Développement spirituel

De la Convergence Harmonique à la Grande Convergence Galactique

La YESHOUA (délivrance) en 6 / Le travail sur les chakras et l'activation de la Merkaba

La convergence harmonique s’est produite en août 1987, c’était un événement qui coïncidait étroitement avec un alignement exceptionnel des planètes dans le système solaire. Cet événement a rendu possible la fin des anciennes énergies, car juste après, de nombreux systèmes ont commencé à s’effondrer et certains ont d’ailleurs maintenant cessé d’exister.

1987 a ouvert une fenêtre d’opportunité et l’humanité a décidé de se connecter avec les marqueurs en place qui étaient un rappel à l’humanité du voyage vers une évolution plus rapide pour atteindre un paradigme global de Lumière, où tous des habitants de la Terre pourraient être en Paix et Un avec le Tout.

Depuis lors, nous pouvons nous connecter à la grande puissance d’une nouvelle énergie qui a été appelée l’énergie MAHATMA ou l’Avatar de Synthèse. Cette énergie diffusée en 1987 est toujours reçue aujourd’hui et beaucoup continuent à laisser cette énergie affluer à mesure que de plus en plus de personnes s’éveillent à un autre regard sur la vie et le monde.


Ainsi, 1987 a été comme le signal déclencheur d’un éveil massif. Ce fut un moment important pour ensemencer la planète d’une vague d’énergie d’Amour. Les humains sont devenus plus compatissants les uns envers les autres, et ont commencé à témoigner d’un amour et d’un respect plus grands envers la planète sur laquelle ils ont grandi. Cela a tout changé et a fait résonner la conscience humaine à une vibration supérieure, tout en donnant à l’humanité l’occasion de se préparer pour le grand changement galactique, qui a commencé le 21/12/ 2012.

1 – La conscience planétaire et le champ « Mahatma »

Le champ MAHATMA est comme une Entité Collective. Cette Entité porte en elle l’énergie des douze rayons cosmiques. La conscience de groupe de nombreux êtres puissants est composée de 12 rayons, ce qui permet de créer un grand pool d’énergie accessible à tous.

Ce champ est une lumière que nous pouvons percevoir comme étant blanche et or et quand nous l’invitons à l’intérieur, quand nous acceptons de la recevoir, l’énergie de ce champ coule à travers nos corps physique, émotionnel, mental et spirituel, puis descend pour briser les formes-pensée cristallisées et les schémas émotionnels, ancrés dans les cristaux de la Terre. Au passage, cette énergie équilibre les chakras, ce qui a pu créer des dysfonctionnements importants pour les personnes qui ont refusé, consciemment ou non, de s’harmoniser avec le nouveau champ.

2 – Ouvrir le 8ème chakra connu comme le siège de l’Âme

Lorsque nous sommes en méditation ou en processus d’auto-guérison, nous avons l’habitude d’utiliser notre imagination pour ouvrir nos charkas. On nous a appris à les ouvrir d’une manière que nous pouvons imaginer facilement. Ils ont une série de couleurs et sont placés à certains endroits dans le corps. Les sept charkas principaux sont ceux qui relient le corps énergétique au corps physique. Ces charkas sont de l’énergie dans le corps physique. Ils ont un modèle spécifique d’énergie pour un but spécifique qui est lié à une glande ou à un organe principal.


La 8ème charka détient la connaissance totale du but de notre vie. Il est juste au-dessus du chakra couronne. Il contient les enregistrements de ce que nos âmes ont convenu d’expérimenter comme leçons spécifiques dans nos incarnations parallèles et simultanées. En effet, nous vivons dans plusieurs mondes simultanément, et notre huitième chakra le sait. Il est le centre énergétique de l’amour divin, de la compassion spirituelle, et de l’intuition. Il nous relie au corps causal et à la quatrième dimension : le TEMPS.

Lorsque nous sommes reliés au corps causal, nos sept chakras corporels changent de couleur et peuvent être perçus différemment.

3 – Les Chakras de la Quatrième Dimension

Le chakra de base qui est rouge, devient blanc perle rougeoyant, il est enraciné dans la joie et le plaisir au lieu de la survie, il nous donne une attitude de confiance et de douceur.

Le chakra sacré qui est orange, devient rose-orangé lumineux, les énergies masculine et féminine s’équilibrent en maintenant un état d’alignement avec l’âme.

Le chakra du plexus solaire qui est jaune, devient d’un or brillant, c’est la couleur de la sagesse qui nous donne confiance et puissance. Lorsque ce chakra s’ouvre, les peurs ne s’attachent plus aux circonstances extérieures.Le plexus solaire devient un chakra galactique.

Le Chakra du Coeur qui est vert devient rose violet pâle et vert/turquoise éthéré, c’est une spiritualisation totale qui ouvre à l’illumination.

Le chakra de la gorge qui est bleu clair devient bleu-violet profond, presque noir/bleu, il connecte des champs d’énergie psychique beaucoup plus élevés. Le chakra de la gorge est la porte du discernement, mais il permet également de contrôler la maîtrise de la faim et de la soif.  Il existe une étroite relation entre le centre sacré et le centre laryngé, l’énergie sexuelle, une fois transmuée, alimente le centre de la gorge et ses principales glandes (thyroïde et parathyroïdes).

Dans le verset 31 du Livre III de son oeuvre, Patanjali a écrit :

« kantha-kûpe Kshut-pipâsâ-nivrittih »
« Par (la maîtrise parfaite) sur l’arrière-gorge, (vient) la domination de la faim et de la soif. »

Lire à ce sujet : Le secret de l’inédie est dans le chakra de la gorge

Le chakra du 3ème oeil est bleu indigo et devient blanc doré translucide, lorsqu’il est abandonné au Plan Divin.

Le chakra de la couronne qui est violet, devient blanc-violet et nous fusionnons avec notre âme en nous laissant guider.

4 – Processus d’éthèrisation des chakras

Il existe un processus qui a été diffusé sur le net pour changer la couleur de nos chakras. Je vous le partage ici :

Asseyez-vous dans un espace de méditation et demandez à vos guides de vous aider à démarrer ce processus et à vous protéger tout en déplaçant ces chakras originaux.

-Descendez le chakra rouge qui est situé à la base du corps, jusqu’à l’âme des pieds.
-Descendez le chakra orange qui se trouve dans le centre sacré jusqu’aux chevilles.
-Descendez le chakra jaune qui est dans le plexus solaire jusque dans les mollets.
-Descendez le Charka Vert, le centre du coeur jusqu’aux genoux.
-Descendez le Charka Turquoise de la Gorge jusqu’au dessus des genoux.
-Descendez le chakra Indigo du troisième oeil au front jusqu’au haut de la cuisse.
-Descendez la Couronne Violet jusqu’au sommet des jambes.
-Descendez maintenant le huitième chakra dans votre Chakra de la couronne en doublant avec le chakra violet.

Continuez et apportez les Chakra de la 4ème Dimension.

-Tout d’abord, amenez votre Chakra blanc-violet dans votre chakra couronne.
-Deuxièmement, amenez votre Chakra blanc doré translucide dans votre troisième oeil.
-Troisièmement, amenez votre Chakra bleu-violet profond dans votre chakra de la gorge.
-Quatrièmement, amenez votre Chakra rose violet pâle et éthéré dans votre chakra du Coeur.
-Cinquièmement, amener votre Chakra brillant or dans votre plexus solaire.
-Sixièmement, amener votre Chakra Rose-Orange dans votre chakra sacré.
-Septièmement, amenez votre Chakra blanc perle dans votre chakra de base.

Sentez-les descendre et s’ancrer dans vos vortex de chakras personnels, puis emmenez-les dans Gaïa.

Passez un peu de temps à faire rayonner ces nouvelles couleurs vibratoires et terminez en les fermant.

Lorsque nous travaillons avec les dimensions supérieures, nous apportons plus de lumière, ce qui augmente notre vibration qui à son tour rayonne autour de nous et participe à l’élévation vibratoire de tous ceux avec qui nous sommes, consciemment ou inconsciemment connectés. De plus, au niveau individuel, ce travail nous donne plus d’accès à des expériences supérieures, d’amour inconditionnel, de générosité, de joie, de savoir être dans la nature.

5 – Introduire les charkas de la 5ème dimension.

