Pour les cultures inca et pré-inca, Viracocha était un créateur suprême qui n’était pas binaire, ni masculin ni féminin. Son nom n’était pas prononcé…

Les croyants utilisaient rarement le nom de Viracocha en raison de sa nature sacrée. Au lieu de cela, le dieu pourrait être appelé Ilya (lumière) , Ticci (début) et Wiraqocha Pacayacaciq (instructeur). Ce dieu solaire et créateur suprême était sacré, tout comme l’or. Cependant, l’or n’avait aucune valeur matérielle mais représentait le sang de Viracocha et la sueur du soleil.


À l’époque pré-inca, les civilisations hautement développées d’Amérique du Sud étaient des orfèvres experts. Pour eux, cela faisait partie des rituels religieux. Malheureusement, cet intérêt pour l’or a conduit à leur chute après l’arrivée des conquistadors espagnols . Pour les conquistadors, la croyance en Viracocha ou en d’autres dieux était une hérésie à détruire.

En 1533, Francisco Pizarro exécuta le dernier empereur inca, Atahualpa, l’étranglant après l’avoir forcé à faire fondre l’or inca et à se convertir au christianisme.

Longtemps après la disparition des Incas, la nature sacrée de l’or a été pratiquement oubliée. Au lieu de cela, les opérations internationales de contrebande d’ or sanguin (comme le diamant du sang) dévastent les communautés locales où l’or était autrefois divin.

Un extraterrestre au sang d’or

Pour les théoriciens des anciens astronautes, Viracocha était un extraterrestre avec de l’or dans le sang. En tant que tel, cela semble familier aux histoires sur les Anunnaki, les plus hauts dieux du panthéon mésopotamien.

Selon les interprétations d’anciennes tablettes, des extraterrestres appelés les Anunnaki sont arrivés sur Terre pour extraire de l’or. L’élément pur pourrait les aider à sauver l’atmosphère de leur planète natale.

« Sur leur planète Nibiru, les Anunnaki étaient confrontés à une situation à laquelle nous pourrions également bientôt faire face sur Terre – la détérioration écologique rendait la vie de plus en plus impossible. Il était nécessaire de protéger leur atmosphère en déclin, et la seule solution semblait suspendre des particules d’or au-dessus, comme un bouclier », a déclaré Sitchin.

En outre, les théoriciens croient que l’or monoatomique a déverrouillé un moyen d’immortalité. Par exemple, les anciens Égyptiens ont ingéré de l’or, croyant que c’était la peau et la chair des dieux , assez similaires aux Incas.

Ainsi, l’idée du sang d’or de Virachocha est un lien avec d’anciennes croyances à travers le monde.

Depuis les temps anciens, l’or a été utilisé comme médicament pendant des milliers d’années. Aujourd’hui, les gens paient des centaines de milliers de dollars pour manger des plats ornés d’ or comestible 23 carats. Même ainsi, il n’a aucun goût ou valeur nutritive. Cependant, on ne sait pas quelle valeur aurait, le cas échéant, l’ingestion d’or ou de nanoparticules d’or.

Voir plus d’idées sur les raisons pour lesquelles les extraterrestres ont extrait de l’or ci-dessous d’Igor Kryan :


Viracocha et les Anunnaki

D’où vient Viracocha ? Le dieu était parfois décrit comme portant une barbe, bien que généralement le visage du dieu restait caché derrière le masque.

Dans certains cas, Viracocha est appelé un vieil homme barbu avec une longue robe et un bâton.

Ainsi, la représentation ressemble à un sorcier. Notamment, la barbe pourrait également être considérée comme un symbole des dieux de l’eau. En effet, Viracocha se traduit par « Mousse de mer ».

Selon certains récits, le dieu a émergé du lac Titicaca près de l’ancien site de Tiwanaku, qui abrite la Porte du Soleil en forme de portail .

Là, une sculpture monolithique qui pourrait être Viracocha ressemble à un Anunnaki barbu. Son apparence établit des liens avec des sculptures similaires trouvées à travers le monde, comme la Turquie et l’île de Pâques.

Sculpture de Viracocha à Tiwanaku

Cependant, la Porte du Soleil représente Viracocha se tenant puissamment avec une tige dans chaque main, entouré de 48 chasquis ailés, ou « messagers divins ». Certes, ils font une comparaison avec les anges bibliques et les veilleurs du Livre d’Enoch.

Que représentent ces états-majors ? Peut-être s’agit-il d’une sorte de technologie utilisée pour déplacer les pierres massives ?

Voir la passerelle du soleil de KuriaTV :


A proximité, sous la passerelle, une série de têtes de pierre ressemblant à des extraterrestres ornent un énorme mur. Peut-être que chaque tête représente une race extraterrestre ou humaine différente. En effet, on ressemble remarquablement aux représentations modernes d’un extraterrestre gris.

Vous pouvez voir la sculpture de Viracocha ci-dessous de Brien Foerster :

Viracocha et Akhénaton

Pour les Incas, la religion officielle était un culte du soleil, comme en Égypte lorsque Pharaon Akhénaton créa la première religion d’État monothéiste.

Pour Akhénaton, le disque solaire d’Aton était le créateur de toute la nature, et il en était la représentation terrestre. Pendant ce temps, les Incas adoraient la divinité Inti Sun , juste derrière Viracocha, le créateur de toute la nature et de l’humanité.

L’Akhenaton à l’apparence extraterrestre a régné pendant 17 ans entre 1353 av. J.-C. et 1335 av . J.-C. selon des chronologies conventionnelles. Comme Viracocha, le genre d’Akenaten apparaît non binaire dans de nombreuses représentations anciennes. Encore une fois, les similitudes sont notables.

Lorsque les Chanca attaquèrent, l’empereur Viracocha s’enfuit avec son fils aîné. Ensuite, le jeune frère Pachacuti, avec l’aide d’un disque solaire en miroir, a appelé le dieu Viracocha pour l’aider à prendre position.

En comparaison, Viracocha est peut-être entré dans le panthéon inca sous l’empereur Viracocha, qui a pris le nom du dieu.

Selon la légende, Viracocha a répondu à Pachacuti, créant une armée de soldats de pierre en lévitation appelés Pururaucas pour vaincre les envahisseurs Chanca. A proximité, à la Puerta de Hayu Marca , la légende veut que le prêtre-roi inca Aramu Muru ait utilisé un disque solaire pour ouvrir un portail et disparaître.

Une inondation et la promesse de revenir un jour

Les croyants ont dit que Viracocha a créé la terre et le ciel au lac Titicaca.

Dans certaines versions de l’histoire, Viracocha a créé une race de géants.

Cependant, ils ont déplu au dieu, et ils ont inondé le monde pour détruire les géants. Ainsi, nous avons une histoire familière du déluge similaire à l’épopée de Gilgamesh et des Nephilim dans la Bible.

Viracocha montre ainsi une étrange ressemblance avec Lucifer… père des Nephilim… Pré-adamiques.

Après avoir créé le Soleil, la Lune et les étoiles, Viracocha a parcouru le monde pour enseigner aux humains comment construire une civilisation.

Certes, si Viracocha pouvait parcourir le monde, cela pourrait expliquer pourquoi il existe des histoires similaires dans des endroits comme l’Égypte et l’ancienne Sumérie.

Finalement, Viracocha est parti à travers le Pacifique mais a promis de revenir un jour. En attendant, le soleil, Inti et la lune, Quilla veillerait.

Peut-être qu’un jour, Viracocha réapparaîtra, et les mystères des pouvoirs du dieu seront révélés. Si oui, saurons-nous enfin pourquoi tant d’histoires de création à travers le monde sont si similaires?



Que pensez-vous de cet article ? Inscrivez-vous et rejoignez la conversation


Merci à tous pour votre soutien.

Beaucoup d'entre vous sont avec moi, par le coeur et la pensée, et je vous transmet ma gratitude... Vous pouvez assurer la continuité de ce site de plusieurs manières... En partageant les articles que vous avez aimé... En achetant vos livres et vos produits préférés sur Amazon via ce site... En faisant un don sécurisé sur Paypal... Ou les trois en même temps... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...


Même 1€ est important !





Tags:

0 Commentaires

Laisser une réponse

Imaginer un Nouveau Monde © Elishean 2009 - 2021

CONTACT

Vous pouvez nous envoyer un e-mail et nous vous répondrons dès que possible.

En cours d’envoi
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

%d blogueurs aiment cette page :