Secrets révélés

Le monde fascinant des retraits d’implants extraterrestres


Les extraterrestres incorporant des objets dans le corps d’une personne ont été un sujet dont on parle rarement, même parmi ceux qui traquent des phénomènes mystérieux.

Les personnes qui ont subi une intervention chirurgicale pour retirer des implants extraterrestres déclarent souvent avoir été choquées lorsqu’elles regardent ce qu’il y avait à l’intérieur de leur corps.

Et dans le domaine du retrait des implants extraterrestres, aucun nom n’est aussi célèbre que celui du Dr Roger Leir, le célèbre ufologue qui a assisté à plusieurs de ces cas. Ses patients ont des choses fascinantes à dire sur ce qu’ils ressentaient avant et après la procédure.

Opération

En 1996, le Dr Leir a opéré trois femmes : Dorothy O’Hara, 61 ans, Alice Leavy, 40 ans, et Licia Davidson, 37 ans. Le Dr Leir a signalé qu’il n’avait observé aucune réaction inflammatoire chez les femmes. Ceci est très inhabituel car les objets incrustés dans les tissus entraînent généralement une sorte de réponse inflammatoire, y compris la formation de kystes et de fibrose.

Les objets retirés de Dorothy et Alice étaient de couleur blanchâtre et ne présentaient aucune propriété métallique. L’objet de Licia avait une nature cristalline. Alors que Dorothy et Licia n’avaient aucun souvenir du moment où l’objet aurait pu être inséré, Alice avait l’impression que l’implant avait peut-être été fait après avoir eu une rencontre avec un OVNI à San Diego.

Une semaine avant l’opération, Dorothy a vécu une expérience d’enlèvement onirique dans laquelle elle s’est retrouvée dans une grande pièce, faisant la queue parmi plusieurs autres personnes pour pour recevoir une injection dans la nuque.

Après l’opération, elle a eu une rencontre avec un extraterrestre, dont le souvenir est très flou. Alice a eu une expérience d’enlèvement par des extraterrestres deux mois après l’opération. Elle a même découvert que son chien avait griffé plusieurs endroits de la maison la nuit de son expérience d’enlèvement, comme si l’animal essayait de fuir quelque chose d’effrayant.

Alice a rapporté avoir eu une expérience d’enlèvement extraterrestre deux mois après l’opération.

Dorothy a connu un changement de santé spectaculaire après l’opération.


Dès la première semaine, elle a perdu une grande partie de son poids en eau et a fini par souffrir d’œdème et d’angine. Pendant environ un mois, elle a ressenti une fatigue extrême qui l’empêchait de se concentrer sur ses tâches. Elle s’est toutefois rétablie par la suite, notant que sa clarté mentale et sa créativité s’étaient améliorées. Même la mémoire des événements passés est devenue plus claire et Dorothy a pu se souvenir d’une expérience d’enlèvement par des extraterrestres qu’elle avait subie en 1991.


L’humeur de Licia s’est améliorée après l’opération. Elle a également cessé de ressentir des douleurs dans la région de l’implant et a été libérée de la sensation bizarre et aqueuse autour du pied qu’elle ressentait auparavant.

Alice a ressenti une douleur fulgurante dans sa jambe gauche huit mois après l’opération. La cicatrice de l’implant était rouge vif. La douleur a duré environ une semaine, puis s’est atténuée. Il est intéressant de noter qu’elle a également eu une vision forte et prémonitoire qui s’est ensuite réalisée exactement comme elle l’avait imaginée.

Patiente dix-sept

Pour documenter le travail du Dr Leir sur les implants extraterrestres, le cinéaste d’investigation Jeremy Corbell a décidé de vérifier l’un de ses événements chirurgicaux.


L’expérience vécue par le cinéaste lors du tournage du documentaire l’a fait changer d’avis sur les enlèvements et les implants extraterrestres. Corbell est passé d’un scepticisme absolu à la conviction que ces sujets doivent être étudiés sérieusement.

Le travail du Dr Roger Leir est relaté dans le documentaire intitulé « Patient Seventeen »

Corbell a changé d’avis après que le Dr Leir ait envoyé l’objet retiré du patient à un laboratoire du New Hampshire. Le laboratoire a rapporté que l’objet contenait des métaux rares sur Terre, certains même toxiques. On a également constaté qu’il émettait des fréquences électromagnétiques, comme une sorte d’appareil de communication.

Le documentaire, intitulé Patient Seventeen, est devenu populaire auprès des ufologues et des personnes qui suivent les phénomènes mystérieux. Entre-temps, le Dr Leir est décédé en mars 2014 à l’âge de 78 ans.



Que pensez-vous de cet article...? Inscrivez-vous et rejoignez la conversation

Merci de votre soutien

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'expansion de la conscience planétaire. Amour, Confiance et Gratitude... Miléna



(Vu 707 fois, 1 visites aujourd'hui)

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour naviguer sur le site.