Secrets révélés

Trump est le seul homme d’État occidental à faire pression pour mettre fin à la guerre en Ukraine

L’intellectuel de gauche Noam Chomsky a affirmé lors d’une récente interview qu’il n’y a qu' »un seul homme d’État occidental d’envergure » qui pousse à mettre fin à la guerre en Ukraine – Donald Trump.

Le professeur de linguistique a fait ces remarques dans une récente interview, dont un clip a été posté sur Twitter par le journaliste Glenn Greenwald.

« Eh bien, il y a, heureusement, un homme d’État aux États-Unis et en Europe… qui a fait une déclaration très sensée sur la façon dont vous pouvez résoudre la crise, à savoir en facilitant les négociations au lieu de les saper et en avançant vers l’établissement d’une sorte d’accommodement en Europe, », a déclaré Chomsky.

L’auteur a poursuivi en décrivant un plan présenté pour la première fois par George HW Bush – Partenariat pour la paix – qui garantirait que l’OTAN ne s’étendrait pas plus à l’est et « se dirigerait vers un monde sans alliances militaires ».


Chomsky que la seule personne éminente prônant une « évolution vers les négociations et la diplomatie au lieu d’intensifier la guerre » était « Donald J. Trump ».

Traduction du Tweet : Noam Chomsky, dans une interview cette semaine, a déclaré « heureusement » qu’il y a « un homme d’État occidental d’envergure » qui fait pression pour une solution diplomatique à la guerre en Ukraine plutôt que de chercher des moyens de l’alimenter et de la prolonger. « Son nom est Donald J. Trump », dit Chomsky. 

Ce n’est pas la première fois qu’un haut gauchiste cite Trump comme quelqu’un dont les politiques auraient arrêté une guerre en premier lieu ou y auraient mis fin rapidement.

Comme nous  l’avons souligné le mois dernier, Marie Yovanovitch, l’ancienne ambassadrice américaine en Ukraine, a admis qu’il n’y aurait pas eu de guerre si Trump était resté au pouvoir, mais que c’était une mauvaise chose.

« Je pense que Trump aurait fourni à Poutine suffisamment de ce qu’il voulait pour qu’il n’ait peut-être pas envahi », a déclaré Yovanovitch.

Traduction du Rweet : Marie Yovanovitch — l’ancienne ambassadrice américaine en Ukraine sous Trump qui a témoigné contre lui lors de la destitution de 2019 et a été saluée comme un héros — suggère que si Trump était au pouvoir, il aurait évité la guerre par voie diplomatique. Mais elle pense que cela aurait été une chose terrible


Un article du Washington Post publié le mois dernier admettait que des personnalités éminentes au sein de l’OTAN souhaitaient prolonger le conflit aussi longtemps que possible.

Comme nous l’avons signalé plus tôt dans la journée, Trump a laissé entendre qu’il prévoyait de se présenter à nouveau en 2024 lors d’un rassemblement «Save America» à Greenwood, Nebraska.

Paul Joseph Watson

Source


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Merci



ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 348 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page