Maître et disciple des origines au Nouvel Âge


Les enseignements spirituels de l’humanité résultent d’une chaîne de relayeurs plurimillénaires et non pas seulement de maîtres vénérables particuliers, fondateurs de doctrines et de vérités, car aucune source ‘véritable’ n’existe.

L’origine d’une Pensée est hors du savoir acquis par l’ego. L’Esprit est absolument libre d’accès à tous les Êtres, il est de toute éternité présent dans LA VIE et le Kosmos.


L’histoire humaine a enregistré l’invention de ‘figures’ exceptionnelles, références quasi absolues à l’origine de courants de pensées déterminant dans la genèse des civilisations. Ces inventions sont celles d’archétypes élevés au rang d’Être humains particuliers, au travers de mythes et légendes s’adressant à la conscience collective de chaque époque.

Ce sont tous les dieux, divinités, maîtres et guides de l’humanité, qui, s’ils ont existé sous une forme ou une autre – ce qui est fort probable – sont concrètement des germes de l’ensemencement « de la parole des étoiles » comme le disent les Rishis des Védas…

Ces archétypes sont des prototypes d’un idéal humain dont la quête incessante se poursuit.


Chaque culture leur a inventé une identité fonctionnelle – aussi incertaine qu’elle soit – dans le but de contrôler les paradigmes sociétaux et faire trôner des Êtres à vénérer.

Dans les récits bouddhiques ce sont les innombrables bouddhas bodhisattvas et avatars vivant dans de multiples Mondes. Ailleurs ce sont des divinités, saints, prophètes, pontifes, grands maîtres éternels, toujours lointains dans l’esprit et la vie ordinaire des masses asservies. C’est toujours d’actualité.

Il n’en reste pas moins que tous les humains sont potentiellement à la fois leur propre maître et leur propre disciple.

Cependant, selon le principe illusoire du karma et grâce à ça, il existe des multitudes d’Êtres qui adhèrent aux cultes de maîtres fondateurs de courants spirituels ou religieux. C’est ‘le biais’ par lequel ils retrouvent les racines de leur destinée et contribuent au devenir de la civilisation, dans toutes les nuances de la confusion, de l’illusion et de l’égarement ; ce qui les conduit ‘au final’ à s’éveiller lors du Nirvāna !

Traditionnellement le maître spirituel, guru (éclaireur), est source de l’enseignement, le seul dont la compétence peut discipliner les rapports entre la doctrine et les hétérogénéités de l’ignorance. Il met en relation les différents plans de signification et l’entendement de ses auditeurs, il est celui qui rend le contenu de l’enseignement opératoire.

Un texte ne peut répondre à toutes les questions que peut se poser quelqu’un qui voudrait le mettre directement en pratique. Ce qui est le cas dans les traités de pensées orientales qui sont souvent peu clairs, voir si abscons que même un chercheur spirituel bien cultivé n’en perçoit pas ‘la finalité’. Une exégèse visant la seule compréhension des textes ne sait alors suffire. Le recours à un maître spirituel de cette pratique devient absolument nécessaire.


Dans la tradition bouddhique, par exemple, les tantras et les pratiques qui s’y rapportent ont été, dès l’origine, pratiqués dans le plus grand secret (maintenant encore) bien que certaines explications générales soient données publiquement, l’essentiel des instructions restent cachées. Seul le maître spirituel les détenant peut les transmettre de maître à disciple.

Il en est de même dans toutes les écoles : védiques, jaïnistes ou taoïstes. C’est une constante humaine multimillénaire de l’éducation dans toutes les civilisations… Ces maîtres « authentiques » sont discrets, réservés, ils ne sont pas connus de la masses des aspirants à l’éveil. Certains ont laissé leur nom dans les littératures spirituelles, mais leur ‘mission’ de vulgarisation a plutôt consisté à enseigner certains aspects, somme toute superficiels, de la doctrine dont ils étaient les enseignants. Ils ont simplement entrouvert la voie à une plus grande diversité d’Être en quête de sagesse.

Depuis la fin du XIXème siècle c’est un fait que la révolution philosophique occidentale (issue des ‘Lumières’) a suscité des vocations de guides intellectuels chez des Êtres qui ont ‘produit’ des systèmes de pensée à partir de leur mental et de ceux de leurs prédécesseurs ; c’est un processus culturel naturel. L’influence de l’orient y a été vraiment édifiante.

Aujourd’hui, la prépondérance des systèmes idéologiques, religieux, moraux des millénaires passés s’est peu à peu effondrée. Cette révolution culturelle a ouvert la possibilité à de nouveaux ‘prophètes’ de supplanter les anciens ‘archontes’ contrôlant les croyances et morales dominantes.

Dans cette période de transition civilisationnelle l’ensemble des cultures du Monde se retrouvent !


Des fusions idéelles s’accomplissent.

Dans ce nouvel âge confus de nouveaux ‘maîtres’ attirent des disciples. Se choisir une maître répond souvent à une pulsion ‘émotionnelle’. Maître et disciple ont des liens karmiques sentimentaux. Cette relation particulière subconsciente structure des dépendances, ainsi l’enseignement libératoire est biaisé, altéré, au profit d’un entraînement qui devient aliénant, alors que l’éveil implique qu’il ‘faille’ lâcher prise avec toute lutte. C’est une relation qui configure leur parcours scolaire d’apprentis sages.

Actuellement dans la grande disparité des savoirs spiritualistes ou philosophiques institués, des usurpateurs se sont érigés en maîtres, des érudits universitaires étalent leur obsolescence dans des travaux de recherche détachés de toute expérience, de présomptueuses idoles idéologiques et morales vendent leurs idées dans des médias et séminaires ; des cultes syncrétistes, délétères à l’éveil, sont pratiqués par des entités collectives absolutistes prônant des hypothèses fragmentées formalistes restrictives ; la majorité des enseignements de libération et d’éveil ‘sur le marché’ sont des systèmes de certitudes ambiguës dogmatiques au cœur desquels tout est ordonné de manière auto-verrouillante et où les concepts inventent et provoquent la séparation des Êtres avec LA VIE, le Kosmos, le Monde.

C’est pas nouveau du tout, c’est un particularisme culturel humain.

Cependant, dans ce nouvel âge balbutiant, d’ex disciples de maîtres provisoires, des chercheurs praticiens hétérodoxes, s’engagent en marge de ces sociabilités spirituelles sur la voie de l’éveil par eux mêmes, indépendamment de toute aliénation idéologique. Ils relisent et passent certaines de ces idées éternelles au crible critique de la méditation, de l’intuition, de l’expérimentation, pour synthétiser et faire évoluer en une Pensée claire quelques pépites conceptuelles qui s’y trouvent.


Symétriquement ils s’ouvrent à la Pensée d’autres Éveillés qui retransmettent des informations acquises dans le secret de leur ‘ascèse’ et de leurs expériences. C’est l’aspect enthousiasmant du nouvel âge où tout le monde à accès aux savoirs et aux sagesses.

De plus, certains Êtres pénètrent la mémoire Akashique et favorisent la réapparition de bribes de savoirs.

Ainsi nombreux sont ceux qui retrouvent et assimilent des notions métaphysiques fructueuses, modifiables, complétives, spécifiques à leur propre dessein, pour les appliquer dans l’école de la vie où ils deviennent à la fois leur propre maître et leur propre disciple.

Ils élaborent une Pensée du Monde proactive, souveraine, évolutive, la fondation tangible, puissante, essentielle à la maîtrise de leurs pouvoirs d’attraction, de répulsion, de cocréation ; le ‘principe’ constitutif d’une conduite expansive et sereine de leur existence.

Les Rishis des Védas « écoutent la voix du Kosmos (des étoiles) », cette parabole de l’éveil raconte la connexion de la Conscience Individuelle à La CONSCIENCE Kosmique, l’écoute et l’entente de ‘La Connaissance’ (Gnosis) ; ainsi que l’idée ou le fait que des Entités Kosmiques ont enseigné des sagesses à des humains qui sont devenus les maîtres spirituels originels de l’humanité.

par Ananda De Lucia le 21 octobre 2021 sur https://epanews.fr/


Que pensez-vous de cet article ? Inscrivez-vous et rejoignez la conversation


Merci à tous pour votre soutien.

Beaucoup d'entre vous sont avec moi, par le coeur et la pensée, et je vous transmet ma gratitude... Vous pouvez assurer la continuité de ce site de plusieurs manières... En partageant les articles que vous avez aimé... En achetant vos livres et vos produits préférés sur Amazon via ce site... En faisant un don sécurisé sur Paypal... Ou les trois en même temps... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...


Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci







Elishean777 : Communauté pour un Nouveau Monde © elishean/2009-2021

Tags:

0 Commentaires

Laisser une réponse

Imaginer un Nouveau Monde © Elishean 2009 - 2021

CONTACT

Vous pouvez nous envoyer un e-mail et nous vous répondrons dès que possible.

En cours d’envoi
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

%d blogueurs aiment cette page :