Secrets révélés

En 2 mois, un mystérieux QUELQUE CHOSE a tué environ 60 vaches dans le Colorado

Dans l’État américain du Colorado, plusieurs dizaines de vaches sont mortes au cours des deux derniers mois et il a été officiellement annoncé qu’aucun signe de loups ou d’autres prédateurs n’avait été trouvé. Alors qui tue le bétail ?

Le 4 octobre 2022, dans le Colorado, près de la ville de Meeker, un agriculteur a retrouvé 18 de ses jeunes vaches mortes. Les corps des animaux gisaient seuls mais tous ensemble dans une zone de seulement 1,5 miles de long. C’est-à-dire que quoi que ce soit qui les ait attaqués, c’était probablement le même objet (?).

La plupart des corps n’avaient pas de blessures visibles, mais certains présentaient des marques comme celles de griffes de loup. Certaines des carcasses présentaient des perforations, comme des crocs, et leurs queues ont été enlevées.

Les autopsies n’ont pas été concluantes, et lorsque les responsables des parcs et de la faune ont vérifié, ils n’ont trouvé aucun signe de loups, de chiens ou d’autres prédateurs dans la région.


D’octobre à fin novembre, alors que les experts cherchaient le coupable, 40 autres jeunes vaches sont mystérieusement mortes dans des fermes du Colorado. Et dans chacun de ces cas également, il n’y a absolument aucun signe de loups, de coyotes ou de tout autre prédateur habituel.

Ensuite, une version est apparue selon laquelle les vaches sont mortes à cause de la bactérie Clostridium chauvoei, qui provoque ce que l’on appelle l’anthrax emphysémateux chez les bovins (communément appelé la jambe noire) – une maladie infectieuse aiguë qui provoque un gonflement des muscles et une mort assez rapide. Mais l’analyse des échantillons en laboratoire n’a pas confirmé cette version.

« Il y a une autolyse importante dans les sections des muscles squelettiques, ce qui rend l’interprétation difficile. Cependant, il n’y a aucune preuve de nécrose ou d’inflammation active pour suggérer une jambe noire. (Laboratoire de diagnostic de l’Université d’État du Colorado, 20 octobre 2022)

« Dans les tissus examinés, il n’y a pas de lésions microscopiques qui expliqueraient la cause de la mort de cet animal. Il n’y a aucun signe d’inflammation, de nécrose ou de dégénérescence. (Laboratoire de diagnostic médical vétérinaire Texas A&M, 21 octobre 2022)

La croyance que les loups étaient les coupables a conduit les autorités à rechercher des signes de loups de diverses manières. Ils ont utilisé des vols aériens, des hurlements comme appâts et des caméras de chasse pour rechercher des loups et des traces de loups, mais en vain.


Il n’y a pas non plus eu de rapports confirmés de loups dans la région, seulement quelques observations non confirmées, laissant les responsables confus et frustrés, selon nypost.com.

Et si c’étaient des loups ou des chiens, alors pourquoi n’ont-ils pas rongé les cadavres des vaches mortes ? Pas une seule vache morte n’a été retrouvée même légèrement mangée. Très étrange.


L’enquête est toujours en cours.

(Vu 688 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire