Secrets révélésTV

Une ancienne civilisation a été anéantie par une comète il y a 22 000 ans

Vidéo VOSTfr

Le chercheur Graham Hancock a écrit Magiciens des Dieux, où il présente des preuves de la façon dont un objet céleste massif a complètement anéanti une civilisation humaine bien plus ancienne que les civilisations connues.

Graham Hancock fonde sa théorie sur la corrélation entre les événements culturels et géologiques entre différents sites aussi éloignés que l’Indonésie, la Turquie, l’Égypte et l’Inde . Ceux-ci indiquent qu’une civilisation humaine a vécu beaucoup plus tôt que ne le prétend la science.

Une civilisation humaine inconnue

Le chercheur a collaboré à différentes explorations, visitant des lieux aussi mystérieux que le site sacré de Gunung Padang , en Indonésie. Il y trouva des restes de basalte colonnaire qui, selon lui, appartenaient à une pyramide datant de l’an 22 000 avant notre ère… ou même avant.

Les pyramides que nous avons sur Terre sont la pointe de l’iceberg d’une immense pyramide. C’est ainsi qu’une civilisation réussit à survivre à l’âge du Dryas jeune, vers l’an 10 900 de notre ère.

Possible pyramide cachée de Gunung Padang.

Une époque où la Terre vivait les derniers jours de l’ère glaciaire et où la température était favorable aux mammifères. Mais où un événement qui n’a pas encore été déterminé a fait brusquement revenir la planète à un froid glacial.


Pour Hancock, cette soudaine réémergence du froid était due à une comète qui a impacté les calottes polaires, déclenchant des marées colossales et recouvrant l’atmosphère de poussière pendant plus de 1000 ans.

Une autre colonie énorme est Göbekli Tepe, en Turquie. Selon les experts, cette immense structure a plus de 9 600 ans et est la plus grande preuve des effets d’un scénario dévastateur.

²

Selon Hancock, la région a servi aux survivants du cataclysme pour conserver, au moins, une certaine connaissance de la civilisation qui a été anéantie avec l’intention de la transmettre aux nouvelles générations.

Göbekli Tepe

Traces d’une société ancienne

Les chercheurs affirment que ce n’est pas un hasard si les premières traces de la réémergence de la civilisation, sous la forme de la plus ancienne architecture mégalithique connue , en plus des connaissances agricoles, se sont produites à Göbekli Tepe, il y a 11 000 ans.


Cette date coïncide parfaitement avec le Dryas jeune et le retour d’un environnement global plus agréable.

Le livre présente également des preuves que des fragments de la comète ont également atteint l’Égypte ancienne.

Là, un ancien culte à Héliopolis a développé un moyen de préserver les connaissances historiques au profit des nouvelles générations sous la forme de schémas astronomiques et d’architecture monumentale.

Cette théorie ajouterait une nouvelle connexion à une civilisation si ancienne et inconnue qu’elle réécrirait complètement l’histoire.

Cela nous amène à croire qu’il y a une période de temps sur Terre qui a été complètement éliminée .


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Merci



ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 698 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page