Secrets révélés

Nous nous battons contre un groupe tribal qui veut monopoliser la capacité de devenir surhumain

La guerre pour la planète Terre conduira à une nouvelle explosion de type Cambrien - Benjamin Fulford

Avis aux lecteurs : Les trois prochains rapports seront rédigés à l’avance afin que je puisse prendre ma cure de désintoxication numérique annuelle et jeûner au Canada. Sauf événement inattendu de type cygne noir, les rapports réguliers reprendront le 22 août. Votre compréhension et votre soutien sont appréciés.

Il est parfois important de prendre du recul par rapport à la lutte quotidienne pour la planète Terre et de regarder la situation dans son ensemble. Ici, les preuves sont claires.

La planète Terre se dirige vers une sorte d’explosion cambrienne et des forces obscures tentent de l’en empêcher. En d’autres termes, nous avons affaire à quelque chose de bien plus important qu’une simple lutte politique du 21e siècle.

Pour comprendre ce qui est en jeu, revenons sur l’explosion cambrienne.

Pendant environ 3,5 milliards d’années, la vie sur terre était à l’échelle microscopique. Ce que nous aurions pu voir à l’œil nu aurait été une écume brune ou peut-être des tapis d’algues.

Puis, soudainement, il y a environ 530 millions d’années, la macro-vie a explosé. Les océans se sont remplis d’une variété éblouissante de formes de vie qui étaient des milliards de fois plus grandes que tout ce qui existait auparavant. C’était l’équivalent évolutif d’un big bang.

Nous sommes aujourd’hui confrontés à un type similaire de big bang évolutif. La raison en est que les humains ont appris à contrôler et à canaliser la force vitale.

²

Nous disposons désormais de la technologie nécessaire pour utiliser les éléments génétiques de base de la vie afin de créer de nouvelles formes de vie. Nous sommes également sur le point d’atteindre l’immortalité et les super pouvoirs.

Par exemple, nous pouvons maintenant prendre un poulet ordinaire et le transformer en une créature semblable au T Rex, pesant plusieurs tonnes, avec seulement quelques modifications génétiques.

Que nous voulions ou non créer des réserves de chasse remplies de poulets mutants T Rex est une autre question ; le fait est que nous avons désormais le pouvoir de faire de telles choses. https://www.science.org/content/article/mutant-chickens-grow-teeth

https://www.theguardian.com/science/2000/jul/31/genetics.internationalnews

Nous pouvons également modifier nos propres gènes afin d’avoir la force d’une fourmi, les yeux d’un aigle, un radar comme les chauves-souris, un sonar comme les dauphins, les sens électriques des anguilles, etc. Nous pouvons aussi devenir virtuellement immortels.

Nous pourrions donc tous devenir des super-êtres immortels. Ce n’est pas de la science-fiction, c’est maintenant réellement possible. Cela signifie que nous avons besoin d’un débat ouvert sur ce qu’il faut faire de ce nouveau pouvoir divin que nous avons trouvé. À tout le moins, je crois que la plupart d’entre nous préféreraient vivre beaucoup plus longtemps qu’aujourd’hui.

L’argument standard que l’on entend contre l’immortalité est que « la planète deviendrait surpeuplée ». Ceci est un mensonge.

Tout d’abord, à l’heure actuelle, si nous donnions à chaque personne une ferme de subsistance de style chinois, nous pourrions faire tenir toute la population de la terre dans l’État du Texas.

De plus, avec la technologie énergétique qui a été supprimée, nous pourrions créer des écosystèmes entièrement nouveaux dans les déserts, les terres gelées et sous terre. Nous n’avons même pas besoin d’invoquer « l’énergie libre ».

Cela peut être fait avec de l’hydrogène tiré de l’eau en utilisant l’énergie solaire, par exemple. Cela signifie que nous pourrions faire vivre beaucoup plus de personnes – en harmonie avec la nature – que nous ne le faisons actuellement, même si nous ne pouvons pas coloniser l’espace.

Cependant, quelque chose, ou quelqu’un, essaie d’empêcher que cela ne se produise.

Lorsque nous regardons ce qui nous est arrivé, en particulier en Occident, au cours des deux dernières années, nous constatons qu’un groupe puissant a essayé de modifier nos gènes avec des vaccins conçus pour nous transformer en animaux domestiqués.

Comme Henry Kissinger s’en est un jour vanté :

« À l’avenir, il sera aussi impossible pour les gens ordinaires de se rebeller contre nous, que pour un mouton de se rebeller contre un éleveur. »

Nous nous battons contre un groupe tribal qui veut monopoliser la capacité de devenir surhumain. Ils veulent que le reste d’entre nous ait des vies courtes et ignorantes en esclavage inéluctable et permanent.

En d’autres termes, l’humanité est à une croisée des chemins. Soit nous nous engageons sur la voie de l’asservissement permanent, soit nous nous élevons à un tout nouveau niveau d’existence.

Je ne connais personne qui veuille devenir un animal de ferme vivant dans des conditions inhumaines, alors nous devons mener un combat.

Afin de vaincre les psychopathes de haut niveau qui nous contrôlent, voyons ce qu’une enquête médico-légale, fondée sur des faits, peut nous apprendre sur qui, ou quoi, est en train de tenter d’empêcher la nouvelle explosion cambrienne.

C’est pourquoi je veux partager mes propres expériences directes (pour le bénéfice de nombreux nouveaux lecteurs qui n’ont peut-être pas entendu l’histoire) avec cette entité malveillante qui essaie d’empêcher l’humanité de se développer.

Mon entrée dans la bataille secrète pour la planète Terre a commencé lorsque j’ai lu des rapports de l’ONU datant des années 1990 qui affirmaient que la pauvreté et la destruction de l’environnement pouvaient être stoppées d’ici l’an 2000.

Selon ces rapports, il suffisait de 200 milliards de dollars par an pour mettre fin à la pauvreté et de 400 milliards de dollars par an pour arrêter la destruction de l’environnement.

J’ai réalisé que cela pouvait être accompli en convainquant les Japonais d’agir. Le Japon était assis sur 7 000 milliards de dollars qu’il avait gagnés en exportant des voitures, des téléviseurs, etc. vers le reste du monde depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale.

Cela signifiait qu’ils pouvaient mettre fin à la pauvreté, arrêter la destruction de l’environnement et avoir encore 6,4 trillions de dollars en monnaie à dépenser pour coloniser l’univers ou autre.

C’est pourquoi j’ai commencé à essayer de convaincre les Japonais de dépenser leur argent à cette fin. En tant que chef du bureau Asie-Pacifique du magazine Forbes, je passais régulièrement à la télévision japonaise aux heures de grande écoute.

Cependant, lorsque j’ai commencé à parler de la décision du Japon de dépenser son propre argent pour sauver la planète, j’ai été mis sur une liste noire.

Les producteurs de télévision m’ont dit qu’ils voulaient que je passe à la télévision mais qu’ils avaient reçu l’ordre de ne pas le faire.

Au Japon, la liste noire a été créée par le gouvernement de Junichiro Koizumi, ses hommes de main Isao Iijima des services secrets japonais et le ministre des finances Heizo Takenaka.

Lorsque j’ai commencé à dénoncer ces criminels de haut niveau au sein du gouvernement japonais, de nombreux journalistes japonais m’ont dit que si j’avais été un Japonais à dénoncer le genre de choses comme je le faisais, j’aurais été tué depuis longtemps.

Il est bien établi que les occupants du Japon depuis la Seconde Guerre mondiale ont utilisé des bandes criminelles organisées japonaises pour assassiner des journalistes dissidents, des hommes politiques, etc.

À ce stade, pour essayer de comprendre ce qui se passait réellement, j’avais cultivé des sources dans les organisations ninkyo japonaises (on les appelle généralement yakuza, mais c’est un terme péjoratif).

On leur a dit qu’ils n’étaient autorisés à ne tuer que des Japonais et qu’ils sous-traitaient pour la CIA et le Mossad.

Quoi qu’il en soit, le véritable voyage dans le terrier du lapin a commencé après que j’ai commencé à rapporter que Takenaka avait cédé le contrôle de toutes les sociétés cotées du Japon à des « fonds vautours » étrangers.

Une enquête médico-légale a montré que ces fonds étaient contrôlés -via des fondations- par des gens comme les Rockefeller et les Rothschild. À l’époque (vers 2004-6), il n’y avait littéralement pas un seul mot sur le pouvoir réel de ces contrôleurs sur tout l’internet.

La chose la plus proche que j’ai pu trouver était une seule phrase sur un forum de discussion israélien disant « il y avait une rumeur selon laquelle les Rothschild ont contribué à la création d’Israël. »

Lorsque j’ai eu l’occasion d’interviewer Takenaka (il pensait que c’était pour promouvoir son livre), je l’ai confronté au fait qu’il avait cédé le contrôle de toutes les sociétés cotées du Japon aux Rockefeller et aux Rothschild.

C’est alors que j’ai ouvert la boîte de Pandore. Takenaka (qui était récemment à Davos) a ensuite envoyé un assassin ninja pour me rencontrer. Il m’a dit que je recevrais le poste de Ministre des Finances du Japon, mais seulement si j’acceptais un plan visant à tuer 90% de la population mondiale.

Il m’a expliqué que c’était nécessaire pour « protéger l’environnement » et que, puisque la guerre ne tuait pas assez de gens, ils allaient cette fois utiliser la maladie et la famine (j’ai tout enregistré).

Si je n’étais pas d’accord, je serais tué, a-t-il ajouté. Plus tard, cet assassin autoproclamé m’a remis – au péril de sa vie – un enregistrement sur bande magnétique indiquant que les personnes à l’origine de ce complot visant à tuer 90 % de l’humanité étaient « les anciens de Sion ».

