, à savoir: les règnes végétal, animal et humain puis vers les trois règnes surhumains jusqu’à ce qu’ils reviennent à leur source: la «vie unique».

Il s’agit d’une photo prise le 15/10/12 par la NASA de ce qui semble être un ange se dirigeant vers le Soleil. Il est estimé à deux fois la taille de la terre.

Qui guide l’univers?

L’univers entier est guidé, contrôlé et animé par une série infinie de hiérarchies d’êtres sensibles. Ainsi, chacun accomplit sa mission. Ils varient dans leurs tailles et degrés de conscience respectifs.

Certains fonctionnent comme des élémentaux, d’autres comme des hiérarchies d’anges ou de dévas. Leur taille, cependant, peut être deux fois la taille de la Terre ou plus. Certains existent en tant que dieux, certains en tant que rivières de vies vitalisant les galaxies, les systèmes solaires, les planètes et tous les royaumes de la nature.

L’évolution signifie le déploiement, le déroulement de ce qui est à l’ intérieur.

Dans tous les cas, les êtres élémentaires sont des «étincelles divines inconscientes». La divinité est autant au cœur de chaque être élémentaire qu’au cœur d’un dieu. Mais jusqu’à ce que ce noyau de divinité évolue en manifestation, de sorte que l’entité soit ensuite gouvernée par la flamme spirituelle à l’intérieur en tant qu’ego ou âme, on dit qu’elle est sans âme spirituelle .

Comme un être humain est composé de tous les grands éléments: Feu, Air, Eau, Terre et Ether, ainsi les élémentaux qui appartiennent respectivement à ces éléments, se sentent attirés par un être humain en raison de leur co-essence.

L’élément qui prédomine dans une certaine constitution sera l’élément dominant tout au long de la vie. Par exemple, si un individu a une prépondérance de l’élément gnomique Terre, les gnomes le conduiront à assimiler les métaux – l’argent, la richesse, etc.


Légendes élémentaires et leçons d’involution

Il existe de nombreuses belles légendes et histoires sur les élémentaux. Certains de ces romans ou histoires ont même décrit l’union des êtres humains avec eux. Ce sont des entités dotées d’une âme, belles et dans certains cas mécaniquement sages, mais néanmoins «sans âme», des êtres élémentaires du cosmos.

À titre d’exemple : la légende mystique Ondine , de De la Motte Fouque.

Les éléments du cosmos sont sept, et non quatre. Quatre sont manifestes. C’est-à-dire possédant une forme, un véhicule ou une « carrosserie », mais il existe également trois classes supérieures ou informelles d’éléments.

Par conséquent, certains de ces éléments qui composent le tissu et la structure mêmes de l’univers sont spirituellement, vibratoires et au contraire, certains d’entre eux sont très grossiers et matériels. Il y a aussi ceux de caractère intermédiaire, et les élémentaux qui jaillissent de chacun de ces éléments participent à chaque instance du caractère de la substance-mère d’où ils sont nés.

Nous comprenons correctement les élémentaires comme les atomes de vie non évolués des divers éléments cosmiques. Les écrivains européens médiévaux ont fait allusion à ces êtres, ainsi que les écrivains mystiques et initiés d’autres pays, sous des noms différents.

Involution et les initiés maîtres

D’où vient ces atomes de vie des éléments cosmiques?


Ce sont des «pensées» – car les pensées sont des énergies enracinées – pensées des super-dieux -pensées des dieux – pensées des daimons (êtres divins) – des héros – des hommes.

Chaque pensée est une énergie enracinée. Comme la nature se divise en sept substances cosmiques, toutes les classes d’êtres peuvent retracer leur origine respectivement à l’une ou à l’autre de ces sept substances mères.


Le Maître Tibétain, DK, a pris sa Cinquième Initiation Majeure en 1875. Il a travaillé à travers son canal, Alice A. Bailey, lui dictant par télépathie mentale. Ils ont écrit une vingtaine de livres ensemble. Il a également suggéré que la meilleure façon pour un être humain d’évoluer est «l’étude, la méditation et le service».

Marguerite dar Boggia

Marguerite dar Boggia est actuellement secrétaire et présidente des membres de l’ISAR (Société internationale de recherche astrologique). Elle a auparavant été éditrice de Kosmos, du Journal de l’ISAR et secrétaire et directrice de l’ISAR et de l’UAC (United Astrology Congress). Elle a été co-fondatrice de l’UAC. Son site Web: www.FreePythagorasTeachings.com


Que pensez-vous de cet article ? Inscrivez-vous et rejoignez la conversation




Merci à tous pour votre soutien.

Beaucoup d'entre vous sont avec moi, par le coeur et la pensée, et je vous transmet ma gratitude.

Vous pouvez assurer la continuité de ce site de plusieurs manières : En partageant les articles que vous avez aimé. En achetant vos livres sur Amazon via ce site. Ou, si vous en avez la possibilité, en faisant un don (si minime soit-il). Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...


Votre aide est importante pour continuer...




ELISHEAN777 Communauté pour un Nouveau Monde  © Elishean/2009-2020


Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Imaginer un Nouveau Monde © Elishean 2009 - 2020

CONTACT

Vous pouvez nous envoyer un e-mail et nous vous répondrons dès que possible.

En cours d’envoi
nec porta. Aenean Curabitur justo at fringilla ut ultricies
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

%d blogueurs aiment cette page :