Pour ce faire, vous utilisez la même méthode que celles de 4ème dimension, tout en les ancrant dans Gaïa.

Les couleurs des charkas de 5ème dimension sont les suivantes :

  • Le Charka de base est de couleur platine.
  • Le Charka sacrée est de couleur magenta.
  • Le plexus solaire est de couleur or avec des arcs-en-ciel.
  • Le Charka du Coeur est de couleur Blanc Pur.
  • La Charka de la Gorge est de couleur Bleu Royal.
  • Le Chakra du troisième œil est Cristal.
  • Le Charka Couronne est Cristal.

Amenez-les de la même manière qu’auparavant.

Ce sont les Chakras qui appartiennent à notre Être de Lumière et qui émettent de la Lumière Pure. Utilisez la visualisation pour vous connecter aux sentiments de ces derniers de la même manière que les précédents.

Il est nécessaire de s’enraciner profondément dans Gaïa avec ces fréquences d’énergie plus élevées. Au fur et à mesure que les nouveaux chakras arrivent, leurs couleurs se superposent à l’énergie précédente, au même endroit. Et puis ils vibrent à travers les glandes et l’organe principal, puis à travers le reste du corps.

Ceci changera la fréquence du corps en ouvrant l’accès aux énergies supérieures et en irradiant la lumière et en se connectant à la Terre vivante.

Gaïa et toute la nature sont déjà passés dans la 5ème dimension. En changeant consciemment notre énergie personnelle, nous devenons un portail de lumière qui est connecté à notre planète. Quand nous nous enracinons avec le cœur dans l’amour conscient que nous ressentons en elle, nous l’aidons à s’équilibrer et, à son tour, elle nous aide.

6 – Activation de la MERKABA

Tout ce dont nous avons parlé avant concerne les cinq premiers principes de la délivrance en 6 étapes. Ces cinq premiers principes sont largement connus et ont été développés par différent intervenants dont nous pouvons trouver les écrits sur le net.

La sixième étape, qui concerne le travail sur la Merkaba, n’a jamais été réellement développé dans sa vérité originelle. Je vous le présente ici, tel que cela m’a été donné.

L’activation de la Merkaba (ou Merkabah) commence au niveau du chakra de la gorge et englobe le fameux point OD que nous avons découvert avec le concept des 12 étoiles de Marie, transmis via les canalisation de Jean Luc Ayoun.

Les 12 étoiles de MER

MER est le principe de l’archétype Marie ou Myriam HaKohenet (Myriam la prêtresse), soeur de Moïse. Cela se rapporte à l’initiation des prêtresses d’Isis ou prêtresses d’Hathor de l’ancienne Égypte.

Jean Luc Ayoun a dévoilé que LES 12 ETOILES DE MARIE représentent le déploiement des 2 chakras de la tête (6ème et 7ème), donc le chakra du 3ème oeil et le chakra couronne, liés à la déconstruction de l’illusion et au possible retour à l’Unité. Selon lui, le 3ème oeil, jusqu’à présent limité au front, s’étale désormais latéralement jusqu’à l’arrière de la tête et vient donc, en union avec le 7ème chakra, réaliser le couronnement et la possibilité du retour à cette Unité.

A l’intérieur de ce déploiement, 12 points sont individualisés exprimant l’établissement de nouvelles connexions et de nouvelles possibilités psycho-spirituelles.

A chaque point correspondent différents critères :

Fonction : non encore développées précisément mais dont le seul nom est déjà évocateur
Localisation : quelques repères anatomiques de leur projection au niveau de la tête
Point d’acupuncture : chacun de ces points correspond à un point particulier développé par les enseignements traditionnels énergétiques
Correspond à : certains points sont reliés, par exemple, aux syllabes sacrées pour des raisons qui n’ont pas encore été développées précisément à ce jour
Couplé à : chaque point est couplé à un autre, de façon symétrique, permettant la mise en évidence d’autres fonctions non encore développées précisément
Triangle élémentaire : chaque point est relié à 2 autres, en triangle. 4 triangles représentent ainsi les 4 éléments.

Les triangles élémentaires

Ainsi vous devez savoir que le début du travail se fait dans le triangle de la Terre, au niveau du point OD ou oméga.

