Traduction du livre de Phyllis V. Schlemmer : The Only Planet of Choice: Essential Briefings from Deep Space

Phyllis V. Schlemmer est une médium célèbre aux États-Unis. Son père et sa mère possédaient tous les deux le même don. Elle est aussi guérisseuse depuis l’âge de 5 ans. Elle a permis à plusieurs compagnies américaines de découvrir des gisements de pétrole, de gaz naturel et de métaux précieux, et au FBI de retrouver plus d’une vingtaine de personnes disparues.


Sorti en 1993, son livre est considéré par certains comme l’un des plus importants de notre époque. Il est le fruit de plus de vingt années de contacts et de recherches. Parmi les dizaines de milliers de personnes qui l’ont déjà lu, des centaines ont témoigné pour décrire l’impact profond qu’il avait eu sur leur vie.

Ce livre résume vingt années de communications reçues de neuf Êtres Cosmiques, des entités collectives qu’elle nomme « The Nine » (« Les Neuf »), et avec lesquels elle continue aujourd’hui d’être en relation télépathique depuis sa résidence en Floride. Selon Phyllis Schlemmer, le Conseil des Neuf désigne ceux que les Hébreux nomment les Elohim et fut pour la première fois impliqué sur notre planète il y a 34.000 ans. Les Elohim vivent dans une région du Cosmos qu’ils appellent « la Zone froide » et qui correspond à une dimension particulière de notre univers.

Enseignement du Conseil des Neuf :

Les autres

Dans l’édition précédente, ce chapitre s’appelait « L’opposition » mais dans une communication de mai
1994 Tom a relayé l’information qu’il serait préférable d’utiliser le terme « Les autres » car il portait une empreinte énergétique moins importante. Et tandis que la sensibilisation est requise, moins la réflexion existe, étant donné que moins de puissance est disponible pour la négativité.

Il y a beaucoup d’idées dans ce chapitre, transformant un sujet potentiellement désagréable en un sujet extrêmement utile.

Tom : Il y a ces groupes, ces organisations, ces religions et toutes les formes de gouvernement qui établissent des règles sur papier pour contrôler à la fois l’humanité et ses âmes. Pourtant, l’humanité s’est rebellée contre les lois. Lorsque nous parlons de lois, nous entendons les lois qui régissent l’Univers. C’est un forme de loi naturelle, ce que vous pourriez appeler un «accord tacite». Cet accord s’applique à la Planète Terre, ainsi que dans tout l’Univers.

Les Autres n’adhèrent pas aux lois. Ils sont ce vous appelleriez les briseurs de règles de l’Univers. Ils n’adhèrent pas à la loi naturelle, mais il y a des lois naturelles qui sont essentiellement une forme de discipline pour ceux qui existent sur Terre. Elles ont été instituées dans l’Univers parce qu’elles apportent le plus grand bénéfice à tous, et parce que travailler avec ces règles est aussi un processus d’apprentissage pour l’âme. Car, en vérité, l’esprit n’a pas de règles ou lois qui lui sont imposées pour le guider – mais sans elles, ce serait comme un navire en mer sans gouvernail.

Les Autres, sachant que la Terre est un lieu de libre arbitre, n’adhèrent pas à la loi naturelle sur cette Planète. Nous ne pouvons vous garantir que vous serez donc en totale protection contre les l’influence des Autres, car nous n’interférons pas dans le libre arbitre des humains.

ANDREW : Pourriez-vous nous donner une idée de ce que sont les forces des Autres, leur anatomie, leur physiologie, leur répartition, leur présence. On ne sait rien d’eux, et ça aiderait beaucoup pour comprendre ce qu’ils sont, qui ils sont et comment ils fonctionnent.

Tom : Tout d’abord, laissez-nous vous expliquer comment ils fonctionnent dans le corps physique. Tout ce qui n’est pas bon dans un corps physique est utilisé par les forces négatives. L’objectif est d’avoir un équilibre positif, et pas positif déséquilibré. Lorsque vous ne rééquilibrez pas le positif et le négatif, ou lorsque le corps physique est fatigué ou affaibli, les forces négatives peuvent tenter d’utiliser votre être physique, même s’il est équilibré, pour créer la disharmonie, pour bouleverser et déséquilibrer. C’est ainsi qu’ils tentent d’utiliser ces êtres qui travaillent avec nous.


Votre corps physique, en raison de sa densité et de sa lourdeur, a certaines choses qu’il doit garder en équilibre. La surexposition à vos équipements électriques peut apporter un déséquilibre. Le désir, la cupidité et les émotions déséquilibrées peuvent être utilisés pour bouleverser l’équilibre et les humains sont alors piégés, de sorte qu’ils se réincarnent encore et encore.

Dans les autres mondes de l’Univers ils tentent de faire de même, mais ce n’est que sur la planète Terre, à cause de sa densité, qu’ils sont capables d’accomplir cela. Vous aimeriez savoir s’ils sont la contrepartie de nous, n’est-ce pas?

ANDRÉ : Oui.

Tom : Non, ils ne sont pas la contrepartie de nous. Nous sommes au centre. Et nous ne souhaitons pas résonner comme si nous étions parfaits ou comme si nous étions égoïstes, mais de chaque côté de nous il y a le positif et le négatif. J’entends par là qu’il y a le positif qui n’est pas équilibré, et le négatif qui n’est pas équilibré. Nous sommes au centre et nous sommes équilibrés. Nous essayons d’amener ces autres forces en équilibre.

ANDRÉ : OK.

Tom : Souvenez-vous : ceux qui sont si positifs dans leur approche que ça n’a aucun sens, créent simplement autant de problèmes que ceux qui vivent de la cupidité, de la colère, des frustrations et des peurs.

ANDREW : Eh bien, quelle est la nature du négatif et du positif ? Nous ne comprenons pas clairement quelle est leur nature.

Tom : Nous allons essayer de vous expliquer pour que vous compreniez, mais nous ne sommes pas sûrs de trouver les mots pour expliquer toute la vérité : tu es un être physique et tu as une gauche et tu as une droite. Et sans cette gauche tu serais déséquilibré avec ta droite, et sans ta droite tu serais déséquilibré avec ta gauche. C’est la situation. Ils font partie du tout,  mais ils ne sont pas complets. Est-ce que cela répond à votre question?

ANDREW : juste un autre point : la nature des êtres des forces négatives  – sont-ils conscients, ils vivent?

Tom : Ils vivent comme vous vivez et nous vivons.

ANDREW : Eh bien, je comprends que l’un des noms du chef des Autres est Satan. Est-ce vrai?


Tom : Nous pouvons vous dire que le mot que vous venez de prononcer est un mot très puissant, et il
est malheureux que les gens sur votre planète ne comprennent pas que l’utilisation de ce mot crée beaucoup de difficulté pour tout ce qui est autour. Néanmoins, c’est vrai ce que vous avez dit, c’est le plus horrible de tous : la Bête.

ANDREW : Je vois. Ma vraie question n’était pas vraiment ça, mais quel est le contraire de cette Bête?

Tom : On ne te parle pas ? N’oubliez pas qu’il y a un équilibre. La Bête est contre nous mais ce n’est pas la contrepartie de nous, en tant qu’« égal et opposé ». Savez-vous ce qui cause « Satan »?

ANDRÉ. Non, je n’en ai aucune idée, pour moi c’est juste un mot sans signification. Je n’en ai aucun sentiment. Tu me dis que cela a vraiment un sens dans le monde.

Tom : Cela a une grande signification à cause du pouvoir du mot… Ce sont les tentations du monde.

ANDREW : Cela signifie pour la Terre en particulier, ou pour l’Univers

Tom : L’Univers.

ANDREW : Je comprends que lorsque vous dites « tentations » cela signifie quelque chose de non souhaitable dans l’évolution ?

Tom : C’est exact.

ANDREW : Quels seraient des exemples de tentation à l’échelle cosmologique ?

Tom : Par exemple, nous dénaturer, avec une fausse image, ou utiliser notre nom dans le mensonge ou la tromperie. Le Nazaréen était très triste des choses qui avaient été faites en son nom. Nous sommes également tristes des choses qui ont été faites en son nom et avec l’utilisation de son nom.

Et nous sommes également tristes des choses qui ont été faites en notre nom. Quand nous disons cela, nous le disons pour que vous compreniez que les tentations de Satan de nourrir les egos, de contrôler les individus, est le problème le plus grave sur votre planète : c’est la seule chose qui va détruire, c’est l’envie de pouvoir et la soif de contrôle. Et le désir est si fort que lorsqu’il ne peut pas être satisfait d’une manière, ils en trouveront une autre.

Mais quand ils utilisent le nom du Nazaréen ou qu’ils nous déforment, et qu’ils disent ‘au nom de Dieu, je fais ceci’, c’est le pire. Nous savons ce qu’il y a dans leur cœur, et c’est Satan qui les pousse à le faire, pour le contrôle et le pouvoir qu’il leur donne sur les autres êtres. Satan est le négatif déséquilibré. Maintenant, cela vous aide-t-il?

ANDREW : Oui, c’est vrai. Je prends par exemple ces prédicateurs évangéliques qui parlent toujours de Satan, du mal, du péché et du pouvoir et de telles questions.

Tom : Ils nourrissent Satan. Regardez l’argent, les affaires qui tombent dans leurs poches pour contrôler les masses.

ANDREW : Ils semblent faire appel à la culpabilité, afin que vous les payiez d’une manière ou d’ une autre.

Tom : Tu ne peux pas avoir besoin de tes 10 %.

INVITÉ : Pouvez-vous me dire quelles sont les règles ou accords que vous et les Vingt-Quatre avez avec les Autres?

Tom : Nous ne sommes pas d’accord avec eux. Nous avons des règles de l’Univers, ils ne s’y plient pas toujours.

invités: Oui, mais qu’est-ce qu’ils sont censés être?

Tom : Comment pouvons-nous transmettre cela ? Nous allons essayer de trouver une analogie : comme il y a des règles de guerre et de paix dans votre monde, il en est de même avec les civilisations.

INVITÉ : Oui, je comprends. Je demande s’il est possible de communiquer quelles sont ces règles – spécifiquement?

Tom : Ils ne doivent pas causer de dommages physiques, de destruction, de sournoiserie ; ils ne doivent pas utiliser les forces. Oui.

INVITÉ : Je ne comprends pas très bien parce que je trouve cela complètement irréaliste. Toutes les choses que vous venez de mentionner, me semble-t-il, sont exactement sur quoi repose leur existence.

Tom : Ils doivent utiliser les faiblesses – pas les forces.

IRENE : En pensant aux Autres, il m’est venu à l’esprit que le besoin de l’opposition d’étrangler les âmes ne concerne pas seulement la destruction de l’humanité, mais est en fait un problème beaucoup plus vaste et concerne de nombreux Univers. Est-ce exact?

Tom : C’est exact, oui.

IRENE : Quelle est la nature des Autres?

Tom : Tout cela vient de la création… il n’y a pas vraiment de langage pour expliquer ça correctement. Je vais réessayer : de toute matière qui est créée à partir de la création, celle de l’opposition est comme l’anti-matière. L’Univers doit avoir un élément des deux pour un équilibre complet. Si l’on est déséquilibré ou en contrôle négatif, alors l’Univers n’est pas en équilibre pour le développement évolutif. Les Autres sont le contraire de la vie, l’anathème de la vie.


ANDREW : La composition et la nature des Autres sont-elles d’une certaine manière égales et opposées à votre existence en tant que Neuf ?

Tom : Exact, tu comprends ça.

STEVE : Je suis maintenant tombé sur deux déclarations distinctes dans les communications sur les Autres. Une affirmation était : « les Autres ne sont pas la contrepartie de nous ». Beaucoup plus tard, vous avez dit : « Satan est le revers de la médaille pour nous ». Je trouve ces deux déclarations difficiles à comprendre et à concilier.

