Interview de Corey Goode par David Wilcock pour l’émission Cosmic Disclosure Saison 8 épisode 19

David Wilcock: Bienvenue à « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock. Et avec nous pour cette aventure interdimensionnelle fascinante : Corey Goode.


Corey, bienvenue sur le plateau.

Corey Goode: Merci.

David: Donc, là où nous nous étions arrêtés pour la dernière fois, vous aviez eu une expérience concernant cet être reptilien que vous n’aviez jamais vu auparavant, où on vous a utilisé comme monnaie d’échange lors d’une grande bataille cosmique.

Conséquences tragiques à bord d’un vaisseau Maya

Que s’est-il passé après cette expérience bizarre?

Corey: Je voyais toujours Gonzales régulièrement, principalement pour des raisons médicales.

Mais j’ai vite commencé à faire ces rêves où je me voyais de retour sur une de ces sphères. Ou je rêvais que nous étions dans mon salon en train de converser.

David: « Nous » qui ?

Corey: Tear-Eir. Et il m’a abordé en rêve.

Je faisais un rêve normal, puis, tout d’un coup, il apparaissait. Par exemple, si je rêvais que j’étais à la campagne, tout d’un coup, il apparaissait dans ce rêve et en prenait le contrôle.


David: OK.

Corey: En fait, il me préparait, pour qu’après quelques jours, je puisse aller rencontrer la Super Fédération où Tear-Eir serait présent.

J’y serais pour interpréter ou transmettre un message pour lui. Ensuite, j’irais voir le Conseil sur Saturne pour saluer les deux nouveaux Gardiens .

David: A ce stade, aviez-vous une idée de ce que représentaient ces nouveaux Gardiens ?

Corey: Oui. il y a trois ans ou plus, Tear-Eir m’avait dit qu’à un moment donné, les Aviens Bleus et les Êtres à la tête triangulaire dorée allaient disparaître de notre réalité, et qu’un nouveau Gardien, membre de l’Alliance des Êtres des Sphères, allait apparaître et nous aider à partir de ce moment-là.

David: Sentiez-vous que cette réunion allait vous causer une sorte de stress ? Pourquoi tant de préparation ?

Corey: Quand il y a une réunion de ce genre, il y a toujours du stress à l’avance, car ils ne vous donnent pas vraiment d’informations à l’avance.

Habituellement, on est simplement plongé dans une situation et il faut y faire face.

David: Quand a eu lieu cette réunion importante que vous prépariez ?

Corey: Le 16 décembre 2017, quand je me suis levé au milieu de la nuit, une Sphère Bleue est apparue dans ma chambre. Ils vous avertissent comme ça.

J’avais sorti des habits depuis quelques jours qui étaient plus élégants, comme ceux que je porte pour l’émission « Divulgation Cosmique”, car la réunion semblait importante et je ne voulais pas encore arriver en sous-vêtements, car c’était déjà arrivé.

David: Ha, ha, ha, ha ! En effet.

Corey: Je me suis levé puis habillé, et la Sphère m’a emmené.

David: Alors, expliquez-nous ce qui se passe maintenant. La Sphère vient vous chercher. Où arrivez-vous ensuite ?

Corey: Je me retrouve à la Super Fédération, dans le hall d’entrée, juste devant les portes de la salle de réunion, où les escaliers montent jusqu’aux portes principales.

Il y a des plantes là tout autour au pied de l’escalier. Et je suis apparu là près des plantes. Au début, je ne savais pas où j’étais. Je me suis donc un peu caché derrière les plantes. J’ai alors vu Gonzales et quelques Mayas qui se tenaient pas trop loin.

David: Mais ces rêves vous avaient déjà préparé à cette réunion de la Super Fédération. Et vous réalisez alors que vous y êtes, n’est-ce pas ?

Corey: Oui, mais quand on dit « préparé », ils parlent d’une réunion et c’est tout, rien d’autre.

David: D’accord. Qui vous a parlé en premier, et ensuite ?

Corey: Gonzales m’a vu là-bas, mal à l’aise, et a tout de suite laissé les deux personnes avec lui pour venir me voir. Il m’a pris par les épaules, m’a secoué et m’a dit : « Es-tu prêt ? » Et j’ai répondu : « Prêt pour quoi ? Je ne sais pas ce qui se passe. »

David: Ha, ha, ha !

Corey: Il souriait et était vraiment enjoué. Il a dit que c’était typique [l’ignorance de Corey sur le rôle exact qu’il doit jouer].

David: Où vous emmène-t-il ? Que se passe-t-il ensuite ?

Corey: Nous montons les escaliers et passons la porte principale, celle du milieu. Et à ce moment-là, la salle de réunion est remplie. Je n’ai jamais vu autant d’êtres là-dedans. Et, vous savez, il y a beaucoup d’extraterrestres qui vous paraîtraient complètement différents des humains. Mais d’autres ressemblaient aussi beaucoup à des humains.

David: Pouvant passer inaperçus dans la rue ?

Corey: Vous savez, quand Christophe Colomb a visité les États-Unis pour la première fois et y a vu les Amérindiens, ils n’avaient jamais vu ce genre d’humains.

David: C’est vrai.

Corey: C’est le même genre d’expérience. Vous avez juste une autre race, un autre type d’humain.

David: D’accord. Il y a donc beaucoup de monde. Et comment était l’ambiance ?

Corey: Il y avait de l’excitation dans l’air. Ce n’était pas calme dans cette pièce.

Les gens bougeaient, murmuraient. Je suivais Gonzales, car il me guidait à travers la foule dans cet espace ouvert, vers les sièges qui nous étaient réservés. Et ce que je veux dire, c’est que les sièges étaient disposés en forme de fer à cheval, où le siège principal est un peu surélevé, avec trois autres chaises plus petites, plus bas, disposées en demi-lune.

On se dirigeait vers celles qui nous étaient destinées. En passant, j’ai regardé à ma gauche, et il y avait cinq êtres aquatiques que je n’avais jamais vus auparavant. Il y avait un cylindre, comme un cylindre atmosphérique qui flottait dans les airs à 30-60 cm du sol, et qui n’était composé que d’eau. Il n’y avait pas de verre, de dispositif accroché. Rien. Juste de l’eau, comme un champ de force. Et là-dedans, il y avait ces êtres aquatiques.

Cet être, dans l’eau, que je regardais, on aurait dit qu’il avait des pieds, mais comme la queue d’un morse.

Quand cela n’était pas en éventail, il semblait avoir des pieds qui pendaient. Et pour rester en position verticale, en haut et en bas, sa queue bougeait comme ça [Corey relâche tous ses doigts des deux mains vers le sol, puis les ferme et répète le mouvement] pour lui permettre de rester vertical.

Et ça ressemblait à un corps de morse remontant jusqu’au torse. Mais après, la tête, c’était presque comme des lèvres de lamantin, des deux côtés, très grandes, qui formaient une courbe quand il ouvrait la bouche [Corey crée un ovale avec ses deux mains], pour aspirer de l’eau.

Et puis il recrachait l’eau grâce à deux jets, à l’arrière de son cou, derrière lui, près de ses oreilles.

C’est ce qui le maintenait comme il le voulait.

David: Parlons un peu des yeux et du reste de la tête.

Corey: La chose la plus frappante était cette chose en forme de ballon qui flottait au-dessus de sa tête. Il avait une sorte de câble connecté juste au niveau de son troisième oeil, avec ce très grand ballon rempli d’un autre liquide. Et quand il tournait la tête, ça bougeait aussi. C’était un peu transparent, ça se déplaçait quand il tournait la tête. C’était visiblement lié à sa manière de communiquer, et aussi à comment il percevait son environnement.

David: Je vois.


Corey: C’était intéressant. Il n’a pas vraiment communiqué, mais il a poussé quelques cris plus tard et des petits éclairs de lumière sont apparus dans l’eau autour de lui.

David: Il était peut-être bioluminescent alors ?

Corey: Peut-être, mais on aurait dit que peu importe ce qui se passait, qu’il provoquait ça mentalement.

David: OK.

Corey: L’autre être m’a tout de suite fichu la trouille.

Il avait des dents comme des aiguilles.

 

Le crâne ressemblait à celui d’un singe rhésus. Après, pour rire, on les a appelés les « singes de mer ».

Et plus bas, ses côtes étaient très fines, comme chez un serpent. Et son corps s’effilait vers le bas jusqu’à devenir une longue queue, comme celle d’une anguille. C’est le plus proche de ce à quoi il ressemblerait sur Terre.

David: Vous disiez donc vous sentir mal à l’aise près de cet être. Pourriez-vous préciser ce que vous avez ressenti ?

Corey: Je ressentais de la terreur au plus profond de mon être. Et il y avait d’autres êtres bizarres. Donc, sans avoir de préjugés, il y avait quelque chose de vraiment étrange. Et je me suis penché vers Gonzales. J’ai dit : « Cet être aquatique ne te fiche pas la trouille ? » Il s’est arrêté et a pris dans sa veste une tablette de verre intelligente. Il s’assoit là, y accède un moment et me la donne.

Je la prends et je regarde.

Il s’agit d’un rapport sur un bombardier qui, pendant la guerre de Corée, effectuait une mission de routine quand il a eu des problèmes mécaniques qui les ont obligés à amerrir dans l’océan.

L’amerrissage a réussi car ses occupants, plus d’une douzaine d’hommes, ont pu rassembler des vivres et du matériel, sortir des canots, et envoyer des signaux de détresse.

Ils étaient donc simplement assis dans ces radeaux, attendant d’être recueillis et secourus.

Ce qu’ils ont rapporté par la suite, c’est qu’ils ont commencé à se séparer, alors ils ont sorti leurs rames, et ils essayaient de réunir les trois radeaux pour augmenter leurs chances de survie.

Pendant qu’ils faisaient cela, ils ont vu une forme humaine surgir de l’eau, attraper un des hommes par son gilet de sauvetage, et le tirer dans l’eau.

Puis elle faisait des sauts dans l’eau pour l’entraîner sous l’eau, mais le gilet de sauvetage l’en empêchait.

Juste après, ils ont entendu des cris venant de l’autre radeau.

Le canot qui décrit la scène est celui du capitaine de l’avion et de son commandant en second. Quand ils ont vu une autre forme humaine surgir et attraper un autre homme pour le tirer dans l’eau, ils ont pensé qu’ils étaient attaqués par des plongeurs.

Alors ils ont sorti leurs armes. Et bien sûr, ces êtres ont commencé à leur sauter dessus en surgissant de l’eau.

Ils ont ouvert le feu et en ont tué trois. Ils étaient comme celui qui me terrorisait, celui avec la queue d’anguille.

David: Cela a dû être traumatisant pour ces soldats, évidemment. Ils ont clairement découvert une forme de vie intelligente, mais qui n’a rien à voir avec un être humain ordinaire.

Corey: Oui, c’était des monstres marins pour ces gars, fondamentalement.

David: OK.

Corey: Donc après ça, ils sont restés en position défensive dos à dos jusqu’à ce qu’ils soient secourus quelques heures plus tard. Et deux des êtres morts avaient été tirés dans l’eau par leurs camarades, pour ainsi dire. Les soldats ont retenu l’autre par les épaules pour pouvoir montrer quelque chose après.

Et quand ils ont été secourus par la Navy, celle-ci a confisqué le corps.

Et d’après le rapport final publié, les hommes avaient déliré après avoir été dans les eaux glaciales toute la nuit et attaqués par des requins.

David: Pourquoi seraient-ils tout de suite mauvais vis-à-vis des humains, si on vit ici ?

Corey: Eh bien, ce sont des êtres aquatiques. Ils ont grandi dans un environnement aquatique. Interagir avec eux est vraiment très bizarre, car vous percevez différentes images d’eux. Un cadre de référence totalement différent du fait d’être des êtres aquatiques.

Ils sont ici pour étudier certains aspects de l’océan. Non seulement ils se fichent de nous, mais ils ne nous supportent pas non plus, parce qu’ils considèrent qu’on pollue les océans et qu’on ne vit pas en harmonie avec l’environnement. Et on affecte le programme qu’ils ont sous l’océan, leur programme génétique.


David: Quel programme ? Se considèrent-ils chez eux, sur la Terre ?

Corey: Non. Mais il y a tellement de formes de vie en évolution ici. Les 22 expériences génétiques, c’est juste pour les humains. Il y a d’autres choses dans l’océan qui sont très importantes pour les autres êtres d’autres planètes.

Et ces êtres aquatiques ne sont pas très contents de la manière dont les humains traitent l’océan.

Et ce qu’on m’a dit, c’est que la dernière chose que vous voulez, c’était d’arriver accidentellement dans une de leurs zones expérimentales, car dans ce cas, ils attaqueront férocement. Ils haïssent les humains.

David: Zone d’expérimentation, mais qu’est-ce qu’ils expérimentent ? Quelle est l’expérience ? Essaient-ils d’y créer de la vie ? Sont-ils en train de reproduire quelque chose dans l’océan ?

Corey: Ils étudient et gèrent le développement de la vie aquatique. Ils n’étudient pas seulement d’autres formes de vie aquatique dans l’univers, ils font aussi des expériences génétiques et créent différents types de vie qu’ils étudient ensuite pour voir comment elles évoluent dans notre environnement.

Ils donnent certaines capacités à certains, mais ce qu’ils gagnent d’un côté, ils le perdent de l’autre. Et ils ne survivent pas bien dans notre écosystème.

David: Pourquoi les êtres ne veulent-ils pas une sorte de traité avec nous ou un accord quelconque ? Pourquoi d’abord attaquer directement sans poser de questions ?

Corey: Ils font des expériences dans nos océans depuis bien avant qu’on devienne bipèdes.

David: Je vois.

Corey: Je suis sûr qu’ils auraient préféré qu’une forme de vie aquatique devienne l’espèce dominante sur la planète, mais ce n’était pas le cas. Ça a été les mammifères. C’est une expérience avec des mammifères qui s’est développée. Mais la vie des océans est si variée qu’ils ne peuvent pas ne pas tirer partie de cette diversité et de la diversité génétique pour créer de nouvelles formes de vie et en apprendre davantage sur leur propre type de vie.

David: Est-ce que ces deux êtres avaient de l’eau autour d’eux ?

Corey: Oui.

David: D’accord. Et c’était le même genre de cylindre invisible ?

Corey: Oui. J’en ai parlé à Gonzales. En gros, je me demandais : « Avons-nous tous ce genre d’assistance atmosphérique ? » Et il m’a dit : « Cette station est incroyablement ancienne, intuitive et intelligente. » Il a dit qu’à la minute où vous êtes amené à bord de ce vaisseau, peu importe d’où vous venez dans l’univers, même s’ils n’ont aucune idée de ce qu’est votre environnement, un champ autour de vous apparaît qui vous donne la pression atmosphérique et barométrique exacte à laquelle votre corps est habitué.

David: Wow !

Corey: Et c’est invisible. Personne ne peut le voir. On m’a donc dit que tous les êtres présents recevaient une certaine assistance atmosphérique.

David: Il y a visiblement quelque chose, là. Vous voyez ces êtres aquatiques. Et vous disiez que Gonzales et vous étiez dans la partie en forme de fer à cheval.

Est-ce que tout le monde est à cet endroit ? Ou votre siège était-il placé en évidence ?

Corey: Non, c’était comme les autres. Et les trois chaises étaient vides.

Gonzales s’est arrêté devant le fauteuil. Et j’ai regardé le fauteuil et lui ai dit : « Est-ce pour toi ou pour moi, aujourd’hui ? » Quand vous vous y asseyez, vous communiquez avec le reste du groupe, comme une sorte de télécommunication géante.

David: C’est vrai.

Corey: Quand je lui ai demandé ça, il a souri et a dit : « Non, tu es là-haut. » Et il a pointé du doigt la scène circulaire. Et aussitôt, j’ai senti cette grosse boule dans la gorge. Toutes les autres chaises font face à cette scène centrale.

David: Etiez-vous inquiet ?

Corey: Oui. Je n’avais aucune idée, non seulement de ce qui se passait, mais aussi de ce qu’il fallait faire. Et il m’a dit : « Tout ce que tu as à faire, c’est monter sur scène et penser : « Je suis prêt. ». » Il a plaisanté : « Ne t’inquiètes pas. Comment une rencontre entre les Gardiens et la Super Fédération pourrait-elle mal tourner ? »

David: Vous avez dit que la Super Fédération était en dehors du temps. Cela semble pourtant inhabituel.

Corey: La station est en dehors du temps. Ces êtres n’y restent pas tout le temps. Ils retournent dans leur galaxie locale ou système solaire.

David: Mais ce n’est pas habituel qu’ils puissent parler aux Gardiens, non ?

Corey: Non.

David: Combien de fois ont-ils eu cette opportunité ?

Corey: Je ne sais pas si ça a DÉJÀ été le cas.

David: Vraiment ?

Corey: Oui.


David: Mais vous dites – pour revenir à l’histoire de notre émission – que la Ceinture d’astéroïdes était une planète qui a explosé il y a un demi-million d’années. Cela a permis à ces êtres [de la Super Fédération] de venir ici, de détruire la grille protectrice et de faire des expériences génétiques ici. Donc qu’ils ont pu faire des expériences génétiques pendant 500 000 ans sans jamais entendre ces Gardiens ?

Corey: Oui. Pas directement.

David: Donc c’est comme LA grosse affaire…

Corey: Gonzales leur avait livré un message des Gardiens, mais ils n’avaient jamais été en présence des Gardiens.

David: Wow ! Ce serait donc la première fois depuis un demi-million d’années qu’ils obtiennent une communication directe.

Corey: Pour autant que je sache.

David: Wow ! Comment avez-vous su quoi faire à ce moment-là ? Car vous n’aviez aucune information.

Corey: Je suis monté sur scène. J’ai fait une blague, aussi. J’ai dit : « Quoi, on n’est pas obligés aujourd’hui de porter ce stupide uniforme violet qu’ils m’ont fait porter la dernière fois ? » J’avais dû porter ce truc mauve bizarre. Je ne sais pas pourquoi. Mais ici, la tenue n’était pas imposée.

Je suis monté sur scène. Et j’ai regardé dehors, et tous les yeux étaient dirigés vers moi à ce moment-là.

Et j’étais extrêmement nerveux. Et je me suis dit : « Finissons-en avec ça. »

J’ai fermé les yeux et serré les poings, puis j’ai dit : « D’accord, je suis prêt. »

David: Maintenant, ces êtres [de la Super Fédération] savent qu’ils ne commandent pas, n’est-ce pas ? Ils peuvent se faire appeler « nos dieux », car ils font ces expériences génétiques, et ils apparaissent comme des anges ou des dieux. Mais ils savent que ces Gardiens leur sont supérieurs et qu’ils ont une sorte de contrôle. Est-ce correct ?

Corey: Oui, ils connaissent tous la hiérarchie cosmique. Mais la plupart d’entre eux avaient cette attitude de “ce qu’on fait est très important, ne nous interrompez pas”.

David: D’accord. Pour ce qui est du côté terrestre de cette réunion, avez-vous vu reconnu des gens ?

Corey: Oui. J’ai vu les sièges de la délégation terrienne où je m’étais assis la dernière fois, et j’ai reconnu l’un des 200 membres du Conseil que j’avais abordé, assis là, l’air renfrogné.

David: Est-ce quelqu’un qui serait reconnaissable pour la plupart des gens sur Terre ?

Corey: Oui.

David: Intéressant. Il n’avait pas l’air content de ce qui se passait.

Corey: Non.

David: Alors, vous êtes sur scène, et après ?

Corey: Comme quand j’étais au Commandement des Opérations Lunaires, Tear-Eir et l’Être Triangle d’Or [qui sont donc des Gardiens] sont apparus derrière moi. Il s’est passé la même chose.

Et c’est devenu très calme. J’ai regardé Tear-Eir, et il a commencé à bouger sa main. Et il m’a dit : « Répétez tout ce que je dis, exactement comme je le dis. »

David: Et cela inclut la livraison verbale, l’intonation, ce genre de chose ?

Corey: Juste la partie verbale.

David: OK.

Corey: Je n’avais pas à bouger mes bras comme il le faisait. Immédiatement, je commence à parler. L’information, je l’entends dans mon esprit, et puis, sans presque aucun effort de ma part, elle passe dans ma bouche et ressort.

David: Étiez-vous au courant du contenu ?


Corey: J’étais au courant d’une grande partie du contenu. Une partie me dépasse, je ne l’ai pas comprise. Mais une partie du contenu m’a été bloquée plus tard par la station.

Tear-Eir m’a demandé de m’adresser à certains de ces êtres par leur nom, et je ne me souviens pas des noms.

Et certains des êtres… Je me souviens d’avoir vu leurs visages quand j’étais là-bas, mais maintenant, quand j’essaie de me rappeler à quoi ils ressemblent, c’est comme ce que j’ai décrit dans le passé. C’est comme s’ils n’avaient pas de visage. C’est juste de la peau tendue – pas de visage.

David: Intéressant. Alors, quel était l’essentiel du message qui commence à se dérouler à partir de ce que vous aviez le droit de retenir ou l’autorisation de retenir ?

Corey: Eh bien, l’essentiel, c’est que Tear-Eir a dit à la Super Fédération qu’elle allait bientôt se dissoudre ; que ces 22 programmes génétiques arrivaient à leur terme ; que l’humanité a encore beaucoup de choses à surmonter, mais que c’est maintenant notre moment – notre temps.

Les 22 programmes génétiques… Ils bricolent notre génétique et notre spiritualité depuis de nombreux millénaires.

Et le message qui leur était transmis était que l’humanité, maintenant que c’est une race qui va dans l’espace, commencerait à gérer sa propre génétique et sa propre spiritualité ; que nous n’allions plus être gérés par ces êtres et qu’on n’aura pas à leur rendre de comptes.

David: Quelle a été la première chose qu’ils ont dite ? Vous souvenez-vous de la première salutation ?

Corey: Ils vous saluent toujours ainsi : « Dans l’amour et la lumière du Créateur Infini Unique ».

Mais cette fois-ci, ils ont dit quelque chose de nouveau : « Au service de tous, au service de l’Un ».

David: Hum.

Corey: Ils ont dit ça à la fin avant de partir.

David: Avant de revenir à la réaction, pourriez-vous nous en dire un peu plus sur ce que vous avez ressenti lors de cette interaction télépathique ? Quel genre de… Êtes-vous impassible et sans émotion, ou ressentez-vous quelque chose ?

Corey: Oh, c’est le contraire. J’avais des larmes qui coulaient sur mon visage. Je veux dire, c’était…

Et ça arrive souvent quand ils communiquent avec moi, je reçois non seulement des images et des mots, mais aussi des sons. Je sens des odeurs. Et c’est tellement bouleversant que sur le plan émotionnel, parfois, on pleure carrément comme un bébé. Vous avez des larmes qui coulent sur vos joues. Tout simplement, cela vous submerge émotionnellement.

David: Je suis curieux de savoir s’il y avait un sentiment d’amour. Ressentiez-vous un profond sentiment d’amour ?

Corey: Oui. Oui, oui. C’était un sentiment d’amour, mais là, c’était surtout des affaires. Ils étaient là pour parler « affaires ». Ils étaient là pour donner des informations et partir, et c’est exactement ce qu’ils ont fait.

David: Il s’agit donc littéralement de tous ces êtres différents qui utilisent la Terre comme laboratoire scientifique, laboratoire de génétique, centre de recherche par expérimentation spirituelle depuis un demi-million d’années.

Quelle sera la réaction si on leur dit qu’ils doivent faire leurs valises et partir d’ici ?

Corey: Les réactions ont été VIVES. Et certains ont crié télépathiquement.

Ne me demandez pas d’expliquer ça.

Et d’autres parlaient verbalement et secouaient les poings.

Et la station a pris le relais. Et les gens, ceux qui parlaient, ils bougeaient les lèvres, mais il ne se passait rien. Comme si une chose avait pris le contrôle.

Maintenant, il y avait aussi des gens là-bas, des êtres, qui semblaient très heureux de la situation.

David: Hum ! Certains des êtres de la Super Fédération ?

Corey: Oui. Et Tear-Eir m’a fondamentalement fait leur dire qu’il allait y avoir une restructuration de la Super Fédération : que la majorité d’entre eux allaient être renvoyés, révoqués. Et qu’un petit nombre d’entre eux allaient pouvoir travailler de concert avec les représentants de nos 52 étoiles locales, nos cousins cosmiques.

Ils constitueront tous cette nouvelle Super Fédération, et nous y aurons un siège permanent.

David: Wow.

Corey: Et c’est VRAIMENT, VRAIMENT quelque chose de très important.

David: Je sais que vous aviez dit auparavant qu’on n’était pas autorisés à avoir un siège permanent au sein de la Super Fédération. On ne pouvait même pas la diriger directement.

Cela impliquerait donc que c’est quelque chose de plus que ces gens ont décidé entre eux, plutôt qu’une loi cosmique qu’on leur avait dit de suivre.

C’est comme s’ils recevaient un décret maintenant. Êtes-vous d’accord avec cela ?

Corey: Eh bien, tout cela fait partie de la loi cosmique. Au fur et à mesure que l’énergie change et que les humains commencent à avoir plus de contrôle sur la partie génétique et spirituelle de leur expérience, ces autres êtres sont retirés de la situation.

C’est arrivé dans chaque système solaire, l’un après l’autre. Ils se sont vus souvent être éjectés.

Ils étaient tellement bouleversés que Tear-Eir m’a fait leur dire : « Rappelez-vous le système Ponce », et je n’ai aucune idée de ce que cela signifie. Mais ils sont tous devenus très calmes et moins animés à ce moment-là.

Et une image est apparue dans ma tête. J’ai vu des éléments de la Super Fédération et des Gardiens dans une sorte de guerre.

David: Hum.

Corey: Mais ce sont les seules informations que j’ai glané.

David: D’accord. On arrive presque à la fin de cet épisode. Peut-on donc vite revenir sur ce que vous n’avez pas encore pu expliquer ?

Corey: Eh bien, une fois la réunion terminée, l’énergie dans la pièce s’est ravivée. Je veux dire, tout le monde était excité ou bien le contraire de ça.

Et Gonzales m’a fait sortir très vite. Il était en mode… me faire sortir de la pièce avant qu’ils ne m’assaillent.

Et ce faisant, il m’a fait me retourner et m’a dit : « Tu sais ce que ça signifie ? »

Je l’ai regardé et je lui ai dit : « Nous n’aurons pas une bande d’extraterrestres qui prétendent être nos dieux ? ». C’est en gros ce que j’ai dit.

Et il m’a regardé et m’a dit : « Ils SONT les dieux de nos mythes. » Il a déclaré : « Mais oui, cela signifie que notre humanité est maintenant maîtresse de son propre avenir, génétiquement et spirituellement. »

Il était très heureux.

Il m’a escorté jusqu’à la zone où j’avais été déposé. J’ai été pris par une Sphère Bleue et je suis parti.

David: Qu’est-ce que cela signifie vraiment pour l’humanité, pour notre avenir, avec la Cabale, et avec ce qu’ils ont fait ?

Comment tout cela se manifestera-t-il dans l’avenir que nous allons voir en tant que personnes réelles ici sur Terre ?

Corey: En fait, fondamentalement, il a été dit qu’ils vont rendre énergétiquement impossible l’existence des Dracos dans notre espace.

David: Oh, wow !

Corey: Non seulement ils vont le faire, mais cela fait partie du processus naturel qui se produit dans le cosmos, alors que l’énergie augmente dans cette partie de la galaxie au fur et à mesure de notre rotation autour de la galaxie.

Ce qui se passe, c’est que c’est comme un processus naturel des énergies voyageant à travers le réseau cosmique, vu que la galaxie tourne dans une zone plus énergétique de la galaxie. Rappelez-vous, la toile cosmique est composée de toutes les étoiles de l’univers.

David: D’accord.

Corey: Chaque étoile est aussi connectée par un filament électromagnétique. Et c’est grâces à ces connexions tubulaires que le système de portails fonctionne. Ils vont d’étoile en étoile.

David: D’accord.

Corey: À mesure que les autres étoiles de notre amas stellaire local se déplacent dans cette partie énergétique de l’espace, l’énergie s’accumule dans l’étoile. Elle passe par les pôles nord et sud. Et une partie de l’énergie sort par cette étoile.

Et l’énergie résiduelle est renvoyée à travers cette connexion microtubulaire de la toile cosmique vers NOTRE étoile.

Notre étoile est en train de passer par quelque chose de similaire. En fait, pendant 1000 ans, à mesure qu’on parcourt cette orbite et qu’elle perd cette connexion électrique, nous avons une énergie qui s’accumule dans notre système solaire, et elle n’est pas compatible avec les Reptiliens.

David: Hum.

Corey: C’est comme du poison.

David: OK. S’ils ne peuvent s’échapper à cause de la barrière extérieure, alors certains pourraient-ils survivre à tout ça ? Y a-t-il un quelconque moyen par lequel ils pourraient survivre à ça ?

Corey: Ils peuvent passer par le système de portails [Portes des étoiles]. Mais c’est hautement surveillé. Ils savent combien de sauts vous avez faits et où on peut vous trouver exactement.

Ce qui se passe, c’est que, tout comme les Anshar ont créé cette bulle spatio-temporelle dans laquelle ils ont mis leur ville, la même chose se produit avec beaucoup de ces Reptiliens – les Draco et les insectoïdes. Ils forment des poches dans l’espace-temps dans lesquelles ils entrent et y attendent la fin des changements énergétiques.

Ils sont aussi dans des bases qui sont fortement protégées dans les profondeurs de la Terre.

Ils vont donc essayer d’attendre ce millier d’années avant de revenir et de régner à nouveau.

Ce qui va les rendre faibles et cachés… Et c’est à l’humanité qu’il incombera de descendre dans les entrailles de la Terre, de trouver ces zones et de les nettoyer des Reptiliens.

En parlant avec Gonzales, il a dit que les Super Portes sont très spéciales. Et il y en a une juste à l’extérieur de notre système stellaire.

Or, il est contraire à la loi cosmique d’interdire à toute espèce d’accéder à une Super Porte.

David: Hum !

Corey: Ils ne peuvent donc pas interdire aux Reptiliens de l’utiliser, mais ce qu’ils peuvent faire, c’est empoisonner le puits de notre système stellaire jusqu’au point où ils ne puissent plus venir dans notre système solaire.

Ils entreront et sortirons par la Super Porte. Mais ils ne pourront pas venir ici avant un millier d’années.

Après la déclaration de Gonzales, je faisais une drôle de tête. Et il a dit : « Ça a un petit air biblique, n’est-ce pas ? »

David: C’est vrai. La Fédération Galactique est-elle impliquée d’une manière ou d’une autre dans l’empoisonnement du puits pour les Dracos ?

Corey: Les Gardiens sont ceux qui gèrent ces énergies. Et ils vont aider à gérer ces énergies, mais ils ne le font pas pour empêcher les Dracos d’entrer. Ils le font comme une partie naturelle de la progression cosmique.

David: Il est intéressant, Corey, de noter que dans La Loi de Un, on parle beaucoup de l’Ascension.

Et ils utilisent la métaphore ou le terme « moisson », qui, comme je l’ai décrit dans « Les Enseignements de la Sagesse« , apparaît souvent dans le Nouveau Testament.

Ils utilisent donc la métaphore selon laquelle nous sommes comme un fruit qui doit… L’arbre entier doit mûrir, si vous voulez.

Et puis ils disent qu’apparaissent ces Gardiens pour s’assurer que « le fruit est récolté sans meurtrissure ni tache ».

Pensez-vous donc que ce qui s’est passé à cette réunion a quelque chose à voir avec le fait qu’ils veillent à ce que nous ne soyons pas souillés alors que nous traversons ce processus d’Ascension ?

Corey: Il semblerait que, dans le passé, quand la Super Fédération avait atteint le point naturel où ils étaient censés partir, parfois, ils avaient refusé de partir.

David: OK.

Corey: Et il y avait eu des conflits à cause de cela. Donc c’est une partie naturelle de la loi cosmique et de la progression cosmique que de rappeler à ces êtres qu’il est temps pour eux de passer à leur prochaine expérience.

David: Eh bien, c’est vraiment, vraiment incroyable et de très bonnes nouvelles !

Alors, Corey, je tiens à vous remercier d’avoir porté cela à notre attention et d’être ce messager. Et je veux vous remercier de nous avoir suivis. C’est « Divulgation Cosmique » avec votre hôte, David Wilcock, et Corey Goode.



Que pensez-vous de cet article ? Inscrivez-vous et rejoignez la conversation


Merci à tous pour votre soutien.

Beaucoup d'entre vous sont avec moi, par le coeur et la pensée, et je vous transmet ma gratitude... Vous pouvez assurer la continuité de ce site de plusieurs manières... En partageant les articles que vous avez aimé... En achetant vos livres et vos produits préférés sur Amazon via ce site... En faisant un don sécurisé sur Paypal... Ou les trois en même temps... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...


Même 1€ est important !





Tags:

0 Commentaires

Laisser une réponse

Imaginer un Nouveau Monde © Elishean 2009 - 2021

CONTACT

Vous pouvez nous envoyer un e-mail et nous vous répondrons dès que possible.

En cours d’envoi
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

%d blogueurs aiment cette page :