La méditation sur ce triangle couplé à une certaine attitude d’abandon total va engendrer un feu (une brûlure) au niveau de la glande pinéale, au point ER, et par compression due à ce feu, le triangle du Feu au point AL, va venir s’emboîter sur le triangle de la terre au point OD.  Cela se stabilise lorsque les triangles du Feu et de l’Eau entrent en résonance.

Le KA et le BA

Le Ka représente le double immatériel de l’être et incarne les forces vitales de chacun. Le mot appartient a une racine qui signifie ‘nourriture » et dont le hiéroglyphe s’écrit à l’aide de deux bras levés.

Le Ka était présent aussi bien chez les dieux que chez les hommes. Cependant, les dieux en possédaient souvent plusieurs par exemple Rê en avait quatorze qui représentaient toutes les expressions de sa personnalité. Le ka est aussi le symbole des liens inter-générationnels qui subsistent par delà la mort.

A l’opposé du Ba, élément dynamique, la Ka représente un élément statique.

Le BA est présenté comme un oiseau à tête humaine, il est l’énergie de communication, de transformation et de déplacement de chaque personne. Le Ba est une puissance sans limite.

Comme avec des humains, les divinités pourraient également avoir un Ba voire plusieurs. Quand un dieu intervenait dans des affaires humaines, on disait que ses baou (pluriel de ba) étaient au travail. A cet égard, le roi pouvait être considéré comme le ba d’un dieu. D’autre part une divinité pouvait être investie par le ba d’une autre divinité.

Ce que nous devons comprendre ici, c’est que le KA et le BA sont deux éléments de l’âme qui sont à la fois individuels et multiples, qu’ils sont présents en chacun de nous, mais également dans chacune de nos extensions et au sein de tous les archétypes auxquels nous sommes individuellement reliés.

Le KA statique et le BA dynamique sont donc les points clés de notre capacité d’exister dans plusieurs mondes simultanément et de la prise de conscience de cette existence multiple, au sein de notre MULTI-SOI multidimensionnel.

La MERKABA dans l’histoire

La Merkabah est le « char céleste » et la Merkavah est le « Trône de Dieu ». Sur ce trône est assis Metatron. Le patriarche Henoch a voyagé sur sa Merkaba et il est connu pour être devenu Metatron.

Dans le Livre d’Henoch, Rabbi Ishmaël chevauche ce char-trône divin pour rencontrer l’Archange Métatron et YHWH dans les cieux. Là, il reçoit les réponses à tous les grands mystères qui se sont avérés inaccessibles pour lui sous sa forme physique.

Le livre 3 Hénoch, également appelé Livre des Palais, décrit la transformation du patriarche biblique Hénoch en Métatron, après quoi il guide Rabbi Ishmael à travers les mondes célestes.

La Merkabah est une pratique mystique pré-kabbalistique qui serait apparue au Ier siècle av. J-C. Une tradition élevant l’homme vers sa lumière intérieure de par des sons répétitifs et des prières lancinantes. Elle a pour but d’accéder à d’autres états de conscience afin d’accéder au but ultime : atteindre le trône de la splendeur divine, l’Absolu, Dieu. Une tradition ancestrale aspirant à l’illumination.

La Merkabah est la représentation en 3 D de l’étoile à 6 branches du sceau de Salomon.

La Merkaba aujourd’hui

Dans le cadre New-Age, la Terre Mère ascensionne actuellement vers d’autres plans plus lumineux et fait appel à tous les règnes pour suivre cette évolution. Plusieurs courants spirituels attestent que nous sommes à la fin d’une civilisation pour construire une nouvelle civilisation fondée dans la paix et le partage. Cette transition demanderait un nettoyage de mémoires karmiques et égotiques des humains afin de mieux intégrer les énergies actuelles que propose l’évolution.

Ainsi le champ dit MAHATMA dont nous avons parlé au dé but de cet article a été la première pierre à l’édifice de la construction intérieure de la Merkaba.

L’ouverture du chakra du coeur

Le cœur est le centre de force où se rejoint l’énergie Terre et l’énergie Ciel, permettant l’alignement, posture fondamentale pour son équilibre sur Terre.

Il n’y a donc pas de construction de la Merkabah sans passer par le LEV (le coeur). Dans la mentalité biblique, lev est bien plus que l’organe qui pompe inlassablement le sang dans nos veines. Lev est l’organe humain central. Il représente le moi intérieur. C’est ce qui nous fait aimer, pleurer, pécher et compatir. Un meilleur équivalent français serait « psyché ». Pour cette raison, en hébreu originel de la Bible, d’innombrables qualités morales sont exprimées en utilisant le mot lev.

Nous sommes en pleine transmutation depuis la convergence hamonique de 1987, un profond nettoyage de notre structure interne a été réalisé. L’activation de la Merkaba favorise ce nettoyage avec plus d’ampleur afin d’accéder à nos potentiels créateurs pour construire une civilisation plus lumineuse.

Les débuts de cette activation, qu’elle soit consciente ou pas, pourrait donc expliquer le développement soudain de pratiques centrées sur la médecine de l’âme et de l’énergie, et la compréhension spirituelle des secrets dévoilés par la physique quantique..

La Merkaba contribue, à notre époque, à nous transformer afin de partir du monde de la dualité vers le monde de l’unité. Elle aide progressivement à passer de l’intellect/égo au cœur/intuition et nous soutient pour désamorcer toutes les formes de pouvoir qui nous éloignent de l’unique puissance du cœur.

L’Hexagramme et le nombre 33

L’hexagramme est un symbole connu sous le nom de Étoile de David. Dans le manuel chinois du Yì Jīng , un hexagramme est un symbole constitué de 6 traits yīn ou yáng. Le 6 étant de dénominateur commun.

Le 6 représente en numérologie l’amour inconditionnel, l’équilibre, l’harmonie et la responsabilité.

La Géonumérologie est l’étude de la signature énergétique d’une personne par le biais de la Géometrie Sacrée et la numérologie Pythagoricienne. Pascal Genty, créateur de cette méthode innovante, parle de l’hexagramme en lien avec le chiffre 33, deux triangles imbriqués (3+3).

La vibration du chiffre 33 émet le message que l’évolution personnelle passe par l’intégration des principes supérieurs. Le 3 est créatif, expressif et réceptif. Ces qualités sont doublement renforcées pour le 33, combinées à la quête d’harmonie et d’amour du 6. Le 33 est donc associé à la compassion et à la sincérité, mais aussi à la joie.

La JOIE n’est pas une humeur passagère, la véritable JOIE est immuable et réside dans le coeur de l’être humain souverain. C’est un principe essentiel pour l’activation de la Merkaba qui est 3×3=9 et est illustré par le chiffre 33 ou 3+3=6, mais se transforme en 9, par le principe que si 2 existent ensemble, cela crée un 3ème

On peut donc trouver une certaine cohérence entre le chiffre 33 et la Merkaba, et ainsi comprendre pourquoi ce chiffre fait l’objet d’autant d’attention de la part des ésotéristes de tous bords.

En effet, si cette étoile de David en 3D évoque la descente du divin en l’homme c’est pour activer sa noblesse de coeur par les notions d’amour et d’harmonie afin de réaliser sa mission de vie.

La Merkaba est une structure d’énergie vitale

D’après Drunvalo Melchizedek dans son livre « l’ancien secret de la Fleur de Vie ». Le terme “Merkaba” serait issu de l’Egypte ancienne : Mer-ka ba = lumière-esprit-âme.

Chaque être possède sa Merkaba, tous les êtres, les planètes et même d’importants corps célestes. Pour l’humain elle serait endormie et peut être activée actuellement pour nous aider à ascensionner. Elle représente la structure de l’énergie vitale qui circule partout dans nos corps physique et subtils. Elle est omniprésente du microcosme au macrocosme. Elle détient les deux principes fondamentaux qui font la vie, l’union des deux pyramides, le féminin et masculin.

Elle activer ainsi nos centres énergétiques (chakras), en les ouvrant afin d’absorber plus de lumière. Cette action permet entre autres d’accéder aux plans supérieurs et se concentrer naturellement sur nos buts les plus élevés.

Lorsqu’elle s’active en conscience par la méditation ou des exercices de respiration, elle se diffuse dans tous nos centres énergétiques afin de purifier et d’apaiser. Elle permet de nettoyer progressivement les mémoires involutives. En nettoyant l’ancien pour faire place aux énergies nouvelles, l’être ressent plus de fluidité et de synchronicité dans sa vie. Cette progression lui permet de s’ouvrir progressivement à l’amour universel, omniprésente dans la création.

Une fois activée, votre Merkaba vous revêt d’une armure spirituelle. Cette armure d’énergie vous enveloppe lentement et vous connecte aux forces de l’univers, augmentant votre perception et votre cognition – vous permettant de voir le monde sous un nouveau jour.

Lorsque votre vaisseau léger Merkaba stabilise sa connexion avec les dimensions supérieures, vous bénéficierez des avantages suivants :

  • Moins de peur
  • Négativité réduite
  • Moins de pensées intrusives
  • Plus grande confiance
  • Amélioration de l’estime de soi

Pourquoi tout commence et tout finit par le point OD de la nuque?

UN OS INDESTRUCTIBLE ET IMPUTRESCIBLE.

La tradition juive rapporte que chaque être humain porte, dans son épine dorsale, un os minuscule et indestructible, appelé louz, autour duquel commencera de s’opérer la résurrection (Wayiqra rabba 18, 1).

Il existe un os de notre squelette qui est absolument indestructible et qui demeurera éternellement présent jusqu’à la résurrection des morts (Wayiqra rabba 18, 1). Cet os, appelé « louz », est celui que donne la Torah à Jérusalem, la « ville » par excellence, la « ville éternelle » sur laquelle l’ange de la mort n’a pas de prise (voir Berèchith 28, 19 et Sota 46b).

Selon une tradition rapportée notamment dans Berèchith rabba 25 et le Séfèr Ta‘amei Haminhaguim 425, le louz serait un os (ou un organe) de la taille d’un grain d’orge, de forme cubique et situé au sommet de la colonne vertébrale, à l’intérieur du crâne et sous le cerveau.

Il ne se nourrirait que de ce que l’on mange le samedi soir pendant « melavé malka ». Il serait indestructible et imputrescible.

Le Midrach raconte que l’empereur romain Hadrien aurait essayé un jour de le réduire en poudre, de le consumer dans le feu et de le dissoudre dans de l’eau, mais sans y parvenir. Il l’aurait ensuite martelé sur une enclume, mais ce sont le marteau et l’enclume qui se seraient désagrégés.

https://youtu.be/eY7bXBb2O-Q

Il est certain que les explications exotériques semblent très loin de la véritable portée ésotérique, toutefois, on trouve, dans le Zohar (I, 69) une référence à cet « os » mystérieux, le Louz, qui porte lui-même le nom de la ville que Jacob changera en Beith El (maison de Dieu), cité mystérieuse dont on dit qu’on ne pouvait y accéder que par un tunnel, qu’elle était indestructible et que ses habitants jouissaient de l’immortalité.

Le Louz, premier os à se former dans l’embryon humain et qui réside à la base de la colonne vertébrale, serait le seul os à subsister jusqu’à la résurrection des morts. C’est à lui que l’âme, après la mort, se raccroche, en quelque sorte. Voici le texte même du Zohar :

« Chaque homme est pourvu d’un os impérissable sur la terre ; et c’est grâce à lui que le corps sera formé à nouveau à l’heure de la résurrection ; cet os sera au corps ressuscité ce qu’est le levain à la pâte ; car c’est par lui que le Saint, béni soit-Il, reconstituera le corps entier ».

Selon le Ari zal (Isaac Louria), c’est un os parmi les vertèbres cervicales, à l’endroit des Tefilin (phylactères). Il s’appelle aussi Hayir – qui se traduit par « réveil » – et fait référence au réveil des morts (Tehilim 72, 16 ; voir Sanhédrin 90/b).

La résurrection des morts peut être assimilée à ce qui est aujourd’hui appelé la Grande Convergence Galactique.

 » une ligne d’événements inévitables menant à un flash de Nova solaire, déclenché par une super vague galactique immanente de 12 000 ans, menant à la culmination du déplacement des pôles de la Terre. La planète sera fortement terraformée au cours de ce processus. »

Changement planétaire: Crise climatique, quelle crise climatique?


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.



Aidez Elishean à survivre. Merci


ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 328 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

En savoir plus sur Elishean 777

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading