« RESPECTEZ L’ALLIANCE, CAR LES LIEUX OBSCURS DE LA TERRE SONT PLEINS D’HABITATIONS DE CRUAUTÉ. » PSAUME 74:20

DELAWARE, DELAWARE BAY

– Richard S. Shaver a fait sensation dans le magazine AMAZING STORIES de 1945 à 1950 après avoir envoyé une lettre au rédacteur en chef Ray Palmer [qui a soutenu l’enquête de Kenneth Arnold sur l’incident OVNI « Maurey Island/Tacoma » qui a également impliqué l’agent militaire industriel Fred L. Crisman – qui s’est avéré plus tard être un proche associé de Clay Shaw que l’avocat James Garrison a accusé d’être l’intermédiaire entre la mafia et la CIA dans l’assassinat de JFK].


Palmer ayant également rendu publique l’observation par Arnold lui-même d’un engin en forme de disque au-dessus du Mt Rainier, qui est devenu la source originale du terme « soucoupes volantes ». La ms. de Shaver était à l’origine intitulée A WARNING TO FUTURE MAN – UN AVERTISSEMENT À L’HOMME DU FUTUR, jusqu’à ce qu’elle soit embellie et « occultée » par Palmer pour satisfaire son lectorat métaphysique et orienté vers la science-fiction, et qu’elle soit rebaptisée I REMEMBER LEMURIA – SE SOUVENIR DE LA LÉMURIE.

L’édition de juin 1947 de Amazing Stories présentant le « Mystère de Shaver »

Shaver a raconté ses expériences où il « entendait les pensées des gens » en travaillant sur une certaine machine à souder à l’arc dans une usine automobile de Detroit. Cette « machine » l’a rendu sensible aux ondes de pensée des autres personnes présentes dans l’usine, mais il a affirmé que de nombreuses « voix » ou ondes de pensée qu’il a interceptées ne provenaient pas de l’usine, mais émanaient de cavernes situées en dessous de Detroit et impliquaient des factions souterraines en guerre, connues sous le nom de dero et de tero, des vaisseaux spatiaux, des machines capables de transmettre des rayons ou des faisceaux encéphalographiques ou télépathiques focalisés électroniquement, et d’autres réalités bizarres et horribles.

Shaver a également raconté comment sa première visite dans « les grottes » s’est produite lorsqu’un « hologramme » d’une jeune femme l’a conduit à l’entrée d’une caverne ; ainsi que sa deuxième et dernière visite physique à l’entrée d’une grotte cachée sur la côte est du Delaware [Baie], via un bateau par lequel il a navigué dans le passage rempli d’eau pendant quelques miles jusqu’à atteindre une ville « Tero ».

Là-bas, le « Deros » a revendiqué, attaqué et tué tous ses « amis » de Tero, mais pour une raison quelconque, ils ont laissé Shaver en vie. Shaver a quitté la grotte et n’est jamais retourné physiquement dans le monde intérieur, cependant, il a continué à recevoir des « faisceaux de pensées » qui prétendaient provenir d’autres « Teros » mais qui sont devenus de plus en plus occultes et confus, ce qui suggère, selon certains, que les « Deros » manipulaient Shaver afin de tourner en ridicule une réalité souterraine qui était sur le point de devenir connue du public en surface.

Le « Mystère de Shaver », cependant, a suscité beaucoup de réactions de la part d’autres personnes qui ont relaté des expériences similaires avec le monde souterrain, mais les « messages » hautement occultes que Shaver a continué à recevoir pendant des années ont conduit beaucoup de personnes à s’empêtrer dans des pratiques et des systèmes de croyances profondément occultes et aussi dans des comportements schizophrènes paranoïaques.

Qui ou quoi que ce soit qui manipulait l’esprit de Shaver a apparemment réussi à entraîner de nombreuses personnes sous leur influence occulte.

Selon Ray Palmer, qui a passé la nuit chez Shaver à l’occasion, il a entendu cinq voix séparées et distinctes une nuit en sortant de chez Shaver, qui était apparemment lié à un esprit collectif par des ondes électro-télépathiques. Le « groupe » de voix qui était canalisé par Shaver discutait en fait du meurtre et du démembrement d’une femme dans « les grottes », et l’une des « voix » affirmait – selon Palmer – que de telles choses ne devaient pas se produire.

source : AMAZING STORIES Magazine ; THE HIDDEN WORLD ; SHAVER MYSTERY Magazine ; CAVEAT EMPTOR ; SHAVERTRON magazine ; Richard Shaver, le fondateur d’Ufology ?

ÉGYPTE, LE CAIRE

– A 500 pieds sous la base de la grande pyramide, une équipe secrète aurait découvert une porte métallique fonctionnant par code sonique, derrière laquelle se trouvait une pièce avec plus de 30 000 disques d’enregistrement et du matériel « extraterrestre ».

Les disques ont été déchiffrés et révèlent la montée et la chute des civilisations extraterrestres.


Plus de 2700 disques d’enregistrement ont été photographiés avec le film infrarouge [le gouvernement égyptien n’a pas permis que les disques soient retirés de la chambre], ainsi que des photographies d’autres équipements étranges stockés sur trois niveaux. Selon un contact de l’armée de l’air, les plaques photographiques se trouvent dans un coffre-fort de la base aérienne de Kirtland, au Nouveau-Mexique.

source : ORION TECHNOLOGY, MIND CONTROL, AND OTHER SECRET PROJECTS, by Val Val Valerian

ÉGYPTE, LE CAIRE

– Rapport d’un système de tunnel inexploré près de la pyramide à degrés de Zozer à Memphis-Saqqarah, dans la tombe du taureau, appelé « Serapium », qui aurait été scellé par le gouvernement égyptien afin d’empêcher les explorateurs de se perdre dans son labyrinthe confus.

source : « Odyssey Into Egypt », par le Dr. Earlyne Chaney & Bill Cox, VOICE OF ASTARA, numéro de mai 1982. : Tombeau de sérapium ; Rapport archivé

Egypt: Philae

EGYPTE, EL TRINA GABEL [ ?]

– Bill Cox décrit sa visite aux ruines de Trina Gambel [ou les ruines de El Tuna Gabel dans le temple d’Edfou entre Louxor et Le Caire, selon une autre source], où il observe un grand arbre horizontal dans le mur à 2,5 mètres du sol. Un des guides lui dit que les forces expéditionnaires, plusieurs décennies auparavant, ont exploré le passage et ont suivi le tunnel pendant plusieurs jours sans en trouver le bout, ayant manqué de bougies, de torches et de repères, craignant de se perdre s’ils continuaient à avancer.

Certains prétendent que sous le plateau de Gizeh se trouve une immense caverne dans laquelle les « Moines noirs » de la NSA, les humanoïdes aryens de Sirius-B, les Reptiloïdes d’Alpha Draco et les Gris de Rigel Orion collaborent dans le cadre de l’ancien « Empire Kamagol-II » qui a été repoussé sous terre après la perte d’une ancienne guerre entre Orion et Sirius-A pour savoir qui contrôlerait l’élite dirigeante égyptienne.

Ce culte n’est pas seulement celui qui est censé avoir soutenu les nazis, mais il a également infiltré et contrôle en coulisses une grande partie du réseau électromagnétique psionique « Ashtar » qui relie les esprits d’un nombre incalculable d’êtres à travers la galaxie et sous la terre en un seul esprit collectif. L’énorme installation de Gizeh aurait des connexions opérationnelles avec les bases de Dulce au Nouveau-Mexique et de Pine Gap en Australie.

source : THE HOLLOW HASSLE Newsletter, 1 août 1981 [Vol.2, No.4] ; THE LEADING EDGE magazine ; Le Temple d’Edfou ; Rapport archivé

ANGLETERRE, LIVERPOOL

– Un labyrinthe complexe de tunnels souterrains sous la ville.

source : site web des TUNNELS DE WILLIAMSON.

ANGLETERRE, LONDRES

– Une créature sombre de 2 mètres de haut a été observée par les travailleurs de la ligne de métro New Victoria à Londres.

source : Article paru dans THE PEOPLE [British], 1er décembre 1968 ; carte de la ligne de métro de Londres

ANGLETERRE, STAFFORDSHIRE

– En 1770, un ouvrier déplaça une grosse pierre plate qu’il avait rencontrée dans un champ alors qu’il creusait une tranchée, sous laquelle il découvrit un escalier de pierre descendant qu’il suivit profondément dans la terre, constatant que l’escalier basculait de temps à autre jusqu’à ce qu’il émerge dans une grande chambre souterraine de plusieurs centaines de pieds en dessous qui était remplie d’objets étranges et de grosses machines et éclairée par une étrange sphère toujours lumineuse qui révélait un homme sur une chaise en forme de trône, vêtu d’une robe à capuchon.

L’homme sur la chaise a vu l’intrus et s’est levé, un objet en forme de bâton à la main, alors qu’il se dirigeait vers la sphère lumineuse et l’a brisée, plongeant la caverne dans l’obscurité, tandis que l’ouvrier remontait à la surface, surpris et terrorisé.

L’histoire s’est répandue que l’une des chambres secrètes où les Rose-Croix conservaient leurs secrets scientifiques avait été découverte, c’est-à-dire le « Sépulcre de Rose-Croix« .

source : LES ROSICRUCIENS – LEURS RITES ET MYSTÈRES, par Hargrave Jennings

ANGLETERRE, WESTMINSTER

– Betty Andreasson parle d’un extraterrestre gris qui a émergé d’un « trou dans une montagne » près de Westminster quand elle avait 12 ans. Depuis cette époque, elle a vécu plusieurs enlèvements dans un royaume caverneux sous la terre, par des extraterrestres gris qui ont utilisé la manipulation et la tromperie pour arriver à leurs fins.

source : L’AFFAIRE D’ANDREASSON – PHASE II, par Raymond A. Fowler ; Betty Andreasson

FLORIDE, MIAMI

– Installation souterraine d’élevage génétique où plusieurs jeunes filles adultes sont retenues en captivité par des aliens gris. Utilisé pour élever une race « hybride » d’esclaves de travail qui est destinée à infiltrer la société de surface et à répondre aux exigences du Nouvel Ordre Mondial, qui sera finalement contrôlé par un programme extraterrestre.

source : M. X

FRANCE, PARIS

– Une jeune femme médecin raconte l’expérience terrifiante d’avoir été enlevée au fond d’une cage d’ascenseur et emmenée dans des cavernes où elle a été, avec d’autres femmes humaines, violée et torturée par des bêtes cannibales. Quelques mois plus tard, les hommes-bêtes ont été soudainement attaqués et tués par des humains à la peau pâle qui portaient des uniformes gris métallisés. Ils parlaient français avec un étrange accent et ont emmené les survivantes dans un « véhicule médical » garé dans un tunnel voisin.

Elles ont ensuite été ramenées à Paris, où elles ont été conduites dans un labyrinthe de tunnels qui croisaient les égouts parisiens. Elle a appris que les hommes à la peau pâle étaient liés à une alliance spatiale qui est là pour observer la guerre à venir entre les armées de surface et les hommes-bêtes des cavernes qui ont acquis une technologie ancienne, qu’ils utilisent contre ceux de la surface pour tenter d’assouvir leurs passions tordues.

source : THIS HOLLOW EARTH, par Warren Smith – « The Messerschmidt Manuscript » (en anglais)

GEORGIE

– L’ingénieur Rex Ball est tombé sur un réseau de tunnels en Géorgie en 1940, ce qui a conduit à une installation souterraine, avec des hommes d’apparence orientale en combinaison et quelques officiers militaires américains. Lorsqu’ils étaient pris dans les tunnels, un officier leur donnait l’ordre de se retirer : « Faites-le ressembler à un fou ! » Il s’est ensuite réveillé dans un champ sans savoir si l’expérience était réelle ou un rêve.

