Secrets révélésTV

Quelle controverse ?

Radio-Québec- Vidéo

Webjournal d’Alexis Cossette du 16 juillet 2023.

La controverse autour de Sound of Freedom est incompréhensible.

Le film n’est pas du tout choquant. Ce qui est décrit a été traité par les médias en 2014, d’une manière complètement différente… C’est une histoire vraie, et Tim Ballard Tim Ballard, dont l’histoire a inspiré le film, est un héros.

Sorti le 4 juillet 2023, le film Sound of Freedom est encensé par la droite américaine. Il narre l’histoire de Tim Ballard, un Américain qui a fondé une ONG pour lutter contre le trafic d’enfants.


Tim Ballard a fondé il y a dix ans Operation Underground Railroad (Opération chemin de fer clandestin), également connue sous l’acronyme OUR, une ONG pour lutter contre le trafic d’enfants. Depuis, Tim Ballard et son organisation se sont imposés dans le paysage médiatique américain, à travers des manifestations et des opérations de sauvetage controversées.

« L’organisation [OUR] travaille avec les forces de l’ordre du monde entier pour mener des missions de sauvetage, rassembler des preuves et soutenir des poursuites envers les trafiquants, explique Angel, la société de production de Sound of Freedom. L’équipe de Tim est composée d’anciens membres des forces de l’ordre et de l’armée qui mènent des opérations secrètes pour sauver les victimes des maisons closes, des marchés aux esclaves et d’autres situations de traite. »

Un Mormon père de neuf enfants, qui fustige la « gauche woke »

Tim Ballard, un mormon père de neuf enfants, se présente comme un ancien agent du gouvernement des Etats-Unis.

« En 2006, Tim Ballard s’est lancé dans sa première mission de sauvetage sous couverture alors qu’il travaillait pour le gouvernement, lit-on sur le site d’Angel. Il s’est fait passer pour un touriste sexuel afin d’infiltrer un réseau de trafic sexuel d’enfants à Carthagène, en Colombie. Cette opération a permis de sauver de nombreux enfants et d’arrêter plusieurs trafiquants. Ce fut un moment décisif pour Tim, qui réalisa le besoin urgent d’une organisation dédiée à la lutte contre la traite d’êtres humains. »

Depuis, Tim Ballard et OUR expliquent avoir mené plusieurs opérations de sauvetage d’enfants en Amérique latine ou en Ukraine.

Des opérations musclées et médiatisées – des journalistes ont assisté en direct à certaines opérations – qui ont assuré la notoriété de l’organisation dans les milieux conservateurs américains.


Dans une interview donnée au média conservateur The Daily Signal le 26 juin, Tim Ballard se définit comme « libertarien » et se prononce en faveur des transitions de genre pour les adultes. En revanche, il fustige « la gauche woke », coupable selon lui de favoriser « le programme des pédophiles ». Il s’oppose à la transition de genre des enfants :

« Cela va aboutir à ce que les pédophiles demandent. Si vous pouvez consentir à cela [la transition], devinez : qu’est-ce qui est plus fluide que le genre ? L’âge. »

Des affirmations controversées ?

En 2019, Tim Ballard participe à un panel avec le président Donald Trump pour partager son expérience d’« opérateur infiltré ». Invité la même année à témoigner au Congrès, il avancera que son ONG « a sauvé 1.765 victimes et contribué à l’arrestation de près de 900 trafiquants ».

Il profite de cette tribune pour se prononcer en faveur d’une frontière physique entre les Etats-Unis et le Mexique, qui permettrait selon lui de réduire la traite d’êtres humains entre les deux pays.

Un mois plus tôt, Tim Ballard écrivait que :

« le département d’État signale qu’environ 10.000 enfants sont introduits clandestinement aux États-Unis chaque année et forcés de se livrer au commerce du sexe ».

Interrogé par le Washington Post après que Donald Trump a tenu des propos similaires, le département d’Etat, chargé des affaires étrangères, a répondu ne pas avoir trouvé de rapport qui corrobore cette affirmation.

Aujourd’hui les affirmations de Tim Ballard sont devenus un problème réel. On sait qu’il va y avoir des conséquences, c’est pourquoi les médias sortent l’artillerie lourde pour décrédibiliser le film. 

Dans ce webjournal, Alexis Cossette va mettre en avant tous les témoignages qui parlent du trafic d’enfants qui mettent en péril toute l’élite au pouvoir.

Ce film arrive à point pour réveiller les gens qui dorment encore, afin qu’ils conscientisent qu’une partie d’Hollywood, les militaires et d’autres forces de sécurité sont en train de s’allier contre le trafic d’enfants, la pédophilie et le trafic d’organes.

Les médias essaient de cacher la monstrueuse vérité qui se cache derrière toutes les fausses nouvelles sous lesquelles nous sommes noyés.

Le trafic d’enfants en Ukraine  et les usines à bébé, sont  malheureusement une réalité. L’agence ukrainienne Biotex favorise le trafic de bébé et c’est un scandale. Les témoignages sont terriblement choquants, et les médias ne veulent pas que les gens soient informés de ce problème qui ne cesse de s’amplifier.

ÉCOUTEZ ALEXIS… CETTE VIDÉO EST IMPORTANTE… PARTAGEZ !



Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.


Aidez Elishean à survivre. Merci


ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 523 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

En savoir plus sur Elishean 777

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading