Divulgation cosmiqueTV

La vérité sur les bases secrètes sous l’aéroport international de Denver

Vidéo VOSTfr.

Ce n’est qu’une question de temps avant que cela n’arrive. Un événement catastrophique qui anéantit un grand pourcentage de la population de la Terre ; et oblige la race humaine à se « réinitialiser ».

Les divers scénarios apocalyptiques sont finalement pris au sérieux par les élites.

Peut-être que l’un des 30 000 « objets géocroiseurs » suivis par la NASA va finalement toucher la Terre. Provoquant un événement d’extinction à égalité avec ce qui a anéanti les dinosaures.


Ou les pôles de la Terre vont se déplacer enfin. Et, sans son champ magnétique, la planète est exposée à la puissance destructrice brute du rayonnement solaire.

Ou peut-être, sur son lit de mort, un dictateur décidera-t-il de sortir dans un flamboiement de gloire ; et lance tout son arsenal nucléaire.

Ce n’est qu’une question de temps avant que l’un de ces scénarios, ou l’un des douze autres scénarios apocalyptiques, ne se déroule…. En tous les cas, c’est certainement ce que pensent certains, car ils anticipent…

Et lorsque cela se produira, des dirigeants mondiaux comme le président des États-Unis et le vice-président seront immédiatement emmenés dans des installations souterraines conçues pour cet événement. Des membres clés du Congrès et de l’armée seront également emmenés dans des lieux sécurisés.


Mais qu’en est-il des civils ? Il existe des installations dans le monde conçues pour héberger plusieurs milliers de personnes. Mais qui est sauvé alors que le reste d’entre nous est laissé pour compte ? Qui prend cette décision ?

Et où sont ces installations ? Eh bien, je ne sais pas où vont les VIP s’ils vivent en Europe, en Asie ou en Australie. Mais aux États-Unis, ces élus ? Ils vont à Denver.


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.



Aidez Elishean à survivre. Merci


ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 726 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page