Haim Eshed, scientifique israélien affirme que des extraterrestres ont conclu un pacte avec le gouvernement américain pour faire des expériences sur les terriens.

Le professeur Haim Eshed a servi de 1981 à 2010 en tant que chef du programme de sécurité spatiale d’Israël et au fil des ans a reçu le prix de la sécurité d’Israël à trois reprises, dont deux pour des inventions technologiques confidentielles.


L’ancien chef de la division spatiale de l’armée israélienne a affirmé que Tel-Aviv et Washington ont contacté une “Fédération Galactique” d’extraterrestres, mais que l’humanité n’est pas prête pour la “vérité” sur la vie dans le cosmos.

Mais Eshed insiste sur le fait que Trump en est au courant et qu’il était « sur le point » de révéler leur existence. Cependant, la Fédération Galactique l’aurait empêché de le faire, affirmant qu’elle souhaitait empêcher l’hystérie de masse car elle estimait que l’humanité devait «évoluer et atteindre un stade où nous comprendrons ce que sont l’espace et les vaisseaux spatiaux»

Haim Eshed, 87 ans, qui a dirigé l’unité spatiale du ministère de la défense pendant près de trois décennies, a affirmé l’existence d’une alliance extraterrestre couvrant la galaxie dans une interview déconcertante du journal israélien Yedioth Ahronoth.

“Les OVNIs ont demandé de ne pas annoncer qu’ils sont là, [parce que] l’humanité n’est pas encore préparée”, a déclaré Eshed au journal samedi, ajoutant que le président américain Donald Trump “était sur le point de le découvrir, mais les extraterrestres de la Fédération Galactique disent : attendez, laissez les esprits se calmer d’abord. Ils ne veulent pas que nous plongions dans une super hystérie de masse”.

“Ils veulent d’abord nous rendre sains d’esprit et compréhensifs. Ils ont attendu jusqu’à aujourd’hui que l’humanité évolue et atteigne un stade où nous comprendrons ce que sont l’espace et les vaisseaux spatiaux”.

Bien que l’on ne sache pas exactement ce qui a changé pour éviter la supposée “hystérie de masse” dont les E.T. nous avaient prévenus, Eshed a apparemment estimé qu’il était temps de mettre la prudence à l’épreuve et de cracher le morceau lui-même, affirmant non seulement qu’il communiquait avec les êtres de l’autre monde, mais qu’il maintenait une “base souterraine dans les profondeurs de Mars”.

« Il y a une base souterraine dans les profondeurs de Mars, où se trouvent leurs représentants, ainsi que nos astronautes américains. »

Dans son affirmation la plus extraordinaire, Eshed a déclaré que le gouvernement américain avait conclu un “accord” explicite avec les visiteurs lointains.

“Ils ont conclu un pacte avec nous pour mener des expériences ici”, a-t-il déclaré, sans donner de détails sur les termes du prétendu accord interplanétaire ou sur la nature de l’expérimentation.

Le scientifique s’est également empressé d’ajouter que les extraterrestres ne font qu’enquêter et cherchent à enrôler l’humanité comme “aide” dans leur quête pour “comprendre les règles de l’univers”, suggérant que – au moins pour l’instant – il n’y a pas lieu de craindre une force d’invasion hostile, malgré les expériences.

Eshed a reconnu que ses affirmations, qu’il a présentées sans aucune preuve, peuvent paraître farfelues, mais il a déclaré qu’il pense que l’humanité en viendra progressivement à les accepter comme étant réelles, et que certaines personnes ont peut-être déjà vu la lumière.

Je vous le dis : Je pense qu’il y a de très bonnes chances qu’une sorte de contact avec des extraterrestres se produise dans les prochaines années.

Si j’avais eu l’idée de dire ce que je dis aujourd’hui il y a cinq ans, j’aurais été hospitalisée. Partout où je suis allé avec ça dans l’académie, ils ont dit: l’homme a perdu la raison. Aujourd’hui, ils parlent déjà différemment. Je n’ai rien à perdre. J’ai reçu mes diplômes et récompenses, je suis respecté dans les universités à l’étranger, où la tendance change également.

Eshed, 87 ans, est titulaire d’un BA en génie électronique du Technion, d’une maîtrise en recherche de performance et d’un doctorat en génie aéronautique. En 1965, il a servi dans l’unité technologique de la Division du renseignement de Tsahal à des postes de recherche et développement. En 1969, il a été envoyé par le renseignement militaire de Tsahal pour étudier un doctorat en génie aéronautique aux États-Unis. À son retour, il a été nommé chef du département de recherche et développement du Corps du renseignement. Il a pris sa retraite avec le grade de lieutenant-colonel.


Après son service militaire, il a été employé comme professeur au Technion Space Research Institute et, en 1981, il a créé et est devenu le premier directeur du Challenge Program, une unité de l’Administration pour la recherche, le développement des armes et l’infrastructure technologique (Mapat) du ministère de la Défense, qui est responsable des projets de satellites. Il a pris sa retraite du ministère de la Défense en octobre 2011, après avoir commandé le lancement de 20 satellites israéliens.

Son nouveau livre, The Universe Beyond the Horizon – Conversations with Professor Haim Eshed, enregistré par Hagar Yanai (publié par Yedioth Aharonoth), est disponible en version imprimée.


Eshed a fourni plus d’informations dans son livre, ainsi que d’autres détails tels que la façon dont les extraterrestres ont empêché les apocalypses nucléaires et « quand nous pourrons intervenir et voir les hommes en noir ». Le livre est maintenant disponible pour 98 NIS.

Note: J’ai repris cet article de plusieurs sources israéliennes, car la désinformation est déjà à l’oeuvre sur divers sites alternatifs qui décrivent Haïm Eshed comme un ancien général ou comme un homme du Mossad… Il est important que vous sachiez que c’est complètement faux. Eshed est un scientifique et doit être considéré comme n’importe quel lanceur d’alerte. Sa déclaration est très importante car elle préside à une Divulgation complète qui ne saurait tarder. Cet homme ne représente ni l’armée, ni les services secrets, il a travaillé avec eux… Au même titre que d’autres lanceurs d’alerte américains ont travaillé pour l’armée et le gouvernement ou la CIA…

Comme toujours, Michael Salla donne une version juste et complète de l’affaire dans son dernier article : Un scientifique israélien révèle des accords extraterrestres américains et une base commune sur Mars.

Dans ce podcast, le Dr Michael Salla couvre les révélations du professeur Eshed, l’étroite coopération historique entre le Mossad israélien, la CIA et le National Reconnaissance Office en ce qui concerne la surveillance par satellite et l’utilisation secrète d’engins antigravité avancés.

Il explique également comment la prétendue Fédération Galactique souhaite que l’humanité se rapproche du statut de civilisation de Type 1 selon l’échelle de Kardashev.



Que pensez-vous de cet article ? Inscrivez-vous et rejoignez la conversation


Merci à tous pour votre soutien.

Beaucoup d'entre vous sont avec moi, par le coeur et la pensée, et je vous transmet ma gratitude... Vous pouvez assurer la continuité de ce site de plusieurs manières... En partageant les articles que vous avez aimé... En achetant vos livres et vos produits préférés sur Amazon via ce site... En faisant un don sécurisé sur Paypal... Ou les trois en même temps... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...


Même 1€ est important !





Tags:

0 Commentaires

Laisser une réponse

Imaginer un Nouveau Monde © Elishean 2009 - 2021

CONTACT

Vous pouvez nous envoyer un e-mail et nous vous répondrons dès que possible.

En cours d’envoi
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

%d blogueurs aiment cette page :