Conscience

Les Densités de Conscience: (3) Les densités supérieures

La Loi de Un. Enseignements de RA.

Dans  la première partie nous avons pu lire les enseignements de RÂ sur les trois premières densités. Puis la deuxième partie nous as révélé les secrets profonds de la quatrième et la cinquième densité. Dans cet article nous allons explorer les densités supérieures.

LA SIXIÈME DENSITÉ

Je suis Ra. Je suis de sixième densité, avec une forte recherche de la septième densité. La Moisson pour nous ne sera qu’approximativement dans 2,5 millions de vos années, et c’est notre désir d’être prêts pour la Moisson qui s’approche de notre continuum d’espace/temps. Un de nos cycles compte jusqu’à 75 millions de vos années.

La Moisson de sixième densité concerne strictement le complexe mémoriel/sociétal parce que, à nouveau, il y a le pré-requis de la compassion désormais mêlée à la sagesse dans un complexe expérienciel impliquant nécessairement d’autres soi.

Parler du labeur accompli par les complexes mémoriels/ sociétaux de sixième densité pour progresser, c’est au mieux faire fi de la communication simple, car beaucoup est perdu dans la transmission de concepts d’une densité à l’autre, et la discussion sur la sixième densité est inévitablement grandement déformée. Cependant, nous allons tenter de répondre à votre demande car elle est utile, en ce sens qu’elle nous permet d’exprimer une nouvelle fois la totale unité de la Création.

Nous cherchons le Créateur à un niveau d’expérience partagée qui ne vous est pas familier, où plutôt que de nous entourer de lumière, nous sommes devenus lumière. Notre compréhension est qu’il n’y a pas d’autre matière que la lumière. En sixième densité, la nature de la nourriture est celle de la lumière, et il est impossible de vous la décrire d’une manière qui aurait un sens par rapport à la portée de votre demande.

Vers la sixième densité, le Soleil peut être visité et habité par ceux qui demeurent dans le temps/espace, et peut même être partiellement créé, moment après moment, par les procédés d’entités de sixième densité dans leur évolution.

²

Dans cette densité-là, certaines entités dont le moyen de reproduction est la fusion peuvent choisir d’accomplir cette portion d’expérience comme faisant partie de la qualité d’être du corps solaire. Vous pouvez donc voir certaines portions de la lumière que vous recevez comme la progéniture de l’expression génératrice d’amour de sixième densité.

Les entités de sixième densité utilisent ce mécanisme pour être plus étroitement des co-Créateurs du Créateur Infini, comme cela est vu dans les dernières portions de la sixième densité recherchant les expériences de la densité du passage.

Nous nous apprêtons à notre Moisson par le service que nous pouvons offrir. Nous offrons la Loi du Un, la résolution de paradoxes, l’équilibrage de l’amour/lumière et de la lumière/ amour. Il y a la même différence entre l’amour/lumière et la lumière/amour qu’il y a entre l’enseignement/apprentissage et l’apprentissage/enseignement.

Nous avons utilisé des canaux comme celui-ci, mais dans la plupart des cas les canaux se sentent inspirés par des rêves et des visions sans être conscients, sans avoir conscience, de notre identité ou existence. Ce groupe-ci a été formé de manière accentuée à reconnaître un tel contact. Cela rend ce groupe capable de prendre conscience d’une source d’information qui est focale ou vibrationnelle.

Nos rituels ainsi que vous les appelez, sont une continuation infiniment subtile des processus d’équilibrage dont vous commencez à présent à faire l’expérience. Nous avons fait l’expérience d’une grande partie des catalyseurs d’affinement disponibles dans cette octave, et nos instructeurs ont travaillé avec nous avec le plus grand soin pour que nous puissions faire un avec tout, pour qu’à son tour notre retour futur dans le grand tout de la Création soit complet.

Maintenant nous cherchons sans polarité.

En sixième densité, la densité de l’unité, les voies positive et négative doivent tenir compte l’une de l’autre car à ce point tout doit être vu comme amour/lumière et lumière/amour. Cela n’est pas difficile pour la polarité positive, qui envoie de l’amour et de la lumière à tous les autres soi. Il est assez difficile pour les entités polarisées vers le service de soi qu’en un certain point la polarité négative soit abandonnée.

Nous n’invoquons donc plus aucune puissance de l’extérieur, car notre recherche s’intériorise à mesure que nous devenons lumière/amour et amour/lumière. L’amour/lumière est le facilitateur, le pouvoir, le donneur d’énergie. La lumière/ amour est la manifestation qui se produit lorsque la lumière a été imprégnée d’amour.

Ce sont là les équilibres que nous recherchons, les équilibres entre compassion et sagesse, qui permettent de plus en plus à notre compréhension d’expérience d’être informée du fait que nous approchons peut-être de l’unité avec le Créateur Unique, que nous recherchons avec tant de joie. Vos rituels à vos niveaux de progrès contiennent le concept de polarisation et cela est des plus importants à votre espace/temps particulier.

Il y a un passé, un présent et un futur en troisième densité. Cependant, l’adepte véritable vit de plus en plus jour après jour et moment après moment. Dans une vue d’ensemble telle qu’une entité peut en avoir, extraite du continuum espace/ temps, il peut être vu que dans le cycle en achèvement il n’existe que le présent.

Nous-mêmes cherchons à apprendre cette compréhension. Au septième niveau ou dimension nous allons, si nos humbles efforts sont suffisants, devenir un avec le tout, n’ayant dès lors ni mémoire, ni identité, ni passé ni futur, mais existant dans le tout. C’est notre compréhension qu’il ne s’agirait pas de notre propre prise de conscience mais simplement de la prise de conscience du Créateur.

Dans le Créateur est tout ce qui est. Dès lors, cette connaissance serait disponible.

LA SEPTIÈME DENSITÉ

Je suis Ra. Nous n’avons pas une connaissance complète de cette octave. Il y a des portions de la septième densité qui, bien que décrites pour nous par nos instructeurs, demeurent mystérieuses.

Comme vous le savez, au début des créations établies par chaque Logos sont créés les potentiels complets, tant électriques dans le sens où l’entend celui que vous nommez Dewey Larson, que métaphysiquement électriques. Cette électricité métaphysique est aussi importante que le concept de l’électricité. Ce concept, ainsi que vous le savez, traite de l’énergie potentialisée. Il a été dit que l’électron n’a pas de masse mais seulement un champ. D’autres prétendent qu’il s’agit d’une masse de mesure infinitésimale. Tous ont raison.

La véritable masse de l’énergie potentialisée est la force du champ. Cela est également vrai métaphysiquement. Cependant, dans votre système physique actuel de connaissances, il est utile de prendre le nombre de la masse de l’électron afin de travailler à trouver des solutions à d’autres questions sur l’univers physique.

De cette façon, vous pouvez aisément considérer chaque densité d’être comme ayant une masse spirituelle de plus en plus grande. La masse augmente dirions-nous, de manière significative mais non pas grandement, jusqu’à la densité de passage.

Dans cette densité, la totalité d’être, le regard en arrière, en bref toutes les fonctions utiles de la polarité ont été utilisées. C’est pourquoi, la nature d’électricité métaphysique de l’individu accumule de plus en plus de masse spirituelle.

Par analogie nous pouvons observer les travaux de celui connu comme Albert Einstein (1879-1955), qui postule la croissance à l’infini de la masse, à mesure que cette masse approche de la vitesse de la lumière. Ainsi, l’être de septième densité, l’être devenu complet, le Créateur qui se connaît Lui-même, accumule de la masse et se compacte une nouvelle fois en le Créateur Unique.

LA HUITIÈME DENSITÉ

Je suis Ra. Il est bon de percevoir que la huitième densité fonctionne aussi comme la densité du début, ou première densité dans ses derniers stades, de l’octave suivante de densités. Cette densité d’octave dont nous avons parlé à propos des Gardiens est à la fois l’oméga et l’alpha, la masse spirituelle des univers infinis redevenant un seul Soleil central ou Créateur.

Alors naît un nouvel univers, un nouvel infini, un nouveau Logos qui incorpore tout ce dont le Créateur a Lui-même fait l’expérience.

Dans cette nouvelle octave, il y a aussi des missionnés.

Comparons les octaves à des îles. Il se peut que les habitants d’une île ne soient pas seuls sur une sphère planétaire, mais si un véhicule pouvant parcourir les océans et dans lequel on peut survivre n’a pas encore été inventé, une véritable connaissance des autres îles n’est possible que si une entité vient voir les habitants de cette île et leur dit « je viens d’ailleurs ».

C’est une analogie approximative. Cependant nous avons une preuve de cette sorte, tant de la Création précédente que de la Création à venir, étant donné que nous voyons, dans le flux de l’espace/temps et du temps/espace, ces événements apparemment non simultanés.

Nous savons très peu de ce qui est au-delà de la frontière de l’octave, excepté que ces êtres viennent aider notre octave à se compléter en tant que Logos. Le Logos crée la lumière. La
nature de cette lumière crée alors la nature des niveaux catalytiques et énergétiques d’expérience dans la Création.

C’est ainsi que le plus élevé de tous les honneurs/devoirs, celui donné à ceux de l’octave suivante, est la supervision de la lumière dans ses manifestations pendant les périodes
d’expériences, si vous voulez, de vos cycles.

La voie de notre apprentissage est gravée dans le moment présent. Il n’y a pas d’histoire comme nous comprenons votre concept. Figurez-vous, si vous voulez, un cercle d’actualité.

Nous connaissons l’alpha et l’oméga comme l’intelligence infinie. Le cercle ne s’interrompt jamais. Il est présent. Les densités que nous avons traversées en divers points du cercle correspondent aux caractéristiques des cycles.

La nature de la gamme vibratoire propre à chaque quantum de l’octave est telle, que ses caractéristiques peuvent être décrites avec la même certitude avec laquelle vous percevez une couleur avec votre appareillage optique s’il fonctionne adéquatement.

  • 1) le cycle/la densité de la prise de conscience
  • 2) le cycle/la densité de la croissance
  • 3) le cycle/la densité de la prise de conscience de soi
  • 4) le cycle/la densité de l’amour ou compréhension
  • 5) le cycle/la densité de la lumière ou sagesse
  • 6) le cycle/la densité de la lumière/amour, amour/lumière, ou unité
  • 7) le cycle/la densité du passage
  • 8) l’octave qui plonge dans un mystère que nous ne pénétrons pas.

Nous voulons établir que nous sommes véritablement d’humbles messagers de la Loi du Un. Nous pouvons vous parler de nos expériences et de nos compréhensions, et enseigner/apprendre de façons limitées. Cependant, nous ne pouvons pas parler dans une ferme connaissance de toutes les Créations. Nous savons seulement qu’elles sont infinies. C’est un point important. Ce point étant que nous avons l’unité.

Nous présumons qu’il y a un nombre infini d’octaves.

L’intelligence infinie a expérimenté de précédentes octaves, mais autant que nous le sachions nous sommes dans une Création infinie, et il n’y a pas moyen de compter. Cependant, il a été imprimé sur nous par nos propres instructeurs qu’il y a une Unité de Création enrobée de mystère, dans laquelle toute conscience fusionne périodiquement et recommence.

Dans les limites de notre savoir, qui sont étroites, les voies de l’octave sont intemporelles; c’est-à-dire qu’il y a sept densités dans chacune des Créations, à l’infini. Dès lors, nous pouvons seulement dire que nous supposons une progression infinie, bien que nous comprenions qu’elle soit de nature cyclique, et ainsi que nous l’avons dit « enrobée de mystère ».

Cette séance a été plus longue que les séances précédentes car il a été donné à cet instrument bien plus que, dirons-nous, la quantité habituelle d’énergie transférée. Ce très important transfert d’énergie était un transfert d’énergie sexuelle. La fonction de ce transfert d’énergie est des plus utiles en ce sens qu’il sert à renforcer la navette grâce à laquelle le contact entrant est reçu.

Le contact lui-même surveille l’état de l’instrument, et cesse la communication quand les distorsions de l’instrument commencent à fluctuer vers les distorsions de faiblesse ou de souffrance. Il y a donc une limite à la quantité d’énergie de ce type qui peut, en toute sécurité, être utilisée quand l’instrument est lui-même sans réserve physique.

C’est inévitable étant donné les diverses distorsions telles que nous les avons mentionnées
précédemment et qui ont à voir avec un inconfort dorsal croissant. Mais pendant le contact, la force du canal au travers duquel ce contact afflue peut être aidée par le transfert d’énergie dont nous avons parlé.

Je suis Ra. Nous vous laissons à présent dans l’amour et dans la lumière du Créateur Infini/Unique.

Allez donc et réjouissez-vous dans la puissance et dans la paix du Créateur Infini/Unique.

Adonaï.


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.


Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Merci



ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 291 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour naviguer sur le site.