Développement spirituel

La Kundalini dans les Enseignements de RÂ

La Loi de Un. Enseignements de RA.

Je suis Ra. L’origine de toute énergie c’est l’action du libre arbitre sur l’Amour. La nature de toute énergie c’est la Lumière. Ses moyens d’entrée dans le complexe mental/ corps/esprit sont au nombre de deux.

D’abord, il y a la lumière intérieure qui est l’Étoile polaire du soi, l’étoile-guide (l’Étoile polaire indique la direction du pôle Nord céleste dans l’hémisphère Nord). C’est la prérogative et la vraie nature de toutes les entités. Cette énergie demeure à l’intérieur. Les effets de l’adepte (comme la construction d’un mur de lumière) sont des effets qui proviennent de cette direction supérieure.

Les énergies de la vie en elle-même, étant le Créateur Infini/ Unique, affluent depuis le pôle Sud du corps vu sous sa forme magnétique.

Dès lors seul le Créateur peut, par les pieds, entrer dans l’enveloppe énergétique du corps pour y produire quelque effet. Ainsi le second point d’entrée est l’opposé polaire de l’étoile du Nord dirions-nous, et peut être vu, si vous souhaitez utiliser le corps physique comme un analogue au champ magnétique, comme entrant par les pieds depuis la terre et traversant le point inférieur de l’épine dorsale (le deuxième chakra).

Ce point d’entrée de l’énergie de lumière universelle est indifférencié jusqu’à ce qu’il entame son processus de filtrage au travers des centres énergétiques.

Les exigences de chaque centre, et l’efficience avec laquelle l’individu a appris à puiser dans la lumière intérieure, déterminent la nature de l’usage que fait l’entité de ces afflux.

L’action de la lumière entrant par les pieds et spiralant vers le haut, attirée par la volonté, pour rencontrer la lumière intérieure du Créateur Infini/Unique, peut être comparée au battement du coeur et au mouvement des muscles qui entourent les poumons, ainsi que toutes les autres fonctions du système nerveux parasympathique (partie du système nerveux autonome). L’appel lancé par l’adepte peut être comparé aux actions des nerfs et des muscles sur lesquels le complexe mental/corps/esprit exerce un contrôle conscient.

²

Il y a une corrélation entre le champ énergétique d’une entité de votre nature et les corps planétaires, car toute matière est construite au moyen de la tension dynamique du champ
magnétique. Les lignes de force, dans les deux cas, peuvent être vues comme étant très similaires aux spirales entrecroisées d’une chevelure tressée. Ainsi le positif et le négatif s’enroulent et s’imbriquent pour former des relations géométriques dans les champs énergétiques tant des personnes, comme vous appelez le complexe mental/corps/ esprit, que des planètes.

Le pôle négatif est le pôle Sud ou inférieur.

Le pôle Nord ou pôle supérieur est positif.

L’entrecroisement de ces énergies spiralantes forme les centres énergétiques primaires, secondaires et tertiaires.

Vous êtes familiarisés avec les centres énergétiques du complexe corporel physique, mental et spirituel. Des points secondaires de l’entrecroisement de l’orientation positive et négative du centre, tournent autour de plusieurs de vos centres.

Le centre de rayon jaune peut être vu comme ayant des centres énergétiques secondaires dans le coude, le genou, et dans les corps subtils à une légère distance du véhicule physique, en des points décrivant des losanges autour de la zone ombilicale de l’entité entourant le corps.

On peut examiner chacun des centres énergétiques secondaires. Certains d’entre vous travaillent avec ces centres énergétiques, et vous appelez cela « acupuncture ».

Cependant, il est à noter qu’il y a le plus souvent des anomalies dans la localisation des centres énergétiques, de sorte que la précision scientifique de cette pratique est mise en question. Comme la plupart des efforts scientifiques pour atteindre la précision, elle omet de tenir compte des qualités uniques de chaque création.

Le concept le plus important à saisir en ce qui concerne le champ énergétique, est que le pôle inférieur ou négatif attire vers lui l’énergie universelle du cosmos. De là elle monte pour être rencontrée par, et subir la réaction de l’énergie positive spiralante qui se dirige vers le bas depuis l’intérieur.

Là où se rencontrent ces deux types d’énergies spiralantes se trouve, disons, la mesure du développement d’un complexe mental/ corps/esprit particulier. La mesure du niveau du rayon de l’activité d’une entité est le locus où l’énergie extérieure du pôle Sud de l’entité a été rencontrée par l’énergie intérieure positive spiralante du pôle Nord de l’entité.