À peu près à la même époque, Kaoru Nakamura, au risque de sa vie, un cousin de l’empereur Hirohito, m’a également approché et m’a donné une cassette vidéo montrant la preuve que le 11 septembre était un travail de l’intérieur. À l’époque, j’ai pensé « c’est la théorie du complot « antisémite » que j’avais lue dans le New York Times ».

Cependant, lorsque j’ai finalement été convaincu d’examiner les preuves, il est devenu évident que les attentats du 11 septembre étaient le fruit d’un travail interne. En tant que journaliste de formation, j’ai commencé à suivre la piste des preuves jusqu’à leur source.

Bref, pour faire court, l’enquête m’a conduit, via Heizo Takenaka et son agent Henry Kissinger, directement à David Rockefeller. Lorsque Rockefeller est venu au Japon pour promouvoir une traduction en japonais de son autobiographie, j’ai pu obtenir une interview. Apparemment, il pensait que ses collaborateurs avaient organisé la promotion de son livre.

Après avoir interviewé Rockefeller, toute une série de sociétés et de groupes secrets sont sortis du bois. Les Illuminati gnostiques ont envoyé Sasha Zarik, alias Alexander Romanov, pour me rencontrer. Zarik a dit qu’il avait été recruté par l’ancien champion d’échecs Bobby Fischer.

Ce groupe recrute 6 000 personnes influentes de chaque génération qui ne font pas partie de l’ancienne élite du sang. Il a déclaré que leur groupe était responsable des révolutions américaine, française et russe.

Ces révolutions avaient en commun de s’attaquer à l’aristocratie des lignées sanguines. Ils sont particulièrement influents dans les organisations méritocratiques comme l’armée américaine et chez les milliardaires indépendants.

C’est pourquoi il est bon de penser que des gens comme Elon Musk et Jeff Bezos en sont membres. Les illuminati gnostiques m’ont dit que, cette fois-ci, ils allaient organiser une révolution mondiale,

Puis j’ai été approché par les Francs-Maçons P2, via Leo Zagami. Ils m’ont dit qu’ils gouvernaient la planète depuis 26 000 ans sur la base d’un complot qui leur avait été donné par des êtres extra-terrestres.

Ce complot était calibré en fonction des mouvements de la lune et des planètes, a-t-il dit. Selon M. Zagami, le complot a pris fin en 2012, mais après cette date, les contrôleurs ont décidé d’improviser pour s’accrocher au pouvoir.

Ce groupe prétend contrôler le Vatican, la mafia et le communisme mondial. Ils m’ont dit qu’ils se débarrasseraient du Premier ministre Silvio Berlusconi et du pape Ratzinger et ils l’ont fait.

Le P2 a également passé un accord avec les Sociétés Secrètes Asiatiques. Ils ont promis de mettre un communiste noir au pouvoir aux États-Unis en 2008, en échange d’un financement continu de l’Asie.

Cela a conduit à un accord pour utiliser 700 tonnes d’or asiatique pour créer 750 000 tonnes d’obligations adossées à l’or. Cela a conduit à la création de 23 000 milliards de dollars qui ont maintenu le gouvernement corporatif américain à flot jusqu’en 2020, date à laquelle les fonds ont été épuisés.

Vous pouvez voir ici Lord Blackheath parler de ce dossier au Parlement Britannique. https://www.tweaktown.com/news/22774/15_000_000_000_000_15_trillion_in_fraud_exposed_in_uk_house_of_lords/index.html

Le P2 s’est également attribué le mérite de l’attaque de Fukushima contre le Japon en date du 11 mars 2011. Cette attaque a été utilisée pour forcer le Japon à remettre les 7 000 milliards de dollars qu’il avait gagnés depuis la Seconde Guerre Mondiale.

Au fil des ans, une longue liste d’autres groupes est apparue, notamment : la Famille Dragon, la société japonaise des corbeaux à trois pattes. Le Mossad, la CIA, la NSA, le FSB Russe, le MI6, la Svastika Rouge, diverses sociétés secrètes chinoises, le Dragon Rouge (Chine communiste), le Dragon Bleu (l’ancienne guilde d’assassins du Moyen Orient), la force spatiale secrète américaine, etc.

Dans chaque cas, j’ai rencontré en personne des représentants de ces groupes qui m’ont fourni la preuve évidente qu’ils étaient réels et puissants.

Ces groupes ont maintenant formé une alliance pour libérer la planète Terre et initier la nouvelle explosion cambrienne.

Le groupe connu sous le nom de Mafia Khazarienne, qui veut tuer 90% de l’humanité et asservir le reste, se bat maintenant pour sa survie.

Aujourd’hui, la MK tente désespérément de mettre en œuvre son programme visant à tuer 90 % de l’humanité par des événements tels que la pandémie, la campagne de vaccination, la crise alimentaire, la guerre en Ukraine, etc.

L’alliance riposte en traquant les agents de la MK et en organisant un boycott international des États-Unis et des autres pays encore sous domination de la MK..

La semaine prochaine, nous nous plongerons dans l’aspect  » X-Files  » de cette guerre.

Benjamin Fulford

Source


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.


Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Merci



ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 1 085 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour naviguer sur le site.