source : LES PROPHÉTIQUES MOTHMANES, par John A. Keel

GÉORGIE, ATLANTIQUE

– Une importante installation souterraine des Illuminati bavarois construite en collaboration avec une base similaire sous l’aéroport international de Denver. Comme les installations de la DIAA, celles d’Atlanta sont occupées par le culte du serpent (collaborateurs humains et extraterrestres) et sont « destinées » à être utilisées conjointement avec celles de l’aéroport de Denver comme siège américain pour le contrôle régional du Nouvel Ordre Mondial et pour la poursuite des opérations du projet « Montauk » ou « Phoenix ».

source : M. X

GÉORGIE, DOUGLAS

– Dans les années 1950, Earl Meeks était en train de forer un puits sur sa propriété à 6 miles de Douglas quand il a percé un espace vide. Le puits a commencé à aspirer un flux d’air constant et les sons ressemblant à ceux d’un « chemin de fer souterrain » étaient si forts qu’ils devaient recouvrir le « puits » de planches la nuit pour pouvoir dormir.


Quelques décennies plus tard, un abonné de THE HOLLOW EARTH INSIDER, « Lucky », a visité la propriété des Meeks, à six miles à l’OUEST de Douglas, et a appris que des gens de tout l’état étaient venus pour enquêter sur le puits pendant les deux semaines où il a aspiré l’air avant que les Meeks ne le bouchent enfin. « Lucky » a fait part de son intention de demander aux Meeks la permission de déboucher le puits.

source : FATE Magazine, Janvier 1957 ; THE HOLLOW EARTH INSIDER, Vol.1, No.4 [Printemps 1993]

GÉORGIE, MARIETTA

– Richard Sauder a fait état d’un projet d’installation souterraine du Pentagone sous la montagne Kennesaw, à quelques kilomètres de la base aérienne de Dobbins, qui serait utilisée comme installation de « défense » pour la région des 13 États environnants.

source : BASES ET TUNNELS SOUTERRAINS, par Richard Sauder

GÉORGIE, THOMASVILLE

– Installation souterraine de la FEMA.

source : Richard Sauder

ALLEMAGNE, TRIER

– Les moines du monastère de Brunia – dans la région de Trèves en Prusse ancienne [aujourd’hui Allemagne] – fondé par le père de Charlemagne, Pépin le Bref, auraient capturé un nain à la peau sombre dans le sous-sol du monastère en 1138 après avoir découvert plusieurs fûts de vin qui avaient été vidés sur le sol de la cave. Ils ont confiné le petit homme, qui a refusé de parler ou de manger jusqu’à ce qu’il s’échappe par la cave et dans un tunnel en pente auquel on accédait par une pierre déplacée.

source : LE SOUS-PERSONNEL, par Eric Norman

GUATEMALA, ALTA VERAPAZ

– Dans ou près de la ville de Lanquin, dans le département de l’Alta Verapaz, et à 30 miles au nord-est de Coban, un groupe de jeunes hommes a traversé une entrée de grotte/tunnel et, huit jours plus tard, a émergé dans une grande caverne éclairée par un cône volcanique bien au-dessus [peut-être au coin sud-ouest du département d’Izabal – chaîne de la Sierra De Los Minas], où ils ont vu une rivière souterraine poissonneuse, au-delà de laquelle le passage s’est poursuivi vers le nord-ouest, certains soupçonnant qu’elle se rendait jusqu’à la grotte de Silpino, près de la ville de Cayuga !

source : Penny Harper

GUATEMALA, CAYUGA

– On accède à la grotte Cayuga-#1 ou Silpini en quittant Guatemala City par la route CA9 en direction du nord-est, en direction de Port Barrios sur la côte des Caraïbes, en passant par la ville de Morales et en continuant jusqu’au village de Cayuga avant d’atteindre l’embranchement des Tenedores. À quelques mètres au nord-est du village de Cayuga, sur la route CA9, du côté ouest de la route, se trouve l’entrée de la grotte de Silpino, qui a été découverte par les équipes de construction de la route alors qu’elles creusaient le flanc d’une colline, bien que les habitants aient ensuite construit une porte en pierre avec un portail en fer qui, en fin de compte, reste généralement non verrouillé.