À mesure qu’une entité devient plus polarisée, ce point monte.

L’afflux d’énergie se termine à l’indigo. Il peut y avoir dans le schéma d’énergie affluente d’une entité, un blocage complet dans n’importe quelle énergie ou couleur, ou combinaison d’énergies ou couleurs. Le rayon violet est, tel un thermomètre, un indicateur du tout. Ce phénomène a été nommé par vos peuples la « kundalini ». Cependant, il vaut mieux le penser comme étant le lieu de rencontre des compréhensions vibratoires dirions-nous, cosmique et interne.

S’efforcer de faire monter le point de cette rencontre sans réaliser les principes métaphysiques de magnétisme dont cela dépend c’est inviter à un grand déséquilibre.

Il y a une signification à la forme du serpent dans une culture qui coexiste avec la vôtre, mais qui n’est pas la vôtre. C’est-à-dire que le serpent est un symbole de ce que certains nomment la kundalini. La métaphore du serpent attiré vers le haut est immensément appropriée à la considération de vos peuples. Voilà ce que vous tentez quand vous cherchez.

Il y a, ainsi que nous l’avons dit, de grands malentendus concernant cette métaphore et la nature de la poursuite de ce but. Nous devons généraliser et vous demander de comprendre que cela rend en fait beaucoup moins utile ce que nous partageons. Cependant, comme chaque entité est unique, les généralités sont notre lot quand nous communiquons pour votre possible édification.

Donc, nous avons deux types d’énergie. Nous tentons, en tant qu’entités de n’importe quelle couleur véritable de cette octave, de déplacer le point de rencontre des natures intérieure et extérieure de plus en plus loin le long des centres énergétiques, ou vers le haut.

Les deux méthodes d’approche, en suivant une méthode sensée, sont d’abord la fixation à l’intérieur de soi des expériences qui sont attirées vers l’entité depuis le pôle Sud. Chaque expérience devra être observée, faite, équilibrée, acceptée, et fixée à l’intérieur de l’individu.

À mesure que l’entité croît en acceptation de soi et prise de conscience du catalyseur, la localisation de la fixation confortable de ces expériences monte vers la nouvelle entité de couleur véritable. L’expérience, quelle qu’elle soit, sera fixée dans le rayon rouge et considérée en fonction de son contenu de survie, et ainsi de suite:

Chaque expérience sera comprise, séquentiellement, par le complexe mental/corps/esprit en croissance et recherche en termes de survie, puis en termes d’identité personnelle, puis
en termes de relations sociales, puis en termes d’Amour universel, puis en termes concernant la manière dont l’expérience peut engendrer la communication libre, puis en termes concernant la manière dont l’expérience peut être liée aux énergies universelles, et enfin en termes concernant la nature sacramentelle de chacune des expériences.

Entretemps, le Créateur se trouve à l’intérieur.

Au pôle Nord, la couronne se trouve déjà sur la tête (allusion au septième chakra dit de la couronne), et l’entité est potentiellement un dieu. Cette énergie est suscitée par l’acceptation humble et confiante de cette énergie via la méditation et la contemplation du soi et du Créateur.

Là où ces énergies se rencontrent, c’est le point où le serpent a atteint sa hauteur.

Quand cette énergie déroulée s’approche de l’Amour universel et de l’être radieux, l’entité est dans un état où la moissonnabilité de l’entité est proche (pour la quatrième densité correspondant au centre énergétique de rayon vert).

Il faut une certaine considération pour adopter la perspective appropriée pour saisir le sens des informations ci-dessus.

Le pôle Sud ou négatif est celui qui attire. Il attire à lui les choses qui sont magnétisées vers lui. De même pour le complexe mental/corps/esprit. L’affluence d’expériences est de l’influx du pôle Sud.

Vous pouvez considérer cela comme une explication simpliste. La seule partie spécifique de cette exactitude est que le rayon rouge, ou centre énergétique fondamental, ou centre énergétique racine du véhicule physique, étant le centre énergétique situé le plus bas, aura la première opportunité de réagir à n’importe quelle expérience. De cette manière seulement vous pouvez voir un point physique du pôle Sud identifié au centre énergétique racine.

Dans chaque facette du mental et du corps, la racine, ou le fondement, recevra l’opportunité de fonctionner en premier lieu. Quelle est cette opportunité sinon la survie? C’est la possibilité-racine des fonctions de base tant du mental que du corps. Vous découvrirez que cet instinct est le plus fort, et une fois qu’il est équilibré beaucoup est ouvert au chercheur.

Le pôle Sud cesse alors de bloquer les données expérientielles, et les centres énergétiques supérieurs du mental et du corps reçoivent l’opportunité de faire usage de l’expérience attirée vers ce pôle.

Nous disons cela à cause de notre compréhension que c’est la nature du phénomène du catalyseur expérientiel, et de son entrée dans la conscience du complexe mental/corps/esprit. Cependant dans chacun des centres, il y a une énergie nécessaire pour maintenir le complexe mental/corps/esprit, qui est le véhicule pour l’expérience, dans une conformation et une composition correctes.

Tant les entités négatives que les entités positives font bien de réserver cette petite partie de chaque centre pour le maintien de l’intégrité du complexe mental/corps/esprit. Chez l’entité complètement activée, seule cette petite partie de la lumière affluente nécessaire pour mettre en harmonie le centre énergétique est utilisée, la grande partie restante étant libre d’être canalisée et attirée vers le haut.

Les entités négatives utiliseront les trois centres inférieurs pour la séparation d’avec et le contrôle sur autrui, par des moyens sexuels, par l’affirmation de soi, et par des actions au sein de vos sociétés.

À l’inverse, l’entité orientée positivement va transmuer la forte énergie sexuelle de rayon
rouge en transferts d’énergie de rayon vert, et en rayonnement dans le bleu et l’indigo, et va de manière similaire, transmuer son identité et son statut dans la société en des situations de transfert d’énergie dans lesquelles l’entité peut fusionner avec et servir autrui, et puis finalement rayonner vers autrui sans attendre aucun transfert en retour.

Le rayonnement sans nécessité de réaction en retour commence au rayon bleu, bien que le rayon vert étant le grand rayon de transition doive être pris en grande considération, car avant que des transferts d’énergie de tous types puissent être expérimentés et maîtrisés dans une large mesure, il y aura des blocages dans les rayonnements bleu et indigo (à guérir par la compassion).

Ici aussi, l’émanation violette est dans ce contexte une ressource à partir de laquelle l’infini intelligent peut être contacté au travers de l’indigo. Le rayonnement n’en est pas le rayon violet mais bien le vert, le bleu ou l’indigo, selon la nature du type d’intelligence que l’infini a transformé en énergie discernable.

Le type de rayonnement du rayon vert dans ce cas est la guérison, celui du rayon bleu concerne la communication et l’inspiration, celui de l’indigo est cette énergie de l’adepte qui est placée dans la foi.

Chaque énergie peut être activée sans la beauté qui est possible grâce aux disciplines et appréciations des énergies personnelles, ou ce que vous pourriez appeler la personnalité profonde ou identité de l’âme. C’est pourquoi, alors qu’il est de priorité primaire d’activer ou débloquer chaque centre énergétique, il est aussi de priorité primaire à ce point de commencer à affiner les équilibres entre les énergies, de manière à ce que chaque ton de la corde de l’état vibratoire total résonne avec clarté, accord et harmonie avec chacune des autres énergies.

Cette mise en équilibre, accord et harmonie du soi, est essentielle au complexe mental/corps/ esprit plus avancé ou adepte.

Pour répondre à la question de ce qui a provoqué le gonflement du corps du scribe, nous devons commencer par la considération du serpent, qui signifie la sagesse. Ce symbole a pour valeur sa facilité à montrer les deux visages de celui qui est sage.

La sagesse positive orne le front en indiquant un travail de rayon indigo. La sagesse négative, par laquelle nous entendons signifier des expressions séparant nettement le soi de l’autre soi, peut être symbolisée par le poison des crochets. Utiliser ce qu’un complexe mental/corps/esprit a gagné en sagesse pour des usages de séparation, c’est comme inviter à la morsure fatale du côté sombre de cette sagesse.

L’entité a une tendance mentale/émotionnelle qui s’est affaiblie en une distorsion, sur un certain espace/temps, vers la sagesse négative. L’entité étant déjà consciente de cela, nous pouvons ne pas nous attarder sur ce point, et uniquement tracer spécifiquement les limites du terrain métaphysique de la dynamisation d’une série de morsures d’une de vos espèces de deuxième densité. Dans ce cas-ci, la morsure n’était rien de plus que celle d’un de vos arachnides, parfois nommé « araignée des bois ». Cependant, il est possible que si suffisamment de travail avait été accompli pour tester l’origine de la pathologie de l’entité, il soit dans les limites de possibilité/probabilité que ces tests auraient montré une morsure de mocassin d’eau plutôt que celle de la commune araignée des bois.

L’activation énergétique s’est produite dans le système lymphatique de rayon jaune de l’entité, corps physique (syntaxe authentique). Dès lors, l’activité se poursuit. Il y a une pression croissante sur la rate, les glandes surrénales, le complexe rénal, et une certaine possibilité/probabilité de problème hépatique. En outre, les problèmes lymphatiques ont commencé à affecter le système bronchique de l’entité. Voilà quelques renseignements généraux concernant ce qui est à noter comme étant une activité plutôt efficiente.

L’élimination de ces distorsions comporte plusieurs parties.

Premièrement, il convient de faire appel aux bons offices de celui connu comme « Stuart », afin que de lourds moyens chimiques soient pris pour réveiller les réflexes histaminiques
de l’entité et pour aider à l’élimination de l’oedème. Deuxièmement, nous suggérons ce qui a déjà commencé, c’est-à-dire l’appel à celui qui est actuellement connu de ce groupe comme « Bob », pour que cette entité puisse concentrer son aide sur les connexions métaphysiques avec le corps de rayon jaune. Troisièmement, l’entité doit tenir compte des besoins de son véhicule physique en potassium. L’ingestion du fruit du palmier-bananier est recommandée. Quatrièmement, faire le lien entre le gonflement de ce qui est grossier et la situation actuelle apparente est utile. Comme toujours, le soutien du groupe harmonieux est une aide, tout comme la méditation.

Il est à noter que cette entité requiert une certaine discipline dans la méditation que les autres du groupe ne trouvent pas nécessaire de la même manière. Dès lors, l’entité peut poursuivre sa forme de méditation tout en sachant que chacun de ceux du groupe la soutient totalement, bien que l’instinct de partager dans la discipline ne soit pas toujours présent. Chaque entité a ses façons de voir et d’apprendre depuis l’illusion, et chacune traite les catalyseurs en utilisant son propre circuit unique. Tous n’ont donc pas besoin d’être identiques pour être égaux en volonté et en foi.

La nature des catalyseurs est telle qu’ils n’ont qu’une seule source d’origine, car les catalyseurs et expériences sont des tentatives poussées d’interaction spécifique avec l’architecture du mental inconscient. C’est pourquoi, dans une expérience d’incarnation le soi en tant que Créateur, en particulier le soi supérieur, est la base à partir de laquelle le catalyseur se dresse pour offrir son service au mental, au corps ou à l’esprit. Dans le sens que nous pensons que vous sous-entendez, la source était l’ami négatif de cinquième densité qui avait remarqué la chute graduelle des schémas inharmonieux de la distorsion appelée colère/frustration chez l’entité.

Les mobiles du retour étaient au nombre de deux. Il y a eu la récupération de beaucoup de polarité négative de la part de votre ami de cinquième densité, et approximativement au même nexus, un amoindrissement temporaire de l’harmonie positive de ce groupe. L’insecte a été aisément mené à l’attaque, et le véhicule physique qui avait des allergies et sensibilités de longue date, a également été facilement poussé dans les mécanismes de défaillance de la fonction lymphatique et vers une capacité fortement diminuée du système immunitaire à éliminer du corps de rayon jaune ce qui l’a déformé.

Nous pouvons également commenter, non pas les distorsions physiques, mais bien au sujet de la
vérité indubitable des créatures d’une ruche; c’est-à-dire que la mentalité d’une ruche prise comme un tout peut être influencée par une forte impulsion métaphysique. Tant l’instrument que le scribe ont une capacité de grandes distorsions vers la non-viabilité dans le cas d’une attaque par un grand nombre de ces insectes qui piquent.

Je vais laisser cet instrument à présent.

Je suis Ra. Je quitte cet instrument dans l’amour glorieux et la lumière pleine de joie du seul Créateur Infini. Adonaï.


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.


Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Merci



ELISHEAN 777 Communauté pour un Nouveau Monde

(Vu 561 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour naviguer sur le site.