Tom : On va essayer de t’expliquer. Si vous vous en souvenez, nous nous sommes expliqués comme étant un pivot. Et nous avons expliqué le positif et le négatif, n’est-ce pas? Ce que dans votre monde vous appelez « mal » n’est pas une contrepartie pour nous. Lorsque nous parlons de Satan comme étant l’envers de la médaille, êtes-vous prêt à entendre ce que nous avons à dire ?

Comme nous sommes en force, alors sur le pôle opposé se trouve Satan. Nous essayons d’amener ce qui est négatif et ce qui est positif dans la perfection et l’équilibre. Car c’est nécessaire d’avoir les deux pour faire un tout parfait. Mais au pôle opposé, ce que vous appelez Satan, ne veut pas l’équilibrer, car si en l’équilibrant une âme devient parfaite et peut vivre en liberté, Satan ne peut pas vivre. Il n’existe et ne vit que des âmes qui ont le désir de pouvoir, de contrôle, de manipulation et d’avidité.

IRENE : Quand les Autres ont-ils été créés et pourquoi ?

Tom : Si vous ne pouviez pas défier votre propre esprit, vous ennuieriez-vous ?

IRÈNE : Oui.

Tom : Donc d’abord il y avait la pensée. Alors la nécessité de remettre en cause la pensée, comprenez- vous ?

IRÈNE : Oui.

Tom : Voilà ta réponse.

IRENE: Oh, il y a plus que ça. N’est-ce pas ? Mais tu veux que je découvre ce qu’il y a en moi d’abord, n’est-ce pas ?

Tom : Ensemble, lentement, nous découvrons.

IRENE : Je veux poser une question sur les anges. Quand vous avez parlé un jour du fait que les anges n’avaient pas le choix, les anges sont-ils les messagers de l’un des Vingt-Quatre ?

Tom : Chaque côté a des anges.

IRENE : Tu veux dire les Autres aussi ?

Tom : Oui. Il y a différentes apparences d’ange.

IRÈNE : Comment pouvons-nous reconnaître de quel côté ils sont?


Tom : Cherchez toujours la lumière dorée. Ces anges qui travaillent pour l’évolution irradient toujours une lumière dorée. Ce sont des messagers du Créateur, ce sont des messagers des civilisations, et ils n’ont pas le libre choix.

IRÈNE : Pourquoi ?

Tom : Car ils ont donné leur libre arbitre au Créateur.

IRENE : C’est donc une autre forme de service?

Tom : Oui. Beaucoup de vérités ont été détruites pour garder le contrôle des masses. Les gens, les organisations gouvernementales et religieuses ne suppriment aucune sorte de chose à moins que ce ne soit une menace pour eux, ou à moins que ce soit la vérité. N’est-ce pas?

C’est les Autres à l’œuvre, puisqu’ils comprennent les énergies de toute la création, et comment les utiliser pour se faire ressembler à Dieu, afin de maintenir l’humanité en esclavage.

JOHN : En ces jours de changements qui s’accélèrent, il semble que sur Terre il y ait une réaction négative contre le changement ainsi qu’un mouvement positif, quelle est votre évaluation de cela?

Tom : Quand il y a un mouvement vers l’avant, tout ce qui a été souhaite rester tel qu’il était. C’est un élément au sein de l’humanité : une partie de l’humanité a peur, ne connaît pas l’avenir, et souhaite également ne pas abandonner le facteur connu. Par conséquent, vous avez cet aspect de négativité. Vous avez également l’aspect de la négativité de ceux au pouvoir qui souhaitent maintenir le contrôle et la manipulation sur les autres. Cependant, selon notre évaluation, il s’agit d’un vestige qui semble tenir bon, et lorsque sa vie est menacée, il maintient une emprise.

RON : Je voudrais me renseigner sur l’énergie des Autres, à la différence de nos propres négativités qui surgissent en nous : est-il important de pouvoir distinguer où se trouve cette énergie négative?
Ou y a-t-il une manière différente de la traiter, comme elle se présente?

