Divulgation CosmiqueTV

« Les humains qui coloniseront Mars deviendront des cyborgs »

Vidéo VOSTfr.

L’astronome britannique Lord Martin Rees prévoit un avenir dans lequel les humains qui coloniseront Mars deviendront des cyborgs d’ici une ou deux générations.

Lord Rees pense également que la communication avec les extraterrestres serait presque impossible en raison des années-lumière qui séparent une forme de vie aussi avancée de l’humanité.

« Il n’y a pas de place pour des réponses rapides », a déclaré le professeur.

Les chroniques martiennes revisitées

Lord Rees prévoit que Mars sera colonisée dans un avenir proche, ce qui n’est pas sans rappeler la vision promue par Elon Musk. Toutefois, il prévoit également une conséquence involontaire dans le processus évolutif de la colonisation martienne.

« Imaginons qu’à la fin du siècle, il y ait de petites communautés loin de la Terre. D’ici là, les techniques de modification génétique et de cybernétique seront beaucoup plus avancées qu’aujourd’hui.

« On s’attend à ce qu’ils soient réglementés ici sur Terre, mais ces explorateurs intrépides sur Mars auront tout intérêt à se modifier eux-mêmes », a-t-il déclaré.

²

« Ils utiliseront toutes ces techniques pour s’adapter et d’ici une ou deux générations, ils pourraient devenir une espèce différente, un mélange de chair, de sang et de robot ».

« Un scénario pour le prochain millénaire pourrait donc être que certains des descendants des explorateurs martiens deviennent des cyborgs », a-t-il ajouté.

Quant à cette notion, d’autres chercheurs et prospectivistes ont averti que de telles colonies sur Mars finiraient par devenir non seulement indépendantes de notre espèce, mais totalement indépendantes de la Terre, au point – peut-être – de créer le premier conflit interplanétaire.

Une terraformation compliquée

Mais Lord Rees a fait deux observations finales sur l’avenir proche que la plupart des visionnaires comme Musk minimisent ou ignorent complètement.

Par exemple, le professeur a soutenu que la migration massive vers Mars était une « illusion dangereuse ».

« C’est un jeu d’enfant de s’occuper du changement climatique par rapport à la réaffirmation de la terraformation de Mars », a-t-il déclaré.

Enfin, il a conclu que l’expression « tourisme spatial » ne devrait jamais être utilisée car elle ne sera jamais sans risque. « Il devrait s’appeler « aventure spatiale » pour les personnes qui aiment les risques élevés, les personnes qui aiment faire du deltaplane.


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.


Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Merci



ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 180 fois, 5 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour naviguer sur le site.