Nouveau paradigme

Que Dieu bénisse les Accords d’Abraham

Loay Alshareef, militant arabe pour la paix, prend la parole lors du rassemblement "Non au terrorisme" à Londres.

« Je sais que cette guerre peut se terminer, pas aujourd’hui, pas dans l’heure qui vient, mais dans la seconde qui suit, si tous les otages sont libérés et si le Hamas se couche ses armes. »

Loay Alshareef d’Abu Dhabi, un militant arabe pour la paix, a pris la parole lors du rassemblement organisé à Tavistock Square , réunissant des musulmans et des survivants du massacre du 7 octobre du festival de musique Nova pour dire « Non à la terreur ».

Alshareef a déclaré :

« Je voudrais dire une chose aux sympathisants du Hamas : ‘Je suis vraiment désolé de vous décevoir dans votre mission visant à prouver que l’inimitié entre Arabes et Israéliens, Musulmans et Juifs est éternelle.’ Ce n’est pas le cas et la paix est la seule voie à suivre et les accords d’Abraham l’ont prouvé. »

« Je vis fièrement aux Émirats arabes unis, à Abu Dhabi, le pays qui a été le premier à conclure les accords d’Abraham avec Israël en 2020. Bien sûr, avoir la paix avec Israël nécessite des dirigeants courageux et le dirigeant, Mohamed ben Zayed, a été courageux de prendre cette décision pour la paix. Ce qui se passe en ce moment à Gaza est une vilaine guerre qu’Israël n’a pas demandée, une vilaine guerre dont j’étais si fier dès le premier jour que je me suis opposé au Hamas et à ses atrocités, et j’étais tellement Je suis fier d’avoir pris la bonne décision de défendre la paix car, comme je l’ai dit, la paix est la seule voie à suivre », a-t-il ajouté.

Alshareef a poursuivi :


« Quand je vois le drapeau d’Israël, je ne vois pas le drapeau d’un pays qui a 75 ans, 3 000 ans. Je vois un drapeau qui a un héritage pour les prophètes et les rois, que nous, musulmans, vénérons et honorons. Je vois dans ce drapeau la bataille entre David et Goliath. Je vois sur ce drapeau le moment où David a proclamé Jérusalem comme capitale de l’État juif du royaume d’Israël à cette époque. Je vois le drapeau de Salomon lorsqu’il était roi. J’ai dit de voir le drapeau d’Esdras et de Néchémie revenant en terre d’Israël en 586 lors de l’exil babylonien. Je vois Yehuda Maccabi se battre contre Antiochus Epiphane et je vois les Juifs quitter la terre d’Israël en 70 [EC] et revenir en 1948. C’est ce que je vois sur ce drapeau.

Alshareef a déclaré :

« c’est ma deuxième fois en Grande-Bretagne. J’ai été accueilli par des gens extraordinaires du Royaume-Uni. Pour être très honnête, ce fut un excellent séjour de 10 jours. Je n’ai été déçu que par une chose. J’ai été déçu de voir un chant génocidaire au Parlement alors que beaucoup de gens ne comprennent pas que le chant « du fleuve à la mer » signifie une chose, le meurtre massif des Juifs et l’anéantissement d’Israël. C’est ce que cela signifie et pour ceux qui se soucient vraiment des innocents, pour ceux qui veulent vraiment que cette guerre se termine, je peux vous assurer que je ne suis pas un fonctionnaire, je ne travaille pas pour le gouvernement israélien, je ne sais pas. comment ils pensent, mais je sais avec certitude en quoi ils croient. Je sais que cette guerre peut se terminer, pas aujourd’hui, pas dans la prochaine heure, mais dans la seconde qui suit, si tous les otages sont libérés et si le Hamas dépose les armes.

À ce moment-là, la foule a commencé à scander « Ramenez-les chez nous maintenant » à propos des otages toujours détenus en captivité par le Hamas.

Alshareef a conclu en disant :

« Je suis fier de faire partie de cette mission, qui fait en fait partie d’une prophétie dont le prophète Isaïe a parlé lorsqu’il vivait dans le pays que lui et ses autres frères prophètes appelaient Israël. Ses paroles, les paroles suivantes que je vais prononcer, sont inscrites en dehors des Nations Unies. Ce sont les mots qui me donnent vraiment la force d’être fort et courageux.

Ses paroles sont : « Une nation ne lèvera pas l’épée contre une nation, elle n’apprendra plus la guerre. » La paix est le seul chemin.

Que Dieu bénisse les Accords d’Abraham et puissions-nous tous travailler pour la paix, afin que notre ancêtre Abraham puisse regarder les fils d’Ismaël et d’Isaac se réunir et travailler sur leurs points communs, plutôt que de se battre sur leurs différences. Merci. »


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.




Aidez Elishean à survivre. Merci


ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 114 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

En savoir plus sur Elishean 777

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading