Nouveau paradigme

Israël et l’Eglise, même combat !?

Un rassemblement chrétien à la Knesset en solidarité avec Israël.

Cette formule est hélas un peu surfaite, lorsque l’on voit le boycott exercé par nombre de fédérations protestantes et catholiques, et l’indifférence d’une grande partie de la Chrétienté. Il n’empêche, je ne peux que me réjouir prophétiquement de voir ces chrétiens évangéliques, ayant le même discours, le même zèle que les membres de la Knesset pour défendre Israël et militer pour son bien-être.

Car c’est cela le « shalom » d’Israël, pour lequel David demandait de prier : le bien-être, la paix, la sécurité d’Israël… en faveur du bien de l’humanité.

Le chrétien sait-il que ne pas bénir Israël équivaut à le maudire ? « Celui qui n’est pas avec moi est contre moi… » – Luc 11:23.

Et celui qui ne fait pas de Jérusalem « le principal sujet de sa joie » (Ps 137) aura un gros problème avec le Seigneur, qui a lui-même déclaré qu’il était primordial d’agir en faveur « des plus petits de ses frères » (Mat 25), et qui d’autre part a prophétisé que « lorsque Jérusalem ne serait plus piétiné par les nations, alors le temps des nations serait à sa fin » (Luc 21:24).

« Jésus, Marie et Jean-Baptiste seraient considérés aujourd’hui comme des colons »

Enseigne-t-on cela dans nos églises de France et de Navarre ?


Ou bien est-ce trop politique ?…

La mission du CAUCUS KCAC « Knesset Christians Allies Caucus » – a pour but d’établir une ligne directe de communication, de coopération et de coordination entre la Knesset et les dirigeants chrétiens à travers le monde.

Le « Knesset Christians Allies Caucus » poursuit trois objectifs :

  • – Mettre en évidence la contribution des chrétiens dans le monde pour les besoins de sécurité d’Israël et du bien-être du peuple juif,
  • – Sensibiliser les Israéliens à un soutien pour l’aliyah des Juifs,
  • – Aider les chrétiens en Israël pour les problèmes administratifs éventuels.

KCAC se bat contre le mouvement antisioniste BDS, contre la menace d’un Iran nucléaire, contre la division de Jérusalem…


KCAC a été initié en 2004. Depuis, 33 pays se sont joints et sont partenaires du Caucus – pour l’Europe : l’Allemagne, la Hongrie, l’Italie, la Suisse, la Hollande… mais hélas, pas la France.

Le KCAC à la Knesset

Dans un geste de solidarité significatif, des dizaines de partisans chrétiens du monde entier se sont réunis mardi à la Knesset, marquant le 20e anniversaire du Caucus des Alliés Chrétiens de la Knesset. Cet événement, survenu dans le contexte de la guerre en cours contre le Hamas à Gaza, a souligné l’influence croissante de la diplomatie religieuse à l’échelle mondiale.

Le co-président du groupe parlementaire, Yuli Edelstein du Likud, a ouvert la réunion en soulignant l’importance des 20 dernières années d’amitié, d’amour et de partage de valeurs entre Israël et la communauté chrétienne évangélique, majoritairement représentée au sein du caucus. Il a salué le rôle crucial de ces alliés dans les moments difficiles que traverse Israël.

« Nous luttons sur le champ de bataille à Gaza, dans le nord et sur le champ de bataille des médias, mais en regardant dans cette salle, je sais qu’Israël a de vrais amis dans le monde », a déclaré la co-présidente Sharren Haskel, membre du Parti de l’unité nationale de Benny Gantz et actuellement impliquée dans le gouvernement de guerre d’urgence d’Israël. Elle a ajouté que le combat ne concerne pas seulement la défense du pays, mais aussi l’identité et les valeurs communes partagées par Israël et ses alliés chrétiens.

L’événement s’est ouvert par une prière poignante pour l’État d’Israël, les soldats des Forces de Défense Israéliennes, et les otages actuellement détenus à Gaza. Yarden Gonen, dont la sœur Romi est otage depuis le festival de musique Supernova en octobre dernier, a partagé son espoir, soulignant l’émotion suscitée par cette démonstration de soutien.

« Aujourd’hui n’est pas une célébration, mais une commémoration de quelque chose qui s’est produit dans ce bâtiment il y a 20 ans : le début de la diplomatie religieuse », a déclaré Josh Reinstein, directeur du Caucus, en soulignant le chemin parcouru depuis sa création par les législateurs israéliens Yuri Shtern et Benny Elon.

Au fil des ans, le caucus a surmonté des réticences initiales à travailler avec des groupes chrétiens et a consolidé sa position en tant qu’organisme influent, établissant des partenariats avec plus de 50 parlements dans le monde et rassemblant un réseau de plus de 1 500 législateurs.

Le Caucus a également lancé récemment une campagne internationale pour démanteler l’UNRWA, l’organisation des Nations Unies s’occupant exclusivement des réfugiés palestiniens et de leurs descendants, suscitant des inquiétudes croissantes quant à ses liens présumés avec le Hamas.

Tout au long de l’événement, les parlementaires israéliens ont souligné que la guerre contre le Hamas à Gaza était bien plus qu’un conflit territorial. Ils l’ont qualifiée de « guerre juive et chrétienne contre l’islam radical », insistant sur la nécessité de défendre les valeurs judéo-chrétiennes communes.

Matan Kahana, député du Parti de l’Unité Nationale, a déclaré : « Il s’agit d’une guerre pour notre identité et notre mode de vie. » La députée Tatiana Mazarsky du parti d’opposition Yesh Atid a appelé à une action active pour faire connaître la vérité, soulignant le besoin de confiance et de soutien dans cette période critique.

Dans son intervention, Juergen Buehler, directeur exécutif de l’Ambassade Chrétienne Internationale de Jérusalem, a souligné que l’amour pour Israël ne devait pas rester une simple déclaration, mais nécessitait une action concrète et une clarté morale.

Il a encouragé les dirigeants de l’Église pro-israélienne à s’exprimer activement dans leurs pays respectifs, soulignant que l’heure était à l’action tangible plutôt qu’à de simples paroles d’affection.

Ce rassemblement unique à la Knesset, avec sa diversité de participants chrétiens du monde entier, symbolise une alliance solide basée sur la foi et la compréhension mutuelle.

Dans un contexte où la diplomatie religieuse prend de plus en plus d’importance sur la scène mondiale, cet événement marque une étape significative dans la relation entre Israël et la communauté chrétienne internationale.

Lien Facebook


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.



Aidez Elishean à survivre. Merci


ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 92 fois, 2 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page