Un étroit passage continue vers le nord à partir de la salle principale qui tourne ensuite vers l’ouest. Un rapport indique qu’un homme de Morales, une ville voisine, a suivi le passage, qui s’élargit ensuite vers le sud-ouest pendant 15 jours, après quoi il a fait demi-tour. Après 30 jours dans la grotte, son corps était gonflé, il était malade et a dû rester à l’hôpital pendant 2 ans !

Les habitants disent que le tunnel a été creusé par les Mayas [ou du moins qu’une partie de celui-ci a été prolongée par les Mayas], et que des « idoles de pierre » peuvent être vues dans certaines sections.

source : Penny Harper

GUATEMALA, CAYUGA

– La grotte Cayuga-#2 est située à un kilomètre au nord-est de la grotte Silipino [Cayuga-#1] et est une autre grotte/tunnel dans lequel on entre par le bord d’une colline loin de l’autoroute, bien que la vallée où elle se trouve puisse être vue depuis l’autoroute.

Plusieurs hommes sont entrés dans le tunnel et ont marché pendant 6 heures. On dit qu’il fait partie du système de grottes de Silpino [branche NE ?] et qu’il a de nombreux tunnels ramifiés, des « statues de pierre de hiboux », une « rivière avec des poissons et un léger vent froid [qui] souffle… il y avait un endroit où leurs montres s’arrêtaient et où toutes leurs lampes de poche s’éteignaient… une fois, un « Gringo » est entré dans ce tunnel et n’en est plus ressorti » [du moins pas par cette entrée].

source : Penny Harper

GUATEMALA, QUICHE

– Près de la ville de Chajul, dans l’état ou le département de Quiche, les habitants racontent qu’il existe une grotte proche, dont le deuxième niveau est un puits apparemment sans fond. Dans la salle du bas se trouve une énorme coupe sculptée [par les Mayas ?] dans la pierre massive. Aucun commentaire sur le caractère naturel ou artificiel du puits n’a été fait.

source : Penny Harper

IDAHO, BURLEY

– Le pharmacien George Haycock a déclaré avoir exploré un puits dans lequel on pouvait entrer par une dépression creusée par des rochers ou s’enfoncer à six miles à l’ouest de Burley, et à un mile de la route principale (probablement dans la direction opposée à celle de la rivière).

Les légendes amérindiennes parlent d’une race démoniaque qui sortirait d’une grotte et capturerait ses femmes et ses enfants.

M. Haycock a rapporté des attaques psychiques et des impressions d’activités maléfiques se déroulant sous terre. Le puits conduisait à un long tunnel horizontal à section carrée, mais ancien, avec des galeries de dérivation et une caverne dans laquelle il a tenté de creuser, bien qu’il ait rencontré une « résistance » inhabituelle. Plus tard, il a écrit à des amis que quelqu’un essayait de faire sauter le puits fermé à la dynamite et a également rapporté une menace de mort qu’il avait reçue par courrier lui disant de cesser et de s’abstenir de ses explorations. Peu de temps après, il a été retrouvé mort étranglé chez lui.

source : magazine AMAZING STORIES, octobre 1947 et janvier 1948

ILLINOIS, CHICAGO

– Selon les allégations, le temple Bahai près de Chicago, dont les « piliers » de fondation atteignent des centaines de pieds de profondeur, contiendrait une entrée dans un système souterrain qui serait relié à d’autres systèmes souterrains.

source : Kenneth Van Hoof

INDE, BENARES

– Le puits de Shesha, une cage d’escalier en pierre menant à une « porte » scellée et gravée de serpents. Le site de nombreux textes de yoga « canalisés » et le portail traditionnel de Patala alias Snakeworld alias Nagaloka, un monde de cavernes reptiliennes à 7 niveaux avec sa capitale Bhoga-Vita.

source : VENOMOUS REPTILES, par Shirman A. Minton, Jr.

INDE, KASMIRA

– Entrée traditionnelle dans le monde souterrain de Patalas, qui est divisé en 7 royaumes : Rasatala, Mahatala, Alala, Sutala, Vitala, Talatala, & Patala.

Certaines légendes disent qu’il s’agit de la demeure des humanoïdes reptiliens, mais des êtres humains « en apparence » ont également été traditionnellement rencontrés au sein de Patalas. Le roi Abhinandana serait entré dans ce domaine des « plaisirs interdits » par un portail situé au sommet de Pradyumna [ou Colline de Sarika].

Le voyage souterrain vers Patalas a duré 5 jours et 5 nuits. En arrivant, le roi et ses chevaliers ont rencontré une plaine souterraine avec des arbres auxquels étaient suspendus des cadavres humains, ainsi que de grandes cuves de liquide dans lesquelles la chair et le sang humains étaient mélangés. Une « femme » apparut et offrit au roi une tasse de ce liquide « infâme », déclarant que s’il n’en buvait pas, il ne pourrait pas prospérer. Il prit la coupe et en jeta la substance avec dégoût aux pieds de la soi-disant « déesse », qui, furieuse, lui dit de prendre ses hommes et de quitter ce royaume, ce que le roi Abhinandana obligea.

source : SOMADEVA’S KATHA SARIT SAGARA [ou OCEAN DE RÉSEAUX D’HISTOIRE], Vol. 6 – « Les aventures du roi Abhinandana ».

IRLANDE, COMTÉ DE MAYO

– La rivière Aille, qui se rassemble sur les contreforts des Partry Mts, est bloquée en bas des pentes par un affleurement transversal de falaise calcaire, sous lequel elle s’enfonce sur environ un demi-mile avant d’émerger dans une grande mare qui alimente le courant principal, à 12 miles à l’est de Westport en direction du lac Carra.

Pendant les saisons sèches, certains sont entrés dans la caverne une fois que le bassin/maelstrom a disparu, et auraient vu de grands bâtiments aux fenêtres éclairées et d’autres choses « trop horribles à décrire ».

source : FOLKLORE – A QUARTERLY REVIEW, numéro 28, pp.92-93

IRLANDE, ÎLE DE LA GARE.

Une vieille légende raconte que le chevalier Owen a visité une grotte sur Station Island dans le comté de Donegal en 1153, menant à une plaine souterraine et à un « cloître » où il a rencontré des moines qui l’ont averti des tentations à venir.

Le chevalier se rend dans un royaume noir et glacé, mais aussi dans des fosses sulfureuses de métal en fusion dans lesquelles les méchants souffrent, pour finalement arriver au paradis terrestre sous la terre.


source : FLORES HISTORIARUM, par Roger Wendover ; LEGENDA AUREA ; SPECULUM HISTORIALE de Vincent de Beauvais ; LEGENDAIRE ANGLAIS DU SUD

Branton

A suivre…


Voir tous les chapitres dans la sous-catégorie : Projet REDBOOK


Que pensez-vous de cet article ? Inscrivez-vous et rejoignez la conversation


Merci à tous pour votre soutien.

Beaucoup d'entre vous sont avec moi, par le coeur et la pensée, et je vous transmet ma gratitude... Vous pouvez assurer la continuité de ce site de plusieurs manières... En partageant les articles que vous avez aimé... En achetant vos livres et vos produits préférés sur Amazon via ce site... En faisant un don sécurisé sur Paypal... Ou les trois en même temps... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...


Même 1€ est important !





Tags:

0 Commentaires

Laisser une réponse

Imaginer un Nouveau Monde © Elishean 2009 - 2021

CONTACT

Vous pouvez nous envoyer un e-mail et nous vous répondrons dès que possible.

En cours d’envoi
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

%d blogueurs aiment cette page :