Secrets révélés

Rapport officiel sur la captivité des otages

Mutilations, torture, famine et abus sexuels.

Le Hamas a commis plusieurs violations du droit international lors de la détention des otages

Un rapport a été publié sur l’état de santé des 112 ex-otages israéliens libérés par le Hamas après une captivité dans de terribles conditions à Gaza. Le document détaille les problèmes médicaux et les complications endurés par les personnes enlevées, avec des informations tirées à la fois de leurs témoignages et des examens médicaux effectués à leur retour en Israël.

Selon le rapport, le Hamas a commis plusieurs violations du droit international lors de la détention des otages. Ces violations comprenaient, entre autres, « des violences psychologiques et physiques extrêmes, notamment des agressions sexuelles brutales et des mutilations, la torture, la famine et la déshydratation forcée ».


Le rapport comporte une section spéciale qui traite des abus sexuels subis par les personnes enlevées. Pour la première fois, le rapport indique que les personnes enlevées « ont fourni des preuves révélant qu’elles avaient subi des agressions sexuelles violentes en captivité ».

Le rapport souligne que les personnes enlevées qui ont subi des agressions sexuelles ont un risque plus élevé de contracter des infections sexuellement transmissibles, notamment le VIH (SIDA). Par ailleurs, certains présentent des blessures graves aux organes génitaux nécessitant parfois une opération chirurgicale urgente.

Un autre chapitre détaille la malnutrition dont souffrent les personnes enlevées en captivité. Selon les témoignages, leur régime alimentaire reposait sur seulement un ou deux repas par jour, manquant de nutriments et de calories. De plus, elles n’avaient pas non plus accès à l’eau potable.

Les personnes enlevées libérées ont déclaré qu’elles n’avaient pu obtenir qu’une quantité limitée d’eau sablonneuse et salée, parfois une seule petite bouteille par jour. Les médecins traitant les personnes libérées ont signalé une perte de poids significative et rapide, allant de 8 à 15 kg, soit 17 à 10 % du poids corporel précédent, sur une courte période comprise entre 14 et 50 jours.


Le rapport montre que de nombreuses personnes enlevées ont été isolées et séparées de leurs parents et des autres membres de leur famille. Les personnes enlevées ont été emprisonnées dans des tunnels et des espaces restreints, tandis que beaucoup d’entre elles ont été menacées avec des armes à feu, frappées à coups de poing et leurs crânes ont été brûlés par endroits.

En outre, les enfants israéliens ont été forcés de regarder les images filmées par le Hamas, du massacre et des atrocités du 7 octobre.


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.



Aidez Elishean à survivre. Merci


ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 148 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page