Divulgation Cosmique

Un officier retraité de l’armée US affirme que les Gris de Roswell sont des « bio-machines » conçues pour voyager sur d’autres planètes


L’officier à la retraite de l’armée américaine Philip J. Corso et l’écrivain William J. Birnes ont collaboré en 1997 pour publier un livre qui prétend révéler les nombreux secrets mystérieux qui ont eu lieu lors des événements tristement célèbres de Roswell en 1947.

Le livre « The Day After Roswell » a été un succès instantané parmi les chercheurs sur les ovnis et les théoriciens du complot.

Édition en français :

Philip James Corso est l’auteur du livre. Il a révélé qu’il avait été l’un des officiers en charge du département chargé d’étudier l’OVNI qui s’est écrasé à Roswell en 1947.

Philip a révélé que de nombreuses avancées et découvertes technologiques apparues au cours des décennies suivantes, telles que les gilets pare-balles en Kevlar, les dispositifs de vision nocturne, la fibre optique, les transistors et la puce de circuit intégré étaient en fait le résultat direct de ce que les scientifiques ont trouvé à l’intérieur du crash du vaisseau spatial extraterrestre.

Il le sait parce que c’était son travail de transférer la technologie extraterrestre aux entreprises américaines.

Co-auteurs de ‘The Day After Roswell’, Bill Birnes et le colonel Philip Corso.

Dans le livre de Philip, il y a tellement de révélations fantastiques sur les extraterrestres que même les ufologues les considèrent comme partiellement fictives ou très exagérées.

Par coïncidence, Philip est mort mystérieusement d’une crise cardiaque inattendue quelques mois seulement après la sortie de son livre.


Les théoriciens du complot pensent qu’il a en fait été réduit au silence de façon permanente par les autorités supérieures au motif qu’il avait révélé publiquement de nombreux secrets du gouvernement.

Philip J Corso est décédé en 1998 des suites d’une crise cardiaque

Philip Corso n’avait aucun antécédent de maladie mentale ni aucun antécédent de tendances autodestructrices. Au contraire, c’était un soldat brave et courageux. En outre, il avait également été officier du Conseil de sécurité nationale sous Eisenhower.


Phillip exprimait catégoriquement son opinion selon laquelle le gouvernement américain supprimait délibérément la vérité sur les ovnis et les extraterrestres afin de profiter de leurs découvertes technologiques avancées.

Dans son livre, Philip a décrit de manière vivante la technologie OVNI ainsi que les corps extraterrestres que le gouvernement a trouvés lors du crash.


Selon Philip, les extraterrestres gris, également appelés Zeta Reticulans, n’étaient pas exactement des extraterrestres, mais plutôt des bio-machines spécialement conçues pour travailler sur d’autres planètes.

Ce qui revient à dire que ce sont des bio-machines fabriquées sur Terre, par la civilisation Allemande séparatiste de l’Antarctique qui a, par ailleurs, colonisé Mars.

Il a écrit qu’il croyait avoir rencontré de « vrais » extraterrestres et que tous les témoins oculaires ou les personnes enlevées n’avaient en fait jamais vu que des « machines biologiques » à grosse tête et aux yeux noirs.

Pour tenter de prouver sa demande, Philip a décrit ce dont il avait été témoin lors d’une autopsie. Il a écrit que ces extraterrestres du crash n’avaient pas de système digestif et que leurs corps avaient été liés au vaisseau spatial comme si les vaisseaux les contrôlaient.

Enfin, Philip a écrit que l’autopsie indiquait que les objets biologiques extraterrestres étaient des robots humanoïdes spécialement conçus pour parcourir de longues distances à travers l’espace et le temps.

Il devient de plus en plus évident que l’omerta sur les extraterrestres vise à cacher la vérité sur le programme Spatial Allemand et sa Flotte Noire : Dark Fleet…



Que pensez-vous de cet article...? Inscrivez-vous et rejoignez la conversation

Merci de votre soutien

En faisant un don, vous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'expansion de la conscience planétaire. Amour, Confiance et Gratitude... Miléna



(Vu 17 fois, 1 visites aujourd'hui)

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :