Que savons-nous de la programmation dans des personnalités alternatives? Plusieurs membres de « Montauk » tels que Preston Nichols, Al Bielek et Duncan Cameron affirment avoir été programmés avec des personnalités alternatives au cours de leur travail dans les projets de voyage dans le temps via des techniques de contrôle de l’esprit menés au milieu des années 80.

Que se passe-t-il dans le désert du Mojave? «Qui sont les Hav-Musuv des légendes Navajo? Quelle est cette guerre qui se déroule en secret? Qui sont ces êtres de civilisations terrestres avancées qui ont laissé des traces de leur passage partout sur notre monde? Quelle est l’ampleur du monde souterrain que nous commençons à peine à découvrir?


Comment tout a commencé aux États-Unis? Pourquoi une Guerre de Sécession?

Cette série a pour but de réunir des informations qui vont certainement susciter notre étonnement au fil de sa lecture.

Épisodes précédents

En ce qui concerne les régions souterraines, nous citons maintenant un autre article paru dans le bulletin NAR, intitulé « LA RECHERCHE SUR LA TERRE INTÉRIEURE EST-ELLE DANGEREUSE POUR VOTRE SANTÉ? « :

On a récemment constaté que la plupart des chercheurs exceptionnels de la Terre intérieure sont morts d’une crise cardiaque.

Note : La crise cardiaque serait une arme ou une méthode d’attaque psychique reconnue par les occultistes qui sont familiers avec la guerre « vaudou » ou « psychique ». Les crises cardiaques de cette nature seraient provoquées par l’utilisation d’une TERREUR intense qui est « projeté » contre les individus par les initiateurs de ces crises.

Il est allégué que les hominoïdes non humains tels que les races de serpents pourraient avoir la capacité de diriger des attaques psychiques contre des êtres humains par l’utilisation de la magie noire, de la sorcellerie ou des sciences occultes.

Il est intéressant de noter que très peu de spécialistes des OVNI, etc., qui prétendent avoir adopté un style de vie « chrétien », ont souffert physiquement du côté « négatif » de la recherche sur les OVNI, notamment des rencontres avec des MIBS, des enlèvements, des paralysies, des crises cardiaques ou d’autres formes de victimisation inspirées par la PEUR.

Cela suggère qu’une foi profonde dans le Créateur peut neutraliser la PEUR dont les extraterrestres semblent dépendre comme leur principale « arme » dans leurs attaques psychiques contre l’humanité, rendant les « croyants » imperméables à leurs influences autrement destructrices (Branton).

Cela va certainement au-delà d’une simple coïncidence. GRAY BARKER, DICK SHAVER, et JOAN O’CONNELL [New Atlantean Journal] ne sont que quelques-uns (également, chercheur CHARLES MARCOUX – Branton).

Localement, il y a plusieurs chercheurs de la Terre intérieure qui sont très remarquables par leur persistance.

Lew Tery, qui a récemment déménagé dans l’Utah, était le principal partisan local de la théorie de la connexion entre le vortex géomagnétique et les OVNI. Lew a contribué à la découverte de réseaux de tunnels souterrains dans la région de Las Vegas, l’un d’eux se trouvant entre la base du barrage de Boulder et Jumbo Peak, où se trouvent deux mines dont les propriétaires regardent fréquemment les disques de diamètre 200′. A un moment donné, Lew a proposé d’organiser une interview avec ces mineurs. Hélas, M. Tery est introuvable.

Un résident local de Henderson, qui restera anonyme, fait de la recherche sur la terre intérieure depuis des années. Cette personne a été traquée et poursuivie en raison de sa connaissance intime des tunnels terrestres intérieurs dans la région.


Il y a manifestement quelque chose ici que certaines personnes souhaitent protéger. Quelque chose à cacher.

Beaucoup semblent savoir ce que c’est, et ils parlent avec prudence des HUMANOÏDES REPTILIENS et de la RACE DES SERPENTS, deux sujets qui semblent refaire surface. Les réactions aux émissions de télévision et de radio locales mettant en vedette JOHN LEAR ont été très nombreuses. Une récente conférence à Las Vegas a attiré plus de 700 personnes.

Selon certaines sources, les « gris » sont le niveau inférieur d’un scénario plus vaste qui implique cette race reptilienne…

Voici la transcription d’une lettre envoyée par John Lear au chercheur Tal Levesque. La lettre, datée du 6 octobre 1990, dit ceci :

« Cher TAL… Merci beaucoup pour votre récente et très intéressante lettre. Je l’ai montrée à Bob (i.e. Lazar – Branton) et il pense que nous sommes tous les deux fous. Il ne croit pas que Dulce existe. Bob a subi un lavage de cerveau extrême au S-4 pour que je puisse comprendre ses sentiments. Au moment du lavage de cerveau, peut-être un peu avant, il m’a dit que Dulce avait été mentionnée là-haut une ou deux fois dans des conversations dont il ne faisait pas partie… mais qu’il était au-dessus. Depuis lors, il a même oublié cette partie. Comme je sais que Dulce existe, ce que pense Bob ne m’affecte pas le moins du monde.

« Une de mes sources, qui est un agent de sécurité sur le site de test, me dit qu’il y a actuellement 5 types d’extraterrestres là-bas : Les gris, les oranges, les reptiliens, ceux qui ressemblent [aux extraterrestres] dans le film « V » et ceux qui sont si laids qu’ils vous coupent le souffle jusqu’à ce que vous vous habituiez à les regarder.

« Je crois maintenant qu’une très grande soucoupe s’est écrasée près de Sedona, il y a peut-être deux ans, et qu’elle est en train d’être récupérée par sections, car elle est trop grande pour être enlevée en un seul morceau.

« Les récents articles de Aviation Week, je crois, sont des tentatives pour gagner du temps, pour tromper le public et pour embrouiller la question.

Note : Lear fait ici référence à l’article paru dans le numéro du 1er octobre 1990 de AVIATION WEEK AND SPACE TECHNOLOGY, intitulé « Secret Advanced Vehicles Demonstrate Technologies For Future Military Use – Les véhicules avancés secrets démontrent des technologies pour un usage militaire futur ». L’article faisait uniquement référence aux jets super avancés assez connus qui sont testés dans le Nevada, donnant l’impression que ceux-ci pourraient expliquer toutes les observations d' »OVNI » dans la région (Branton).

« Encore une fois, j’apprécie beaucoup votre lettre fascinante et j’attends avec impatience de plus amples informations sur Dulce… Avec beaucoup de respect et d’admiration… JOHN LEAR ».

En ce qui concerne le sujet de ce dossier, à savoir l' »invasion » d’une race étrangère par le haut et par le bas en utilisant des techniques de manipulation mentale, de guerre psychologique, de contrôle de l’esprit et d’implantation, nous citerons « THE UFO ABDUCTORS » de Brad Steiger (1988., Berkley Books., N.Y.) :

« En 1969, moi et mes associés de recherche… Loring G. Williams et Glenn McWane avons été bombardés de déclarations de dizaines de personnes contactées qui disaient avoir eu un implant laissé quelque part dans leur crâne, généralement juste derrière l’oreille gauche. Ces personnes contactées/enlevées venaient de professions, d’horizons culturels et de groupes d’âge très divers.

« Nous avons employé des détectives privés et des médecins… pour tenter de savoir quel archétype avait été introduit dans leur conscience de groupe particulière. Nous n’avons jamais trouvé d’implants détectables aux rayons X, mais nos séances d’hypnose ont permis d’obtenir une quantité incroyable d’informations fascinantes, bien que bizarres, sur les bases d’OVNI souterraines, les extraterrestres hybrides qui marchent parmi nous et les milliers d’humains qui se transforment lentement en automates grâce à des ondes cérébrales réajustées.

« …Dagmar et Carl R. ont une ferme dans le nord-est de l’Iowa, à une quarantaine de kilomètres du fleuve Mississippi. Une nuit d’août 1982, Carl a observé ce qu’il a appelé à l’époque une « lanterne dans le ciel » qui planait au-dessus de lui alors qu’il travaillait tard dans le champ…

En octobre de cette année-là, alors que Carl travaillait tard dans le champ pour préparer la récolte annuelle de maïs, il a été surpris de voir la « lanterne » rougeoyante revenir dans le ciel. Il semble que ce soit le même objet que celui qu’il avait vu en août.

« Bien qu’il ait essayé de rester inconscient de l’objet, il semblait planer au-dessus de lui, le suivant même de haut en bas dans les champs de maïs. Il est devenu nerveux et déconcerté et est retourné à la ferme, où il a demandé à Dagmar de sortir et d’être témoin de l’étrange objet.

« Dagmar a pu voir l’objet, elle aussi, et ils se sont tenus debout et l’ont observé pendant plusieurs minutes avant qu’il ne s’élève soudainement dans le ciel nocturne, puis qu’il ne s’éloigne à grande vitesse vers l’ouest.

« Vers trois heures le lendemain matin, Carl a été réveillé par le bruit du bétail qui beuglait nerveusement dans le parc à bestiaux. En sortant du lit et en regardant par la fenêtre de la chambre, il a vu un objet en forme de disque planer au-dessus de la basse-cour. Il brillait d’une sorte de couleur verdâtre… »

Ensuite, le couple a été « tranquillisé » par l’objet ou ses occupants d’une manière ou d’une autre, peut-être par une sorte de rayon enivrant, apaisant ou stimulant les MST, qui a apparemment provoqué une réaction électrochimique de type drogue ou transe dans leur cerveau et leur corps, après quoi ils ont été emmenés par certaines entités. Il s’en est suivi une séquence d' »enlèvement » classique, similaire à celle décrite par des milliers d’autres personnes. Steiger a relaté les réflexions des couples concernant leur enlèvement par des êtres « petits » aux grands yeux « avec seulement des narines (plutôt qu’un nez prononcé) et des lèvres serrées et sans expression ».

Steiger poursuit : « Bien que le jeune couple de l’Iowa ne se souvienne d’aucune autre interaction avec un OVNI depuis cet automne particulier, ils admettent tous deux être nerveux à l’idée d’une nouvelle rencontre. Carl, en particulier, a le sentiment d’avoir été utilisé. Dagmar a émis l’hypothèse que des morceaux de son tissu cutané auraient pu être retirés lors de l’examen, et bien qu’elle ne prétende pas être experte en la matière, elle se demande si une partie suffisante de son corps pourrait être clonée de manière à interagir avec l’embryon ou le fœtus qui aurait pu être engendré par le sperme prélevé sur son mari.

Note : Dagmar a affirmé que pendant une partie de l' »examen », un objet ressemblant à une aiguille a été enfoncé dans son abdomen. Beaucoup pensent qu’il s’agit là d’un processus par lequel les « entités » extraient l’ovule de femelles humaines – Branton).

« Ne voulant pas passer pour les victimes d’un thriller de science-fiction, le jeune couple a émis l’hypothèse qu’ils auraient pu être utilisés dans un étrange programme de création d’êtres hybrides. Peut-être, suggèrent-ils, que le sperme de Carl a été utilisé pour féconder une femelle extraterrestre ou une femelle terrienne, qui est d’une certaine manière influencée par et sous le contrôle d’êtres extraterrestres. Dans les deux cas, ils sont mal à l’aise avec l’expérience et le souvenir de la rencontre. Les deux ont l’impression d’avoir été utilisées d’une manière contraire à l’expression normale de leur volonté.

« Dagmar est allée encore plus loin dans ses spéculations en suggérant que si des morceaux de son corps pouvaient être utilisés pour créer un clone et si le sperme de Carl pouvait d’une manière ou d’une autre être utilisé dans le futur pour féconder un tel clone, alors les extraterrestres pourraient élever leur propre marque d’humains dans le cadre d’un programme organisé pour créer une armée de robots ressemblant à des humains qui seraient totalement sous le contrôle des extraterrestres dans leur plan directeur pour conquérir la Terre.

« L’enquêteur sur les OVNI Richard Siefried a appris par Pam Owens qu’elle avait été emmenée à bord d’un OVNI le 25 novembre 1978, alors qu’elle attendait un enfant. Elle avait dix-neuf ans à l’époque, et elle n’a eu aucun souvenir de l’enlèvement jusqu’à ce qu’elle soit hypnotiquement en régression. Elle a alors pu donner des détails complets et fascinants de sa rencontre.

« Mme Owens a dit à Siefried qu’elle était paralysée et ne pouvait bouger que les yeux. Elle était allongée sans défense sur une table et fixait avec terreur deux créatures à l’aspect bizarre.

« Selon Mme Owens, leurs têtes étaient glabres, leurs dômes surdimensionnés, leurs yeux étaient grands et enfoncés dans leur crâne. La peau verdâtre qui recouvrait leur corps était grossière. Chaque main avait quatre doigts qu’elle décrivait comme étant deux fois plus longs que ceux d’un humain. Et à sa grande terreur, une de ces mains étranges tenait une longue aiguille en argent, se préparant à la plonger dans son estomac… »

Le Dr Clifford Wilson [M.A., B.D., Ph.D.], dans son livre « UFOS… AND THEIR MISSION IMPOSSIBLE » (Signet Books., N.Y.) présente ses propres « renseignements » ou recherches concernant l’invasion/infiltration continue de notre société par des puissances aliens :

« …Non seulement beaucoup ont vu des OVNI, mais il y a aussi une armée croissante de ceux qui prétendent avoir eu un contact réel avec les occupants des OVNI. Une estimation autorisée, et peut-être conservatrice, est qu’il y a 50 000 contacts silencieux rien qu’aux États-Unis.

« Il se pourrait bien qu’il y ait des milliers de personnes qui ont des informations et ne sont pas prêtes à les révéler parce qu’elles risquent d’en subir les conséquences. Il est possible que beaucoup ne sachent pas qu’ils ont cette « connaissance » parce qu’ils l’ont eux-mêmes acquise dans un état hypnotique.

LES ESCLAVES HYPNOTIQUES ATTENDENT UN SIGNAL

Les nations pourraient être conquises par l’infiltration d’agents dans les sièges de l’autorité gouvernementale, et il est certainement plus effrayant de penser que l’humanité pourrait être vaincue et même détruite par des hommes et des femmes programmés dans leurs propres rangs.

Si une confrontation finale approche, une armée de personnes pourrait être impliquée. Ils pourraient être prêts à prendre des mesures qu’ils n’anticipent même pas eux-mêmes, mais sans autre choix que d’obéir parce qu’ils ont été conditionnés à obéir, à un signal donné.

Nous ne sommes pas les seuls à suggérer cette terrible possibilité.

Pour citer encore une fois John Keel :

« Nous n’avons aucun moyen de savoir combien d’êtres humains dans le monde ont été traités de cette manière, car ils n’auraient absolument aucun souvenir de cette expérience, et nous n’avons donc aucun moyen de déterminer qui parmi nous a des « programmes » étranges et sinistres dormant dans les coins sombres de son esprit.

« Supposons qu’un plan consiste à traiter des millions de personnes et à déclencher tous ces esprits en même temps à une date ultérieure ? Aurions-nous soudain un monde de saints ? Ou aurions-nous un monde de maniaques armés qui se tirent dessus depuis les clochers ?

Si Armaguédon, comme le souligne la Bible, est effectivement une bataille finale dans laquelle les forces humaines et non humaines mènent ce terrible conflit jusqu’à la mort, ce genre de « programmation » est une possibilité réelle, et elle semble se dérouler à une vitesse effrénée dans le monde entier. On rapporte que le terme « Armageddon » a été utilisé dans un message à un contact et que d’autres messages de « fin du monde » ont été donnés.

Les forces du mal se préparent-elles désespérément à une ultime tentative de contrecarrer les plans du Dieu Saint contre lequel elles se sont rebellées?

L’histoire de la Bible donne de nombreux exemples où les forces sataniques ont tenté de détruire complètement les plans de Dieu qui auraient pour résultat des bénédictions totales pour l’homme. Il y a toujours eu un plan diabolique pour faire plier les esprits par des assurances trompeuses et un « lavage de cerveau ».

Les suggestions post-hypnotiques, avec des ordres intégrés pour que l’action soit déclenchée à un signal donné, correspondraient au schéma général de la rébellion que l’on retrouve régulièrement dans les récits bibliques.

UNE PERSPECTIVE RENFORCÉE

La perspective, si elle est effrayante. Il est tout à fait possible que, par suggestion post-hypnotique, toute une armée de personnes se retrouve soudainement esclave volontaire d’êtres intelligents qui ne se soucient pas du bien-être de ces esclaves, ou du monde lui-même tel que nous le connaissons. S’il existe un super plan de contre-attaque spirituelle pour atteindre son point culminant dans l’Armaguédon, il se pourrait bien que cette armée d’esclaves soit disponible pour obéir aux ordres, sans même savoir à l’avance qu’ils ont été incorporés dans les forces armées de ce que la Bible appelle les principautés et les pouvoirs.

Les indications sont que même les enfants sont parfois utilisés pour l’exécution des plans de ces puissances maléfiques.

Cette possibilité est illustrée par l’incident suivant.

« Le 12 décembre 1967, Mme Rita Malley roulait sur une voie publique pour se rendre chez elle à Ithaca, New York, avec son fils de cinq ans, Dana, sur le siège arrière de son véhicule. Vers 19 heures, elle a soudain réalisé qu’un feu rouge la suivait apparemment et, alors qu’elle dépassait le niveau de vitesse, sa première réaction a été de se faire arrêter. Elle a regardé par la fenêtre et a découvert qu’il ne s’agissait pas d’une voiture de police derrière elle, mais d’un objet volant étrange, se déplaçant au-dessus des lignes électriques à gauche de sa voiture. Elle a ensuite constaté qu’elle n’avait plus le contrôle de son véhicule et a crié à son fils de se préparer. Cependant, il est resté immobile comme s’il était en transe.

« Un faisceau de lumière blanche a jailli du véhicule au-dessus de sa tête, puis elle a entendu des voix qui semblaient bizarres, brisées et saccadées. Elle est devenue elle-même hystérique, mais à travers cela, son fils n’a fait aucun cas de ses pleurs. La radio n’était pas allumée, mais elle a entendu ces voix lui dire qu’à ce moment-là, une de ses amies avait été impliquée dans un terrible accident à quelques kilomètres de là. Le lendemain, elle a découvert que c’était bien vrai. Les voix lui ont également dit que son fils ne se souviendrait de rien de ce qui s’était passé. L’épreuve était terrifiante pour Mme Malley elle-même, et pendant un certain temps après, chaque fois qu’elle se souvenait de l’épisode, elle s’effondrait en sanglotant.


« …Il semblerait donc possible que ces enfants malléables soient particulièrement utiles pour les besoins de ces êtres. Beaucoup d’enfants ont été utilisés comme outils pour que les hommes et les femmes croient en ces êtres qui ont un plan dont la totalité n’a pas encore été révélée.

Ces incidents ne sont pas limités aux enfants.

« Mme Ralph Butler regardait des gyrophares devant Owatonna, dans le Minnesota, une nuit de novembre 1966. Elle était avec un ami, et soudain son ami est devenu immobile, la tête baissée. Mme Butler elle-même a entendu une voix qui lui parlait, mais l’épreuve a vite été surmontée. Cependant, lorsque les deux amies ont essayé de discuter de l’incident plus tard, elles ont toutes deux constaté qu’elles souffraient immédiatement de maux de tête aveuglants. Mme Butler a également raconté qu’elle avait entendu des voix étranges à la radio et qu’elle avait reçu des visites particulières d' »officiers de l’armée de l’air ». Ce schéma est rapporté par de nombreuses personnes qui affirment avoir été contactées par le personnel OVNI.

« La famille Butler a connu divers phénomènes poltergeist depuis cette expérience de 1966 – des objets en verre qui se déplacent et se brisent sans cause connue, des bruits étranges se faisant entendre dans toute la maison, même les téléphones et les téléviseurs étant étrangement perturbés.

Note : Une telle activité se produit souvent lors de rencontres avec des OVNI, où il semble y avoir une implication collective de « Poltergeists » ou « Infernals » paraphysiciens, les Reptiliens, et peut-être des « Men In Black », c’est-à-dire des activités typiques des puissances malveillantes qui auraient établi des bases ou des « empires » dans des systèmes tels qu’Alpha Draconis, Epsilon Bootes, Altair Aquilla, Zeta Reticuli, Bellatrix Orion et Rigel Orion, ainsi que leurs homologues solitaires souterrains (Branton).

Ce genre d’activité a suivi de nombreuses autres observations supposées de soucoupes.

Les similitudes entre ces histoires sont de nature à surprendre au premier abord : une personne temporairement en transe, des hommes se faisant passer pour des membres de l’armée de l’air ou d’autres fonctionnaires, ces hommes étant de petite taille, avec des peaux d’olive foncées et des traits pointus, et les personnes contactées ayant d’affreux maux de tête, des hallucinations et des cauchemars. Certains d’entre eux sont entrés en transe et sont devenus temporairement des médiums grâce auxquels on pouvait entendre des voix étranges…

UNE TENTATIVE DE PRISE DE CONTRÔLE?

Y a-t-il une tentative de prise de contrôle ? Il y a sûrement des limites aux pouvoirs de ces créatures OVNI… L’homme est le maître des ANIMAUX, et malgré des théories apparemment sans fondement, comme celle des INSECTES monstrueux qui attendent de nous attaquer, en fait, l’homme est toujours capable de contrôler les créatures MOINS importantes…

Note : à moins que l’homme n’accepte la propagande et les mensonges des « bêtes » moins importantes comme les races de serpents, etc., comme par exemple leur affirmation selon laquelle ils nous ont créés génétiquement et sont donc nos « dieux ». Si l’homme croit à de tels mensonges, alors il n’essaiera pas de résister et de s’approprier la domination donnée par Dieu sur ces « bêtes » que le Créateur a donnée à l’HOMME. Le pouvoir que les « aliens » exercent sur l’humanité n’est pas tout, mais il y a une grande partie du pouvoir que NOUS avons nous-mêmes capitulé ou cédé à ces derniers si nous voulons faire confiance à la version judéo-chrétienne de l’histoire en tant que réalité (Branton).

LES FORCES DU MAL SONT RÉELLES

Même en dehors de mes fortes convictions chrétiennes et de mon acceptation de la Bible comme la Parole de Dieu révélée, je n’aurais aucun doute sur le fait que des êtres spirituels, des forces du mal et des phénomènes qui ne peuvent être expliqués par des concepts purement physiques, psychiques ou psychologiques.

S’il y a du vrai dans cette hypothèse, des préparatifs seraient en cours – juste au cas où ces interprétations futuristes entendues se révéleraient exactes…

Le 30 juillet 1992, le présentateur radio et reporter pour RADIO FREE AMERICA, Anthony J. Hilder, a envoyé la lettre suivante à Patty Cafferata, procureur du comté de Lincoln, Pioche, Nevada 89043, 702-962-5171.

Plusieurs dizaines d’exemplaires ont été envoyés par Hilder à d’autres chercheurs ainsi qu’à plusieurs militants, à des responsables politiques, juridiques, des médias, des patriotes, des membres du Congrès et de (vrais) fonctionnaires de la « Défense nationale » :

« Chère Madame Cafferata : Je demande au procureur général de l’État du Nevada d’ouvrir immédiatement une enquête du grand jury à « pleine échelle » sur les activités du Wackenhut S.S., de votre bureau et du département du shérif du comté de Lincoln. La raison de l’urgence de cette action est le nombre croissant de situations de « TRAITEMENT DE VIE » créées par des paramilitaires non identifiés qui opèrent sous le couvert de la loi pour harceler, intimider et supprimer les droits constitutionnels de plusieurs centaines de citoyens américains et de ressortissants japonais qui viennent voir les « Disques en forme de soucoupe volante » non identifiés testés dans votre comté.

Je prie pour que, sous l’impulsion de la population et de la presse, le procureur général lance « cette enquête » à temps pour éviter que l’un de ces innocents ne soit assassiné par cette bande de paramilitaires ou ne soit fait prisonnier à vie dans l’un des « étranges » laboratoires expérimentaux souterrains situés sous Dreamland et S-4 dans le polygone de tir de Nellis.

« Au cours de ma conversation avec vous dans l’après-midi du 6 juin, j’ai tenté à plusieurs reprises d’obtenir les noms de six personnes qui ont été arrêtées le mois dernier par le bureau du shérif du comté de Lincoln, quelque part dans la vallée de Tickaboo. En tant que journaliste, j’ai sollicité votre coopération professionnelle. Je ne l’ai pas obtenue.

Non seulement vous avez refusé de révéler les noms des personnes arrêtées et leur violation « présumée » de la loi, mais vous m’avez continuellement harcelé pour obtenir mon adresse personnelle, mon numéro de téléphone et, plus précisément, les stations de radio qui allaient diffuser l’histoire. Serait-ce parce que vous vouliez « couvrir » l’histoire ? Comme je l’ai dit, je voulais simplement couvrir l’événement.

« Je suis curieux de savoir pourquoi vous essayez d’empêcher les médias de rapporter l’arrestation. De toute évidence, vous ne vouliez pas que je contacte ces personnes pour connaître leur version des faits avant leur mise en accusation. Y a-t-il quelque chose que vous craignez d’une divulgation honnête ? Qu’est-ce que vous ne voulez pas savoir ? Se pourrait-il que ces arrestations aient été illégales ?

Le département du shérif a-t-il violé les « droits constitutionnels » de ces citoyens, Mme Cafferata ? La politique du bureau du shérif du comté de Lincoln consiste-t-elle à « harceler et intimider », avec votre approbation et sous la couleur de la loi, les curieux qui viennent dans votre comté pour s’asseoir sous les étoiles dans le haut désert, dans l’espoir de voir et éventuellement de photographier les lumières étranges et « extraterrestres » du ciel nocturne qui ont fait la renommée de cette région ?

Est-ce un crime au Nevada ? On peut se demander si Lincoln est devenu le premier comté d’un « super-État hitlérien » d’un NOUVEL ORDRE MONDIAL – où les libertés sont réprimées et où les tactiques de terreur sont « d’ordre public »?

« …Ce n’est certainement pas un TRÈS SECRET que ce qui se passe dans les entrailles de ces bunkers souterrains au S-4 et dans la zone 51 du site d’essai de Nellis soit « AU-DELÀ DU TRÈS SECRET ». Il est évident qu’il se passe quelque chose de très étrange que les « BLACK PROJECT BOYS » doivent cacher, quel qu’en soit le prix.

Si le public prenait conscience de ce que ces « Dr. Strangelove’s » sont en train de « créer » dans ces laboratoires souterrains, je crois que le monde serait choqué et horrifié au-delà de toute croyance.

« Dois-je vous rappeler qu’il est de votre responsabilité, en tant que procureur du comté de Lincoln, de NE PAS COUVRIR les crimes qui sont commis dans votre comté. D’autres questions se posent. Le bureau du procureur a-t-il manqué à son devoir ? Avez-vous un conflit d’intérêts ? Et pour qui servez-vous ?

« Je suis profondément inquiet, tout comme l’Union américaine des libertés civiles, de voir que les droits constitutionnels de tous les Américains qui vivent dans le comté de Lincoln ou qui s’y rendent en visite sont PROTÉGÉS – ET NON VIOLÉS par le WACKENHUT S.S. (Service de sécurité), par votre bureau du shérif ou par qui que ce soit d’autre.

« Corrigez-moi si je me trompe, mais à un moment ou à un autre, n’avez-vous pas prêté une sorte de serment pour soutenir et défendre la Constitution des États-Unis ? Ou bien le procureur du comté de Lincoln est-il EXEMPTE de défendre des « banalités archaïques » telles que la Constitution des États-Unis ?

Seriez-vous disposé à me communiquer des informations sur la manière dont votre bureau autorise le Wackenhut S.S., sous la couleur de la loi, à arrêter, à incriminer et à harceler les « touristes » sur les terres publiques et sur les raisons pour lesquelles il le fait ? Sont-ils « AU-DESSUS DE LA LOI » ? Sont-ils IMMUNES D’ENQUÊTES ?

« Quelle est la loi qui autorise la société WACKENHUT S.S. à conduire des véhicules sans permis sur les routes du comté dans l’État du Nevada à des vitesses dépassant largement la limite affichée ?

Votre bureau leur permet-il désormais de fouiller les véhicules des touristes sans mandat ? Peut-être qu’un juge du comté de Lincoln leur a délivré des « MANDATS DE POCHE » ?

Et si oui, quel juge a l’autorité légale dans ce pays pour délivrer de tels « mandats invisibles » au WACKENHUT S.S. ou à tout autre MOB PARAMILITAIRE ? Quelle loi vous donne l’autorité légale pour permettre au WACKENHUT S.S. d’arrêter, d’interroger et d’intimider les touristes, les campeurs et les naturalistes ? Ou, d’ailleurs, doivent-ils vous demander la permission ? Sont-ils une loi pour eux-mêmes ?

« Ces « HARCELEURS HITLÉRIENS » sont-ils de la CIA, de la NSA, du « Black Project », de l’ONU ou du personnel paramilitaire ? Où est la loi dans le comté de Lincoln ? Endormi ? Ou bien vous vous contentez de fermer les yeux sur tous ces incidents orwelliens ?

« La collusion évidente entre Wackenhut et le département du shérif nécessite que ces questions soient posées. Il est devenu encore PLUS NÉCESSAIRE d’empêcher la désintégration de nos libertés – que ces questions trouvent une réponse.

« Qui sont ces hommes qui se tiennent derrière des ARMES AUTOMATIQUES CHARGÉES, ne montrent AUCUNE IDENTIFICATION, portent des vêtements camouflés, n’affichent AUCUN BADGES, ne portent aucun emblème, conduisent des véhicules sans permis et ne montrent aucun mandat lorsqu’ils arrêtent et interrogent des citoyens américains sur le sol américain?

Ils exigent de voir leurs pièces d’identité, leurs cartes de sécurité sociale, leurs permis de conduire, de prendre des photos des touristes, d’enregistrer leurs conversations, de fouiller leurs voitures et de noter les numéros de plaque d’immatriculation pour les « dossiers zéro », comme dans l’Allemagne nazie. Ils ont même parfois sorti leurs armes et les ont pointées sur des citoyens américains – avec ce que l’on ne peut qualifier que d’INTENTION DE TUER – si les « touristes » n’obéissaient pas immédiatement à leurs ordres. Vous devez certainement savoir que tout cela se passe sur des terres publiques « appartenant aux contribuables » dans votre comté. Pourquoi permettez-vous cela, Mme Cafferata ?


« Qui sont ces paramilitaires que vous semblez protéger des poursuites ? Sous quelle autorité ces FORCES NEO-FASCISTES opèrent-elles ? La vôtre ? MJ12 ? Un quelconque cartel bancaire crypté ? Le Crâne et les Os ? La Société Jason ? Global 2000 ? Les Tri-Lates ? Je sais que ce n’est pas les Boy Scouts, Mme Cafferata. Qui dirige le spectacle?

« Je doute sérieusement que le citoyen moyen du comté de Lincoln qui paie votre salaire ait la moindre idée de ce qui se passe. Je suis certain que les habitants de Rachel, Pioche et Alamo ne vous ont pas rencontré secrètement dans une obscure pièce enfumée pour vous persuader de faire en sorte que le WACKENHUT S.S. reste « à l’abri » de toute poursuite pénale.

« Je ne comprends pas bien pourquoi vous faites ce que vous faites ou plutôt ne faites pas. Est-ce que quelqu’un a une sorte d’emprise sur vous ? Une « société secrète » paie-t-elle pour votre coopération ? ou bien le département du shérif et vous-même travaillez-vous simplement avec le Wackenhut S.S. VOLONTAIREMENT, sans rémunération ?

« Dans l’Allemagne nazie, Hitler avait un groupe quasi gouvernemental appelé les S.S. Au-delà de leurs frontières, ils appelaient leurs collaborateurs WAFFEN S.S. Ils étaient autorisés par le Führer à opérer « AU-DELÀ DE LA LOI ». Est-ce le cas dans le comté de Lincoln ? Le Wackenhut S.S. a-t-il remplacé le WAFFEN S.S. ?

« En vertu de quelle loi avez-vous autorisé des hélicoptères noirs non marqués à sonner, harceler et menacer la vie des touristes dans le comté de Lincoln ? Si la loi n’autorise pas ces avions à menacer la vie des personnes qui viennent dans la vallée de Tickaboo « pour voir les curiosités », pourquoi votre bureau n’a-t-il pas poursuivi ces criminels ? Sont-ils au-dessus de la loi ? Ou est-ce que les « POURSUITES SÉLECTIVES » ont remplacé la JUSTICE CRIMINELLE dans le comté de Lincoln?

Êtes-vous prêt à témoigner devant un tribunal que vous « ignorez » que des HELICOPTERES NOIRS s’en prennent à des voyageurs innocents – pour tenter de les effrayer ou de les tuer ?

« …Si vous ne vous souvenez pas d’un tel incident, laissez-moi vous en rappeler un seul. Norio Hayakawa, Gary Schultz et un groupe de touristes ont été surpris par un hélicoptère banalisé – DE MANIÈRE À METTRE LEUR VIE EN DANGER en mai 1991.

« En vertu de quelle loi autorisez-vous qu’un tel scandale se produise sur les routes du comté de Lincoln ? Avez-vous pris la peine de « discuter » de cette attaque avec ceux qui l’ont autorisée ? Pourquoi n’ont-ils pas été traduits en justice pour expliquer leur ACTION OFFENSIVE prise contre ces personnes innocentes et non armées ? N’avez-vous jamais tenté de poursuivre les auteurs de ce crime ? Puis-je vous rappeler qu’il s’est produit sur une route du comté de Lincoln, qui est sous votre juridiction ?

« …Le 26 mars de cette année, Norio Hayakawa et Shinichiro Namiki ont été arrêtés par le shérif adjoint Gary Davis et le shérif adjoint Doug Lamoreaux, et leur équipement photographique a alors été « confisqué » sur un terrain public par ces DEUX HOMMES ARMÉS. Dans les années passées, cela était considéré comme du VOL DE GRAND CHEMINE. En vertu de quelle loi justifiez-vous aujourd’hui un tel scandale ? ou le vol est-il désormais légal dans le comté de Lincoln?

« Ne vous incombe-t-il pas au moins d’amener Lamoreaux et Davis devant un juge impartial lors d’une audience judiciaire ? Au cas où vous auriez perdu leurs numéros, Mme Cafferata, vous pouvez joindre le shérif adjoint Davis au 702-725-3447 et le shérif adjoint Lamoreaux au 702-725-3645 en dehors de leurs heures de travail, lorsqu’ils pourraient être plus enclins à donner des réponses directes sur ce comportement scandaleux.

« Je me rends compte que vous êtes à tout le moins en colère contre mes enquêtes. Si votre attitude arrogante envers ce journaliste est un exemple de la façon dont vous vous dérobez, glissez, esquivez et vous cachez des enquêtes menées par d’autres dans le cinquième pouvoir – vous devez tenir ceux d’entre nous qui sont dans les médias avec un dédain très profond. Votre attitude me rappelle celle de Richard Nixon. Il avait une attitude similaire envers la presse libre, mais vous êtes en bonne compagnie – tout comme Adolph Hitler.

« Ce pays a été très bon pour moi, Mme Cafferata. J’ai une grande dette envers nos ancêtres qui ont eu le courage de se lever et de s’élever contre la tyrannie qui leur a été imposée par le roi George. Ils ont dû se battre pour la liberté dont nous jouissons dans cette plus grande nation du monde. Je ne suis donc pas prêt à rester silencieux, à tourner le dos et à ne rien faire comme vous préféreriez que je le fasse pendant que je vois nos droits constitutionnels qu’ils ont créés et pour lesquels ils sont morts, tordus et retournés par les valets de la police du comté de Lincoln.

« Je me rends compte que vous êtes bien payée pour faire et dire ce que vous faites, Mme Cafferata. Je n’ai aucun problème à ce que vous gagniez de l’argent, tant que vous ne « vendez » pas nos libertés pour obtenir votre fortune. Nos libertés ne sont pas à vendre et nous ne voulons pas que vous les cédiez à un ordre « néofasciste » du NOUVEL ORDRE MONDIAL. Je crains que si votre comportement belliqueux est autorisé à rester inattaquable dans le comté de Lincoln, le Nevada pourrait bien être sur le point de devenir nazi.

« Je remercie Dieu que nous ayons encore la liberté de parole et d’expression dans ce pays. Dans les nations commu-nazi de ce monde, je ferais l’objet d’une enquête et d’une arrestation pour avoir osé mener de telles enquêtes, même sur un bureaucrate de l’arrière-boutique d’une ville de chars. Jusqu’à récemment, dans le cadre du « système d’esclavage » soviétique, le KGB concocterait des preuves contre des individus comme Solzhenitzen qui osaient mettre en lumière les horreurs hitlériennes qui se déroulaient dans l’archipel du goulag.


Aussi profond que vous puissiez être dans la « COUVERTURE » de ceux qui « couvrent » les cauchemars de Nellis, je crois que vous découvrirez bientôt que l’écrasante majorité de ceux qui reçoivent cette lettre est bien plus dévouée à « DÉCOUVRIR LES CRIMES » commis contre des citoyens américains dans votre coin du monde – que vous ne le serez à poursuivre les crimes commis dans le comté de Lincoln.

Par ailleurs, même si vous pensez que le NOUVEL ORDRE MONDIAL du président Bush est « nouveau », sa « proclamation présidentielle » n’est certainement pas nouvelle.

Adolph Hitler a utilisé exactement les mêmes mots pour décrire « son plan » pour le gouvernement mondial il y a environ cinquante ans.

Aujourd’hui, Bush affirme vouloir le réaliser « d’une manière plus douce et plus simple ». Mais ce n’est qu’à la télévision – pour les masses sans esprit.

Pour votre gouverne, LE NOUVEL ORDRE MONDIAL est le titre du deuxième livre d’Hitler (……), le premier étant MEIN KAMPF. Il a servi le Führer et ses partisans fascistes qui ont justifié les ATTEINTES AUX « DROITS DE L’HOMME » commises dans toute l’Europe. Cela comprenait la justification des monstrueuses « EXPERIENCES MEDIALES » du Dr. Joseph Mengele qui ont été effectuées sur la population sans méfiance afin de développer une RACE DE MAÎTRES.

« Bien sûr, il y a une différence entre la phraséologie de Bush et celle d’Hitler. Hitler parlait d’un REICH de MILLIARD D’ANNÉES. Bush parle de MILLE POINTS DE LUMIÈRE.

Je sais que cela vous brise les sens que quelqu’un comme moi suggère que des « INGÉNIERIES GÉNÉTIQUES » et des « EXPÉRIENCES MÉDICALES » pourraient se dérouler dans les kilomètres de tunnels souterrains du S-4 et du lac Groom – et que l’histoire pourrait se répéter, mais ce sujet a été abordé à plusieurs reprises au cours de l’année dernière – à partir de « plusieurs sources ».

« Je me souviens d’un cas précis où le département du shérif du comté de Lincoln a arrêté une jeune femme noire nommée Trassie Wingfield qui errait dans la vallée de Tikaboo une nuit près du périmètre de la base. Si je comprends bien, elle est dans la marine et est stationnée à Hawaï. Elle a déclaré avoir été enlevée et amenée deux fois dans « l’installation » pour des « expériences médicales ». Votre bureau a-t-il enquêté sur ses accusations ? Et si ce n’est pas le cas, pourquoi ?

« Selon les dossiers du FBI et du ministère de la Justice, plus de 300 000 enfants finissent par disparaître et ne sont pas comptabilisés dans ce pays chaque année.

Où pensez-vous que ces enfants, à la photo sur des « cartons de lait », disparaissent, Mme Cafferata ? Il est certain qu’ils ne peuvent pas tous être engloutis dans les centres-villes ou se retrouver dans des tombes peu profondes sur des routes isolées de l’arrière-pays ou être servis sur la table d’un cannibale psychopathe.

Dans le livre de Bill Hamilton « COSMIC TOP SECRET », il y a peut-être une réponse à cette question. Il y est décrit un « enfer sous la terre » hitlérien littéral qui a été créé dans une base du TOP SECRET- BLACK PROJECT appelée Dulce.

Celle-ci est située au Nouveau-Mexique, non loin du Laboratoire national de Los Alamos. J’ai joint deux pages du livre de Hamilton pour votre revue. Bien que je soupçonne que vous allez – je prie pour que vous ne le fassiez pas – prendre ces questions meurtrières à la légère.

« J’ai récemment entendu des histoires de personnes qui, sous hypnose, ont décrit en termes cauchemardesques ce qui se passe dans ces installations souterraines abandonnées de Dieu comme DREAMLAND.

D’après ce que j’ai entendu, je ne peux décrire les « HELL-HOLES (trous du diable) » que comme des « FRANKENSTEIN FACTORIES (usines à Frankenstein) ».

Selon mes sources, ces laboratoires sont dirigés par une petite armée de I.G.O.R.S. (les Robotons du gouvernement invisible) qui suivent « la ligne du parti » comme le faisaient leurs prédécesseurs nazis qui dirigeaient les hôpitaux hitlériens d’Auschwitz et de Dachau.

Je ne sais pas quelles sont les horreurs hitlériennes qui se produisent là-bas avec le PROJET REDLIGHT, mais je pense qu’il est impératif de demander au procureur général de l’État du Nevada de nommer une équipe d’enquête spéciale (indépendante, non gouvernementale) pour découvrir quel type d' »expérimentation » se déroule dans les installations souterraines du S-4 et du lac Groom (si ces expériences biogénétiques ont lieu sur le territoire des États-Unis, ne devraient-elles pas être soumises aux mêmes réglementations fédérales que celles auxquelles sont soumises toutes les autres institutions médicales?

Le pays a le droit de savoir si les enfants disparus, en photo sur les « CARTONS DE LAIT », sont utilisés pour le « génie génétique » et si les « personnes enlevées » adultes sont utilisées pour des expériences de mutation et des parties du corps.

« Je pense que si vous refusez de coopérer avec une telle équipe d’enquête ou même d’aborder cette question, on pourrait en conclure que vous, comme vos prédécesseurs, suivez de près la « ligne du parti ».

Une dernière question sur « LA SOLUTION FINALE », Mme Cafferata. Comme vous le savez, Adolph Hitler aurait ordonné à son I.G.O.R.S. de gazer des millions d’innocents dans des « camps de la mort » comme Auschwitz et Dachau « POUR NETTOYER » le monde du problème juif.

Vous êtes-vous jamais demandé ce qu’il est advenu des scientifiques atomiques en Allemagne qui développaient la bombe A et des dizaines de médecins qui ont mené ces expériences médicales sur des êtres humains?

Est-ce simplement une coïncidence qu’il existe des milliers d’hommes à l’esprit malthusien qui acceptent ouvertement le « Meurtre de masse » comme nécessaire à l’avènement d’un NOUVEL ORDRE MONDIAL ? Ces « MONDIALISTES » orwelliens qui travaillent au sein des « Projets noirs » de Bush pensent que la population mondiale doit être réduite de 1 2500 000 000 de personnes d’ici l’an 2000 (25%). Si vous n’y croyez pas, il y a des fous avec cet état d’esprit… Lisez le PLAN DIRECTEUR de GLOBAL 2000.

« Ces hommes malthusiens ont l’esprit de monstres. Ils utilisent les « conflits contrôlés » (guerre), la « guerre bactériologique » (SIDA), la stérilisation, l’avortement obligatoire et la « modification du temps » pour créer des sécheresses qui entraînent une famine massive. Pour atteindre leur « objectif final » pour le gouvernement mondial sur les cendres de toute souveraineté nationale, ils sont prêts à tuer en masse des millions de personnes. Cela nécessite, bien sûr, la « coopération » de fonctionnaires comme vous, Mme Cafferata, pour suivre « la ligne du parti ».

« Je sais qu’il est très difficile pour vous d’accepter, même dans vos pensées les plus folles, qu’un AUSCHWITZ AMÉRICAIN puisse exister sous le sol américain. Je parie qu’il est encore plus difficile pour vous de concevoir qu’il puisse fonctionner pleinement dans le comté de Lincoln. Êtes-vous prête à témoigner devant un tribunal qu’il n’existe pas là-bas, Mme Cafferata ?

Pendant le Troisième Reich, même les membres du parti qui vivaient dans les camps de la mort étaient réticents à l’idée que « leur gouvernement » puisse commettre des crimes aussi horribles que ceux qui ont été découverts après l’invasion de l’Allemagne.

Pourtant, bien qu’ils aient entendu au loin de faibles cris et des appels à l’aide, ils leur ont fermé les oreilles. Même s’ils ont vu des cargaisons de milliers de personnes aller dans les camps de concentration – et aucune n’en est revenue – ILS ONT COUVERT LEUR YEUX. Même lorsqu’ils ont vu des bouffées de fumée jaillir des entrailles des brûleurs et qu’ils ont senti la forte odeur de chair brûlée, ils ONT FERMÉ LEURS YEUX. Et, malgré la rumeur selon laquelle des « horreurs indicibles » se déroulaient dans les « camps d’extermination », ILS ONT FERMÉ LEUR ESPRIT.

Ceux qui, comme vous, ont demandé aux fonctionnaires locaux ce qui se passait, se sont fait dire que tout était « TRÈS SECRET » et qu’il s’agissait de « sécurité nationale » ….. et NON DE L’AUTORITÉ DE QUESTIONNEMENT.

Puis un jour, lorsque la guerre s’est terminée et que la vérité a été dévoilée, les « gens du parti » ont agi sous le choc lorsqu’il a été rendu public que des millions de personnes avaient été assassinées en masse. Ils ne pouvaient tout simplement pas croire que le génocide, l’infanticide et l’homicide auraient pu être non seulement autorisés, mais aussi menés jusqu’au dernier détail par d’autres « partisans » du gouvernement, qui se sont contentés de suivre les instructions de ……, sans rien voir, sans rien dire et sans rien faire.

Quand est venu le moment du procès de Nuremberg, Mme Cafferata, la « Vun, Vurid, Vurkers » qui dirigeait les camps de concentration meurtriers d’Auschwitz et de Dachau – « A CLAMÉ SON  INNOCENCE ». Même ces « fêtards » qui ont poussé et jeté leurs victimes dans ces crématoires carnivores -ONT CLAMÉS LEUR INNOCENCE ». ILS DISAIENT QU’ILS NE FAISAIENT QU’OBÉIR AUX ORDRES. Ils ont dit qu’ils ne faisaient qu’exécuter le PLAN MAÎTRE – pour la race des maîtres.

« Je ne vous accuse d’aucun crime, Mme Cafferata. Il est possible que vous soyez tellement apathique ou que vous obéissiez si aveuglément aux ordres que vous ne voyez plus rien, ou que vous refusiez simplement d’ouvrir les yeux sur ce qui se passe. Ou bien vous « réclamez l’innocence », Mme Cafferata? Le bureau du procureur général en sera le juge. Il est de la responsabilité du procureur général de déterminer si des crimes ont été, ou sont en train d’être, commis ou autorisés par votre bureau. En fin de compte, toute décision concernant « l’abus de droit » est prise par le procureur qui juge l’affaire, que ce soit devant un tribunal ou devant le barreau de l’opinion publique… ».

« Cordialement, Anthony J. Hilder – RADIO FREE AMERICA »

Peut-être que ceux d’entre nous qui lisent ces mots devraient tenir compte du cri de guerre des Juifs lorsqu’ils disent « PLUS JAMAIS ÇA !!! »

Au début des années 1990, un agent de renseignement de haut niveau du gouvernement américain, qui ne se fait appeler que « commandant X » pour sa propre protection, a « craché le morceau » sur un secret clé concernant l’interaction et le conflit qui se déroule sous le désert de Mojave, contre l’Empire Gris qui s’était retranché dans les niveaux souterrains du Sud-Ouest :

La base souterraine… située en dehors de Dulce, au Nouveau-Mexique, est peut-être celle à laquelle on fait le plus souvent référence. Son existence est très connue, y compris celle de plusieurs personnes enlevées par des OVNI qui y ont apparemment été emmenées pour être examinées et qui ont ensuite réussi à s’échapper ou ont été libérées en un rien de temps par des forces… amies.

Selon Milton (William) Cooper, ancien officier de renseignement de la marine et passionné de conspiration d’OVNI, « …une confrontation a éclaté entre les scientifiques et les extraterrestres au laboratoire souterrain de Dulce. Les extraterrestres ont pris en otage un grand nombre de nos scientifiques. Les Delta Forces ont été envoyées pour les libérer, mais elles n’ont pas fait le poids face aux armes des Aliens. Soixante-six personnes ont été tuées au cours de cette action. En conséquence, nous nous sommes retirés de tous les projets communs pendant au moins deux ans…

Il y a quelques siècles, les habitants de la surface (certains disent les ILLUMINATI) ont conclu un pacte avec une « nation étrangère » cachée dans la terre ».

C’est ce que prétend le commandant X.

Le gouvernement américain, en 1933, a accepté d’échanger des animaux contre des connaissances de haute technologie, et de leur permettre d’utiliser (sans être dérangé) des BASES SOUTERRAINES, dans l’ouest des États-Unis.

Dans les années 1940, les « Formes de Vie Alien » (ALF) ont commencé à déplacer leur centre d’opérations de l’AMÉRIQUE CENTRALE ET DU SUD vers les États-Unis.

La DIVISION CONTINENTALE est vitale pour ces « entités ». Une partie de ce phénomène est lié au magnétisme (roche de substrat) et aux états de haute énergie (plasma)… Cette zone présente une très forte concentration d’activité de foudre ; de voies d’eau souterraines et de systèmes de cavernes ; de champs d’ions atmosphériques ; etc…

Ce qui suit est extrait d’un article de « TAL » LeVesque, intitulé « LE RETOUR COUVERT D’UNE ESPÈCE ALIEN DU PATRIMOINE REPTILIEN – LA BASE DULCE », qui a été publié dans un bulletin d’information distribué par le chercheur Patrick O’Connel :

Selon TAL, il y a des siècles, « …un CONFLIT avec d’autres êtres (ELs) a détruit la plupart de leur civilisation (Reptilienne), ce qui a forcé certains à entrer dans des CAVERNES PROFONDES et d’autres à QUITTER LA TERRE (à Alpha Draconis et/ou Altair dans la constellation de l’Aquila, qui dans l’ancien temps était associée à des créatures reptiliennes maléfiques)…

Le conflit est une Guerre des Espèces, entre la Graine Evadamique et la Graine ‘Serpent’ (draconienne).

Note : le chercheur Maurice Doreal affirme que ce « conflit » a eu lieu entre des humains géants ou « EL » travaillant avec des PRE- NORDICS basés dans la région de Gobi en Asie il y a plusieurs milliers d’années, et des hominoïdes reptiliens basés en Antarctique ! – Branton)

Sous le couvert de l’obscurité, avec des bases cachées dans la terre, cet envahisseur nocturne a choisi de récupérer ce qui lui appartenait autrefois et de l’utiliser (et nous utiliser) comme une zone de transit dans son ancien conflit avec les « EL ».

Note : les reptiliens souhaitent « récupérer » ce qu’ils veulent que nous croyions être à eux. Les « EL » sont la race EL-der, une culture humaine liée à l’héritage Evadamique, mais qui a atteint ou conservé une très grande taille physique, dans certains cas deux fois plus grande que le Terrien « international » ou « de surface » moyen. En raison de leurs différences physiques, ils ont choisi d’habiter l’ex-Terran, le sous-Terran et d’autres royaumes dimensionnels afin de ne pas susciter une peur irrationnelle ou un culte d’eux-mêmes de la part de leurs cousins humains plus petits (Branton).

Les humains dotés d’implants cérébraux extraterrestres (les « zombies ») ont été programmés pour aider à renverser l’humanité dans un avenir proche.

Les « Reptoïdes » sont même capables de les transformer eux-mêmes en êtres dotés de caractéristiques et de caractéristiques humaines. La planète Terre est soumise à un stress qui fait que la résistance humaine sera minimale, pendant la prise de contrôle de l’humanité.

Cela a commencé comme un « programme d’interaction commun ».

Une espèce extraterrestre voulait « partager » des parties de sa technologie avancée avec certains humains dans des POSITIONS CLÉS DE POUVOIR au sein du gouvernement, de l’armée, des entreprises, des « sociétés secrètes », etc… La population dans son ensemble a commencé à être manipulée dans le « Programme extraterrestre »… ils voulaient un CONTRÔLE TOTAL de nous ! »

Note : Au moment de la rédaction de ce document, le nom réel de la « source » d’information décrite dans le paragraphe suivant n’a pas été divulgué et n’était connu que sous le nom de « T.C. » ou « Thomas C. ». Nous avons maintenant été autorisés à révéler le nom complet de l’ancien employé de la base de Dulce comme étant Thomas Edwin Castello, qui possédait une habilitation de sécurité de niveau 7 « ULTRA » au sein de l’installation de Dulce, et qui était, en fait, un chef de la sécurité au sein de l’installation souterraine. Selon des informations non confirmées, Thomas Castello, après des années de dissimulation, serait finalement décédé au Costa Rica. On ne sait pas si sa mort présumée est liée à sa connaissance intime des bases souterraines – Branton)

Lire les révélations de Thomas Edwin Castello dans les DULCE PAPERS:

Révélations d’un officier de sécurité de la base de Dulce – Partie 1

Thomas Edwin Castello (avait) vu de grands Humanoïdes Reptiliens à la base. (les Dracos)


C’est intéressant pour moi car en 1979, je me suis retrouvé face à face avec les « autres » espèces (REPTOIDES) de plus d’1,80 m de haut qui se sont matérialisés chez nous ! Ils ont pris le sang de ma femme (qui est de groupe sanguin Rh-négatif) et de sa fille, qui se trouvait à 1500 miles de là.

Nous avons tous appris que les ‘Visiteurs’ étaient là pour rester. Nous avons également appris comment la race reptilienne revenait sur Terre et que les « gris » – qui sont des mercenaires – étaient utilisés pour servir d’interface et manipuler les humains.

Leur AGENDA DÉMONIAQUE était de garder la surface de la terre (l’humanité) CONFUSE et inconsciente de leur vraie nature et de leur potentiel… ER AUSSI (pour dissimuler) LA CONNAISSANCE DES VARIANTES DE CIVILISATIONS VIVANT DANS LA TERRE.

La Vérité Fantastique a été conçue comme une fantaisie, une légende, un mythe, une illusion !

Les REPTOÏDES REVIENNENT sur terre pour l’utiliser comme zone de transit, dans leur CONFLIT ANCIEN avec les Elohim (le Créateur et les forces angéliques, comme décrit dans le chapitre 12 de l’Apocalypse, qui ne doivent pas être confondus avec les « EL » avec lesquels les Reptiliens sont ÉGALEMENT en conflit. La race ADAMIQUE a des bases souterraines sur Mars… il s’agit d’une culture du « Culte du guerrier ».

Il existe un vaste réseau de connexions de navettes de métro sous les États-Unis, qui s’étend dans un SYSTÈME GLOBAL DE TUNNELS ET SOUS-VILLES…

Note : Ils (les reptiliens) ne se considèrent pas comme des « Aliens »… ils prétendent que Terra (3ème à partir du Soleil) était leur maison avant que nous (les humains) n’arrivions.

Note : Les gris sauriens peuvent être originaires de la Terre et se sont « développés » ou ont « muté » à partir des premières espèces de saurioïdes bipédales, mais il y a de nombreuses preuves que leur « affirmation » que c’est « leur » planète n’est qu’une propagande destinée à convaincre la race humaine qu’elle ou nous devons abandonner ce monde à son contrôle – Branton).

« …En tant qu’espèce », poursuit TAL, « les êtres du patrimoine reptilien (les Gris, les Reptoïdes, les Dracos ailés à 2 cornes – le stéréotype classique du « Diable »)… sont très analytiques et technologiquement orientés. Ils s’intéressent sérieusement aux sciences de l’automatisation (ordinateurs) et de la bio-ingénierie (génétique) ! Cependant, leurs exploits dans ces domaines ont conduit à des expérimentations téméraires, avec un mépris total pour l’éthique (normes morales) et l’empathie. C’est également le cas de beaucoup d’êtres humains qui travaillent avec eux !

TAL décrit ensuite quelque chose qui pourrait sembler incroyable si ce n’était pas le fait que des dizaines d’autres sources tendent à le confirmer. Cette découverte aurait été l’une des vraies raisons de l’incitation aux « Guerres de Dulce » :

« …le NIVEAU 7 est le pire. Rangée après rangée de 1000 restes d’humains et de mélanges humains dans une chambre froide. Ici aussi, on trouve des embryons d’humanoïdes à différents stades de développement. De même, de nombreux restes d’enfants humains sont conservés dans des cuves de stockage. Qui sont (étaient) ces personnes ?

Les sources de ces allégations incroyablement inquiétantes, à part Thomas Castello lui-même, selon TAL, sont notamment

« …des personnes qui travaillaient dans les laboratoires, des personnes enlevées et emmenées à la base, des personnes qui ont aidé à la construction, du personnel de renseignement (NSA, CIA, etc.), et des chercheurs d’OVNI-Terre intérieure. » Cette information, selon TAL, « est destinée à ceux qui s’intéressent sérieusement à la base de Dulce. Pour VOTRE PROPRE PROTECTION, nous vous conseillons d’être « PRUDENT » lors de l’enquête sur ce complexe ».

Le « symbole » de la base de Dulce, qui est porté par de nombreux travailleurs sur place, consisterait en un triangle ou une pyramide inversée avec un « T » à l’envers superposé. William Hamilton a ajouté quelques commentaires dans son livre « COSMIC TOP SECRET », concernant des études sur les carcasses de bétail mutilé trouvées près de Dulce, au Nouveau-Mexique. Il s’agit notamment de

« …Les laboratoires cliniques Schoenfeld à Albuquerque ont analysé les échantillons (des peaux de bovins mutilés étudiés par Gomez et Burgess) et ont trouvé des dépôts importants de potassium et de magnésium. La teneur en potassium était 70 fois supérieure à la normale.

« …Le niveau 1 (de la base Dulce) contient le garage pour l’entretien de la rue.

Le niveau 2 contient le garage pour les TRAINS, les VOLETS, les MACHINES DE TUNNEL (ou ce que l’ancien employé de la base de Dulce Thomas Castello appelle le « terron drive » – Branton), ET L’ENTRETIEN DES DISQUES.

« …Les Gris et les espèces reptoïdes… ont eu d’anciens CONFLITS avec les humains NORDIQUES des sociétés de l’espace, et peut-être une mise en scène ici pour un futur conflit. »

Penny Harper, dans le numéro de janvier 1990 de « WHOLE LIFE TIMES », a écrit un article dans lequel elle fait référence à l’UFOlogiste et éminent physicien Paul Bennewitz :

« Paul Bennewitz – localisation inconnue.

Remarque : une recherche dans une importante base de données téléphoniques américaine à disque laser en 1993 n’a révélé qu’une seule liste pour « Paul Bennewitz » – au 120 E. Pebble Beach Dr., Tempe, AZ 85282 – téléphone 602-966-5704. Il peut s’agir ou non du « Paul Bennewitz » en question – Branton).

Paul était un scientifique qui enquêtait sur une affaire d’enlèvement. Une femme et son fils conduisaient sur une route dans le sud-ouest, la femme a été témoin de la mutilation d’un veau par des extraterrestres. Les extraterrestres ont capturé la mère et le fils, les emmenant dans une installation souterraine.

La femme a vu beaucoup de choses effrayantes, apparemment très similaires à ce que les personnes enlevées Christa Tilton, Judy Doraty et d’autres avaient vu, mais la mère et le fils ont également vu, selon Penny Harper : « … des parties du corps humain flottant dans une cuve de liquide ambré. Après une terrible épreuve, la femme et son fils ont été ramenés à leur voiture. Bennewitz a pu déterminer qu’il existe une base secrète « extraterrestre » sous Dulce, au Nouveau-Mexique. Il a rédigé le « Rapport Dulce » et l’a envoyé au groupe civil d’OVNI appelé APRO (Organisation de recherche sur les phénomènes aériens).

Bennewitz a ensuite été interné à l’hôpital d’État du Nouveau-Mexique pour malades mentaux, où il a reçu une « thérapie » par électrochocs. À sa sortie de l’hôpital, il a déclaré publiquement qu’il n’aurait rien à voir avec les OVNI. Il est aujourd’hui un reclus, mais toujours en vie, aux dernières nouvelles ».

Une fois de plus, nous citons le commandant X, qui a déclaré :

« …D’après mon propre travail de renseignement au sein de l’armée, je peux dire EN TOUTE CERTITUDE que l’une des principales raisons pour lesquelles le public a été maintenu dans l’obscurité totale sur la réalité des OVNI et des « extraterrestres », est que la vérité existe réellement TROP PROCHE DE LA MAISON POUR FAIRE QUELQUE CHOSE QUE CE SOIT.

Comment un porte-parole du Pentagone pourrait-il oser admettre que cinq ou dix mille pieds sous terre EXISTE UN MONDE ENTIER qui est « étranger » à une structure que nous possédons depuis des siècles ? Comment, par exemple, notre bombardier le plus rapide pourrait-il être un défi pour ces envahisseurs aériens alors que nous ne pouvons que deviner les routes qu’ils empruntent pour atteindre la surface, échappant aux radars alors qu’ils volent si bas, se dirigeant vers leur repaire souterrain ?

« …les ‘Gris ou les ‘EBE’ ont établi une forteresse, qui s’est étendue à d’autres parties des États-Unis par le biais d’un vaste système de tunnels souterrains qui existait virtuellement avant l’Histoire… »

Le récit suivant, concernant une zone du MOJAVE située juste à l’est de BISHOP (OWENS VALLEY), en CALIFORNIE, a été relaté par Val Valerian dans son bulletin « LEADING EDGE », numéro de décembre 1989 – janvier 1990. L’article, intitulé : « DEEP SPRING’S, CALIFORNIA », disait :

« Deep Springs, en Californie, est une région qui est de plus en plus connue comme le lieu d’événements très étranges. Selon les informations diffusées à la fois sur les ondes de KVEG-AM et par d’autres sources, la région est pleine de gens étranges qui se promènent en costume noir. Il y a également des rumeurs selon lesquelles il y aurait une installation souterraine dans la région. La vérification des cartes d’anomalies de gravité a prouvé qu’il y a de grandes cavités sous le sol dans cette zone.

Les affirmations les plus folles concernant la région ont déclaré que des formes de vie extraterrestres y sont relâchées… Le lac Deep Springs a été sondé et il semble sans fond. Des plongeurs ont parcouru une rivière souterraine de 27 miles vers la région de Las Vegas avant de devoir faire demi-tour ».

(Cette « rivière » aurait probablement été un passage « partiellement » rempli d’eau, traversé par un grand ruisseau ou une rivière, plutôt qu’un système entièrement sous-marin, puisque 27 miles de voyage à travers un passage entièrement sous-marin serait très probablement hors de question, avec la technologie de plongée actuelle – Branton).

La liste suivante de « types d’entités » ou « d’étrangers » provient du « Commandant X », travailleur anonyme des services de renseignement, telle qu’il l’a reçue de John Lear et d’autres sources « internes » :

TROIS TYPES D’EBE (GRIS) :

GRIS-1 – 3 1/2 pieds de haut. Grande tête. Grands yeux inclinés. Technologie d’adoration. Se foutent de l’humanité.

GRIS-2 – Même type, disposition des doigts différente, visage légèrement différent. Plus sophistiqué que le GRAY-1… N’a peut-être pas besoin de sécrétions (gris à grand nez ou à grand museau ? – Branton).

GRIS 3 – Même type de base. Lèvres plus fines. Plus soumis aux deux autres gris.

BLONDS, NORDIQUES

Connus sous l’un de ces surnoms. Similaires aux humains (bien qu’on ne sache pas s’ils sont apparentés à l’une des nationalités mentionnées). Cheveux blonds, yeux bleus. N’enfreint pas la « loi universelle » de « non-intervention » pour nous aider…

INTER-DIMENSIONNELS

Entité qui peut prendre différentes formes…

(comprennent également les anges déchus ou les poltergeists. Ces derniers utilisent apparemment souvent des formes androïdes pour opérer dans le domaine « physique », des formes d’énergie temporaire, des formes construites à partir de matière physique restructurée, ou même des « coquilles » biologiques physiques construites à partir d' »organes mutilés » et d’autres matériaux, etc. – Branton)

NAIN POILU

1 mètre de haut, 35 livres. Extrêmement fort. Poilu

(peut-être une branche dégénérée de l’humanoïde Sasquatch – Branton).

BIG TALL WHITES

ressemblent à des humains mais mesurent 2 ou 3 mètres de haut. Unis avec les Blonds.

HOMMES APPARTENANT SIMILAIREMENT AUX BLONDS VUES AVEC DES GRIS

…mentalité d’enfant.

MIB’S

(Hommes en noir). Porter tout le noir. Lunettes de soleil. Peau très pâle. Ne se conforme pas aux modèles normaux acceptés ; Extrêmement sensible à la lumière… »

Le chercheur Val Valerian a cité diverses sources « internes » qui affirment que les Griss sont capables d’utiliser des organes prélevés sur des victimes mutilées pour construire des « coquilles » physiques pour leurs maîtres invisibles ou non physiques (démoniaques-poltergeist ?), leur permettant d’opérer dans le physique.

Le « Commandant X » montre comment les Sauriens pourraient être capables de « créer » de telles formes biogénétiques :

« …Ce que le gouvernement n’a pas réalisé, c’est qu’ils (les Gris) prévoyaient d’enlever des dizaines de milliers d’individus, de leur implanter des dispositifs de surveillance dans le cerveau et de les programmer avec des séries spécifiques de réponses à des ordres directs.

Les EBE – également dans notre dos – ont commencé à mutiler des vaches et d’autres animaux parce qu’ils voulaient utiliser leurs tissus pour créer une course de racines de sang et de chair de vache à la pointe du progrès. Lorsque le gouvernement a réalisé ce que les EBE avaient en tête, et a voulu revenir sur leur accord, les « ALIENS » se sont mis à travailler sur plusieurs bases en sous-sol où ils avaient déjà installé des laboratoires en sous-sol ».

A suivre…

Compilé par ‘The Group’ – Edité par ‘Branton’


Voir tous les articles de la sous-catégorie : Secrets du Mojave


Que pensez-vous de cet article ? Inscrivez-vous et rejoignez la conversation


Merci à tous pour votre soutien.

Beaucoup d'entre vous sont avec moi, par le coeur et la pensée, et je vous transmet ma gratitude... Vous pouvez assurer la continuité de ce site de plusieurs manières... En partageant les articles que vous avez aimé... En achetant vos livres et vos produits préférés sur Amazon via ce site... En faisant un don sécurisé sur Paypal... Ou les trois en même temps... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...


Même 1€ est important !





Tags:

0 Commentaires

Laisser une réponse

Imaginer un Nouveau Monde © Elishean 2009 - 2021

CONTACT

Vous pouvez nous envoyer un e-mail et nous vous répondrons dès que possible.

En cours d’envoi
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

%d blogueurs aiment cette page :