Tom : Il y a en vous – ce qu’il y a en tout sur la planète Terre, à différents degrés – une quantité de négativité. Disons que si vous aviez un point noir de négativité sur le tout blanc de pureté, et que vous lui permettiez ensuite de croître de telle sorte que le blanc se détériore, si vous considériez ce point comme étant de la négativité en vous, et l’acceptiez, et auriez permis de le disperser avec reconnaissance, et si vous veniez ainsi à connaître vos peurs, ce serait une négativité utile. Mais si cela est devenu hors de proportion avec votre peur, alors les Autres tentent de vous déséquilibrer. Si vous êtes au courant de cela…

Souviens-toi de ceci : tu as un pouvoir plus grand, parce que tu es dans une existence physique, mais aussi si tu es consciemment connecté avec nous, tu as un pouvoir encore plus grand. Lorsque vous entrez dans la connaissance, la sagesse et la vérité, lorsque tout ce qui est dans l’Univers commence lentement à être révélé, alors ceux qui désirent contrôler la Terre, afin de contrôler l’Univers, commencent à vous créer de grandes difficultés. Entrer dans la connaissance et la vérité ne rend pas votre chemin plus facile.

Rappelez-vous ceci : être en service, c’est payer pour ce service. Car en vérité, il y a ceux qui voudraient supprimer votre conscience et votre connaissance. Respectez-les, ne vous moquez pas d’eux, mais soyez fermes dans votre foi, et ils ne peuvent ni vous décourager ni vous nuire. S’ils vous créent des difficultés, alors, avec votre esprit, voyez-vous étant balayé du sol à la tête avec notre amour, notre lumière et notre joie en vous. N’hésitez pas à demander de l’aide. Ne faites pas fièrement tout par vous-même.


Nous ne pouvons pas vous aider si vous ne demandez pas. Nous n’interférons pas dans votre libre arbitre. Mais même avec tout notre amour pour ceux qui sont à notre service, et pour le bien de toutes les âmes sur la planète Terre, sans votre demande, nous ne pouvons pas vous aider. Ne soyez pas aussi fier que la planète Terre l’a été, pendant une grande partie de son existence, agissant indépendamment et souhaitant tout faire par elle-même. C’est ensemble que la planète Terre va sortir de son esclavage – ensemble avec nous, les civilisations en service et les âmes en service sur la planète Terre.

JOHN : Si les gens étaient laissés seuls et qu’il n’y avait pas de forces opposées, auraient-ils tendance à faire la bonne chose ?

Tom : Oui. L’humanité pourrait surmonter ses propres faiblesses, mais celles-ci sont exploitées et augmentées par les forces opposées. Il y a la tentation, la cupidité et le désir.

JOHN : Comment ce problème a-t-il commencé en premier lieu, et comment n’a-t-il pas été vérifié plus tôt ?

Tom : C’est arrivé parce que nous n’étions pas conscients des problèmes que le physique créerait, et nous n’étions pas conscients des implications de la sensation de lourdeur et de plaisir. Nous n’avons jamais interféré dans le libre arbitre, nous choisissons donc de ne pas intervenir, si possible, dans ce qui s’est développé. Nous n’étions pas au courant car c’est la seule planète de l’Univers qui possède les qualités physiques qui créent ce problème. Il n’a pas de planète sœur. Le problème est créé dans l’âme de l’individu.

La planète est une planète dense, et elle donne à son tour une sensation différente au corps, mais elle est en fait dans l’âme de l’individu. Il ressent de la douleur, il ressent du plaisir, il ressent du chagrin, il ressent du bonheur. Le corps physique a des sensations différentes de celles ressenties dans toutes les autres planètes et par toutes les autres âmes qui existent. Dans d’autres systèmes, d’autres galaxies, il y a d’autres êtres physiques qui ne sont pas dans  la densité de cette planète. Ici, l’âme commence à ressentir d’une manière différente de ce qu’elle ressentait auparavant, et elle a la sensation du désir. Elle a du plaisir et de la douleur. Pourtant, cela est devenu très important pour la croissance évolutive de la planète, car elle était à l’origine la planète de l’équilibre.

Voici un point très important illustré par le conflit sino-tibétain :

IRENE : Je me rends compte à quel point il est important que le génocide systématique des Tibétains par les Chinois ne soit pas autorisé ; car si les Chinois étaient autorisés à éliminer les Tibétains, cela deviendrait sûrement un déséquilibre qui ne pourrait plus jamais être équilibré.

Tom : C’est exact. Il est important, dans vos méditations, de travailler pour l’arrêter, car lorsque vous permettez l’extinction par élimination délibérée, comme aussi l’extinction d’une espèce animale, elle
ne peut jamais être remplacée. Et alors cette portion de la matrice devient une portion où les Autres peuvent se superposer.

IRENE : C’est donc plus que disparaître, c’est permettre aux Autres de prendre plus d’emprise.

Tom : C’est exact, oui.

IRENE : Eh bien, alors nous ne laisserons pas cela arriver !

Tom : Nous vous remercions, oui. Il est nécessaire de faire prendre conscience à l’humanité de la nécessité d’une protestation mondiale contre l’élimination des peuples sur la planète Terre. Les Autres agissent pour tenter l’élimination par des méthodes génocidaires, tout comme ils cherchent à éliminer différentes souches d’espèces animales et végétales sur la planète Terre. Vous les humains, vous vous consacrez à l’arrêt de l’élimination de ces espèces animales menacées, mais vous ne protestez pas contre le danger d’extinction des espèces humaines menacées.

Incluez l’exposition de ces problèmes dans vos méditations. Ce qui est important, c’est d’apporter cette connaissance sur le génocide et l’extinction aux yeux conscients de l’humanité – alors ils ne peuvent pas s’en détourner. Quand on n’en parle pas, ou quand on prétend que l’élimination est inexistante, alors de nombreux développements négatifs peuvent avoir lieu sous ce leurre.

IRENE : On sent que les choses bougent vite, (1989). Il y a un équilibre qui est affecté que ceux d’entre nous qui vivent dans la troisième dimension ne peuvent pas voir. Que ce passe-t-il?

Tom : Comprenez-vous le concept selon lequel si le réveil vient en son temps, il y a une destruction totale et s’il vient avec une accélération, alors il y a le salut. Vous avez commencé l’accélération. Cela doit continuer. Vous avez aussi remarqué qu’il y a plus de fanatisme?

JEAN : Ouais.

Tom : Cela se dissipe lentement. Oui. Le plus important est qu’il soit libéré, car en le réprimant, il devient plus violent. Oui.

IRENE : Mais n’est-il pas vrai aussi qu’au fur et à mesure que nous avançons, les Autres…

Tom : Avancent vers toi, oui.

IRENE : Ils essaient de faire tout ce qu’ils peuvent pour maintenir le déséquilibre de leur côté. Le fanatisme est l’un des outils qu’ils utilisent.

Tom : C’est exact. Nous avons été avec vous dans vos peines, vos désespoirs et votre agonie. Et nous avons aussi été avec vous dans vos joies et vos rires.

Parfois, dans votre esprit conscient, il y avait des doutes sur le fait que vous ne seriez peut-être pas en mesure d’accomplir votre tâche, ni de bénéficier à ceux que vous souhaitez bénéficier, ni de maintenir une émotion pour aider et servir. Nous allons vous expliquer une autre chose nécessaire à votre compréhension complète. Vous avez douté de vous-même, vous avez douté de vos capacités et vous avez douté d’avoir le pouvoir d’accomplir ce que votre âme vous incite à accomplir. A partir de ce moment, nous vous demandons d’enlevez vos doutes. Vous avez le pouvoir, l’amour et la force d’empêcher le chaos, la tragédie et la perte de vie sur votre planète – nous le pensons avec tout ce que nous sommes, et nous vous demandons de lever vos doutes.

ANDREW : Merci pour cette forte assurance. Nous vivons avec des doutes, des questions, et c’est basé sur le fait que nous ne pouvons pas voir les résultats de notre travail. Par exemple, dans nos méditations, nous faisons tout notre possible pour répondre aux besoins que vous décrivez, mais pour le moment, nous n’avons aucun moyen de savoir si nous sommes effectivement efficaces ou non. Et c’est la base de nos doutes, je dirais.

Tom : Nous comprenons, mais il viendra un moment où même ce doute sera levé. Mais peut-on vous demander de garder dans votre cœur la foi que vous avez en nous connaissant et en sachant que cet Univers n’est pas opéré par hasard, ni simplement ce que beaucoup de gens sur la planète Terre appellent « Nature ». Pouvons-nous vous demander de lever le doute que vous avez en vous? Comprenez vous?

ANDRÉ : Oui. Je comprends, et je pense que c’est une leçon très précise.

Tom : Pouvez-vous voir Dieu?

ANDREW : Je ne peux pas, non.

Tom : Croyez-vous qu’il existe un Dieu?

JEAN : Oui. Je le crois absolument.

Tom : Alors si vous pouvez croire cela, pourquoi ne pouvez-vous pas croire que vous avez la capacité, l’énergie et le pouvoir et que cette énergie, cette capacité et ce pouvoir sont, de toutes choses, les plus importants : rappelez-vous que vous avez un véritable désir d’aider, ce qui est différent d’un désir qui contrôle.

ANDREW : Y a-t-il quelque chose sur la nature du doute lui-même, que nous devons savoir?

Tom : Cela crée une difficulté. Si vous aviez en vous un câble géant, avec des millions de minuscules
fils de cuivre , et que quelques-uns de ces fils étaient affaiblis, cela ne briserait pas le câble mais il ne serait pas complet. N’est-ce pas ?

ANDREW : Oui, cela interférerait avec les communications le long du câble.

Tom : C’est l’essence dont nous parlons. Pouvons-nous dire que vous avez un doute parce que dans votre explication à vous-même et à l’autre, vous ne pouvez pas comprendre la nature de qui vous êtes.

JOHN : Je pense que l’une de mes difficultés est ma conscience aiguë de mes insuffisances sur le plan physique .

Tom : Vous n’êtes pas aussi inadéquat que vous voudriez le croire. Croire que vous êtes inadéquat peut parfois être utilisé comme excuse. Lorsqu’il y a une difficulté devant vous, confiez-nous la situation et elle sera résolue. Donnez-nous ces choses que vous appelez inadéquates, et croyez en vous et croyez que nous vous aiderons. Il n’y a pas d’inadéquation entre nous. Sachez-le dans votre cœur. Oui.

ANDREW : Vous voyez, nous n’avons aucune perspective, c’est l’une de nos difficultés dans nos actions : nous faisons quelque chose ici sur la planète Terre, et nous n’en voyons pas le retour. Est-il possible pour vous de expliquer comment, dans une situation donnée, notre doute a empêché quelque chose d’important de se produire?

Tom : Si le câble avait un million de fils minute et qu’il y avait ceux du périphérique qui avaient une faiblesse et étaient cassés, cela n’a pas fait rompre le câble, mais cela l’a affaibli et il fallait le consolider. Oui. Maintenant, vous avez posé des questions sur les résultats de vos méditations, dans lesquelles nous vous avons demandé certaines choses, ce que vous avez fait, mais dans votre esprit, vous n’êtes pas sûr d’avoir accompli ces choses.

ANDRÉ : Oui. Le meilleur exemple de cela est le jour où nous sommes allés au centre du réacteur nucléaire et nous avons fait notre méditation, et c’était absolument bouleversant pour nous. Et puis quand nous avons fini, nous nous sommes perdus dans le noir, et un autre jour, nous avons eu une crevaison, à moins d’un demi-mille de cet endroit même. Et nous savons que ce n’était pas seulement le hasard, mais nous ne savons toujours pas ce qui s’est passé dans ce complexe.

Tom : Vous avez empêché une explosion qui aurait autrement eu lieu. Si cela avait eu lieu, vous ne seriez pas dans votre physique – vous nous seriez rendu. Nous ne pouvons pas vous le prouver. Mais si vous avez sur votre automobile une bulle sur votre pneu, et vous avez dans votre foyer une personne chère que vous aimez, diriez-vous alors à cette personne qu’il est bien de conduire votre automobile avec une bulle dans le pneu ?

ANDREW : J’ai compris. Je comprends ce que tu dis.

Tom : Doit-on avoir une explosion pour te prouver ce qu’on dit ?

ANDREW : Hmmm…

Tom : Nous te regardons et nous disons parfois « Ils ont oublié qui ils sont, et ils sont piégés dans la pensée du physique, parce que dans le physique, il est nécessaire de voir un objet, ou de tenir un objet ». Mais vous devez savoir que ce que vous avez accompli au cours de vos années n’était pas visible auparavant. Tu as fait une différence. Nous avons commencé un nouveau temps dans votre terre et votre Univers, et c’est le moment pour vous de retirer la ficelle qui vous attache au temps passé dans le physique et au doute. Nous savons que ce que nous vous demandons est beaucoup, et nous savons que c’est difficile avec ceux qui vous entourent – nous parlons de ces personnes qui sont aussi en quelque sorte impliquées dans le travail – il est difficile de leur prouver ce que vous dites. Ils ont du mal à vous croire. La preuve viendra avec le temps.

Ne vous est-il pas venu la preuve de la connaissance codée que vous avez détenue en vous au cours des années passées ? Il y a eu des parties qui ont maintenant été prouvées dans ce monde physique.
Oui?

ANDREW : Oui, c’est arrivé.

Tom : Alors faut-il en dire plus ? Que désires-tu? Désirez-vous qu’il y ait un phénomène pour prouver ce que nous disons? Pouvons-nous vous demander ce que vous désirez?

ANDREW : Eh bien, je parle pour moi, mais la seule chose que je désire est d’accomplir cette mission pour laquelle nous nous sommes engagés. J’aimerais que l’objectif principal soit atteint, qui est de faire connaître votre message, et qu’il soit compris et pris de la meilleure façon possible. C’est ce que je désire, et rien d’autre.

JOHN : Eh bien, j’ai l’impression que votre question demandait, que désirions-nous pour nous convaincre? La plupart du temps, je sens que j’ai ce genre de foi et d’acceptation, mais il y a des périodes de doute où je ressens le désir d’une sorte de preuve tangible, et puis il y a d’autres moments où ce besoin disparaît.

Tom : Quand ce besoin vous vient, c’est à cause du physique. Pouvons-nous dire que votre mission sera accomplie, car en vous il y a un engagement, et il y a une croissance de conscience des êtres de l’extérieur de la planète Terre. Et il ne faudra pas longtemps avant que les gens commencent à se demander « Qui sont ces êtres des autres mondes?

A suivre…

Voir tous les chapitres du livre : L’Unique Planète du Libre-arbitre


Que pensez-vous de cet article ? Inscrivez-vous et rejoignez la conversation


Merci à tous pour votre soutien.

Beaucoup d'entre vous sont avec moi, par le coeur et la pensée, et je vous transmet ma gratitude... Vous pouvez assurer la continuité de ce site de plusieurs manières... En partageant les articles que vous avez aimé... En achetant vos livres et vos produits préférés sur Amazon via ce site... En faisant un don sécurisé sur Paypal... Ou les trois en même temps... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...


Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci








Elishean777 : Communauté pour un Nouveau Monde © elishean/2009-2021

Tags:

0 Commentaires

Laisser une réponse

Imaginer un Nouveau Monde © Elishean 2009 - 2021

CONTACT

Vous pouvez nous envoyer un e-mail et nous vous répondrons dès que possible.

En cours d’envoi
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

%d blogueurs aiment cette page :